Livres
559 005
Membres
607 586

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dean Venetza

Auteur

24 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Sonia-16 2018-02-26T21:30:27+01:00
de

Biographie

Né quelque part près des Pyrénées, Dean Venetza erre depuis plus de trente ans entre mers et montagnes. Sa plume, parfois fantastique, parfois réaliste, n’est pas la seule corde à son arc. Il s’exprime aussi en photographie, en vidéo d’art, et s’investit à la fois dans la musique, le théâtre, les droits de l’homme et le handicap. Dresseur de ratons laveurs professionnel, protecteur de débiles profonds et de crétins congénitaux, il lui arrive souvent de perdre ses propres personnages dans les cieux de la poésie et les abîmes de l’absurde.

Publications notables :

Songe d’Isis dans Rêves d’Absinthe (éd. L’Œil du Sphinx)

Les Voleurs de Vents dans Les Voleurs de Vents et 7 autres nouvelles (éd. du Syllabaire)

Noir Comme Pétrole (premier prix Geekopolis 2013) dans A.O.C. #32

Le Saule dans Lettrae Vox #1 (éd. La Plume de l’Argilète)

La Poupée dans l’anthologie Créatures (éd. La Madolière)

Pavillon Noir (premier prix Visions du Futur 2015) dans A.O.C. #38 https://www.livre-book-63.fr/254-dean-venetza

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
3 lecteurs
Or
9 lecteurs
Argent
6 lecteurs
Bronze
5 lecteurs
Lu aussi
3 lecteurs
Envies
41 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
21 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.7/10
Nombre d'évaluations : 10

0 Citations 9 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Dean Venetza

Sortie Poche France/Français : 2017-09-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Gyna 2015-04-21T09:16:47+02:00
Ex machina

Un recueil très inégale, on y trouve des nouvelle géniale (Feldrik Rivat / Dominique Lemuri / Camille Courtain / Dean Venetza et Olivier Beaufay) mais on y trouve également des nouvelles sans grand intérêt. Entre des auteurs à la plume travaillé et des auteurs à la plume quelconque, tout comme pour des scénario qui vont tantôt être bon et d'autre clairement mauvais. Le livre en lui même est un bel objet mais l'éditeur aurait du faire mieux son travaille en supprimant des fautes d'orthographes récurrente (si moi qui en fait beaucoup je les vois c'est grave), mais surtout en donnant une cohérence dans la mise en page qui fluctue au sein même de certaine nouvelle.

En conclusion un ouvrage agréable mais sans plus qui peut valoir la peine d'être lu quand on est fan d'auteur ayant participé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Giles 2015-05-26T17:32:58+02:00
Ex machina

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.

Celui-ci est composé d'un peu moins d'une quinzaine d'escales dont le point commun est de toutes se rattacher à un XIXème siècle que l'on aurait réimaginé, trituré et transformé sans aucune vergogne.

Le propos est imaginatif.

Il s'ouvre sur un face à face entre deux hommes.

L'un, Nanos l'errant, vient d'Aïthalia ; l'autre, Dédale, sculpteur et architecte, vient de Camicos.

Il n'y a que le détroit de Charybde et Scylla qui sépare les deux cités.

Un jeune naufragé, Télégonos, vient se glisser entre les deux hommes ...

Fabien Clavel, "parrain de l'anthologie", nous embarque, à bord d'un drôle de vaisseau, dans une sorte d'odyssée qui, entrecroisant les légendes, mélange habilement les mythes.

Le ton est donné.

Le recueil est composé de quatorze nouvelles dont certaines sont assez courtes, souvent même trop courtes.

Il est imaginatif et d'une lecture agréable.

Dans "Manifestation de la quintessence" d'Anthony Boulanger, le fil d'une enquête mène un homme jusqu'à une explosion.

L'arrière petit fils d'Eugène-François Vidocq, en pleine préparation de l'exposition universelle, poursuit un terroriste à Paris ...

Rien ne change vraiment sous le soleil.

Quoique !

Tiphaine Levillain , dans "L'avaleur de nuages" nous présente le lutin Panaille qui s'est juré d'atteindre le royaume du ciel grâce à son vaisseau révolutionnaire "le Conquéreur".

Lord Enton, riche et fourbe comme seuls savent l'être les elfes, convoite les plans de l'aéronef ...

Même s'il n'est pas précisément situé dans le texte, j'ai cru reconnaître dans "L'île aux machines" ce lieu magique et original où, au cœur de leur ville, les nantais aiment aller, dès qu'un rayon de soleil perce le ciel, rencontrer de drôles d'automates.

L'endroit devient, le temps d'une lecture, le bel et inquiétant continent des enfants perdus ...

"Ex Machina" multiplie les voyages, certains imaginaires, d'autres plus concrets.

Elle favorise les rencontres, connues ou surprenantes.

Le livre est un bon recueil de genre.

Pourtant le style de l'écriture paraît uniforme, trop uniforme.

Il ne laisse place à aucune envolée.

J'ai vainement attendu au cours de la lecture un grain de folie, une accélération.

Quelques épilogues m'ont laissé dubitatifs, certains même m'ont paru quelque peu bâclés.

J'aurai aimé souvent des textes plus longs, un pas d'écriture plus petit.

Mais l'ensemble se révèle être un excellent moment d'une lecture originale.

Il y a, dans ce recueil, des reflets de fantastique, de science-fiction et d'humour.

Je remercie les éditions "Elenya" pour ce voyage inhabituel et agréable.

Le plaisir du dépaysement était au rendez-vous ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eilia 2015-06-14T00:17:04+02:00
Ex machina

Je ne pondrais pas un pavé long comme le bras pour décrire cet ouvrage (Giles s'en est très bien chargé :p), mais j'essayerais de le décrire au mieux.

Anthologie du Salon du Fantastique 2014, cet ouvrage contient 14 nouvelles, toutes de bonnes qualités bien qu'écrit par des auteurs ayant des univers parfois très différents : de l'antiquité au futur, de notre monde à un univers parallèle, nous visitons un magnifique spectre de paysages.

Un seul point commun : la présence de machines à vapeur, élément steampunk par excellence, représentées de manières différentes selon les histoires.

Je le conseille à ceux voulant découvrir l'univers steampunk.

Afficher en entier
Otherlands by Gaslight

Le XIX ème siècle est une ère de grands bouleversements. L'industrie et la science progressent à grands pas, tirant le monde vers un nouvel âge d'or. Mais à côté de ce phare éclairant l'humanité rôdent toutes sortes d'horreurs : meurtriers assoiffés de sang, adeptes des sciences occultes, créatures indicibles... ou tout simplement la folie des hommes.

À la lumière des réverbères, quels mystères nous entourent donc ?

14 nouvelles inédites par 14 nouveaux talents de la scène francophone à découvrir dans ce recueil, en plus de redécouvrir le XIXè siècle autrement...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lebbdragon 2016-09-29T10:05:09+02:00
Ex machina

J’ai bien aimé ce recueil malgré quelques nouvelles qui m’ont "obligée" à faire traîner ma lecture, tant je les trouvais compliquées et trop farfelues. J’ai eu quelques coups de cœur pour certaines d’entre elles quand même, et je ne regrette pas d’avoir pris le temps de finir ce livre grâce à cela!

☞ http://babydragonbooks.wordpress.com/2016/05/22/ex-machina-recueil-collectif/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par magalinette 2017-03-18T23:00:33+01:00
Nutty Valentine's

Trop rapide, trop survolé,Trop glauque. ...

Pas assez développé, pas assez prenant. ...

Bref une grosse déception !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pierrotd 2019-10-03T21:46:57+02:00
Créatures des Otherlands

Très bon livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thuringwethil 2020-05-08T17:22:01+02:00
Nutty Women (Anthologie)

Nutty Woman est un recueil de nouvelles mettant en avant des femmes fatales.

Au tout début de ma lecture, j’ai été dubitative. J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans la première histoire. Malgré un texte très original, je suis passé à côté du texte. Peut être était-ce cela le problème, trop extravagant pour moi. En général, je suis la première a aimé ce qui sort de l’ordinaire. Malheureusement, cette première histoire m’a laissé stoïque. Ça m’a ralenti dans ma lecture et m’a freiné pour lire la suite. Heureusement, je me suis accroché ce qui m’a permis de découvrir de très belles nouvelles.

Certaines histoires m’ont agréablement surprise. Globalement, la majorité des nouvelles ont pour base le fantastique. La femme est présente dans toute sa splendeur. Elles sont fatales mais aussi dangereuse. Derrière un physique de rêve, il ne faut pas oublier la personne. La femme est tantôt peinte comme une héroïne, tantôt comme un bourreau. Mais, derrière ce qui s’apparente à de la cruauté, est-ce réellement elles les bourreaux de l’histoire ? Toutes les histoires ont la même base. La femme est confronté à l’homme face à ses vices et son pire visage. Elles nous montre qu’elles sont fortes et ne sont pas de petites choses fragiles. Le physique peut être leur meilleure arme, la rendant fatale en tout point. Quelque soit l’histoire, elles ont toutes un caractère fort et imposant. Si quelqu’un en a une bonne paire, ce sont bien ces femmes. Les regards se portent sur elles attirant toute l’attention de la foule. Les auteurs nous montre une autre image de la femme et les embellissent. Fini d’être une victime, elles sont les maitres et ne se laisseront plus faire ni avoir par qui que ce soit.

Il y a de nombreuses bonnes idées de la part des auteurs. Même si certaines m’ont moins marqué ou plu, il est important de souligner l’originalité dont ils ont fait preuve à travers leurs textes. 11 textes, 11 idées différentes dans tous les genres confondus. Ils ont une base fantastique ou SF et d’époques différentes. Les textes se lisent vite, parfois trop vite. Dans l’ensemble, j’ai aimé l’écriture des différents écrivains et aucun ne m’a déplu. Il y a un choix très hétéroclites dans les textes, de quoi plaire à tous les lecteurs. Il y en a pour tout le monde. J’ai pris plaisir à découvrir les textes. Certains comportent même une morale à la fin, chose que j’ai bien apprécié.

Pour conclure, malgré quelque petits bémols ou des histoires qui m’on moins touché, j’ai aimé lire ce recueil. Ça me chance de ce que je lis d’habitude, moi qui ne suis habituellement pas attiré par ce type de livre. Il y a du potentiel dans ce roman, certaines nouvelles pourraient amener à devenir une histoire. Pour toute les femmes qui doutent d’elles et de leur pouvoir, ce recueil fait du bien et nous montre que nous ne sommes pas de petits choses fragile et sans défense. A découvrir !

Afficher en entier

Dédicaces de Dean Venetza
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Otherlands : 3 livres

Nutty Sheep : 2 livres

Elenya éditions : 1 livre

Sombres rets : 1 livre

L'ivre-Book : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array