Livres
447 128
Membres
387 144

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dan Simmons

Etats-Unis Né(e) le 1948-04-04 ( 70 ans )
1 177 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Zaraboulba 2009-08-31T21:08:33+02:00

Biographie

Dan Simmons (né le 4 avril 1948 à Peoria, Illinois), est un écrivain américain connu principalement pour ses romans de science-fiction d'horreur et policier

Ses livres sont publiés dans 27 pays.

Il vit à Longmont, près de Denver, dans le Colorado, aux États-Unis avec sa femme Karen et sa fille. Son lieu de prédilection pour écrire est sa maison secondaire, située en pleine montagne à Windwalker au sud du Parc national de Rocky Mountain. Près de la maison, une sculpture de 2,43 mètres représentant le fameux Gritche des cantos d'Hypérion monte la garde.

Il a reçu le Prix Hugo en 1990 pour son roman Hypérion qui forme avec La chute d'Hypérion le récit Les Cantos d'Hypérion.

Son dernier livre, The Terror[1], paru en 2007 aux Etats-Unis (publié sous le nom Terreur en 2008 en France) est un roman d'horreur retraçant l'expédition de Sir John Franklin avec deux bâtiments conçus pour l’exploration polaire, le HMS Erebus et le HMS Terror, disparus corps et biens dans le Grand Nord en 1845.

Les titres de ses livres Endymion et Hypérion sont inspirés du poète John Keats qu'il admire.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.01/10
Nombre d'évaluations : 282

1 Citations 277 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Dan Simmons

Sortie Poche France/Français : 2019-02-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Rwann 2018-10-09T13:45:43+02:00
Hyperion

Que dire de cette histoire, sinon que c'est une pure merveille ?

Cela faisait une éternité que je n’avais pas lu de science-fiction et Hypérion était sans nul doute un excellent moyen de m’y replonger. Il n’a fallu que quelques lignes à Dan Simmons pour me happer dans son monde incroyable. J’ai savouré chaque page, chaque mot. Tout m’a plu dans ce tome, pas un seul instant je ne me suis ennuyé.

Les descriptions sont un pur bonheur, les récits des pèlerins sont extrêmement bien écrits – tout comme l’ensemble du livre – et j’ai beaucoup apprécié les changements de style qui accompagnaient les souvenirs des différents personnages. L'ensemble est particulièrement bien ficelé, les témoignages se succèdent de manière fluide et judicieuse, la lumière se fait peu à peu sur l’Église gritchtèque, le gritche lui-même, et même plus largement sur l'Hégémonie ou encore le TechnoCentre.

De ce que j’en ai vu dans Hypérion, Dan Simmons m’apparaît comme un grand maitre de la science-fiction… J’ai véritablement adoré. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas autant accroché à une histoire, qu'un auteur ne m'avait pas autant fait rêver. Je n'ai qu'une hâte, lire La Chute d'Hypérion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JLDragon 2018-10-10T11:28:28+02:00
Le Chant de Kali

http://jldragon.over-blog.com/2018/10/le-chant-de-kali-de-dan-simmons.html

J’ai bien aimé le chant de Kali en raison du style d’écriture typique d’une autre génération.

Bien meilleure que la génération d’écrivain d’aujourd’hui.

Enfin pour moi.

Dans ce genre de plume, on s’y retrouve largement, on plonge directement dans l’histoire, on la vit, on ressent Le chant de Kali, on a l’impression d’être dans Calcutta.

C’est un des premiers romans de Dan Simmons, si je ne me trompe pas et, d’après ce que j’ai pu lire, ce n’est pas le meilleur.

C’est vrai qu’il y a quelques longueurs, on peut même dénoter parfois un manque de rebondissement. Bon, personnellement, ça ne m’a pas trop perturbé, j’avoue, mais je ne peux nier ces faits.

Après Calcutta est bien décrite, à tel point qu’on a l’impression d’étouffer par moment. C’est peut-être pour ça qu’on a l’impression que la prose se ralentit ?

L’intrigue n’a rien d’extraordinaire, il faut plus s’attarder sur l’ambiance qui accompagne celle-ci et le décor environnant. Une ambiance moite dans un décor malsain.

Simmons fait vraiment en sorte que Calcutta hypnotise le lecteur. Alors, ça va de l’extase à la nausée. Pour le meilleur et pour le pire…

Les personnages sont très bien travaillés. Côté psychologie, on y est, il n’y a rien à redire. Robert Luczak n’est pas un héros, c’est juste un personnage basique qui reste cependant très crédible.

La fin fait plus morale qu’autre chose. Personnellement et encore une fois, j’ai bien aimé.

J’ai même adoré les dernières lignes.

Note globale : 16/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rwann 2018-10-23T14:55:26+02:00
La Chute d'Hypérion

Un tome véritablement excellent qui me conforte un peu plus dans l'idée qu'Hypérion constitue l'un des meilleurs cycles de science-fiction jamais écrits.

Il constitue la digne suite du premier, une suite riche en rebondissements et en révélations, et qui ne manque pas de soulever de nouveaux mystères. J'aime énormément la façon qu'a Dan Simmons de tout mettre en parallèle ; j'ai adoré suivre les petits cailloux qu'il avait semé pour nous aiguiller. Peu à peu, tout se met en place de manière magistrale et la suite promet d'être au moins aussi palpitante.

Le premier tome m’avait déjà fait cet effet et je le redis : il est rare qu’un livre me transporte aussi loin et surtout aussi efficacement. Je me suis littéralement éclaté et je me hâte d’ouvrir Endymion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChloeTissier 2018-10-25T17:29:31+02:00
Flashback

Grosse déception pour le dernier Dan Simmons qui écrit un roman d'anticipation dans un monde devenu cauchemardesque à cause des arabes, du "mensonge" sur le réchauffement climatique, des aides sociales et qui va être sauvé par un ex-flic super armé... Une propagande sans subtilité qui gâche la lecture de ce livre faible sur le plan du scénario (l'anti héros qui est en fait un super héros..) malgré la très bonne idée de la drogue "flashback. Je ne me passionne pas pour la politique mais là c'est un peu gros ; ce livre est un amas de stéréotypes et d'idées raciste envers ce qui n'est pas blanc, américain et chrétien. Bref une horreur, c'est un des pires livres d'anticipation que j'ai lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2018-11-09T17:33:41+01:00
Terreur

Heureux d'avoir lu ce monstre littéraire.

Mais qu'est ce que ce fut long ! Je n'en voyait pas la fin.

Je découvre Dan Simmons avec ce roman Fantastico-historique, et je dois avouer que sa plume est en or.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo971 2018-11-28T01:55:19+01:00
Flashback

Un bon roman, choisi un peu par hasard. Un peu long à démarrer, mais on finit par ne plus vouloir ou pouvoir le quitter.

Un futur qui semble trop proche, trop possible, trop réel, pour réussir à s'en détacher totalement.

Des personnages torturés, complexes et auxquels on s'attache facilement, même ceux auxquels on ne devrait pas.

Un scénario un peu lent, mais qui s'accélère suffisamment à la fin, tout en gardant son lot de révélations et de rebondissements.

Une fin... mmh, cette fin !

Bref, une jolie découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa-6 2018-11-28T09:24:04+01:00
Drood

Un livre intéressant et original surtout l' idée d' avoir Wilkie Collins comme narrateur. Le mélange des genre ne m' as pas dérangé mais j' ai un peu de mal avec le style de Dan Simmons. Ce livre m' as donné envie de redonner une chance à La Pierre de Lune de Collins que j' avais abandonnée au bout de 3 chapitres et comme je suis une fan de Dickens, lire ceux que je n' ai pas encore lu.

Afficher en entier
Les Cantos d'Hypérion, tome 3 : Endymion

Cette fois encore, Dan Simmons m'a bluffé. La richesse de son univers est un vrai bonheur, de même que ses descriptions poussées, travaillées, et ses personnages recherchés. Avec Raul Endymion, le principal protagoniste, on est quand même loin du héros mythique sans défauts à qui tout réussi. Sans pour autant tomber dans l’extrême opposé. Raul est un mec normal, en somme, et c’est ça qui est excellent.

Le début de ce tome m’a fait un peu bizarre parce que j'étais tellement pressé de continuer ce cycle que je n'ai pas pris le temps de me rappeler la quatrième de couverture. J'ai donc été un peu surpris de voir qu'il se passait près de deux siècles après le deuxième. Le choc et le regret des personnages précédents passés, je suis reparti dans l'histoire qui est, à n'en pas douter, la digne suite de La Chute d'Hypérion.

C'est un peu différent dans le sens où on se concentre davantage sur Raul Endymion et ses aventures, et par la forme aussi : Raul nous conte son histoire et on fait de temps en temps des incursions dans son présent et son état d’esprit. On s'intéresse aussi beaucoup à la Pax qui a remplacé l’Hégémonie et au père capitaine de Soya, et, honnêtement, c'est toujours aussi passionnant.

Mon seul regret a été la certitude qu'il ne me restait plus qu'un seul tome à dévorer... J'aime tellement ce cycle...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rwann 2018-12-21T14:52:10+01:00
L'éveil d'Endymion

Je dois dire que je suis... satisfait. J'ai eu les réponses que j'espérais (je me suis aussi rendu compte que j'avais pas mal de détails sous le nez depuis le début mais que ça ne m'avait pas empêché de ramer dans le sable). J'ai vraiment trouvé l'issue des Cantos satisfaisante, quoiqu'un tantinet frustrante, mais vraiment un tantinet. On sent que Dan Simmons souhaitait achever ce cycle tout en se laissant la possibilité de le poursuivre si l'envie lui en prenait. Le niveau est toujours aussi élevé dans ce tome-ci, les personnages, les relations de cause à effet, les buts, les crédos, etc. sont toujours aussi recherchés et travaillés... Je me suis vraiment régalé de bout en bout.

Le seul bémol réside dans la traduction. Les trois premiers tomes ont été traduits par Guy Abadia et c'était une merveille. Le style était fluide, très agréable, il nous portait de page en page. Ce 4e tome a été traduit par Monique Lebailly et, misère, qu'est-ce que j'ai été déçu. Les phrases sont lourdes, on a parfois du mal à savoir où ça va, certains noms ont changé (Nevermore est devenu Jamaisplus au début du livre, pour redevenir Nevermore sur la fin, les klicks sont apparus de nulle part sans explication, etc.) et il y avait des fautes de genre assez désagréables. Après trois tomes de Guy Abadia, j'avoue que j'ai bien déchanté et c'est dommage. J'ai mis bien plus longtemps à finir ce tome que les trois autres et cela ne tient pas à l'histoire, mais bien à la traduction.

Cela ne m'empêchera évidemment pas de vous conseiller ce cycle magistral, pour peu que vous aimiez la science-fiction, les mondes incroyables et les aventures surprenantes. Et, quand bien même ça ne serait pas votre truc, je vous le conseille quand même. Ça vaut tellement le coup.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mando 2019-01-13T20:26:57+01:00
Les Fils des ténèbres

J'ai été totalement prise par ce livre.

Il y a un aspect pédagogique recherché, sur l'histoire de la Roumanie des années 80-90, de la Transylvanie et du mythique Vlad Tepes. C'est d'ailleurs cet aspect que j'ai préféré. Les descriptions m'ont totalement embarquée et donnée une incroyable envie de voyager et de découvrir la Roumanie.

Sinon, contrairement à ce que j'ai pu lire en commentaire, je n'ai pas trouvé les passages où le docteur Neuman explique scientifiquement le vampirisme trop longs. Très techniques et précis, mais cela colle au rôle de docteur du personnage principal, j'ai même trouvé cette initiative de l'auteur amusante !

Je recommande chaudement.

Afficher en entier

On parle de Dan Simmons ici :

Dédicaces de Dan Simmons
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 45 livres

Gallimard : 23 livres

Robert Laffont : 22 livres

Denoël : 20 livres

LGF - Le Livre de Poche : 9 livres

Editions du Rocher : 5 livres

J'ai lu : 5 livres

Albin Michel : 5 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode