Livres
540 049
Membres
570 101

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Edward Carey

Auteur

172 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
60 lecteurs
Or
73 lecteurs
Argent
49 lecteurs
Bronze
36 lecteurs
Lu aussi
44 lecteurs
Envies
159 lecteurs
En train de lire
7 lecteurs
Pas apprécié
8 lecteurs
PAL
111 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.7/10
Nombre d'évaluations : 102

0 Citations 48 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Edward Carey

Sortie France/Français : 2017-03-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château

Un livre prenant avec une ambiance bien particulière et un peu glauque qui nous poursuit tout au long de la lecture. Les personnages et l'univers sont tous intéressants et même si le scénario est parfois prévisible, il y a quand même pas mal de surprises.

J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château

Ce qui prime surtout chez ce livre, c'est son ambiance, son étrangeté glauque et sombre qui le différencie tellement de tous les livres que j'ai pu lire jusque là. On plonge vraiment dans un autre univers! Du coup, on se demande toujours ce qui va se passer, ce que l'auteur va de nouveau inventer dans ce monde bric-à-brac. Si j'ai trouvé que les changements de point de vue rythmaient bien le récit au début, ils ont un peu haché le récit sur le dernier quart pour moi, laissant en suspense une situation pour en revenir à une autre et ainsi de suite. Une bonne lecture tout de même, dont j'attends la suite.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 2 : Le Faubourg

Un tome que j'ai lu d'une traite. On découvre le faubourg. Le pouvoir de Clod prend plus de puissance et on en apprend plus sur ce monde.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château

Je n'ai pas vraiment l'habitude de lire ce genre de livre, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire parce que c'est loin de tout ce que j'ai lu auparavant.

Par contre les détails et la manière dont est écrit ce livre sont vraiment excellents, car quoi qui l'arrive on a envie de le finir et d'aller au bout de l'intrigue. Les illustrations rajoutent un plus au livre et rendent la lecture un peu plus attractive.

Un bon livre même si ce n'est pas le genre d'histoire vers lesquelles je me tourne en général, j'attendrais un peu pour la suite.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château

Etrange, imaginatif, dérangeant, incroyablement Tim Burtonien... J'ai dégotté les Ferrailleurs un peu par hasard, et je me suis complètement laissée prendre par cet univers victoriano-burton, avec ses personnage complètement décalés. Le suspens est parfaitement dosé et se compte au goutte à goutte, ce qui nous laisse en haleine du début à la fin.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château

Un premier tome prenant, dans un univers gothique que j'adore ! L'histoire est original, cela change de ce que j'ai pu lire auparavant. On suit le parcours de deux enfants essayant de survivre dans le monde glauque et sombre des ordures (et je ne parle pas que des objets ;).

Ce roman m'a tenu en haleine jusqu'au bout ! A la fin, j'en redemande !

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 2 : Le Faubourg

Dans le Faubourg, on en apprend plus sur l'étrangeté de la famille Ferrayor et de leurs combines. Au vu de la catastrophe du Château, l'intrigue est plus violente et Clod s'impose un peu plus dans ce second tome même si cela pourrait être mieux !

Une suite plus courte, qui se lit sans interruption car impossible de lâcher le livre une fois ouvert.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 3 : La Ville

Un ultime tome qui boucle cette série gothique. L'histoire part dans tous les sens, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde puisque l'action est présente dans une grande part des chapitres. Nos héros ne font que courir dans toute la ville de Londres !

J'ai adoré cette série qui, maintenant, fait partie de mes préférées ! Ce que j'ai surtout aimé ce sont les dialogues totalement extravagants dans des situations périlleuses où les personnages gardent un sang-froid presque ironique.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 3 : La Ville

Pas mon tome préféré mais il conclut bien la trilogie. Un peu de temps s'est passé depuis que j'ai lu les précédents tomes donc j'ai eu du mal sur les premiers chapitres à resituer tout le monde.

L'atmosphère est toujours aussi particulière, ainsi que les personnages.

L'histoire était haletante même si j'ai trouvé la fin moins palpitante, un peu comme si le scénario avait traîné la patte.

Afficher en entier
Les Ferrailleurs, Tome 3 : La Ville

Voilà une #lecture qui sort de l’ordinaire écrite par #edwardcarey et publiée chez @editionsgrasset.

Un univers de #scifi atypique à la #timburton qui nous immerge et nous déroute complètement avec une alternance des PDV de tous les protagonistes.

Le tome 1 qui état un coup de ♥️ m’avait complètement captivé dans ses filets avec une fluidité mais aussi une poésie certaine dans les écritS.

L’espace dédié étant une grosse décharge on est quelque peu surpris d’y trouver toute une population.

Celle ci est composée de personnages hauts en couleur, intrigants de par leur filiation et leur secret commun.

Une intrigue magistralement ficelée avec pour point de départ Lucy, l’une de nos héros mais aussi Clod.

Une romance en filigrane vécue par deux protagonistes en totale opposition: Clod fortuné, et Lucy la bonne qui vont nous faire rêver par cet amour impossible.

Un tome 2 qui m’a déstabilisé avec un changemende rythmé abrupte, car je m’attendais à enquiller sur la suite des aventures de nos 2 héros. Malgré tout, c’est un tome important qui éclaire Enfin notre lanterne sur les origines de cette famille qu’est Ferrayor.

Le Tome 3 m’a laissé sur ma faim.

Cette originalité que je trouvais rafraîchissante a tourné vinaigre, le scénario est parti dans tous les sens, les personnages ont perdu de leur charme, des situations loufoques, des sujets pas assez approfondis, même la fin trop hâtive ont rendu ma lecture douce amère.

Mais n’empêche que j’ai pris plaisir à la #lire.

Au final, une trilogie à l’univers glauque dans lequel nage un joyeux pêle-mêle de sentiments divers: désespoir, aigreur, domination, mort, cupidité, et une lueur d’amour et d’espoir enrubannée de petites réflexions à dénicher qui font méditer.

Afficher en entier

Dédicaces de Edward Carey
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Grasset : 3 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

Phébus : 1 livre

Libretto : 1 livre

Le Livre de Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array