Livres
511 025
Membres
521 523

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Livres - Bibliographie

Dan Simmons


Ajouter un livre manquant

Toutes les séries de Dan Simmons

8 livres
562 lecteurs

Quand les sept pèlerins se posent à Hypérion, le port spatial offre un spectacle de fin du monde. Des millions de personnes s'entassent derrière les grilles : les habitants de la planète sont sûrs que le gritche va venir les prendre et ils veulent fuir. Mais l'Hégémonie ne veut rien savoir. Une guerre s'annonce et les routes du ciel doivent être dégagées. Et tout ce que le gouvernement a trouvé, c'est d'envoyer les sept pèlerins. La présidente le leur a dit d'emblée : Il est essentiel que les secrets des Tombeaux du Temps soient percés. C'est notre dernière chance. " Mais les pèlerins n'y comprennent rien, et ne se connaissent même pas ! Heureusement, le voyage leur permettra de se rapprocher. Chacun raconte son histoire, et l'on s'aperçoit vite que nul n'a été pris au hasard. Celui qui a fait la sélection, au fil des confidences, parait avoir fait preuve d'une lucidité... diabolique. Et d'une cruauté... raffinée!

4 livres
244 lecteurs

L'ouvrage rassemble les deux premiers volumes du cycle.

La planète Hypérion est menacée par les Extros. De plus, les Tombeaux du temps, gardés par le sanguinaire Gritch, semblent vouloir s'ouvrir. Sept pèlerins sont envoyés par la sainte Eglise afin d'empêcher leur ouverture. Durant leur voyage, ils lient connaissance et chacun raconte son histoire.

2 livres
226 lecteurs

Ils ont le Talent.

Ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir.

Ils tirent les ficelles de l'histoire.

Sans eux le nazisme n'aurait peut-être jamais existé, et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n'auraient peut-être pas ensanglanté notre époque.

Car ils se livrent aussi entre eux une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs.

Ce sont des vampires psychiques.

Source : Gallimard résumé du livre: L'Échiquier du mal Tome I de Dan Simmons

2 livres
49 lecteurs

♦ Le Cycle d'Hypérion

*

Hypérion

La Chute d'Hypérion

**

Endymion

L'Éveil d'Endymion

Nouvelles

Sur la planète Hypérion, sept pèlerins entament ensemble un voyage initiatique dont nul ne sait où il les conduira. Les récits de leurs aventures antérieures jetteront peut-être une lumière contrastée sur le destin qui les a réunis.

Le thème d'Hypérion et d'Endymion a été imaginé par un poète génial, mort jeune, pauvre, inconnu et malade, dans les premières années du XIXe siècle, John Keats.

C'est celui de la création par l'humanité de Titans mécaniques qui aspirent à la réduire en esclavage, voire à la détruire. Et dans le lointain avenir de ce chef-d'œuvre de la science-fiction, John Keats renaît pour devenir l'un des héros du cycle.

Hypérion et Endymion ont obtenu les prix Hugo, Locus, et quelques autres.

Ces deux volumes sont introduits par une présentation de Gérard Klein et enrichis d'un dossier incluant une bibliographie complète de Dan Simmons, établie par Alain Sprauel.

♦ Sommaire :

1 - Gérard KLEIN, Présentation, Introduction

2 - Hypérion (Hyperion), Roman

3 - La Chute d'Hypérion (The Fall of Hyperion), Roman

4 livres
28 lecteurs

Ils ont le Talent.

Ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l'histoire. Sans eux le nazisme n'aurait peut-être jamais existé et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n'auraient peut-être pas ensanglanté notre époque. Car ils se livrent aussi entre eux à une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs. A qui appartiendra l'omnipotence ? A celui qui saura maîtriser pleinement son Talent. Ce sont des vampires psychiques...

Le roman-monument qui a obtenu tous les grands prix littéraires anglo-saxons en matière de fantastique.

Le chef-d'oeuvre de Dan Simmons.

9 livres
4 lecteurs

♦ Textes réunis par Alain DORÉMIEUX.

♦ En creusant dans son jardin, un enfant découvre la bête innommable assoiffée d'amour.

Une star rencontre l'horreur imprévisible en la personne de la présidente de son fan-club.

Une institutrice s'aperçoit que ses élèves sont des monstres acharnés à sa perte.

Entrez dans cet hôpital jeunes et bien portants pour en ressortir vieillis, au bord de la tombe.

Goûtez l'extase sexuelle sans limites, le plaisir par tous les pores, l'orgasme perpétuel qui vous mène à la folie.

Un panorama du fantastique de terreur moderne en seize nouvelles signées des plus grands noms du genre :

J.-P. Andrevon, Ramsey Campbell, Dennis Etchison, Charles L. Grant, K, W. Jeter, Stephen King, Fritz Leiber, Richard Matheson, Robert McCammon, Lisa Tuttle, Daniel Walther, etc.

♦ Sommaire :

1 - Alain DORÉMIEUX, Préface en forme d'abécédaire, Préface

2 - Robert McCAMMON, Un été à guêpes (Yellowjacket summer)

3 - Alan RYAN, Sable et sang (Sand)

4 - Stephen KING, Laissez venir à moi les petits enfants (Suffer the Little Children)

5 - Richard MATHESON, Talents cachés (Buried Talents)

6 - Lisa TUTTLE, La Tombe de Jamie (Jamie's Grave)

7 - Steve Rasnic TEM, Cerveau de pierre (Stone head)

8 - Fritz LEIBER, Le Noir a son charme (Black has its charms)

9 - Jean-Pierre ANDREVON, Une enfant perdue

10 - Richard Christian MATHESON, Stimulations (Arousal)

11 - Charles L. GRANT, Ellen, en son temps (Ellen, in her time)

12 - Henry SLESAR, Prez (Prez)

13 - Ramsey CAMPBELL, Le Compagnon (The companion)

14 - Daniel WALTHER, Les Longs couteaux de la nuit

15 - Dennis ETCHISON, Nous sommes les morts (On call)

16 - Steve Rasnic TEM, La Démolition (The battering)

17 - K. W. JETER, La Première fois (The first time)

18 - Jean-Daniel BRÈQUE & Alain DORÉMIEUX, Dictionnaire des auteurs

Tous les livres de Dan Simmons

1 lecteurs

The old saw "You can't go home again" is a chilling understatement for this highly effective supernatural shocker, Simmons's first horror novel since Fires of Eden (1994) and a sequel to Summer of Night (1991). The latter was an eerie chronicle of a summer of lost innocence for a group of preadolescent chums who confront an entity of irrepressible evil in rural Elm Haven, Ill. Four decades later Dale Stewart, a survivor of that summer, has returned to endure a winter of adult discontent: his wife has left him, his sideline career as a novelist is sputtering and a disastrous love affair has driven him to attempt suicide. Medicated to the gills for depression, Dale seeks inspiration for his next novel in a house that figured in events of the summer of 1960. But remnants of the old malign influence have survived and they manifest as vicious spectral dogs, threatening neo-Nazi punks, cryptic messages that appear magically on his computer screen and delusions that suggest he's losing his mind. Simmons orchestrates his story's weird events craftily, introducing them as unremarkable details that only gradually show their dark side. In a nod to Henry James, whose psychological ghost story "The Jolly Corner" is repeatedly invoked, he blends jaw-dropping revelations of spiritual intrusion with carefully manipulated challenges to the reader's confidence in Dale's faculties and motivations. Though it features its share of palpable things that go bump in the night, this novel is most unsettling in its portrait of personal demons of despair that imperceptibly empower them.

3 notes
12 lecteurs

Du général Custer à Sitting Bull, du mont Rushmore au pont de Brooklyn, le grand roman de l'Amérique de Dan Simmons.

Indien lakota, Paha Sapa alias « Collines noires » possède un don remarquable : il lui suffit de toucher un être humain pour pénétrer sa conscience et lire dans son passé comme dans son avenir. C'est en 1876, lors de la bataille de Little Big Horn, qui oppose une coalition de tribus indiennes aux tuniques bleues du général Custer, que le jeune Indien alors âgé de onze ans découvre ses pouvoirs visionnaires et divinatoires. Entré fugitivement en contact avec Custer, Collines noires est aussitôt envahi par les pensées du chef de guerre américain, tombé au champ d'honneur. Il va devoir désormais cohabiter avec cet esprit étranger qui loge en lui.

Les Collines noires (en anglais, Black Hills), c'est également le nom que les Blancs ont donné au territoire sacré des Indiens, dans le Dakota du Sud. Un lieu ou, dans les années 1930, ils ont décidé d'édifier une oeuvre monumentale à la gloire des Pères fondateurs de la nation américaine : les quatre célèbres statues sculptées sur le mont Rushmore, au coeur même de ce sanctuaire. C'est là que, devenu vieux, Collines noires travaille en tant que dynamiteur – caressant le rêve fou de réduire un jour en poussière ces symboles infamants de la suprématie autoproclamée de l'Homme blanc.

Figure emblématique de la science-fiction, Dan Simmons se mue, avec Collines noires, en historiographe. À l'instar de son héros Collines noires, dont il narre le destin prodigieux – depuis son enfance au côté de Sitting Bull et Crazy Horse jusqu'à la fin de sa vie au mont Rushmore, en passant par ses années au sein de la troupe de Buffalo Bill, la rencontre de l'amour lors de l'Exposition universelle de Chicago de 1893 ou ses souvenirs de la construction du pont de Brooklyn –, Simmons nous invite à pénétrer la psyché des Amérindiens. Il en tire un plaidoyer vibrant en faveur d'une civilisation à la richesse incomparable, impitoyablement ruinée par le cours de l'Histoire.

20 notes
78 lecteurs

9 juin 1865. Charles Dickens, alors âgé de 53 ans et au faîte de son art et de sa gloire, regagne Londres en secret en compagnie de sa maîtresse à bord du train de marée. Soudain, à Staplehurst, l’Express déraille. Tous les wagons de première classe s’écrasent en contrebas du pont, à l’exception de celui de Dickens. Indemne, « l’écrivain le plus célèbre du monde », comme on le surnomme, tente de se porter au secours des survivants. Au fond du ravin, sa route croise celle d’un personnage à l’allure spectrale qui va désormais l’obséder : Drood.

De retour à Londres, Dickens confie le secret de son étrange rencontre à son ami Wilkie Collins, écrivain lui aussi, à qui il reviendra de relater les dernières années de la vie de celui qu’il appelle, avec autant d’admiration que d’ironie, l’Inimitable. À la poursuite de Dickens, qui a cessé d’écrire pour hanter les bas-fonds - cryptes, cimetières et catacombes - de Londres, Collins cherche à comprendre quels rapports unissent désormais l'Inimitable et l’inquiétant Drood. Mais peut-on vraiment porter foi au récit halluciné de Collins, opiomane en proie à la paranoïa ?

Inspiré parLe Mystère d’Edwin Drood, le roman mythique que Dickens laissa inachevéà sa mort en 1870 - cinq ans jour pour jour après son accident de train -,Droodnous entraîne dans le Londres interlope de Jack l’Éventreur et des sciences occultes. Huit cents pages de frisson et d’envoûtement garantis. Haletant, complexe et étourdissant, le nouveau chef-d’œuvre de Dan Simmons fera bientôt l'objet d'une adaptation cinématographique réalisée par Guillermo del Toro (Le Labyrinthe de Pan,Hellboy).

31 notes
96 lecteurs

2035. L'Amérique a beaucoup changé. Le monde aussi. En faillite financière, politique et morale, les États-Unis se sont désintégrés. Le Nouveau-Mexique a été envahi par les Hispaniques de la reconquista, la Californie risque de l'être. Plusieurs États ont proclamé leur indépendance.

Le multimilliardaire japonais Nakamura - qui tire un pouvoir presque illimité de son immense fortune mais aussi de son rôle de conseiller plénipotentiaire pour la construction de l'Amérique - charge Nick Bottom, ancien policier de Denver, de reprendre l'enquête sur l'assassinat de son fils Keigo, survenu six ans plus tôt. Nick a travaillé à l'époque sur cette affaire. Mais depuis la mort de sa femme dans un accident de voiture, devenu accro au flashback, drogue illégale, il a quitté la police.

Le flashback permet de revivre des souvenirs parfaits ; en ce qui concerne Nick, ceux de sa vie avec sa femme. Toute l'Amérique s'y adonne : pour les jeunes c'est le moyen de revisiter leurs turpitudes, pour les vieux celui de retourner dans le monde idéal d'autrefois...

Nick est assisté par Sato, le chef des gardes du corps de Nakamura, samouraï d'un Japon néoféodal qui veille à ce qu'il n'utilise pas, à des fins personnelles, la drogue qui lui est fournie afin qu'il puisse revivre les moments de sa première investigation...

Mais pourquoi Nakamura tient-il à ce que Nick replonge dans cette enquête qui a échoué six ans plus tôt?

40 notes
157 lecteurs

♦ Ilium, c'est Troie. Troie, c'est la guerre chantée par Homère dans l'Iliade.

Mais le mont Olympe est situé sur Mars et les dieux qui l'habitent, conformes à l'imagerie antique, abusent des facilités quantiques en guise de pouvoirs surhumains. Quasiment immortels, ils se déplacent à travers le temps et l'espace. Leur spectacle favori, voire obsessionnel, demeure cette guerre qui se déroule sur Terre et dont aucun d'eux ne connaît l'issue.

Aucun sauf Zeus, évidemment.

Pour vérifier la conformité de la guerre réelle avec ce qu'en a conté Homère, les scholiastes, des érudits péchés à différents moments de l'histoire, sont dotés de pouvoirs secondaires non négligeables, ainsi celui d'emprunter l'identité d'un Grec ou d'un Troyen le temps de leur observation.

Hockenberry est l'un de ces scholiastes, ressuscité, extrait du xxe siècle et enrôlé contre son gré par Aphrodite en personne pour une mission secrète : faire triompher les Troyens, assassiner Athéné.

Pour leur part, les Moravecs, Intelligences Artificielles, qui vivent autour des planètes extérieures, commencent à s'inquiéter de la débauche de manipulations quantiques qui a pour source Mars. Elle menace le système solaire et peut-être l'univers tout entier. Ophu d'Io et Mahnmut sont envoyés y voir ce qu'il s'y passe. L'un ne jure que par Shakespeare, l'autre que par Proust.

Et sur Mars, de petits hommes verts érigent sans fin des statues géantes dans le style de celles de l'île de Pâques. Tandis que sur terre, les Derniers Hommes, au nombre exact de un million, jouent les sybarites décadents.

Dan Simmons, l'auteur du Cycle d'Hypérion, a transposé dans le grandiose avenir avec génie, humour, culture et rigueur, la fameuse Iliade. La Guerre de Troie, comme si vous y étiez. Vue de demain.

♦ Prix Locus, roman de Science-Fiction, 2004

2 notes
8 lecteurs

En 1924, la course pour parvenir au plus haut sommet du monde s'interrompt brutalement suite à la terrible disparition des célèbres alpinistes George Mallory et Sandy Irvine. L'année suivante, trois hommes - un poète britannique vétéran de la Grande Guerre, un guide de montagne français et un jeune idéaliste américain - tentent à leur tour leur chance. Mais quelqu'un, ou quelque chose, les poursuit, et, à 8 500 mètres d'altitude, alors que l'oxygène vient à manquer, l'expédition vire bientôt au cauchemar.

Qui est à leurs trousses ? Et quelle vérité se cache derrière les disparitions de 1924 ? Tandis qu'ils poursuivent leur ascension jusqu'au sommet du monde, les trois aventuriers vont découvrir un secret plus abominable encore que toutes les créatures mythiques jamais imaginées.

79 notes
305 lecteurs

Ils ont le talent.

Ils ont la capacité de pénétrer mentalement dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l'Histoire. Sans eux le nazisme n'aurait peut-être pas été cette monstruosité dont nous avons du mal à nous remettre, Lee Harvey Osvarald n'aurait peut-être pas été abattu par jack Ruby, John Lennon n'aurait pas été assassiné devant chez lui, les fanatismes de tous ordres ne se réveilleraient pas de façon aussi systématique et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués, n'auraient peut-être pas ensanglanté notre époque.

Car ils se livrent aussi entre eux, par " pions " interposés, à une guerre sans merci. A qui appartiendra l'omnipotence ? Sans doute à celui qui aura le plus soif de pouvoir.

Loin de s'intéresser uniquement aux mots, et aux jeux d'associations en découlant, Dan Simmons livre avec L'échiquier du mal une critique acerbe et profonde de la société américaine des années 80, bien plus intelligente et efficace que nombre de romans prétendument plus sérieux. Sous des dehors de "simple" roman fantastique, le romancier aborde des sujets aussi sensibles que le racisme (un point central dans le roman, que ce soit vis à vis des juifs, ou vis à vis des noirs), la violence urbaine (les gangs, les meurtres, et en particulier celui des gens connus), la lutte des classes (le monstrueux personnage de Mélanie en est la démonstration la plus outrée), les retombées psychologiques de la guerre du Vietnam (et bien entendu celles de la seconde guerre mondiale). On retrouve aussi le prosélytisme religieux (et surtout ses dérives et ses réelles motivations), les manipulations des puissants (instances politiques et gouvernementales, puissance des médias). Et tout cela sans oublier le sexe.

7 notes
32 lecteurs

« Le problème, quand on est expert en reconstitution d'accidents, se dit-il en faisant un double débrayage pour négocier sans problème un virage coupé puis en accélérant de nouveau à fond, c'est que pratiquement à chaque kilomètre de chaque foutue route que l'on prend, il y a le souvenir d'une erreur stupide qui a coûté la vie à quelqu'un. »

L'appel est tombé en pleine nuit. La voix est nette. « Un accident comme ça, on n'en a jamais vu. On ne sait même pas s'il s'agit d'une seule voiture ou de plusieurs, ou s'il s'agit d'un avion, ou d'un putain d'ovni. »

Darwin Minor, docteur en physique, en a pourtant déjà vu de la tôle fondue. La mort donnée en ligne droite, crimes ou accidents, négligence ou lâcheté... Il connaît ça par coeur.

Mais là, il ne comprend pas.

3 notes
11 lecteurs

Un jeune professeur raconte à ses élèves un récit de science-fiction sous forme d’épisodes hebdomadaires. Ce planet Opéra épique qu’il imagine devient très important pour les enfants.

Du space opera flamboyant par un auteur d'envergure : Dan Simmons met en scène une troupe de comédiens humains, seuls rescapés d’une Terre dévastée. Leur mission : faire découvrir Shakespeare à des ET récalcitrants !

1 notes
9 lecteurs

♦ A une vitesse vertigineuse, la petite fille glisse sur la piste de luge. Hanté par de tragiques images d'accidents, son père la suit des yeux, se remémorant les théories scientifiques de l'aléa et du chaos, en même temps que les plus incroyables dossiers de sa vie d'assureur...

Des nuits chaudes de Bangkok aux légendes vampiriques indiennes, des tranchées de 1914-1918 à l'Amérique en proie à une nouvelle drogue, chacun de ces cinq récits évoque à sa façon l'amour et la mort, Eros et Thanatos. Chacun est une prodigieuse surprise que nous réserve le romancier de Nuit d'été et de Fils des ténèbres, maître incontesté d'un fantastique résolument moderne.

♦ Sommaire

1 - Avant-propos, Introduction

2 - Le Lit de l'entropie à minuit (Entropy's Bed at Midnight)

3 - Mourir à Bangkok (Dying in Bangkok / Death in Bangkok)

4 - Coucher avec des femmes dentues (Sleeping with Teeth Women)

5 - Flash-back (Flashback)

6 - Le Grand amant (The Great Lover)

♦ Prix Locus, novelette, 1991 pour "Le Lit de l'entropie à minuit".

♦ Prix Bram Stoker, novelette, 1994 pour "Mourir à Bangkok".

♦ Prix Locus, novelette, 1994 pour "Mourir à Bangkok".

♦ Grand Prix de l'Imaginaire, nouvelle étrangère, 1996 pour "Le Grand Amant".

16 notes
52 lecteurs

" Il est des lieux maléfiques qui ne devraient pas exister. Il est des villes malfaisantes où l'on ne peut demeurer. Calcutta est de celles-là. Avant Calcutta, pareille idée m'aurait fait rire. Avant Calcutta, je ne croyais pas au mal, et surtout pas comme s'il était une force indépendante des hommes. Avant Calcutta, je n'étais qu'un imbécile. " Robert Luczak est envoyé à Calcutta par sa maison d'édition pour récupérer le mystérieux manuscrit d'un poète que tous croyaient mort depuis huit ans. Mission simple en apparence, mais qui prend des allures de descente aux enfers dès lors que son chemin croise celui des Kapalikas, secte vouée à l'adoration de la meurtrière Kali dont les membres font régner la terreur sur la ville. Sacrifices humains, cadavres ressuscités, meurtres en pagaille... Luczak comprendra - mais trop tard - que rien n'arrête le chant macabre de Kali.

2 notes
6 lecteurs

C'était un homme discret.

Les enseignants ne l'aimaient guère mais les élèves se plaisaient à lui parler. A la différence des autres, il écoutait. Conseiller d'éducation, le jour... justicier impitoyable, la nuit ! D'instinct, les enfants savent qui leur veut du bien... Mrs Geiss le sait aussi. Combien d'élèves n'a-t-elle pas intégrés dans sa classe ? Sourds, aveugles, malades... Maintenant qu'ils vivent des heures sombres, attaqués par des morts-vivants, ces chers petits vont la protéger...

Il ne manque que la magie ! Elle est au rendez-vous avec Kelly Dahl. Et là aussi, les enfants sont rois. Car ils y croient. "On va jouer..." a dit Kelly à son professeur "Je vais changer certaines choses".. Et aussi sec, la route disparaît, les gratte-ciel s'évanouissent ... Trois nouvelles grinçantes ...

2 notes
3 lecteurs

« Il est presque temps de parler de la Dame. J’ai hésité à le faire parce que, si quelqu’un trouvait mon journal et le lisait, il penserait que je suis fou. Je ne suis pas fou. »

Juillet 1916, bataille de la Somme. James Edwin Rooke, jeune officier et poète, consigne les horreurs de la guerre dans son journal. Les camarades morts pour gagner quelques centimètres de terrain. Les conditions effroyables dans les tranchées. Les ordres absurdes...

Mais, blessé au fond d’un trou d’obus, il a également aperçu de la beauté sous les formes d’une femme superbe. Un parfum de violette, une robe diaphane, de longs cheveux blonds...

Qui est-elle ? Que fait-elle sur le champ de bataille ?

Serait-ce l’Ange de la Mort, venu le réclamer ?

Source: éditions actu sf

4 notes
37 lecteurs

♦ Une virée dans un Vietnam reconstitué, vaste parc d'attractions où de riches touristes jouent et rejouent à la guerre.

L'Enfer tel que l'a imaginé Dante débarque sur Terre, mais uniquement pour les télévangélistes et leurs ouailles.

Grâce aux Résurrectionnistes, la Mort est enfin vaincue : leur technologie de pointe ramène à la vie vos chers disparus... jusqu'à un certain point Le cancer vous fait peur ? Attendez de savoir à qui profitent les métastases pour avoir vraiment peur...

Voici quelques-uns des douze voyages au bout de l'Enfer auxquels vous convie Dan Simmons — quelques pièces maîtresses, aux frontières du fan­tastique, posées sur l'échiquier de sa création.

♦ Sommaire :

1 - Harlan ELLISON, Préface

2 - Le Styx coule à l'envers (The River Styx Runs Upstream)

3 - Vanni Fucci est bien vivant et il vit en Enfer (Vanni Fucci is Alive and Well and Living in 'Hell')

4 - Passeport pour Vietnamland (E-Ticket to 'Namland)

5 - Deux minutes quarantes-cinq secondes (Two Minutes Forty-Five Seconds)

6 - Métastases (Metastasis)

7 - Douce nuit, sainte nuit (Vexed to Nightmare by a Rocking Cradle)

8 - Mémoires privé de la pandémie des stigmates de Hoffer (My Private Memoirs of the Hoffer Stigmata Pandemic)

9 - Les Fosses d'Iverson (Iverson's Pits)

10 - Le Conseiller (The Counselor)

11 - Photo de classe (This Year's Class Picture)

12 - Mes Copsa Mica (My Copsa Mica)

13 - A la recherche de Kelly Dahl (Looking for Kelly Dahl)

♦ Prix Bram Stoker, recueil, 1992

8 notes
42 lecteurs

Professeur de littérature anglaise à l'université du Montana, Dale Stewart est aussi l'auteur d'une série de romans à succès : Jim Bridger, le roi de la montagne. Mais Dale se trouve aujourd'hui à un tournant crucial de sa vie : dépressif et suicidaire, il a vu sa femme puis sa jeune maîtresse le quitter, et va probablement perdre son emploi. Il éprouve alors le besoin de retourner dans l'Illinois, sur les lieux de son enfance, pour écrire un roman « sérieux » mettant en scène la bande de gamins dont il faisait partie à l'époque.

Mais à peine arrivé, Dale est victime d'une succession de faits bizarres. La maison qu'il a louée — celle de son défunt ami Duane, un garçon surdoué mort à onze ans déchiqueté par une moissonneuse-batteuse — lui paraît hantée. Des chiens noirs démoniaques rôdent autour de la maison et il reçoit sur son ordinateur de mystérieux messages en vieil anglais. Perdu entre la réalité et ses hallucinations, Dale va voir resurgir l'horreur...

Se mesurant à Henry James et à Stephen King, convoquant le Lai de Beowulf et le Livre des morts égyptien, Dan Simmons signe un roman fantastique moderniste et terrifiant, dans la plus pure tradition du genre.

4 notes
28 lecteurs

♦ Hawaï. De tous temps, les sorciers ont invoqué les divinités souterraines pour chasser l'homme blanc de l'archipel. En vain. Le spectacle des volcans, la beauté des îles ont attiré touristes, et hommes d'affaires peu scrupuleux. Mais aujourd'hui, les puissances surnaturelles se déchaînent. Tandis que le ciel se noircit de fumées mortelles, des corps démembrés sont retrouvés, et les coulées de magma en fusion menacent un luxueux complexe hôtelier.

En 1866, les dieux avaient été refoulés avec l'aide de la déesse Pele. A présent, rien ne semble pouvoir contenir les laves de l'enfer qui bouillonnent dans le ventre de la Terre.

Dans un décor de paradis, Dan Simmons déchaîne l'apocalypse. Après Nuit d'été et Les Fils des ténèbres, Les Feux de l'Eden embrase et réactive des rivalités qu'on croyait endormies. Un roman que Stephen King lui-même aurait pu écrire, entre mythe, cauchemar et vision de terreur, au plus profond de l'âme humaine, là où l'imaginaire se mêle au réel pour nous saisir d'un troublant effroi.

♦ Prix Locus, roman d'horreur, 1995

22 notes
83 lecteurs

♦ Jeune et brillante hématologiste américaine, Kate Neuman débarque à Burcarest afin de se consacrer aux orphelins atteints du sida. Là, elle découvre l'étrange cas d'un bébé, Joshua, qui, à chaque transfusion, développe pendant un court laps de temps une formidable résistance à la maladie... Kate ne se doute pas encore que le cas Joshua l'amènera à s'aventurer dans les mystères d'un pays encore marqué par les légendes de vampires, et le souvenir du terrible Vlad Tepes, dont la férocité sanguinaire n'eut d'égale que celle du dictateur Ceaucescu, fusillé peu de temps plus tôt....

Dan Simmons [...] fait se rejoindre le fantastique, le thriller et le science-fiction en une odyssée haletante et sanglante. À lire absolument avec une bonne dose de sang-froid.

Alain Grousset. Lire

Simmons nous entraîne une fois de plus dans une histoire d'une belle imagination et d'une efficacité rare qui relie le mythe à la science d'aujourd'hui.

Jean-Claude Vantroyen. Le Soir

♦ Prix Locus, roman d'horreur, 1993

13 lecteurs

1942. Joe Lucas, agent du FBI, est mandaté par J. Edgar Hoover pour surveiller les activités d'Hemingway, qui réside alors à Cuba. Le célèbre écrivain s'est en effet mis en tête de créer un réseau de contre-espionnage pour faire obstacle aux activités nazies dans la mer des Caraïbes, et il espère bien capturer un sous-marin allemand !

Fantasme d'excentrique désireux de se donner des frissons ? De jouer à la guerre en compagnie de personnages hauts en couleur formant ce qu'il appelle son « Usine à forbans » ? En fait, Joe Lucas ne tarde pas à comprendre que la présence nazie à Cuba est bien réelle et se trouve engagé avec le fascinant « Papa » et sa bande d'espions amateurs dans une intrigue à tiroirs qui risque d'être mortelle pour les deux hommes et nombre de leurs compagnons...

Portrait d'un Hemingway « plus vrai que nature », dans la lignée des personnages que le romancier se plaisait lui-même à créer, évocation d'un pan d'Histoire contemporaine peu connu mais non moins authentique qui fait parfois penser au célèbre Casablanca (on y croise d'ailleurs Ingrid Bergman entre autres célébrités), roman d'espionnage riche de rebondissements et de suspense, Les Forbans de Cuba constitue un nouveau tour de force de l'auteur d'Hypérion et de L'Echiquier du mal.

2 notes
13 lecteurs

Été 1863, aux États-Unis, la terrible bataille de Gettysburg fait rage et s'achève, dans un bain de sang, par la victoire du Nord sur le Sud. Été 1913, un jeune scout participe aux commémorations qui rassemblent les vétérans de la guerre de Sécession. Mais parmi les anciens combattants, il rencontre de bien étranges soldats..

2 notes
15 lecteurs

Il a marché sur la Lune lors d'une mission Apollo, une épopée qui appartient maintenant à l'histoire ancienne. Pourtant, il continue d'être hanté par cette expérience magnifique et se sent, sur Terre, comme l'albatros du poète, englué dans le rêve déçu de toute sa génération. Comment Richard Baedecker retrouvera-t-il ses ailes ? Un grand voyage à la recherche d'une raison de vivre

2 notes
13 lecteurs

Faisant suite au cycle d’Hypérion et plus directement à celui d’Endymion, Les orphelins de l’hélice nous transporte au milieu de l’espace, à bord d’un vaisseau dirigé par des IA et ayant à son bord toute une communauté d’humains. Détectant des appels au secours, les IA décident de réveiller neufs membres pour comprendre ce qui se passe et éventuellement venir en aide à la planète en danger. En effet, un vaisseau bardé de lames et d’armes se dirige vers des lieux peuplés. Dem Lia, chef du groupe, va devoir faire des choix pour assurer la survie des siens et comprendre la situation étrange de ce système…

Les Orphelins de l’Hélice a reçu le prix Locus de la meilleure novella en 1999.

5 notes
42 lecteurs

Et si la solitude devenait impossible ? Si un jour nous ne pouvions plus nous isoler, fermer notre conscience ? Si les pensées, les désirs, les pulsions des autres nous envahissaient à chaque minute, comme des écrans restés allumés ?Bremen, un mathématicien, a ce terrible pouvoir de divination. Longtemps, son union avec sa femme Gail, comme lui télépathe, lui a servi de bouclier. Mais Gail meurt d'un cancer, et le voilà seul dans le chaos, livré à la neuro-rumeur du monde... De Disneyland aux bas-fonds de Las Vegas, dans le sillage d'un crime dont il est le témoin, Bremen va vivre la plus effrayante odyssée à travers les ténèbres de la société et de l'homme, tout en s'accrochant à ses connaissances de chercheur pour dresser la carte des contrées inconnues de l'esprit.Le romancier de Nuit d'été nous entraîne, au gré de sa puissante imagination, dans un parcours où la science-fiction et le paranormal, mêlant leurs sortilèges, composent une fable philosophique moderne.

30 notes
111 lecteurs

Les pensionnaires d'un internat de l'Illinois sont les témoins d'une série d'événements mystérieux et terrifiants : l'un d'entre eux disparaît, des bruits incompréhensibles se font entendre, un soldat de la Première Guerre mondiale réapparaît... L'enquête menée par un petit groupe de collégiens va les mener vers les bâtiments gothiques d'une ancienne école abandonnée, Old Central. Et c'est, au coeur de l'été, le plus insoutenable des face-à-face qui commence : celui qui met aux prises l'innocence avec la plus monstrueuse terreur qu'on puisse imaginer...

2 notes
2 lecteurs

Les pensionnaires d’un internat de l’Illinois sont les témoins d’une série d’événements mystérieux et terrifiants : l’un d’entre eux disparaît, des bruits incompréhensibles se font entendre, un soldat de la Première Guerre Mondiale réapparaît... L’enquête menée par un petit groupe de collégiens va les mener vers les bâtiments gothiques d’une ancienne école abandonnée, Old Central.

Et c’est, au cœur de l’été, le plus insoutenable des face-à-face qui commence : celui qui met aux prises l’innocence avec la plus monstrueuse terreur qu’on puisse imaginer...

24 notes
113 lecteurs

4ième de couverture édition Lafont :

Ilium chantait les exploits de la guerre de Troie, surveillée par le scholiaste Thomas Hockenberry pour le compte des posthumains divinisés qui habitent sur Mars le mont Olympos.

Depuis, les choses se sont corsées. Echappant au scénario d'Homère, Grecs et Troyens, Achille et Hector, se sont alliés pour vaincre les dieux et assiéger leur forteresse martienne. Ils profitent de la porte ouverte dans l'espace par les Moravecs, qui leur apportent un sérieux appui.

Mais la porte commence à se refermer...

Sur Terre, les Voynix, qui ont longtemps été les serviteurs des Derniers Hommes, ont soudain entrepris de les massacrer. Les Derniers Hommes, élevés dans la soie, vont devoir apprendre à se battre.

Ophu d'Io et Mahnmut sont envoyés sur Terre pour prévenir un cataclysme qui menace la planète depuis des millénaires, sous la forme d'un sous-marin doté de missiles à trous noirs.

Harman retrouvera-t-il Ada après un périple qui lui fera traverser la moitié de la Terre sous la conduite d'un Prospero qui n'est peut-être que le fantôme d'une Intelligence Artificielle ?

Mêlant avec génie sa vaste culture littéraire à des actions débridées, Dan Simmons fournit toutes les réponses aux énigmes dont il avait peuplé Ilium. Et en suscite quelques autres...

Après Hypérion et Endymion, le nouvel exploit de Dan Simmons, Ilium, a été l'un des plus grands succès de la collection « Ailleurs et demain ».

13 lecteurs

Récemment sorti de prison, le détective privé Joe Kurtz pensait avoir réglé ses comptes avec la mafia locale. Mais il est toujours dangereux de jouer à, « œil pour œil, dent pour dent » avec les Familles italiennes.

Pour preuve : Petit H, le dernier représentant du clan Farino, semble bien décidé à prendre sa revanche : un contrat plane sur la tête de Kurtz, qui se retrouve dans le collimateur de trois hommes de main. Et Joe ne doit sans doute pas attendre plus de câlins de la part de la sœur de Petit H, la belle Angelina Farino Ferrara, qui, après sept ans d'exil en Sicile, vient réclamer sa part du gâteau...

Alors, quand un tueur en série aux identités multiples commence â mettre son grain de sel, c'est un déluge de plomb qui s'abat sur Buffalo...

Revanche est un polar sauvage qui fonce comme un chien enragé, en dévergondant le roman policier traditionnel — et il a l'air d'aimer ça ! Personnellement, c'est le bouquin de Dan Simmons que je préfère. « ,

Joe Lansdale.

Auteur culte de science-fiction, notamment grâce à ses séries Hypérion et Endymion, qui ont reçu les plus hautes récompenses internationales, Dan Simmons aborde désormais avec un égal bonheur le fantastique, le thriller et le polar. Parmi ses récents succès, citons L'Echiquier du mal, L'Epée de Darwin et Les Chiens de l'hiver. Apparu dans Vengeance (éditions du Rocher, 2001), le personnage de Joe Kurtz est le héros de sa première série policière.

39 notes
138 lecteurs

♦ Le 19 mai 1845, le HMS Erebus et le HMS Terror quittent l'Angleterre sous les vivats de la foule. Avec ces navires, le vénérable sir John Franklin entend enfin percer le mythique passage du Nord-Ouest. Mais à l'enthousiasme succèdent bientôt la désillusion, puis le drame...

Mal préparée, équipée et dirigée, l'expédition se retrouve prisonnière des glaces et de la nuit polaire. La mort frappe. La maladie se répand. La faim, la mutinerie et la folie couvent. Et rôde une mystérieuse et terrifiante créature, incarnation des peurs ancestrales de l'homme face aux éléments.

Le 19 mai 1845, cent vingt-neuf hommes partaient pour un voyage au bout de l'enfer blanc. Combien en reviendront vivants ?

« (...) tout le livre, parsemé de descriptions hallucinantes de l'enfer blanc, à la fois terrifiant et poétique, est porté par un souffle qui en fait bien plus qu'un page turner accompli. »

Hubert Prolongeau — Le Nouvel Observateur

♦ Prix Bob Morane, roman étranger, 2009

10 lecteurs

Joe Kurtz, heureusement, a la tête dure. Il n'est pas donné à tout le monde de se sauver d'un hôpital avec une balle dans le crâne. Joe Kurtz le fait. On lui a tiré dessus et un flic y est resté. Une femme. Son officier de probation. Lui s'en sort avec la pire migraine de sa vie, rappel de cette exécution manquée, et il doit surtout, une fois de plus, prouver son innocence. Qui était réellement visé ? N'a-t-il pas été blessé par erreur alors qu'il aurait lui-même commandité le meurtre ? La police ne le lâchera pas. La mafia entre dans la danse. Un psychopathe s'en mêle. Joe Kurtz le sait : ses ennemis l'adorent. Ils s'entre-tueraient pour lui faire la peau...

Auteur culte de science-fiction, notamment avec Hypérion, L'échiquier du mal ou Ilium, Dan Simmons aborde désormais avec le même bonheur le thriller et le roman noir dans la plus pure tradition du hard-boiled américain. Une balle dans la tête, après Vengeance et Revanche, est le troisième roman dédié au personnage increvable et totalement déjanté de Joe Kurtz.

2 notes
19 lecteurs

4ième de couverture édition "folio policier" 2003 :

Le détective privé, Joe Kurtz, a payé pour son sens de la justice un peu trop expéditif. En sortant de prison, il est contacté par le vieux don Farino, parrain de la mafia en semi-retraite, qui le lance sur la trace de son comptable qui s'est évanoui dans la nature... Surveillé par l'entourage de Farino, harcelé par l'inspecteur Hathaway et pourchassé par d'inquiétants tueurs, l'enquête de Kurtz ne sera pas de tout repos. Un thriller noir et violent, un suspens haletant par l'auteur de L'échiquier du mal.

----------------------------------------------------------------

4ième de couverture édition "Rocher" 2001 :

Joe Kurtz sort de la prison d'Attica, après onze ans de détention. Kurtz a payé pour son sens de la justice un peu trop expéditif. Mais il sait qu'il aura du mal à reprendre son ancien métier de détective privé avec un casier judiciaire. Pourtant, certains clients sont prêts à aider sa réinsertion : le vieux don Farino, parrain de la mafia en semi-retraite, lance Kurtz sur la piste de son comptable, qui s'est évanoui dans la nature...

L'enquête de Joe Kurtz ne sera pas de tout repos : surveillé par l'entourage de Farino, harcelé par l'inspecteur Hathaway et pourchassé par d'inquiétants tueurs, il fait plutôt l'effet d'un chien dans un jeu de quilles. Car les gangs de Buffalo n'apprécient pas qu'on vienne fourrer le nez dans leurs petits trafics. D'un côté, les Blacks du Seneca Social Club. De l'autre, les cinq frères tarés de l'Armée aryenne blanche du Seigneur.

Un vrai sac d'embrouilles, de ceux qui se dénouent avec un peu de jugeote, pas mal de ruse et un bon stock d'armes automatiques...

Auteur culte de science-fiction, notamment grâce à sa série Hypérion, qui a reçu les plus hautes récompenses internationales, Dan Simmons aborde désormais avec un égal bonheur le fantastique, le roman noir et le thriller. Convoquant Hammett aussi bien qu'Homère, il signe avec Vengeance un polar ludique, violent et survolté, dans la pure tradition hard boiled.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode