Livres
429 430
Membres
351 172

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Constance Dufort

Activité et points forts

ajouté par x-Key 2017-12-25T13:38:34+01:00

Biographie

Constance Dufort est née à Angoulême en 1977. Elle réside aujourd’hui à Oloron Sainte Marie, au cœur du Béarn. Diplômée d’histoire, elle consacre son temps libre à l’écriture : science-fiction, fantasy, polar ou jeunesse, tout n’est qu’une question d’envie. Constance Dufort aime découvrir, chercher, et parfois trouver : nourrie à la série télé Battlestar Galactica, inspirée par l'univers narratif de L’apprenti assassin, sa trilogie a été écrite avec, en fond sonore, Ludovico Einaudi.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
5 ajouts
Or
5 ajouts
Argent
2 ajouts
Envies
13 ajouts
En train de lire
1 ajouts
PAL
1 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.14/10
Nombre d'évaluations : 6

0 Citations 7 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Constance Dufort

Sortie France/Français : 2018-06-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par x-Key 2018-04-14T17:36:31+02:00

Si vous êtes adeptes de science-fiction, avec Le Peuple du Nid, vous frappez à la bonne porte ! À la fois captivant et intelligent, ce premier tome (et premier roman de l’auteur !) nous entraîne dans une aventure futuriste, aux côtés d’Elseneur, un jeune médecin, sur les traces des derniers représentants de l’Humanité.

La mise en place de l’univers se fait avec une facilité délectable, il suffit de se laisser porter dans ce monde futuriste aux accents de dystopie pour découvrir, à travers le regard familier d’El, la Flotte, immense ensemble de vaisseaux spatiaux dans lequel survit l’Humanité. Pourtant, rêveur, le jeune homme aspire à autre chose que la vie cadrée à laquelle on le destine depuis son enfance. Il suffira d’un grain de sable pour faire basculer les choses.

Là où certains romans se précipitent, la remise en question d’Elseneur se fait progressivement. D’un événement déclencheur, le jeune garçon est amené à reconsidérer le monde dans lequel il vit. Une trame assez classique pour une histoire aux allures de dystopie, mais ici les prémices du questionnement d’El ou de ses doutes brillent par leur réalisme.

C‘est un aspect du roman qui m’a énormément impressionnée : l’histoire prend le temps de se construire, de se développer, de nous faire découvrir les personnages et le monde de la Flotte, sans pourtant jamais s’encombrer de détails inutiles qui viendraient entraver la lecture. Il en résulte un roman de science-fiction extrêmement crédible. De l’univers futuriste, au background, en passant par les psychologies des personnages ou par l’intrigue elle-même, tout tient la route dans ce premier tome.

On se retrouve donc plongés dans la fluidité d’une histoire passionnante, dans laquelle les questions trouvent des réponses aux moments opportuns, permettant aux lecteurs de s’imaginer toute sorte de choses, l’induisant même parfois en erreur et semant le trouble sur certains aspects. Si seules quelques bulles de suspense éclatent par endroit dans l’histoire, c’est surtout par la maîtrise du scénario que le roman est addictif. Constance Dufort parvient à toujours en dire assez pour être captivé, tout en sachant ménager son intrigue.

Le Peuple du Nid est parvenu à me ramener des années en arrière, alors que je n’avais qu’une quinzaine d’années, et à me faire retrouver ce sentiment d’excitation que je ressentais lorsque je lisais mes séries d’aventures préférées. Moi qui pensais, au premier abord, me plonger dans de la littérature jeunesse, je réalise maintenant que dire que le roman s’adresse à des adolescents ne serait pas tout à fait correct. C’est une autre force de ce livre. S’il trouvera certainement un public privilégié parmi la jeunesse (les personnages sont de jeunes adultes, il sera très facile de s’y attacher et de s’y identifier), l’angle pris par l’histoire (assez éloigné des codes classiques du Young Adult) et la grande maturité du roman en font un récit de SF qui parlera à tous les amateurs du genre, quel que soit leur âge.

Refermant le roman, je n’ai déjà qu’une hâte : découvrir la suite des aventures de Lutèce, Elseneur et Calgary et de tous les mystères qu’il reste encore à percer. Espérons que ce premier roman rencontre le succès qui lui serait mérité !

https://libellulelivresque.wordpress.com/2018/04/14/les-chemins-dhermes-tome-1-le-peuple-du-nid-de-constance-dufort/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kat64 2018-04-25T20:59:18+02:00

Quelle superbe lecture que Les chemins d'Hermès de Constance Dufort !!! Un de mes plus grand coup de cœur, et vous savez que c'est pas tous les quatre matins ;)

J'ai fait la connaissance de cette Flotte, des mystères qui y règnent. D'Elseneur, d'Aberdeen, et Clyde ses parents et de Calgary.

C'est avec beaucoup de questionnement que j'ai avancé facilement dans ma lecture, d'où vient ce peuple et cet environnement quasi aseptisé ? Où les remises en question ne sont pas permises, ni certains propos subversifs dont Elseneur fait part... Tout ce qu'on lui demande c'est de marcher droit et de montrer pattes blanches.

Mais Elseneur est un rêveur, doté de beaucoup de curiosité, parfois trop même. Lui un enfant de chercheur et de médecin, va devoir s'acquitter de ses stages pour connaître enfin la voie que lui réserve le Conseil...

C'est à bord d'Esculape et d'Acropole que va naître cette curiosité croissante de savoir pourquoi aucun retour n'est possible sur Miel ? Pourquoi les pionniers l'ont-ils quittée ?

C'est une histoire d'aventure, d'amitié et de futur possible et moi qui ne lis jamais de SF, ni de dystopie, peut-être pour de fausses raisons d'ailleurs, j'ai vraiment été étonnée de la fluidité de l'histoire. Je n'ai pas ressenti ce temps d'adaptation qu'il me faut pour rentrer dans ma lecture. J'ai ouvert ce livre et j'ai levé le nez 200 pages plus tard... ! J'avais lu la moitié en seulement quelques heures ! Autant vous dire que j'ai bien essayé de faire durer ma lecture le plus longtemps possible mais...c'était voué à l'échec j'ai littéralement été absorbée !

Tout est parfaitement bien amené, l'auteure fait évoluer l'histoire intelligemment, on ne se retrouve jamais avec des moments de lassitude, l'intérêt persiste, et gagne en intensité sans lever le voile dans le chapitre suivant.

Elle sait user de sa plume comme d'une épée ( dixit Sartre ) car on ne peut rester qu'alerte devant les quelques questions évidentes que relève ce roman sans que cela soit excessif et sans que cela prenne toute la place, le but étant de vous conter une histoire où le plaisir de l'écrire a primé ;)

J'ai lutté pour ne pas le finir en sachant que c'est le premier tome et que bien évidemment je ne m'attendais pas à une fin convenue mais elle m'a complètement rendue folle !!! Je veux et j'exige la suite !!!!

Les chemins d'Hermès c'est un fabuleux voyage, où j'ai retrouvé ce plaisir à me replonger dans un roman où les personnages m'attendaient pour me raconter leur histoire, une échappée littéraire, de celles qui une fois refermée me laisse ce très beau sentiment de nostalgie, avec cette part de regret de devoir les quitter parce qu'ils m'ont fait vivre un très très grand moment d'évasion.

Je ne le conseille à aucun lecteur en particulier mais à tous !

Car il n'y a aucune condition pour lire ce roman, sauf celle de vouloir s'échapper un peu ;)

NB : Je relève le magnifique travail à la craie pour cette couverture réalisée par l'illustratrice Karine Goyheneix.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myline 2018-06-03T20:19:00+02:00

Cette histoire est une vue du futur tout à fait inédite et réaliste !

L'écriture est singulière et m'a dérangé au départ. Mais elle permet de maintenir le(s) mystère(s). On les devine au fur et à mesure de la lecture grace aux indices que sèment l'auteur.

Science fiction assurément mais avec une touche de dystopie et de romance, ce livre se lit avec son cerveau en mode ON.

L'histoire est fluide (malgré quelques fautes d'imprimerie : atour pour autour par exemple....) et un peu de difficultés à se situer dans l'espace et le temps durant la première moitié du livre.

Pour ceux qui veulent lever le mystère des premières pages, voici un petit résumé, sans lever tous les mystères :

Spoiler(cliquez pour révéler)Nous suivons la vie d'un homme, quelque part quelques fois, le temps de quelques pages (Il vous faudra découvrir cette aventure pour savoir où) et celle d'un jeune homme, sur un vaisseau spatial parce qu'alors que la Terre est devenue invivable, une poignée d'humains est partie pour une autre planète viable.

Spoiler(cliquez pour révéler)Après 150 ans de voyage spatial, une partie de la flotte est descendue. Mais, selon la propagande du conseil, un virus menaçait l'humanité. Ils sont donc remontés et la flotte cherche une nouvelle planète viable et doit, selon le projet Hermes, maintenir la génétique humaine à son meilleur niveau en attendant de trouver.

Une belle découverte ! Merci Booknode !

J'ai hâte de connaître la suite de ce monde imaginaire très abouti dont j'attends de découvrir plus de détails et d'explications.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-06-05T10:51:32+02:00

So long Alice est un roman contemporain mâtiné de suspense.

On suit Alice qui a quitté son foyer pour retrouvé son frère qu'elle adule. Pour ça, elle est prête à tout, quitte à dormir en plein Central Park, du haut de ses quatorze ans.

Elle va faire une rencontre qui bouleversera son périple...

Constance Dufort a une plume maîtrisée qui nous entraîne avec aisance dans la quête de son héroïne.

J'ai cependant eu du mal avec la finalité du roman. Trop court peut-être (moins de 200 pages), mais j'ai trouvé que les enjeux étaient trop vite expédiés dans le final et la quête initiale un peu trop évasive...

Cela reste un moment de lecture intéressant où de nombreux thèmes sont abordés comme la violence parentale, la résilience, le deuil d'un enfant et l'errance adolescente.

Je tenais à souligner aussi le travail d'édition avec cette couverture que je trouve, personnellement, sublime :)

Un roman à découvrir dès la fin de ce mois ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2018-06-11T16:32:09+02:00

Avant tout, je remercie une nouvelle fois Emma des Editions Nobi pour ce service presse et les belles découvertes livresques.

Alice a 14 ans et a fugué de sa petite ville natale pour retrouver son frère dans l’immensité de New-York. Malgré tout elle n’est pas démunie, Jefferson lui a laissé une sorte de carte au trésor, elle va donc patienter le temps qu’il faut jusqu’à ce qu’il apparaisse. Elle élit domicile dans Central Park et va bientôt croiser le chemin de personnes plutôt étranges..

Dès le début je me suis attachée à Alice. Cette adolescente un peu rebelle ne manque ni de courage ni de culot pour se lancer dans pareille aventure. Elle a un sacré caractère, de la répartie et surtout on s’aperçoit au fil de ses confidences qu’elle n’a pas eu une vie facile. C’est pourquoi retrouver Jefferson, son seul repère finalement, est si important à ses yeux. La vie de SDF à New York va s’avérer compliquée et elle va faire des rencontres qui vont bouleverser sa vie comme Vieille Peau, par exemple, qui a un étrange rituel ou Steed son majordome zélé.

Ce roman est dans un genre plutôt Young Adult mais j’ai trouvé qu’il était écrit avec beaucoup de poésie, comme un conte moderne. Au début, je me demandais où l’auteure nous emmenait puis une fois l’histoire bien installée j’ai adoré suivre Alice dans ses aventures.

La suite de ma chronique : https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2018/05/26/so-long-alice-par-constance-dufort/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thebest03 2018-07-02T17:27:01+02:00

Je remercie les Editions Nouvelle Bibliothèque de la confiance qu’ils m’ont accordée en me proposant le service presse du roman de Constance Dufort « So Long Alice».

L’écriture est fluide. Durant les premiers chapitres, on se demande où l’auteure veut nous mener. Et puis, l’héroïne se retrouve dans une situation surprenante et l’addiction commence, on veut absolument savoir ce qu’il se passe et comment elle va parvenir à ses fins.

Les côtés qui m’ont un peu dérangée sont les passages écrits en anglais qui semblent pourtant avoir de l’importance pour l’intrigue et qui ne sont pas traduits en fin de page. J’ai lu une version non corrigée, l’auteure compte y remédier et cela donnera vraiment un aspect positif au roman.

Alice est une ado rebelle de 14 ans déjà éprouvée par la vie. Abandonnée par sa mère, elle vit avec son frère et leur père alcoolique. Ce dernier déverse sa rage sur Jefferson qui à la dernière dispute quitte le domicile familial, ne léguant à sa sœur qu’une sorte de cahier journal GPS codé.

Ne reculant devant aucune peur et forte de son insouciance d’adolescente, n’écoutant que son courage elle décide de se lancer à sa recherche, la vie sans Jeff n’ayant aucune saveur.

C’est ainsi qu’elle débarque à Manhattan. Central Park deviendra son seul refuge, jour et nuit, bravant le froid, jusqu’à ce qu’une pneumonie vienne s’inviter.

Une drôle de rencontre aussi une « vieille » bourgeoise aux traits connus et son majordome qui la suit à la trace.

Que lui veulent ces gens, pourquoi la séquestre-t-elle ? Arrivera-t-elle à retrouver son frère Jefferson?

Un roman, young adult, qui saura être apprécié par les adolescents, par son rappel moderne avec le conte : Alice au pays des merveilles.

Ma chronique complète :

https://lespetiteschroniquesdunepassionnee.wordpress.com/2018/05/20/so-long-alice-par-constance-dufort/

Afficher en entier

Dédicaces de Constance Dufort
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Éditions Astobelarra : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode