Livres
521 132
Membres
537 280

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

David Lagercrantz

752 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Stephanelefort 2015-08-29T22:35:15+02:00
de

Biographie

Né(e) le : 4/09/1962

Biographie :

Journaliste et auteur suédois, il est notamment connu pour avoir écrit la biographie de Zlatan Ibrahimović intitulée "Je suis Zlatan Ibrahimović" (2011).

Lagercrantz a étudié la philosophie et la religion à l'université a fait des études de journalisme. Il a travaillé jusqu'en 1993 en tant que journaliste du crime.

Fin 2013, la maison d'édition suédoise Norstedts a annoncé qu'il avait été engagé pour écrire le quatrième roman de Millénium, la série de Stieg Larsson, opus qui paraîtra dix ans après la publication du premier, "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes" et qui est intitulé "Ce qui ne nous tue pas".

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
175 lecteurs
Or
345 lecteurs
Argent
217 lecteurs
Bronze
139 lecteurs
Lu aussi
173 lecteurs
Envies
385 lecteurs
En train de lire
32 lecteurs
Pas apprécié
37 lecteurs
PAL
499 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.15/10
Nombre d'évaluations : 337

0 Citations 179 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de David Lagercrantz

Sortie France/Français : 2019-08-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Millénium, Tome 4 : Ce qui ne me tue pas

Difficile de faire aussi bien que la trilogie originelle... Ce roman se lit bien, mais je trouve finalement dommage que l'auteur ait repris les "codes" de Millénium. On sent une rupture entre les 3 premiers volets de la saga et le dernier.

Afficher en entier
Millénium, Tome 5 : La fille qui rendait coup pour coup

Un peu comme le tome précédent, clairement pas à la hauteur de ce que j'espérais comme suite pour Millenium.

Ça reste un très bon roman, qui se lit bien, mais c'est dommage d'avoir voulu poursuivre la saga Millenium alors que ça aurait eu plus de saveur de créer de nouveaux personnages et de laisser la série s'arrêter sur une trilogie.

Afficher en entier
Millénium, Tome 6 : La fille qui devait mourir

Un tome que j'ai mis en "Diamant" uniquement parce que je n'ai pas voulu le dissocier des précédents, mais franchement j'ai été déçue par la façon de mener l'histoire et de faire s'affronter les deux sœurs.

Tout est facile et prévisible, ça ne vaut vraiment pas la première trilogie !

Afficher en entier
Millénium, Tome 5 : La fille qui rendait coup pour coup

J'ai trouvé la suite à la hauteur de ce que j'attendais. certes, style d'écriture et les détails de l'histoire sont différents dès premiers tomes mais je ne trouve pas cela aberrant. J'ai ressenti de la joie, de la peur, de la tristesse. Puis des détails à nouveau sur la vie de lisbeth.

Afficher en entier
Millénium, Tome 6 : La fille qui devait mourir

J'ai acheté Millenium 6 pour finir la série et je me serais largement contenté de 5 volumes. David Lagercrantz me donne l'impression d'avoir rempli le contrat passé avec son éditeur.Malgré les effort de M. David le style n'y est pas.

Il n'approfondit pas assez les personnages et jusqu'au moment du dénouement on se lasse un peu.

L'action nous laisse sur notre faim. Trop de fiction à mon gout, pas assez de mystère et la fin arrive trop vite.

Afficher en entier
Millénium, Tome 6 : La fille qui devait mourir

Mon avis :

Ce sixième et dernier volume de la série Millénium se ferme (quasiment) sur une phrase prononcée par Lisbeth Salander, l’un des personnages principaux de cette saga. Elle dit à son ami le journaliste Mikael Blomkvist qu’il est temps de passer à autre chose… Je suis bien d’accord !

Les trois premiers titres, écrits par Stieg Larsson, possédaient une dimension que David Lagercrantz n’a jamais atteint. Les « puristes » l’ont d’ailleurs voué aux gémonies, pas toujours pour les bonnes raisons, mais je pense que si les trois volumes qu’il a écrit ne valent pas ceux de l’auteur original, ils ne sont pas pour autant complètement dénués d’intérêt. Pour un lecteur qui n’aurait pas lu les premiers, ils constituent même des thrillers bien construits dont le scénario est plutôt plaisant. Pour les autres, c’est un peu plus compliqué !

Dans Ce qui ne me tue pas (tome 4, premier de Lagercrantz), on sent que l’auteur ne s’est pas encore totalement approprié les personnages créés par Larsson. Il n’est pas à l’aise avec eux, et ça se ressent. L’histoire reste cependant agréable à suivre.

Avec La fille qui rendait coup pour coup, David Lagercrantz a enfin une vraie relation avec Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander. Le récit est prenant, et comme l’auteur est à l’unisson avec ses personnages, c’est fluide, comme disent les chroniqueurs sachant chroniquer. C’est, pour moi, le meilleur des trois tomes.

Le contrat était de trois tomes, la fin était donc annoncée… Est-ce une légère lassitude, un parfum d’« à-quoi-bon » qui plane sur La fille qui devait mourir ? Pourtant on voit bien que Lagercrantz s’est appliqué en bon élève pour nous donner une suite bien travaillée à cette saga à succès. Comme pour les précédents, le scénario est bien construit, l’histoire s’enrichit de multiples ramifications et le dosage des ingrédients (description, émotion, action…) est plutôt pas mal. Seulement voilà : le scénario est tellement construit qu’on en sent l’ossature, les ramifications finissent par être un peu trop tortueuse et le dosage, à force de vouloir être parfait, devient insipide. Malgré une histoire dont on a envie de connaître la fin, j’ai eu du mal à aller au bout de cet ultime volume, et en le refermant, je ne peux m’empêcher de penser que finalement, ces trois tomes écrits par David Lagercrantz ne sont pas indispensables, sinon aux intérêts financiers de quelques personnes.

Malgré tous ses efforts, il manque à Lagercrantz ce que Larsson apportait d’engagement politique et social. S’il a su s’approprier en grande partie les personnages principaux de Millénium et garder la ligne éditoriale de son prédécesseur, on ne retrouve pas le souffle des premiers titres.

Bien que né dans un milieu aisé et cultivé, Lagercrantz s’est très tôt éloigné du débat intellectuel et de la sphère des pages culturelles, tandis que Larsson a toujours concilié sa carrière et ses engagements (notamment contre l’extrême droite et le racisme). C’est sans doute cette divergence de chemin qui fait la différence de sincérité entre les deux écritures. Et c’est cette dernière qui fait que les romans de David Lagercrantz ne sont pas à la hauteur de ceux de Stieg Larsson.

Afficher en entier
Millénium, Tome 4 : Ce qui ne me tue pas

J'ai un peu moins apprécié ce tome que ceux de la série originelle. Déjà, j'ai eu du mal à comprendre à quel moment on était dans l'histoire. Combien de temps c'était il écoulé depuis la fin du tome 3 ? Pourquoi alors que la fin du tome précédent présageait un retour de contact antre les 2 personnages principaux, pourquoi leur relation est elle complétement coupé ?

J'ai aussi eu l'impression que la situation financière du journal, qui allait pour le mieux à la fin du tome 3, a été cassée uniquement pour donner une raison à l'apparition d'un personnage.

Sans ça, j'ai quand même bien apprécié ma lecture, mais j'ai eu l'impression qu'une partie de la magie des premiers tomes s'était envolée.

Afficher en entier
Millénium, Tome 5 : La fille qui rendait coup pour coup

Des informations sur le passé de lisbeth, des séparations de jumeaux pour étudier leur comportement, une jeune femme agressée en prison, voici encore des recherches de vérité pour mickael et lisbeth...

Afficher en entier
Millénium, Tome 6 : La fille qui devait mourir

Un dernier tome surprenant, une fin particulière et une série terminée !

Afficher en entier
Millénium, Tome 4 : Ce qui ne me tue pas

J'ai lu ce tome bien des années après les trois premiers ; ceci explique peut-être cela. J'ai beaucoup moins accroché, je me suis perdue dans les méandres des équations, des nombres premiers et des protocoles de sécurité informatique. Beaucoup trop de termes techniques pour moi et ceci, au détriment des sentiments des personnages, des dialogues et des ressentis. Je viens de terminer ce tome et je ne ressens rien. Dommage !

Afficher en entier

Dédicaces de David Lagercrantz
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Actes Sud : 8 livres

Noyelles-France loisirs : 1 livre

Quercus Publishing : 1 livre

Babel : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array