Livres
421 740
Membres
338 658

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Edward Abbey

Auteur de 6 livres
ajouté par Nath56 2010-12-05T19:51:26+01:00

Biographie

EDWARD ABBEY (1927-1989), personnage emblématique et contestataire, est le plus célèbre des écrivains de l'Ouest américain.

Le succès du Gang de la Clef à Molette, paru en 1975, a fait de lui une icône de la contre-culture et le pionnier d'une prise de conscience écologique aux États-Unis.

À sa mort, il demanda à être enterré dans le désert. Aujourd'hui encore, personne ne sait où se trouve sa tombe.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
6 ajouts
Or
8 ajouts
Argent
5 ajouts
Bronze
3 ajouts
Lu aussi
4 ajouts
Envies
28 ajouts
Pas apprécié
2 ajouts
PAL
40 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.44/10
Nombre d'évaluations : 7

0 Citations 8 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Edward Abbey

Sortie Poche France/Français : 2018-08-23

Dernier livre
de Edward Abbey

Sortie France/Français : 2016-10-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par insensatez 2010-01-19T09:18:22+01:00

En 1968, Edward Abbey publie Désert Solitaire, fruit de son passage comme park ranger au Arches National Monument dans l'Utah. Un texte puissant et polémique.

A la fin des années 50, le Arches National Monument, dans l'Utah, recevait quelques milliers de visiteurs par an. Aujourd'hui, 800 000 touristes fréquentent ces lieux devenus parc national en 1971. Park Ranger pour deux saisons à Arches en 1956-1957, Edward Abbey assiste au début d'une politique "d'aménagement" dans les parcs nationaux, dont le but est de faire venir le plus de monde possible en donnant le plus de facilités possible, même en plein désert.

Les notes que prend Abbey au fil des jours fourniront la matière de son livre le plus célèbre, Désert Solitaire, publié en 1968. Sa passion pour le désert américain, ses canyons, ses mesas, ses pierres rouges et ses genévriers y côtoient des envolées de polémiste. Abbey se fait le chantre de la préservation de ces espaces fragiles menacés par l'industrie (barrages, usines, forages) et le tourisme de masse.

A Arches comme au Grand Canyon

Et dans ce dernier cas, l'origine du mal est clairement identifiable: la voiture. Un chapitre entier est dédié à la colère de l'auteur contre la politique d'aménagement, qui a déjà fait ses dégâts au parc national du Grand canyon (aujourd'hui une affreuse usine à touristes de 3 à 4 millions de visiteurs par an…), à celui de Capitol Reef ou de Zion.

Il faut lire ce passage hilarant où Abbey se retrouve confronté à deux ingénieurs gouvernementaux venus faire des repérages pour une future route goudronnée dans Arches (à l'époque, il n'y en a pas dans le parc). Et qui, pour convaincre Abbey du bien fondé de leur mission, lui expliquent qu'avec cette route, Arches aura plein de visiteurs, énormément de visiteurs… Aussitôt après leur départ, Abbey court arracher les piquets plantés pour matérialiser le tracé de la future voie.

Une autre de ces colères vise le barrage du Glen Canyon sur la Colorado river. La retenue d'eau forme aujourd'hui le Lake Powell, zone de villégiature très appréciée avec ses marinas, ses golfs et les motels de Page (Arizona). Mais ce chantier a complètement noyé une région, dont des ruines pueblos et des pétroglyphes, sites archéologiques précieux pour comprendre les sociétés amérindiennes d'avant Christophe Colomb.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nath56 2010-12-05T19:53:24+01:00

http://www.gallmeister.fr/livre?livre_id=474

La fiche du livre sur le site de l'éditeur http://www.abbeyweb.net/

Un site dédié à l'auteur (en anglais)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alaiseblaise 2011-05-17T22:39:02+02:00

Le ranch de John Vogelin est toute sa vie. Sous le ciel infini et le soleil éclatant du Nouveau-Mexique, le vieil homme ne partage sa terre qu'avec les coyotes, les couguars et autres animaux qui peuplent les montagnes et le désert.

Jusqu'au jour où l'US Air Force décide d'y installer un champ de tir de missiles. Déterminé à défendre sa terre, le rancher irascible et borné engage alors un bras de fer avec l'armée.

Or un vieil homme en colère est comme un lion des montagnes : acculé, il se battra jusqu'à la mort.

Edward Abbey explore les thèmes qui ont fait de lui une figure incontournable de la contre-culture et confirme qu'il est l'un des meilleurs écrivains de l'Ouest américain.

Un émouvant western militant !

A lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stoufnie 2015-09-22T18:09:25+02:00

Disons que j'en attendais beaucoup de ce roman ! Déjà lorsque j'ai lu la quatrième de couverture j'ai vu "Tragi-comique" et je n'ai donc retenu que le comique (c'est mon esprit "on va droit à l’essentiel" ) Ah mais je n'ai pas trouvé cela drôle du tout ...Donc une petite déception !

Après, le combat écolo, je ne suis pas contre. Bien au contraire. Mais là je trouve que par moment, les personnages ont des actes dont les conséquences les dépassent. (comme vouloir faire péter un barrage quitte à noyer une ville ...) Donc par moment, il y avait une perte de crédibilité dans l'histoire ( attention ce n'est toujours que mon avis !). Les personnages sont contre l'évolution mais on a un chirurgien qui prend l'avion régulièrement, une jeune femme qui aime bien un peu de confort aussi, Les seuls personnages crédibles sont pour moi le vétéran et le mormon.

Et pour finir, entre chaque action, l'auteur nous raconte le pourquoi du comment du truc du machin ..Et je me suis lassée ..Les personnages ne m'ont pas sensibilisé ..Donc pour conclure, je n'ai pas aimé ce roman comme je pensais !

http://lesciblesdunelectriceavisee.blogspot.com/2015/09/le-gang-de-la-clef-molette-edward-abbey.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Remi-5 2017-04-03T12:09:06+02:00

Un chef d'oeuvre... La trame est simple, sans détours, sans fioritures. On suit un homme que tout éloigne de cette société américaine en mutation au XXème, obligé de quitter le sauvage pour se compromettre dans la civilisation, afin de libérer son (ancien) meilleur ami de prison. Le rythme est tranquille, inéluctable, notre protagoniste embrasse son destin avec la sérénité de celui qui l'a toujours anticipé et même attendu.

Si vous cherchez un livre efficace, un page turner qui marque, en nous ramenant à des expériences fondamentales, parfois prosaïques, alimentaires, sensitives, d'autre fois plus abstraites (ce que cela fait d'être habité par un élan de liberté qui ne peut plus être compris par ceux qui ont abdiqué et accepté les chaînes de la société), alors c'est ce livre-ci. Ce livre qui nous rappelle l'incroyable force des indomptés, mais aussi leur fragilité.

Probablement le meilleur Gallmeister que j'ai pu lire, comme si on tenait dans ses mains l'essence même de ce que l'on cherche dans cette collection.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2017-07-06T10:05:19+02:00

Incroyable récit d'un conflit entre un rancher âgé et le gouvernement des États-Unis, rapporté par un apprenti cow-boy de douze ans moulé dans l'audace (et très poli).

La voix militante de l'écrivain est éclatante sans être contrariante (les militaires n'en prennent pas – pas trop ? – pour leur grade) et se réverbère avec fermeté dans cette immensité désertique dépeinte avec application.

Il fait chaud dans ce roman, si chaud qu'on en tremble.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2017-08-22T21:53:02+02:00

Des récits d'excursions diverses à réserver aux botanistes, géologues et ornithologues, qui seront heureux de découvrir en détail la faune et la flore des déserts américains ; les lecteurs moins scientifiques, quant à eux, pourraient dans un premier temps apprécier les descriptions de l'immensité sauvage avant de s'y dessécher d'ennui.

À noter que l'écrivain, alors qu'il rapporte quelques-unes de ses équipées, se poste comme défenseur de la nature, comme militant pédagogue : urbanisation, modernisme, consumérisme et leurs amis sont incriminés. Mais la critique de la modernité aurait sans doute été plus efficace si elle avait été servie par des récits moins contemplatifs — et davantage par une intrigue superbe comme dans le roman « Le Feu sur la montagne ».

Afficher en entier

Dédicaces de Edward Abbey
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallmeister : 13 livres

Payot : 2 livres

À vue d'œil : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode