Livres
436 533
Membres
362 023

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Danielle Guisiano

313 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Demoiselle-Lys 2013-11-24T15:23:34+01:00

Biographie

Née en 1966 à Marseille, Danielle grandit dans les collines d’Allauch, bercée par les contes fantastiques provençaux (elle fut longtemps persuadée qu’à chaque pleine lune, un loup-garou rôdait dans le village endormi…).

De ces années, elle a gardé le goût des mythes et des légendes qu’elle transpose au-travers de ses écrits dans un environnement plus moderne et urbain.

A l’âge où les autres noircissent leur journal intime, Danielle se lance dans un premier roman, jamais finalisé, égaré au fonds du grenier familial. Cependant, l’amour de l’écriture reste ancré au plus profond d’elle. C’est le Concours Hachette Black Moon (11/2011), qui sort sa nouvelle « La Robe Rouge d’Helen » de l’anonymat primée par le jury et le vote des internautes.

Sa victoire lui permet de faire une rencontre inoubliable et décisive dans son parcours d’écrivain : la connaissance de Meg Cabot qui l’encouragera fortement à poursuivre ses rêves.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.07/10
Nombre d'évaluations : 80

0 Citations 99 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Danielle Guisiano

Sortie Poche France/Français : 2019-01-03

Dernier livre
de Danielle Guisiano

Sortie France/Français : 2017-02-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Nanounette 2017-05-29T09:13:03+02:00
De Ronces et d'Écume

Après un départ difficile notamment à cause du personnage d'Evy en début de roman, finalement je me suis laissée prendre à cette histoire.

Evidemment, on ne sort pas tellement des clichés habituels avec quiproquos,"je l'aime mais je cache mes sentiments" etc... Mais l'intrigue prend le pas sur tout ça et certains rebondissements m'ont surprise.

Mention spéciale à la plume de l'auteure qui est très agréable et fluide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ange1686 2017-06-08T17:35:45+02:00
Touch, Tome 2 : Réminiscence

super beau livre.

je vous le recommande de le lire.

très belle histoire et on a une héroïne très courageuse

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessSwann 2017-07-31T18:59:30+02:00
De Ronces et d'Écume

Alors, j'avoue que la seule chose qui avait attiré mon regard dans ce roman c'est sa couverture, que je trouve juste magnifique ! Mais... malheureusement, le contenu n'est pas à la hauteur. Certes, le roman est plaisant à lire et l'intrigue se suit facilement. L'écriture est relativement bonne et les personnages attachants. Malheureusement, le tout manque d'originalité et l'intrigue est cousue de fil blanc. J'ai bien aimé les personnages comme Evy et Adam, ils sont relativement bien décrits mais hélas, on devine tous les quiproquos et malentendus, à tel point qu'on a envie de les secouer par moments. Cependant, la plume de l'auteure n'est pas désagréable et, même si c'est une romance classique, on la suit avec plaisir

Ce que j'aime : la couverture : MAGNIFIQUE !

Ce que j'aime moins : le manque d'originalité de l'histoire

En bref : une jolie romance, bien exécutée à défaut d'être originale, qui ravira les amatrices du genre

Ma note

5,5/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paroledunelivrophage 2017-09-10T11:07:08+02:00
De Ronces et d'Écume

Salut la compagnie. Aujourd’hui, je viens de finir une histoire à l’eau de rose digne des grands historiques des éditions Harlequin. Bon il faut dire, que cette lecture fut passionnante, pleine de surprises, une fois que l’on a fait le grand plongeon dans le monde du passé. Mais ce fut par cette belle couverture de chez les éditions Rebelle que j’ai eu envie de le lire. Il faut dire pour ma part que les éditions en question ont pour habitude de faire des couvertures magnifiques, mais que malheureusement pour moi, je tombe systématiquement amoureuse de chacun de leur livre. Mais ce n’est pas de ma faute. Ici la couleur de la couverture me rappelle le soleil couchant avec un peu de brumes, au loin un bateau qui s’éloigne très loin d’une jeune femme qui va attendre que la personne qui compte le plus lui revienne. Haaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C’est juste splendide. Mais bon voilà, je recommence encore à m’extasier sur une couverture, et j’en oublie que si j’écris ma chronique, c’est pour vous faire part de mon avis sur le livre.

Et à chaque fois que j’écris mon commentaire sur un nouveau livre, j’aime vous faire découvrir le synopsis, juste histoire de vous mettre dans le bain. Après un séjour de plusieurs années dans un pensionnat en Angleterre, Évy retrouve avec bonheur sa terre d'Irlande, la tête emplie de rêves d'indépendance et de liberté. Mais le sort en a décidé autrement. Au lendemain d'un bal masqué, le réveil est plus que surprenant. Ce qu'elle considère comme pure mascarade se révèle être un vrai serment de mariage. La voilà désormais unie au sulfureux et inaccessible baron de Kerry. Et si le lien le plus indéfectible n'était pas celui contracté devant Dieu ?

C’est plutôt drôle, je trouve que les personnages, du moins à mes yeux, joue un grand rôle dans l’aventure que nous lisons. Pourquoi ???? Tout simplement parce qu’un récit sans protagonistes pour la faire vivre, n’est pas une histoire. Au final on peut dire ce que l’on veut, il n’y a qu’une chose sur laquelle on peut compter, lire.

Evy est une jeune fille orpheline de père et de mère et qui a fait des études dans un pensionnat pour jeune fille en Angleterre. Aux thermes de ces études, elle rentre sur sa terre natale qu’est l’Irlande et va vire chez son oncle, sa tante et sa cousine. Malheureusement, elle va vite découvrir que sa cousine veut devenir bonne sœur. Par un coup du sort lors de la fête donné en l’honneur de sa cousine avant que celle-ci s’en aille, Evy va se retrouver marié religieusement à un beau et magnifique jeune homme. Evy est une jeune fille de noble naissance, avec un grand cœur. Mais c’est surtout une jeune femme qui possède un fort caractère. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Mais néanmoins, comme toute jeune femme qui ne connait rien aux hommes, elle se laisse facilement avoir par ses sentiments, mais elle ne le montre pas. Mais ce qui m’a énormément plut dans ce personnage, c’est son côté moderne, et cela apporte une grande bouffée d’air frai dans ce genre de roman, car les romance à l’eau de rose ont souvent des héroïnes un peu idiotes sur les bord, craquant devant le beau male ténébreux dès le premier instant et surtout incapable de résister à ses hormones. Evy, c’est tout le contraire. Et c’est bien mieux. Mais au niveau caractère, Evy m’a souvent laissée perplexe, si je puis le dire ainsi. Cette tète dure comme le roc, prend ses décisions toujours sous le coup de l’émotion, et qui au final ne finissent pas toujours comme elle l’aimerai. Et oui, nous femmes savons que ce genre de mesures ne sont pas raisonnables. Ah sa non. Pour ma part, ils m’attirent plus de problèmes et de souffrance que de joie.

Adam de Kerry, est le spécimen male par excellence. Entre sa richesse, son titre et sa beauté naturel, il est tout à fait normal que toute les femmes lui courent après. Mais ce magnifique gentleman n’a de yeux que pour la cousine d’Evy. Et s’il est de retour c’est justement parce qu’il a l’intention de se marier avec elle pour l’empêcher d’aller au couvent. Manque de pot, il l’a confondu avec Evy, et se retrouve donc marier à elle. C’est un homme comme on en voit plus. Il est doux, tendre, sensible, fidèle, honnête, mais aussi autoritaire, un brin macho, et sournois. Mais au moins il l’admet. Il ne se le cache pas. Il possède la prestance des hommes de la haute bourgeoisie, avec un sacré charisme. Dommage que l’auteur n’ait pas parler un peu plus de son passé et aussi de son frère.

Mais le personnage le plus détestable, du moins à mes yeux, c’est la fameuse cousine d’Evy, je parle bien entendu d’Emy. Cette peste qui est très proche d’Evy au début du livre, va devenir sa pire ennemie. Pourquoi ??? Bin parce que mademoiselle est mécontente que sa cousine se soit mariée avec l’homme de sa vie. Homme qui selon ses dire est bien trop libertin pour elle, même s’ils s’étaient promis l’un à l’autre par le passé. Son attitude envers sa cousine, ma écœurée. Comment peut-on mettre autant d’années de complicité, d’amitié et d’amour derrière soit juste pour un homme. Elle est capricieuse. Voilà ce que je pense d’elle. Et ce n’est pas jolie, jolie pour une femme de son âge.

Mais bon, voilà ce sera tout pour les personnages. Et pour le coup, je n’ai pas vu arrivé le point crucial de la chronique avec la romance entre les personnages, la plume de l’auteur et l’intrigue du roman.

Tout d’abord, la plume de l’auteur est magnifique. J’ai eu l’impression de plonger dans le monde de l’aristocratie du XIIIème siècle, avec ses calèches, les bals de la haute bourgeoisie, la réparation de l’honneur d’une jeune fille, etc. Mais il est vrai que de par le titre De ronces et d’écumes, j’aurai plus pensé que ce livre aurait été une histoire de voyages, ou quelque chose de ce genre. Par ailleurs, le récit est plutôt léger, doux, sympathique et se laisse lire très facilement. Les pages défilent très vite, mais on se plonge sans aucune difficulté dans le monde créé par l’auteur. C’est de la magie livresque. De plus, les descriptions sont très belles, très bien décrites. Sans compter que les personnages font plus vrai que nature, avec les petites manières des nobliaux du siècle en question. J’ai adoré. Comme quoi on n’a pas besoin de lire un des Historique des éditions Harlequin pour trouver une jolie romance. Néanmoins dans ce point ci, j’ai eu comme un énorme coup de poignard en plein cœur. Effectivement, le récit est un peu fouillis. Pas dans les débuts, non ! Plutôt vers la fin. Il y a dans petites choses que je n’arrive pas à comprendre, c’est plutôt du genre question sans réponses. Je m’explique : comment s’est passé le procès d’Adam quand il était Jack ? Bref c’est vraiment très peu de choses mais ce sont des réponses qui auraient put être intégrer dans le récit pour plus de compréhension. En fait, cela m’a donné l’impression que l’auteur était pressé, et a sans le vouloir bâcler la fin de son histoire. C’est vraiment dommage, car j’ai adoré.

Et puis, vient la romance entre les personnages est un point important pour tous livre. Alors là chapeau. Je me demande comment l’auteur a pu avoir l’idée loufoque de réunir ces deux têtes de mules de cette façon. Il faut dire qu’être marié avant même de faire la cour et apprendre à se connaitre est plutôt rocambolesque, non ? Je m’explique, on a un gentleman, ou plutôt un très beau jeune homme qui vie au jour le jour de la manière la plus déjanté qu’un gosse de riche puisse le faire dans ce temps-là, qui est fou amoureux d’une belle jeune fille auprès de qui il s’est … dirons-nous quelque peu déclarer durant leurs jeunes années en tant que futur époux. En gros ils se sont fiancés pendant leurs adolescences. Lui il apprend que la donzelle veut rentrer dans les ordres, et va alors, lors du dernier bal en l’honneur de la donzelle, mettre un pan en place. Et quel est-il ? Celui de se marier avec la jouvencelle, devant témoin, avec un prêtre, afin de l’empêcher de partir au couvent. Petit bémol, la demoiselle à une cousine qui lui ressemble trait pour trait. Du coup, le voilà marier à la parente de la femme qu’il aime, tout cela uniquement parce qu’il n’est pas fichu de voir plus loin que le bout de son nez. Mais là je dis gros MDR. Comment ne pas reconnaitre l’être aimée, bon c’est vrai qu’ils étaient tous deux complétements bourrés, mais bon !!! On peut les différencier l’une de l’autre. Alors quand Evy découvre qu’Adam est amoureux de sa cousine, et qu’en plus il va annuler le mariage, c’est sûr qu’elle péte son câble. Pour moi, c’est tout à fait compréhensible qu’elle ne veuille pas dormir avec son époux, et donc qu’elle ne fasse pas son devoir conjugal, ou encore qu’elle lui tienne tête à tout bout de champ. Mais il est vrai que pour une femme, ce qui est le plus dure, c’est quand son compagnon l’amène ailleurs, loin de tout, surtout pour la protéger. Et là je dis messieurs, si jamais vous devez faire cela à votre tendre amie, mettez là au courant, au lieu de garder pour vous le fait que nous sommes en danger. Car lorsqu’une femme est en colère, sa rancune et sa vengeance peut être titanesque. Mais Adam, va finir par avoir des sentiments pour sa jeune épousée, puisqu’il deviendra jaloux, possessif, protecteur, et même inquiet pour elle. C’est ainsi, et dans ce sentiment oppressant que les jeunes mariés vont apprendre à se connaitre, à se découvrir, pour qu’au final ils aient tous deux leurs happy end. Ce genre de romance nous laisse toujours un peu rêveurs, mais sans la période du match de ping pong sans arbitre.

Pour ce qui est de l’intrigue, la romance entre Adam et Evy va couvrir les pas d’un complot qu’il faudra bien suivre. Mais on le repère à des kilomètres à la clef, avec en prime des révélations inimaginables. En effet, tout le long de l’histoire, on découvre qu’Adam est sujet à de nombreux coup du sort. Son bateau qui brule, des marchandises perdues, un client qui ne veut pas mettre ses affaires dans son bateau, une cale à moitié vide sans compter le fait qu’il devient d’une certaine façon un ‘’trafiquant’’. Autant de coïncidences nous laissent pantois. Après tout, j’ai pour habitude de dire ‘’trop de coïncidences, tuent la coïncidence’’. Vous comprenez ce que je veux dire ? Il y a trop de malchance qui s’accumule contre lui, concours de circonstance, hasard ou c’est simplement que le destin s’acharne contre lui ? Sa c’est plutôt saugrenu. En bref, je n’y crois pas du tout. Puis petit à petit l’intrigue s’ouvre plus grand, et on découvre qu’en réalité c’est une vengeance pure et dure et que quiconque se met en travers du chemin va en payer les pots cassés. Dur, dur pour nos jeunes amoureux de la vie. En bref, j’ai trouvé que l’action est très bien ordonnée. On va du point A et on finit au point Z, en passant par tous les autres points de l’alphabet. C’est bien énumérer. Les scènes s’emboitent les unes aux autres, elles s’encastrent, elles se lient, et au final elles émergent dans un beau feu d’artifice aux milles couleurs.

En conclusion, voilà encore un livre magnifique que les éditions Rebelles m’ont donné envie de lire, juste par leurs splendides couvertures. Et je sais que mes méga coups de cœurs viennent en général de ces éditions, juste par les splendides illustrations. De plus l’histoire est magnifique, la romance est parfaite, certes dans un univers du XVIIIème siècles, mais avec un brin de modernité. J’ai adoré suivre les aventures d’Evy et d’Adam, j’ai adoré les voir se chamaillés, et je suis encore sur ma faim. Malheureusement, c’est la fin, et je dois m’y faire. J’ai passé un très bon moment durant ma lecture, et n’ai pas cesser de fulminer après cet homme autoritaire, manipulateur, et à sa façon machiavélique. Désolé messieurs, mais je suis une féministe dans l’âme. En bref, je vous le conseil vivement. A bientôt mes amis livrophage pour une nouvelle chronique.

Plus de chronique sur le site http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amelie-Coget 2017-09-18T15:19:00+02:00
De Ronces et d'Écume

Lorsque j'ai vu la couverture et le titre du livre, j'ai tout de suite eu envie de le lire. On découvre rapidement les personnages, et l'histoire se met en place. Le résumé avait l'air attrayant et j'ai apprécié le début, mais j'ai rapidement été déçue : j'ai détesté le comportement et le caractère d'Evy. On dit d'elle qu'elle est courageuse et forte mais au contraire tout au long de sa relation avec Adam, elle restait muette et ne cherchait pas à comprendre les agissement de son époux. Elle ne réfléchit pas, n'en fait qu'à sa tête puis regrette bien après ses gestes mais c'est déjà trop tard. Elle abandonne sans vouloir écouter les explications d'Adam.

Alors voilà, c'est ce qui m'a déçu le plus. Je pensais qu'elle aurait lutté plus fortement mais non.

Je me suis forcée à le terminer pour ne pas rester sur ma faim.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maitee 2017-09-26T08:08:58+02:00
Pannes de cœurs

je viens de terminer ma lecture , et comment dire, oui j'ai adoré cette histoire, Archie malgré son caractère de "gronchon" , m'a ému, touché, et bouleversé , il survit et son handicap ne facilite pas les choses à Victoire ..... qui a été embauché pour l'aider dans son quotidien.

Vic est forte de caractère et forcément cela va faire des étincelles.....

En parallèle, nous avons aussi l'histoire de Flora, la sœur de Vic.

Deux histoires d'amour différentes mais néanmoins superbes, lorsque l'on commence ce roman impossible de lacher jusqu'à la fin.

N'hésitez pas je le recommande fortement, car pour une des rares fois, nous avons "une histoire" autour de leur amour respectif, et cela change des codes habituels de la new romance . Tout n'est pas "codé", et c'est cela aussi qui rend cette lecture addictive et prenante de la 1er à la dernière page

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexandra-Ciardo 2017-09-29T07:11:54+02:00
Les larmes de Thétys

Très court ! Déroulement prévisible.

J'avais déjà lu Ombre Vive, du même auteur et, même effet : bof !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Skipere 2018-01-26T20:18:38+01:00
Pannes de cœurs

Après avoir vécu une salle journée Victoire se retrouve sans logement, sans travail et sans copain. Elle accepte peu après un poste d'aide envers un aveugle irascible nommé Archie. En parallèle Flora sa sœur entame une relation avec Vincent un psy de la clinique du coin.

Dans ce livre on suit à tour de rôle l'histoire des deux sœurs. J'ai une nette préférence pour l'histoire Archie/Victoire, elle était mieux développée et Archie m'a touchée. L'histoire Vincent/Flora m'a laissée de marbre et leur obstacle était courue d'avance.

J'ai passé un agréable moment de lecture et j'ai beaucoup aimé la plume de l’auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Twilighteuse 2018-06-01T18:40:41+02:00
De Ronces et d'Écume

Un livre tout en douceur, tendresse et aventures !

Les personnages sont touchant et attachant, une belle histoire d'amour sur les mer et les landes d'Irlande.

Heureusement avec une belle fin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandrine-19 2018-06-27T15:26:30+02:00
Pannes de cœurs

Deux histoire d'amour de sœurs an parallèle. L'idée est assez originale à la base. Lecture rapide car certains passages sont un peu survolés mais cela évite certaines lourdeurs.

Afficher en entier

Dédicaces de Danielle Guisiano
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Rebelle Editions : 6 livres

Hachette : 2 livres

Hugo Poche : 2 livres

Lulu.com : 1 livre

L'ivre-Book : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode