Livres
443 652
Membres
379 512

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dinah Jefferies

31 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par TERVERCHANTAL 2018-02-22T11:57:28+01:00
de

Biographie

Née en Malaisie, Dinah Jefferies est arrivée en Angleterre à l'âge de neuf ans. Sa passion pour l'Asie du Sud-Est et l'Extrême-Orient ne s'est jamais démentie, et elle ne manque jamais une occasion de s'y rendre. Après avoir vécu en Italie et en Espagne, elle habite désormais dans le Gloucestershire avec son mari (et un norfolk terrier malicieux) et se consacre à l'écriture.

La mariée de Ceylan, plébiscitée par les critiques du monde entier, est son deuxième roman.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.67/10
Nombre d'évaluations : 6

0 Citations 6 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Dinah Jefferies

Sortie France/Français : 2019-01-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2014-10-29T10:03:20+01:00
La séparation

Une histoire touchante.

La séparation est un livre qui nous embarque dans le quotidien d'une femme trahie, à la recherche de ses filles, avec l'intime conviction que leur éloignement n'est que temporaire.

Une maman courage, une histoire pleine de surprises et un ensemble réussi qui nous fait passer un bon moment.

http://www.leslecturesdelily.com/2014/10/la-separation-ecrit-par-dinah-jefferies.html#more

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elerinna2 2015-10-24T15:57:28+02:00
La séparation

J'ai lu la séparation suite à une bonne chronique sur un blog littéraire et au synopsis assez intéressant. Et ce fut effectivement une lecture intéressante. En fait j'ai eu du mal à dire si j'avais aimé ou non.

Parce que j'ai trouvé Lidya et Emma, malgré l'émouvante relation qui les lit, assez peu attachante (même si les personnages secondaires sont tous très intéressant), que par moment j'ai trouvé ça assez long. Pourtant j'ai été absolument emballée par le style, et je ne pouvais pas lâcher le roman, tant je voulais savoir comment tout ça se résoudrait et a fini par me bouleverser. Et surtout même quelques jours après il m'a encore laissé une forte impression.

Alors allez-y ! Lisez le !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilyanne 2016-01-20T18:10:23+01:00
La séparation

j'ai trouvé ce livre un peu long dommage ! le sujet était pourtant intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectrice-Lambda 2018-03-04T17:01:24+01:00
La Mariée de Ceylan

« La Mariée de Ceylan » va vous plonger dans les années 1920-1930.

Nous allons suivre Gwendolyn, une jeune femme de dix-neuf ans qui va quitter son Angleterre natale pour aller vivre avec son mari, Alexander, à Ceylan. Ce dernier est un riche planteur de thé et sa vie est bien différente du quotidien qu’a toujours connu Gwendolyn.

Alors qu’en arrivant elle découvre un nouveau monde et une nouvelle culture, elle se rend compte que son mari est bien différent de celui qu’il était en Angleterre. Ici, il est distant et délaisse peu à peu sa femme.

Lorsqu’elle tombe enceinte, Gwendolyn attend avec impatiente l’arrivée de ses jumeaux.. Sauf qu’à leur naissance, elle doit prendre une terrible décision qui changera à jamais sa vie.

Le résumé me tentait énormément. Avec ce titre, je m’imaginais voyager, ressentir des émotions et m’imprégner de la culture de l’époque.

On peut dire que c’est chose faite. Dinah JEFFERIES réussit avec brio à nous plonger dans cette époque et à nous faire vraiment croire que nous y sommes. Son texte est riche, étudié, le travail de fond a dû être vraiment colossal. On a vraiment l’impression de sentir les odeurs des épices, la chaleur étouffante de la mousson. J’ai vraiment apprécié cette immersion dans l’univers de l’auteur, univers qui paraît plus que réel.

L’histoire est quant à elle bien mystérieuse.

Avant même de rencontrer Gwendolyn, nous faisons la connaissance d’une mystérieuse femme. Son identité nous sera révélée que bien plus tard dans le livre, mais nous nous doutons de qui elle est. Elle est très présente dans le récit, du début à la fin, et même si son évocation est taboue, elle plane comme un fantôme, comme une malédiction sur les têtes de tous nos personnages.

Ce côté un peu mystique, un peu surnaturel est aussi souvent présent durant tout le livre. Cela emmène de la noirceur, mais aussi du stress et de la peur. Cet aspect est relevé notamment par le côté psychologique de cette histoire. Il y a comme une descente aux enfers que les personnages vont subir et l’on ne sait pas s’ils vont réussir à revenir à eux. A revoir la lumière. Cette tension est particulièrement oppressante et ajoute une dimension au récit que je n’imaginais pas.

En lisant le résumé, je ne m’attendais pas à lire une histoire aussi sombre, aussi particulière, avec une ambiance parfois même malsaine.

J’avoue que même si l’histoire m’a plu dans son ensemble, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages.

J’ai trouvé Gwendolyn bien trop jeune et son comportement immature m’a parfois agacé. Même si elle a beaucoup de courage et de la force de caractère, son côté naïf m’a souvent dérangé.

Laurence, le mari de Gwendolyn, n’est pas le personnage qui est fait pour être aimé du lecteur. Il est distant, a des défauts et ne fait rien pour rassurer et aider sa femme. Par contre, j’ai agréablement été surprise par son évolution, notamment à la fin du livre.

Les autres personnages secondaires sont tous un peu détestables à leur manière. On a presque l’impression qu’ils ont tous un mauvais fond, mais je pense que cette impression est due au fait que l’histoire est narrée du point de vue de Gwendolyn et qu’à travers son regard, les autres personnalités sont perçues négativement à cause de son côté un peu psychotique. Exception faite de la soeur de Laurence, Verity ( qui porte d’ailleurs plutôt bien son nom ), qui est vraiment détestable au plus haut point.

L’histoire tourne beaucoup autour de deux thématiques.

La première est la grossesse de Gwendolyn qui va la mettre au pied du mur et qui va la mener à prendre des décisions qu’elle regrettera. Jusqu’au bout, on est tenu en haleine et l’on est surpris par l’ultime révélation. Franchement, je ne m’y attendais pas et ce retournement de situation est vraiment inattendu et plaisant.

La deuxième est la production de thé, avec tous les autres aspects qui en découlent. La question du travail, des droits du travail, du racisme, des révolutions, des castes,.. On pourrait continuer longtemps à énumérer cette liste. Ce côté historique est vraiment bien fourni et on apprend beaucoup de choses. C’est sûr que, parfois, c’est assez dense, mais je pense que ceux qui recherchent un contexte qui semble véridique en seront satisfaits.

En conclusion, « La Mariée de Ceylan » est une lecture qui m’a surprise. Dinah JEFFERIES a réussi à me plonger dans son histoire, à me faire croire en sa véracité, à me faire voyager et ressentir des sensations. J’ai également été étonnée de me plonger dans une histoire plus sombre que ce que je pensais, que ce que le résumé pourrait faire croire. Loin d’un récit historique classique, on s’approche beaucoup plus du drame.

Alors oui, c’est une histoire dense qui se savoure et qui mérite d’être lue. Cependant, il faut s’accrocher car certains passages sont vraiment durs.

Un livre à lire si vous aimez les fictions qui mélangent histoire et drame.

( https://lectrice-lambda.blogspot.fr/2018/03/la-mariee-de-ceylan-dinah-jefferies.html )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyRomance 2018-06-05T11:31:29+02:00
La séparation

Autant vous le dire d'emblée : je me suis régalée avec ce roman que j'ai trouvé très intéressant au niveau de l'évolution des personnages. L'histoire est originale et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre à l'avance... et j'aime ça ! Le suspense dure tout le long du récit. Les personnages principaux sont très attachants, leur situation et leur vécu, très émouvants.

L'héroïne, Lydia, 31 ans, retourne chez elle après un mois d'absence au chevet de son amie malade. Une fois rentrée chez elle, celle-ci trouve sa maison vide. Plus tard, elle apprendra que son mari a été muté. Elle se lance alors dans un périple pour retrouver sa famille à travers la Malaisie malgré la dangerosité due à de nombreux conflits intérieurs. Hors, en réalité, le mari l'a abandonné pour fuir en Angleterre avec ses filles à qui il racontera que leur mère les a abandonné et a péri ensuite dans un conflit. Pourtant, la fille aînée, Emma, âgée de douze ans, remarque certaines choses qui lui laisse à penser que sa mère est bien vivante. Mais, elle ne peut rien faire car son père la surveille de près. Et c'est toute une histoire que l'on va découvrir par la suite car le roman va beaucoup plus loin.

J'ai énormément aimé ce roman et le rythme du fait de l'alternance entre les chapitres au sujet de la quête de Lydia à la recherche de sa famille et ceux dont la narratrice est Emma, sa fille. Cette dernière se raconte de son point de vue de jeune adolescente à la personnalité tenace et vive formant un très beau personnage attachant et émouvant très intéressent à suivre.

En bref, c'est un coup de cœur pour ce roman féminin sur fond de guerre civile en Malaisie en 1955 avec de l'amour, du suspense, des secrets... touchant et envoutant !

www.ladyromance.over-blog.com

Afficher en entier

Dédicaces de Dinah Jefferies
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Milady : 3 livres

France Loisirs : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode