Livres
443 345
Membres
378 698

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Damien Leban

37 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Audreyy 2011-12-11T11:52:11+01:00

Biographie

Biographie :

Damien Leban est né en 1982 dans le Nord, marié, un enfant, ch'ti d'origine, picard d'adoption. Il est professeur de Sciences-Physiques et amateur de policiers et de thrillers fantastiques.

Le Sanctuaire d'Ombos est son premier roman.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.67/10
Nombre d'évaluations : 21

0 Citations 22 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Damien Leban

Sortie France/Français : 2019-01-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par atraverslesmots1 2018-02-17T15:02:02+01:00
Résilience

Dans ce roman l'auteur nous emmène sur une île ,l'île de Vinalhaven.Au début du roman nous suivons Charline et son fils qui rentrent des courses;ils se dépêchent de rentrer chez eux car une grosse tempête se prépare.En rentrant chez elle , elle aperçoit dans le fond de son jardin une toile rouge où sont inscrit ces mots "Merci de m'avoir ouvert cette porte".Prise de panique elle se dépêche de rentrer chez elle et découvre un homme vêtu de noir qui menace son fils avec un couteau. Débutera donc une nuit de cauchemar.Son mari ,un fils d'une famille de maffieux sera retrouvé mort torturé.Lors de cette tempete un détenu de la prison de l'ile s'évadera,il sera recherché par la police comme étant l'auteur de ce massacre.Mais toutes les personnes de la famille Karletti sont pris pour cible et seront également tuer.

l'enquête permettra t elle de trouver qui a tué les membres de cette famille?

Est ce vraiment le détenu évadé qui les a tué?

A vous de le découvrir ;)

C'est le premier roman que je lis de cet auteur et je ne suis absolument pas déçu,c'est juste WHAOU c'est un grand thriller ,l'intrigue est superbement bien menée elle nous tient en haleine jusqu'à la fin.

L'auteur nous emmène dans cette histoire ou nous retrouvons meurtres,corruption,vengeances,amour ,enquêtes policières avec facilité tout est la pour passer un excellent moment.

L'auteur a fait un formidable de travail de détails que ce soit sur les lieux,les conditions climatiques où la tempête est très bien décrite également,les personnages sont très bien décrit que ce soit sur le plan physique que sur le plan psychologique,on découvre leur passé qui n'est pas tout rose ,leurs sentiments,leurs réactions face à ce qu'ils vont découvrir et vivre.

La plume de l'auteur est fluide,addictive,prenante.Ce livre se lit rapidement une fois commencer on ne peut plus le lâcher.

Alors si vous êtes fan de thriller avec beaucoup de suspense car la du suspense il y en a.

alors suivez ce lien et laissez vous emporter par cette enquête palpitante qui ne vous laissera pas de répit.Un roman et un auteur qui doit être connu de tous .Ce fut pour moi une merveilleuse découverte et un vrai coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Poljack 2018-02-19T11:40:30+01:00
Résilience

Mon avis :

Voici un roman qui aurait pu être bon… L’histoire est plutôt sympa, avec ce qu’il faut de suspense et de rebondissement, et le rythme enlevé est accrocheur, tout en préservant quelques pauses par des flash-back bien placés. Cela suffira sans doute à une partie des lecteurs, mais les plus exigeants auront plus d’une fois l’occasion de laisser échapper un soupir de mécontentement.

Tout d’abord, l’histoire se passe aux États-Unis. C’est un choix contre lequel je n’ai rien à dire, elle se déroulerait n’importe où ailleurs qu’il en serait de même. Mais quel que soit le pays, j’attends que l’auteur en connaisse les codes et les usages. Ici, ce n’est pas le cas pour tout ! Un exemple tout bête : pourquoi vouloir absolument que les conducteurs passent les vitesses dans un pays où quatre-vingt-quinze pour cent des gens roulent dans des véhicules à boîte automatique ? Bon, vous me direz que ce n’est pas grand-chose, alors en voici une autre : le système judiciaire américain est très sévère avec les multirécidivistes ; dès la deuxième condamnation, le tarif augmente, et à la troisième, c’est tout de suite une mise à l’écart de la société de plusieurs années… Alors celui de cette histoire qui ne s’est pris que quelques mois, on a du mal à y croire.

Parlons du langage, aussi. J’ai tendance à être un peu agacé quand je trouve des expressions qui tiennent plus du régionalisme que le la langue française. Elles ont leur place dans un roman du terroir, et encore, dans le cadre d’un dialogue, mais dans un roman « américain », c’est un peu comme du ketchup sur un tournedos Rossini ! Heureusement, il y en a peu, mais c’est comme cette histoire de boîte de vitesse, ça a un accent français très prononcé, et la cerise sur le gâteau, c’est ce diminutif que Desmond donne à sa collègue Laureen : Lolo ! De quoi faire hurler de rire n’importe quel Anglo-saxon !

Tout cela reste anecdotique et serait finalement assez bénin si l’ensemble n’était entaché de multiples imprécisions dans la syntaxe, de formulations pas très heureuses, de lourdeurs dues autant à la construction de certaines phrases qu’à l’ajout, parfois, de précisions inutiles. D’autant plus dommage la plus grande partie est agréable à lire ! Enfin, si l’on oublie certains passages assez peu crédibles, comme cette pièce fermée dans laquelle on a déversé de l’essence et qui ne s’embrase pas d’un seul coup… L’essence étant très volatile, se sont d’abord les vapeurs qui brûlent. Dans une pièce, cela provoque une boule de feu qui se propage instantanément ! Ou que dire de ce clavier digital qui ne comporte que huit touches (la combinaison ayant ce nombre de chiffres) ? Ou encore, pourquoi vanter les talents de hackeuse de Laureen, et lui faire dire que « Google est [son] ami » ?

Enfin, si les trois premiers quarts de ce roman multiplient les péripéties et maintiennent un bon niveau de suspense, le final arrive comme un poids-lourd en échappement libre et son « happy end » a la banalité d’une carte postale de vacances, genre coucher de soleil sur la plage, avec gentil couple en contrejour.

Comme je le disais en ouverture, ce livre aurait pu être bon : il dispose d’une assise solide, d’un style vigoureux qui sert très bien l’histoire, mais pour moi, il n’est pas fini. Trop de choses sont à revoir pour en faire un vrai grand roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HELENE45 2018-04-07T09:26:18+02:00
Les Héritiers des Ténèbres

"Les Héritiers des Ténèbres" de Damien Leban

Fini cette nuit !! ;)

Des femmes sont enlevées, séquestrées et sauvagement assassinées les unes après les autres ... Tout ce que j'aime <3

07/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2018-05-04T13:35:12+02:00
Différente

Une nouvelle, d'une vingtaine de pages, bien noire et très originale, peut être aurais-je aimé une fin encore plus noire. J'ai bien apprécié, merci à l'auteur pour ce cadeau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Missnefer 2018-05-19T12:45:07+02:00
Hugo Moon

Ce fut un grand plaisir pour moi de découvrir la plume de Damien Leban qui cherchait des chroniqueuses pour lire son nouveau roman en avant première, bien avant sa sortie.

Un défi pour lui qui sort de sa zone de confort avec l'aventure d' Hugo et un roman fantastique, SF. Un défi particulièrement relevé pour un auteur de policier et thriller.

Dès les premiers chapitres Damien Leban nous surprend avec son héros atypique, Hugo, qui a plutôt tout du anti-héros. Cet enfant de la lune vit dans une bulle protectrice sous le regard inquiet de ses parents hyper protecteurs. Un jeune ado qui ne connait rien du monde extérieur, des relations humaines. Comment va-t-il s'adapter à ce monde dans lequel il se trouve catapulté à 1000 lieux de ce qu'il connait, un territoire hostile dans lequel sa tenue protectrice est bien mince contre tous les dangers qui le guettent ?

Tout comme Hugo et ses acolytes, jeunes ados aux personnalités différentes, le lecteur s'interroge. Que s'est-il passé suite à cet orage, sur cette estrade alors que 4 jeunes gens s'y trouvaient, venus tester un nouveau jeu vidéo ? Sont-ils dans une autre dimension ? Une dimension virtuelle avec un jeu semblant plus vrai que nature ? Sont-ils dans le futur ?

Tout porte a croire qu'ils sont dans un jeu, cependant Hugo subit physiquement les effets néfastes du soleil, est-ce réel ?

Le jeune Hugo par la force des choses va trouver sa place dans cette équipe des plus étranges. Il s'adaptera, contraint de faire des alliances pour survivre. Il va mettre en oeuvre des compétences méconnues pour avancer, soutenant certains de ses coéquipiers.

J'ai aimé l’approche de cet aspect de la personnalité et les capacités que chacun possède en lui sans le savoir jusqu'au jour ou la vie vous pousse à les mobiliser.

Le quator concocté par l'auteur est à la fois insolite et crédible. Chaque ado pourra s'identifier à l'un des membres. Ici un geek, un chef de bande, une petite fille qui n'aurait jamais dû être là, un jeune japonais qui ne parle pas la langue (j'avoue avoir été étonnée, et je m'attends à une surprise dans le tome 2).

Le décor est bien planté, paysage lunaire, désert avec soleil de plomb, zombies, militaire. Un jeu, une dystopie, parfois on ne sait plus trop.

Au fil des chapitres, le lecteur s'attache à Hugo, stresse pour nos protagonistes. Il suit l'évolution du personnage principal. l'auteur dépeint des situations stressantes suscitant de l’émotion.

Du suspens, des rebondissements, du style, une plume légère et addictive, tous les ingrédients sont là pour une superbe romance fantastique avec une intrigue qui vous tient en haleine qui m'a laissé frustrée car lancée dans en lecture en aveugle. Par choix, je n'avais pas voulu du résumé, quand à la couverture, elle n’était pas encore finalisée et cerise sur le gâteau, j'ignorais qu'il s'agissait d'une saga en plusieurs tomes.

Aussi je dis Félicitions Damien ! Un coup de cœur pour moi désormais impatiente de lire le tome 2, ainsi que d'autres romans de l'auteur.

Un grand bravo aussi à Matthieu Biasotto qui crée de superbes couvertures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fan06 2018-06-27T15:59:04+02:00
Hugo Moon

Je dois avouer que lorsque j'ai lu le résumé et que j'ai vu SF j'ai pris peur car nous somme bien loin des écrits habituels de l'auteur, trèèèès très loin même mais, connaissant sa plume, je me suis laissée tenter et bien je ne le regrette pas ! Car il y a thriller aussi. De la peur, de l'angoisse, de la violence, du sang, des zombies … bref je n'en dis pas trop pour ne pas spoiler. On entre vite dans le vif du sujet, le décor est planté, on suit l'évolution des protagonistes avec avidité, mais surtout on se pose beaucoup de questions… pour lesquelles faudra attendre la suite ! Donc cher Damien LEBAN merci de nous l'écrire rapidement :) (PS : on a le droit de menacer un auteur pour écrire ou pas ?!)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lesmotsdelau 2018-08-16T18:14:15+02:00
Hugo Moon

Je viens vous présenter mon retour sur le dernier roman de Damien Leban,

"HugoMoonSurvivre"

Entre le réel et le virtuel, vous allez vous perdre dans un jeu mystérieux et captivant.

Titre : Hugo Moon, Survivre

Auteur : Damien Leban

Editeur : Auto-édition, paru le 16 Mai 2018

Pages : 324

Prix : Broché : 16,90/ Numérique : 0,99€

Nous voici plongé dans un thriller/ science-fiction qui part d'une base de jeux vidéo et qui va nous propulser dans une course entre le monde présent et imaginaire.

Un savant mélange qui va nous faire nous questionner sur ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. Merci à Damien Leban de m'avoir proposé son livre, afin que je puisse vous en parler..

.

Le résumé du livre est très énigmatique, aussi je vais en dévoiler quelque peu l'histoire alors attention !

Si vous voulez garder la magie et le secret de l'univers Hugo Moon, sautez ce petit paragraphe.

Hugo, est un adolescent de 17 ans qui vit une vie bien différente des jeunes de son âge. Il a une particularité, qui fait qu'il est obligé de se construire une vie plutôt solitaire, coupé du monde.

Il aime se réfugier dans les jeux vidéo, ce qui lui permet de s'évader de son lourd quotidien.

Quand il apprend que le Festival Gaming arrive dans sa ville, il voit là un de ses rêves se réaliser. Il va tout faire pour participer à cet événement, au grand désarroi de ses parents.

Un heureux concours de circonstance, va se produire pour Hugo ! Détenteur d'un ticket ultra précieux, il va se retrouver propulsé au-delà de tout ce qu'il aurait pu imaginer.

Un monde entre le réel et le virtuel va s'enclencher. Il va faire la connaissance de quatre personnes avec qui il va entreprendre le périple de sa vie.

Bienvenue dans le premier tome de la nouvelle saga Hugo Moon. Je referme tout juste cette partie de l'histoire, que j'ai déjà hâte d'en lire la suite.

Entre réalité virtuelle et apocalypse le lecteur va se poser beaucoup de questions pendant ce voyage. C'est rythmé, les actions s'enchaînent très rapidement.

Les personnages ont tous leurs utilités dans le récit, chacun avec une particularité qui va les aider à avancer dans ce monde hostile. Notre héros va vite prendre en assurance au fil des pages.

Un univers où le jeu est bien présent mais pas que, car autour c'est toute une histoire qui va se dérouler.

J'ai adoré me retrouver dans cette ambiance, et à m'imaginer moi aussi à dégommer du zombie à la façon « walking dead » ! Mais aussi, à chercher des indices pour avancer dans la suite de l'histoire, c'est très prenant et addictif.

Il y a également une bonne part d'action qui m'a rappelé un peu l'univers « Hunger Games » par les changements de décors, l'évolution ainsi que les questionnements des personnages au fil des pages.

C'est un sacré voyage qui vous attend aussi bien en terme de paysage que en espace-temps. Rien ne vous sera épargné, tout a été pensé intelligemment, ce qui laisse présager une bonne suite à ce premier tome.

Une couverture signée Matthieu Biasotto vient apporter un beau visuel à ce livre ! PS : Moi aussi je parle GEEK, Damien t'est un ROXXOR. ( tu gères).

Citation : Nous ne sommes pas idiots, nous avons compris depuis longtemps que Gamers n'est pas une sinécure, n'importe quel adversaire pourrait nous tomber dessus à chaque seconde d'inattention…

Résumé : SURVIVRE- COMPRENDRE- VAINCRE. J'entends des appels hystériques, c'est ma mère. Je sens une main qui m'agrippe pour m'emmener vers la maison. Je résiste, je proteste. Puis la voix de mon père s'impose de toute sa gravité, plus calme que celle de ma mère mais bien plus autoritaire. Néanmoins, je ne flanche pas, j'essaie même d'atteindre le portillon. Puis tout va très vite et je perds le contrôle des événements. Ils me recouvrent d'une grande couverture, ce qui me fait disparaître du décor, comme si je n'existais pas. « Ma vie est un jeu dont je ne connais ni les règles ni la finalité ».

wwwlesmotsdelaufr

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurore1505 2019-01-04T08:54:14+01:00
Les braises de l'exode

Sortie le 4 janvier 2019

Offre de lancement :

0.99€ en numérique-16.90€ en broché

Résumé :

Samira a onze ans et vit en Syrie. Avec son père, ils sont les seuls survivants du massacre de leur famille par des djihadistes. Ils décident de fuir leur pays dans l’espoir de rejoindre la France, pays des Droits de l’Homme. Elise Carat est la belle-fille du richissime Henri Carat qui dirige une importante entreprise de BTP de Montdidier dans la Somme. Lorsqu’elle rentre chez elle après une harassante journée de travail elle ne se doute pas que sa vie est sur le point de basculer. Bruno Heisen, major à la Brigagde de recherche de Montdidier mène une enquête après la découverte d’un corps calciné dans le coffre d’une voiture brûlée. Ces trois personnages que tout oppose ont pourtant quelque chose en commun : ils vont vivre l’horreur.


Les Braises de l’Exode est le cinquième roman de Damien Leban. En le terminant, un mot me vient à l’esprit : WAOWW!!! J’ai pris une grande claque pour commencer l’année ! Dès le départ j’ai été happée par l’histoire de la petite Samira qui évolue dans un climat de guerre. Parallèlement j’ai ressenti l’angoisse d’Elise qui va vivre une véritable descente aux enfers dans son univers privilégié. Enfin l’intrigue autour de l’enquête menée par le major Heisen est extrêmement bien ficelée et ponctuée d’innombrables rebondissements.

Ce roman qui traite de problèmes de la société actuelle comme le sort des migrants mais également de l’esclavagisme est un véritable page turner. Et avec sa sortie en début d’année, Damien Leban place la barre très haut! A lire sans hésiter cette pépite ne vous décevra pas…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EntreDeuxLivres 2019-01-04T12:01:52+01:00
Les braises de l'exode

Damien avait proposé à quelques lecteurs de le lire en avant première, afin de le chroniquer pour sa sortie le 4 Janvier. Je lui ai proposé mes services ! Eh hop, j’ai eu un fabuleux cadeau de Noël.

J’ai « Résilience » sans ma PAL, mais je n’ai encore jamais lu Damien. Je m’y plonge et là c’est une excellente surprise ! Damien a, selon moi, tout d’un grand !

Il nous emporte sur un thriller qui est construit de manière à être divisé en trois histoires qui finiront par se rejoindre. Le résumé ne raconte même pas les éléments des premières pages, je vais donc respecter la volonté de l’auteur et vous en dire le moins possible…

D’un coté, Samira, une syrienne, qui fuit son pays avec son père et donc on suit le périple.

Et de l’autre, Elise, une femme riche et mariée au fils d’un grand dirigeant d’entreprise…

Et finalement le Major Bruno Heisen qui mène une enquête suite à la découverte d’un corps..

J’ai adoré l’histoire qui nous tient en haleine du début à la fin. La plume de Damien est très agréable. Les personnages sont extrêmement bien décrits, et leur histoire ne se limite pas à l’enquête, on a de nombreux éléments, sur leurs vies personnelles et leurs souvenirs.

C’est un thriller noir. Il y a quelques passages à déconseiller aux âmes sensibles.

Concernant, le dénouement, je pensais l’avoir découvert au tiers du roman, et puis je me suis rendue compte que l’auteur m’avait « endormie » ! J’ai donc été bien surprise par la fin ! et j’adore !!!

Un excellent thriller avec tout ce qu’il faut pour ravir et surprendre même les plus habitués au genre !

Bravo Damien !! Du coup, je remonte « Résilience » en haut de ma PAL !!

Citation : « Quel élément peut parfois rapprocher le meurtrier du gendarme ? Ce peut être ce petit instant de folie, incontrôlable, dû aux circonstances, à la pression accumulée, à des tensions remontant à loin ou à des sentiments enfouis qui ressurgissent soudainement. Une fraction de seconde pouvant les faire tous deux chavirer du côté sombre. Chacun a ses propres limites, plus ou moins définies, qu’il ne vaut mieux pas franchir sous peine de découvrir l’être primitif se cachant au fond de soi, codé depuis des millénaires dans les méandres de notre ADN. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2019-01-04T13:00:54+01:00
Les braises de l'exode

Un roman très très noir, trois thèmes ressortent : l'immigration, l'argent et l'esclavage. Trois personnages différents, trois histoires de départ et un lien. Le major Helsen, gendarme, et son équipe vont se confronter à l'impensable, enquête à démêler et ça part dans tous les sens.

- "Sur la route entre Montdidier et la capitale picarde, le major Helsen et son binôme échangèrent très peu. Quelques banalités essentiellement sauf quand Laformel reparla de leur sortie matinale. - Au final, que fait-on concernant madame Carat et son faux ami Bergman?"

Samira, jeune fille de 11 ans qui, pour ne pas mourir dans son pays sous la guerre part avec son père pour un pays, où, pense-t-elle une vie de rêve l'attend.

- "Quelques centaines de mètres plus loin, il ne résista pas et finit par se retourner. Il voulait voir la terre qui l'avait vu naître, une dernière fois. A travers de hauts grillages et des rideaux de barbelés, il vit ce désert empli de chaos, gangrené par des hommes qui n'avaient plus rien d'humains excepté leur apparence physique, laissés pour compte, abandonnés de tous, sur lequel le soleil se couchait, à tout jamais. Wadaeaan."

Et Madame Carat bourgeoise ancrée dans une famille richissime et reconnue. L'argent, un fléau qui permet d'aller loin dans les extravagances les plus abjectes.

- "Il regarda Samira, lui sourit et leva le pouce dans sa direction pour lui signifier que tout était parfait. Bien malgré elle, elle esquissa un sourire. Pourtant elle était toujours nue et ligotée. Pourtant elle n'avait toujours rien mangé depuis plusieurs jours. Pourtant la petite lumière rouge clignotante de la caméra ne lui disait rien qui vaille."

Sur fond de vérité, l'auteur nous décrit le parcours de ces trois personnes, l'avancée de l'enquête, l'arrivé de Samira en France et les déconvenues de la famille Carat. De multiples disparitions aux méandres du Dark Web, un thriller qui va monter en puissance au fil de la lecture jusqu'à atteindre des sommets de monstruosités. Un roman qui nous refroidi. Merci à l'auteur pour sa confiance et cette lecture avant sortie. Un thriller aussi captivant que terrible. Aux amateurs du genre je le conseille fortement.

Afficher en entier

Dédicaces de Damien Leban
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Les Nouveaux Auteurs : 2 livres

City : 1 livre

City Edition : 1 livre

Fleur Sauvage : 1 livre

Format Kindle : 1 livre

Amazon Publishing : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode