Livres
529 149
Membres
549 624

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Daphné Du Maurier

Auteur

Royaume-Uni Né(e) le 1907-05-13
Royaume-Uni 1989-04-19 ( 81 ans )
1 307 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par newmoon 2010-11-14T18:10:21+01:00

Biographie

Romancière anglaise

[Littérature étrangère]

Née à Londres en 1907

Décédée en 1989

Elevée dans une famille londonienne aisée, Daphné Du Maurier écrit ses premières pages dignes d'être publiées à l'âge de dix-huit ans. Elle se marie en 1932 avec Sir Frederick Browning, général de division. 'L' auberge de la Jamaïque', récit mélodramatique aux accents hitchcockiens, est le livre qui la fait connaître du grand public. C'est pourtant 'Rebecca' (1938), oeuvre saluée par la critique, qui lui apporte la gloire. Son maniement expert des trames narratives en tous genres, ses décors gothiques et son goût pour la violence et le mystère en font l'égérie du genre romanesque populaire. Daphné du Maurier est également l'auteur de romans historiques et de pièces de théâtre, ainsi que biographe de son père et de Branwell Brontë.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
367 lecteurs
Or
550 lecteurs
Argent
357 lecteurs
Bronze
258 lecteurs
Lu aussi
329 lecteurs
Envies
749 lecteurs
En train de lire
33 lecteurs
Pas apprécié
32 lecteurs
PAL
506 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.17/10
Nombre d'évaluations : 475

1 Citations 271 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Daphné Du Maurier

Sortie France/Français : 2015-10-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par jukebox_fr 2020-08-03T21:26:32+02:00
L'Auberge de la Jamaïque

Ça démarrait très bien: une héroïne indépendante et sensée, un brin féministe, un cadre sauvage et désolé dans la lande de Cornouailles, une ambiance lugubre, oppressante, malaisante, un lieu d'accueil qui devient prison, tenu par un méchant mauvais à coeur, sans retour, et un mystère bien épais et sinistre à démêler.

Tout était là, bien planté, bien travaillé et me faisait de l'effet, jusqu'à ce que j'atteigne un certain point de l'histoire, vers le tiers du livre, où subitement l'héroïne se met à agir de plus en plus sottement, commettant impair sur impair, ne voyant pas ce qui est gros comme une maison sous son nez et se confortant dans son imagination débordante.

A partir de là, les suputations du lecteur se transforment en croyances, puis progressivement en certitudes, dégradant tout le beau travail de mise dans l'ambiance et de tension psychologique pour ne laisser finalement qu'une romance brute de décoffrage et de l'ennui. Beaucoup d'ennui. Ah, ça, je l'ai sentie passer la fin du bouquin !

C'est dommage car il y avait vraiment quelque chose de très bon à faire avec ce scénario, ces personnages et cette plume définitivement inspirée par le roman gothique. Mais le résultat est en demi-teinte et laisse sur la décevante sensation d'un soufflet alléchant retombé trop tôt.

Ceci dit, c'était ma première incursion dans l'oeuvre de Daphné du Maurier et L'auberge de la Jamaïque n'est pas réputée pour être sa meilleure, ni sa plus inspirée. C'est pourquoi je redonnerai sa chance à cette autrice, qui m'a tout de même montré de belles qualités de plume (et qui a été adaptée deux fois par Hitchcock, ce n'est pas rien !), en m'attardant ensuite sur le livre qui est considéré comme son chef d'oeuvre incontestable: Rebecca. Cette lecture aura été une initiation imparfaite mais prometteuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-100 2020-08-04T12:14:07+02:00
The Parasites

Un après-midi d'hiver, les Delaney sont réunis dans le salon de Farthings, la demeure de Maria Delaney et de son époux, Charles Wyndham.

Maria a terminé la lecture d'une pièce de théâtre, dans laquelle on lui propose de jouer. Niall, son demi-frère, s'apprête à jouer un petit air de sa composition au piano. Et Celia, la demi-soeur de Niall et Maria, reprise les chaussettes des enfants de Maria.

Et tout à coup, Charles explose. Dans une tirade qui laisse les Delaney abasourdis, il les traite de parasites...

Choqués par cette réaction, le frère et les deux soeurs décident de réfléchir à leurs agissements des années passées : ils reviennent sur leurs souvenirs d'enfance et sur leurs années d'apprentissage de leurs métiers respectifs afin de décider si Charles a tort ou raison.

Oh, comme je les aime, ces parasites !

Ils sont agaçants, certes, mais aussi tellement émouvants et attachants. Avec leur éducation peu banale, ces trois-là sont devenus des adultes pas vraiment comme les autres, mais peut-on pour cela les qualifier de parasites, comme le fait Charles ?

Je ne connaissais pas du tout ce titre de Daphné du Maurier avant de dénicher ce roman dans une vente de livres organisée au bénéfice de mon ancienne faculté (des travaux devaient être réalisés, et le doyen a donc décidé de les financer lui-même par ce biais). Et même si ce n'est pas le plus connu des romans de du Maurier, c'est un récit très agréable à lire.

L'auteure y mêle l'humour, la nostalgie, les traumatismes de l'enfance et de l'adolescence. Elle parvient à rendre ses personnages très humains, avec leurs abominables défauts et leurs merveilleuses qualités. Les Delaney et leur mode de vie un peu bohème deviennent très vite fascinants et, au contraire de Charles, on comprend très vite que l'éducation particulière des frère et soeurs par leurs parents (et par Truda) est responsable de leur comportement en tant qu'adulte (mais n'est-ce pas toujours le cas et pour chacun d'entre nous ?)

Le récit mêle la narration à la première personne du pluriel et la narration omnisciente, comme pour insister sur le fait que les trois Delaney ne font qu'un, qu'ils sont liés pour toujours, que cela plaise ou non à Charles ou aux autres personnes extérieures à leur cercle.

Et les liens sont forts entre Maria, Niall et Celia. Ces liens sont fait d'amour. de jalousie et de rancoeur aussi, parfois, mais l'amour l'emporte toujours et les réunit envers et contre tous.

The Parasites, pas facile à trouver en V.O., a été traduit en français il y a longtemps (voici ce qu'en dit Wikipedia : The Parasites (1949) - Publié en français sous le titre Les Parasites, Paris, Albin Michel, 1951 ; réédition, Paris, le Club du Livre français, 1951 ; réédition, Lausanne, Éditions Rencontre, 1972) et cette traduction ne doit pas être facile à dénicher non plus... Mais si comme moi, vous êtes assez chanceux pour le trouver, que ce soit en librairie, en bouquinerie ou autre, n'hésitez pas une seule seconde : achetez-le et lisez-le tout de suite.

Et puis, une fois votre lecture terminée, pensez à moi et passez me dire ce que vous en avez pensé en commentaire !

En bref : Ce sont des romans comme celui-ci et des personnages comme les Delaney qui nous rappellent parfois que l'amour de la lecture est une chance.

Afficher en entier
La Maison sur le rivage

J'avais adoré Rebecca, au point de le placer tout en haut de ma liste de lectures coup de coeur. J'avais donc hâte de lire celui-ci qui m'intriguait beaucoup. L'idée de mettre comme principal élément l'usage d'une drogue hallucinatoire avait vraiment quelque chose de fascinant et très original. Je n'ai pas été décu. J'ai bien aimé les personnages, même si Dick parfois pouvait être agaçant par certains côtés tout comme Vita. Une grande préférence pour Roger et Isolda en revanche. Mêler les époques, j'ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daniele34 2020-11-07T09:26:58+01:00
L'Auberge de la Jamaïque

Livre d’aventures à l’ancienne avec une heroine jeune trépidante courageuse dans un milieu hostile et inquiétant

Beaucoup de description de paysages mais sinon sympa

Pas le livre du siècle non plus mais sympa

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanny-135 2020-11-07T10:30:21+01:00
Rebecca

Difficile de trouver sa place quand feue la première épouse de son mari hante notre nouveau lieu de vie et tous ses habitants, surtout quand on n'a aucune confiance en soi, qu'on manque constamment d'assurance, qu'on est maladroite, timide, craintive et effacée, qu'on n'arrive pas à s'affirmer et qu'un rien nous met dans tous nos états... Au début, je me suis dit : "ouh la, elle va pas tarder à me taper sur les nerfs celle-là !". Ou encore : "Mais bon sang, tu vas te remuer et me la remettre à sa place cette vieille peau !". Et finalement, étonnamment, je me suis beaucoup attachée à elle quand même, je l'ai comprise et réussi à me mettre à sa place.

C'est superbement bien écrit, j'ai beaucoup aimé l'intrigue. Pas vraiment de suspense pour moi car au fur et à mesure de ma lecture, je me rendais compte que je connaissais l'histoire. Je le termine donc en étant sûre de l'avoir déjà lu (mais quand ? ça doit faire très très longtemps...).

Ça ne m'a pourtant pas empêchée de le dévorer. Encore une jolie trouvaille venant d'une boîte à livres (sauf qu'il n'y retournera pas celui-là, je vais lui trouver une place dans ma bibliothèque !).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginie-61 2020-11-13T16:46:35+01:00
Rebecca

L’œuvre majeure de cette reine du gothique. Un roman unique en son genre, trouble, perturbant et qui parle de cette drôle et épouvantable chose que d'être la "Seconde" dans la vie de quelqu'un. La vérité, dévoilée dans les dernières pages, est un profondément soulagement après la tension sans cesse croissante au fil du récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kira2000 2020-11-14T13:37:07+01:00
Rebecca

Je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire mais je ne suis pas du tout déçue de ma lecture. La seconde partie du roman m'a paru plus intéressante mais la première instaure toute l'ambiance et n'est pas négligeable. Les personnages, l'atmosphère, le style fluide de l'auteur...tout est là pour en faire une superbe lecture d'automne.

Afficher en entier
L'Auberge de la Jamaïque

Que de mystères et de surprises recèle L’auberge de la Jamaïque ! La pauvre Mary, fraîchement orpheline qui vient y vivre avec sa tante, va l’apprendre à ses dépens… Tout commence avec son oncle, un homme inquiétant et violent, porté sur la boisson. Certaines nuits, des chariots viennent à La Jamaïque, déposer ou prendre de mystérieux chargements…

Mary se retrouve bien malgré elle mêlée à de dangereux trafics et face à un dilemme : comment faire gagner la justice tout en protégeant sa pauvre et innocente tante ?

Un petit classique parfait pour la saison et qui se dévore ! Une fois en mains, je n’arrivais plus à le lâcher, tant j’étais prise par les découvertes de Mary et par les rebondissements. L’atmosphère de la lande inquiétante et froide est rendue à merveille, de même que la triste auberge qui héberge de sombres malfrats. Typiquement le roman à lire bien au chaud chez soi, pour se faire délicieusement frissonner !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ticoeur3 2020-11-15T18:32:47+01:00
La poupée

Recueil de nouvelles qui m’ont fait connaître Daphné du Maurier. Même si l’ensemble des nouvelles restent un peu sans fin, elle n’en reste pas moins complètement avant gardiste ! Dans le genre suspens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ticoeur3 2020-11-20T18:41:42+01:00
Rebecca

Juste incroyable, riche en suspens ! Ravie avoir pu découvrir Daphné Du Maurier.

Afficher en entier

Dédicaces de Daphné Du Maurier
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Albin Michel : 18 livres

LGF - Le Livre de Poche : 16 livres

Phébus : 9 livres

France Loisirs : 2 livres

Arrow Books : 2 livres

Hatier Poche : 2 livres

J'ai lu : 1 livre

Reissue : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array