Livres
439 208
Membres
368 543

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Elif Shafak

256 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-02-14T23:08:54+01:00

Biographie

Née en 1971 à Strasbourg d’une mère diplomate, Elif Shafak a grandi en Espagne et vécu quelque temps en Jordanie.

Aujourd’hui, elle partage son temps entre Istanbul et Tucson, où elle enseigne à l’université d’Arizona. Féministe issue de l’élite laïque stambouliote, elle écrit aussi bien en turc (« sentimental, émotionnel, plus proche de [son] coeur ») qu’en anglais (« une langue mathématique, rationnelle et précise ») et considère que ses livres sont un port d’attache ambulant, qui lui permettent de vivre d’un côté ou de l’autre du Bosphore.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.73/10
Nombre d'évaluations : 52

0 Citations 40 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Elif Shafak

Sortie France/Français : 2018-01-10

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Abdelmouid94 2017-12-07T11:19:48+01:00
Soufi, mon amour

Tres bon livre pour ceux qui debutent ou veulent savoir un peu plus a propos du souffisme .. (je note 5,5/10)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blablaude 2018-03-08T22:15:47+01:00
Trois filles d'Ève

C était bien parti. Addictif - juste pour savoir ce qu il y a pu se passer a un moment de l histoire pour qu on en soit la , et puis plouf , fin de l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par comete_etoile 2018-03-20T12:26:59+01:00
Trois filles d'Ève

Des personnages intéressants, et une réflexion sur Dieu tout le long de l'ouvrage très approfondie. Cependant il est vrai que la fin est un peu brutale, et l'intrigue quasi nulle. Mais le livre reste d'une écriture fine, ciselée, et comme j'apprécie beaucoup Elif Shafak, je le place en argent. Même si ce n'est pas son meilleur roman, je préfère de loin "Soufi mon amour"...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hectrice 2018-04-13T10:26:42+02:00
Crime d'honneur

Livre remarquable!

J'ai été très touchée par cette histoire d'immigrés dans la société londonienne. On y découvre un monde que l'on ne connaît pas, une culture si différente et une magnifique histoire d'amour et d'honneur. J'ai lu ce livre d'une traite, ce que je ne fais d'habitude que pour les polars.

Je recommande +++

Afficher en entier
Commentaire ajouté par IsisIsGood 2018-05-15T19:36:44+02:00
L'Architecte du sultan

D'une beauté à couper le souffle, éphémère, poétique, ensorcelant. On a l'impression de tomber au beau milieu de l'un des contes de Shéhérazade !

Tout dans l'évocation, le ressenti, l'impression. On s'attache à tous les personnages, qui en deviennent mythiques.

Je ne saurais mieux décrire ce que je ressens que l'auteur, qui dans les "notes de l'auteur' écrit "Puisse le monde couler comme de l'eau", disait souvent Sinan. J'espère simplement que cette histoire coulera elle aussi jusqu'au cœur de ses lecteurs". C'est exactement ce qu'elle fait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aristoloche 2018-06-01T00:17:51+02:00
Bonbon Palace

Excellente histoire à tiroir, avec des chapitres différents pour chaque habitant de Bonbon Palace. Une belle et riche écriture, qui joue parfois avec les ressorts du conte et a cette verve orientale. Istambul de l'intérieur, ces tranches de vie, l'étudiant fauché, les coiffeurs, les universitaires, les femmes au foyer... décrits avec force exagération qui sont à la fois tendres et drôles. Un livre passionnant qui nous fait voyager au cœur et dans l'histoire de la société turque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jo-13 2018-06-03T06:00:13+02:00
Soufi, mon amour

On ne sort pas indemne de cette lecture, un grand rendez-vous avec notre âme. Il n est pas à recommander il devrait être indispensable

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gargamel 2018-08-09T10:18:47+02:00
Soufi, mon amour

Belle écriture, belle histoire. Profond. Nous fait nous poser des questions, nous remettre en question?

Ca m'a donné envie de lire la poésie de Rumi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaurianeLa 2018-08-09T11:49:38+02:00
Trois filles d'Ève

Ce roman là m'a littéralement bouleversé mais je vous parlerais prochainement de ce que j'ai ressenti pendant et après car cela mérite un poste à part entière. Mais aujourd'hui, je vous parle du roman en lui-même, et de l'intrigue.

Ce roman est déjà un énorme coup de cœur. Je l'ai eu pour mes 18 ans après l'avoir vu dans le catalogue de Leclerc et la couverture et le résumé m'intriguer. Mais bizarrement, je savais qu'il faudrait que j'attende d'avoir vraiment le temps pour le lire, pour le savourer.

C'est simple, plus le roman avancé et plus j'avais du mal à lâcher mon livre. J'ai aimé chaque personnage, pour sa personnalité et pour se qu'il montre du monde. Shirin, la fille libre. Mona, la musulmane qui veut montrer la vérité sur sa religion. Azur, qui cherche à faire évoluer ses élèves. Les deux frères de Peri, partageait, tout comme ses parents. Et au milieu, elle. Qui ne sait pas qui elle est : athée ou croyante ?

J'ai trouvé ce roman tellement bien construit, qui montre les problèmes de la Turquie des années 80 mais aussi des années 2000. Et le suspense à la fin... J'ai passé deux heures à réfléchir à la suite de ce roman...

Ce roman n'est pas une critique de la religion ni même de l'athéisme. Avec le professeur, il montre que chacun à le choix. Mais il démontre aussi que mine de rien, on peut être musulman et moderniste.

J'avoue avoir parfois détester Azur pour son utilisation de l'être humain. Mais j'aime tellement ces paroles que je ne peux pas résister à ce personnage.

Il y aurait tellement de chose à dire mais je risque d'en spoiler... Je le conseil à tout le monde, sincèrement. Mais, pour le lire, il faut avoir un minimum d'ouverture d'esprit... Raciste, macho, islamophobe et radicaux en matière de religion, ce livre n'est pas pour vous. Mais pour ceux qui sont près à remettre en question la manière de pensée habituel, n'hésitez plus.

Si certains l'ont lu, je serais ravie de parler avec eux en privé. J'aimerais vraiment en discuter plus longuement.

En attendant, voici quelques citations que j'ai aimé.

« Souffrir et faire souffrir, voilà un trait foncièrement humain »

« Les livres vous libéraient, ils débordaient de vie »

«  La plus haute activité dont soit capable l'être humain, c'est d'apprendre pour comprendre, car comprendre c'est être libre » cette citation est de spinoza mais je les découvert dans ce roman.

« La certitude était à la curiosité ce que le soleil était aux ailes d'Icare »

« Les visages que nous voyons dans le miroir ne sont pas vraiment les nôtres, mais de simples reflets. Nous ne pouvons découvrir notre être véritable qu'à travers le visage de l'Autre. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sephiria 2018-10-08T18:53:26+02:00
Crime d'honneur

J'ai commencé à lire ce livre avec beaucoup de préjugés sur le sujet, les personnages et l'époque. Je n'ai pas honte de l'avouer car tous ont été balayés et cette lecture s'est d'elle-même muée en un véritable coup de cœur. Comment ne pas être chamboulé et transformé par cette œuvre ?

Les thèmes qui y sont abordés sont forts et importants (l'immigration, la xénophobie, le sexisme) et abordés sous divers angles : l'intégration, la racisme, la misogynie, pour n'en citer que quelques-uns. Mais il y est aussi question d'amour, d'amitié, de la famille ou de grandir.

Les quatre-cent-dix pages ont défilé en un rien de temps. J'ai rarement lu aussi vite. Il faut dire que ce roman est passionnant. Le récit nous fait passer de 1992 à 1952, en passant par 1969, 1978 et j'en passe, et ce sur trois générations, sans jamais nous perdre. C'est là un formidable tour de force de l'autrice.

Ce roman est un coup de poing aux idées reçues. Une œuvre à part, un drame social sur fond de crime(s). Crimes au pluriel car le titre et le résumé en présentent déjà deux : un crime d'honneur et un meurtre.

Les coupables et les victimes sont connus dès le départ. Mais alors, quel est l'intérêt de lire ce roman si l'assassin est déjà connu ? me demanderez-vous. Lisez et vous comprendrez, car l'important dans cette histoire n'est pas tant le crime en lui-même que ses personnages. Le contexte socio-culturel et géographique sert à leur évolution. Les drames sociaux (le destin ?) qui les unissent et les désunissent se jouent sur plusieurs générations d'une même famille.

Les personnages sont terriblement attachants et intéressants, qu'il s'agisse de la famille Toprak, des squatteurs ou des autres personnages secondaires. L'autrice nous fait pénétrer leur histoire, leur intimité (les drames qu'ils traversent) avec une pudeur touchante. Elle réussit à construire des personnages vivants en quelques lignes à peine. Même ceux ne faisant qu'une brève apparition acquièrent une présence marquante sous la plume de l'autrice.

Le roman nous fait passer de la chaleur de la Turquie à la grisaille de Londres, et pas seulement en terme de couleurs. La Turquie, c'est le foyer des Toprak, l'enfance, l'union, la joie, la vie. Londres, c'est la ville des ruptures, des drames, de la survie. Si la Turquie représente le pays des contes de fées de l'enfance, Londres est la réalité et le monde des adultes. Ce roman, c'est aussi le roman de personnages qui ont dû grandir trop vite et devenir adultes avant l'heure.

Et la fin... La fin ! J'aurais la sentir venir à des kilomètres mais l'autrice a tellement bien mené son intrigue que je n'y ai vu que du feu. J'ai été scotchée ! Et presque littéralement puisque je ne n'arrivais plus à décoller du livre avant même d'avoir atteint la moitié. Une histoire brisante (pour les personnages mais aussi pour notre pauvre petit cœur) se joue sous la plume brillante de l'autrice.

Décidément, les suggestions de lectures issues d'algorithmes font toujours mouche. J'avais déjà découvert Joyce Maynard et Nicholas Sparks par ce biais, eh bien « jamais deux sans trois » comme le dit le vieil adage : Elif Shafak vient s'ajouter aux très belles plumes que j'ai pu découvrir de cette manière, plumes auxquelles je ne me serais jamais intéressée autrement.

Ce roman mérite d'être lu. Vraiment. Et jusqu'au bout. Plus qu'une œuvre, un chef-d'œuvre.

Afficher en entier

Dédicaces de Elif Shafak
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Phébus : 5 livres

10/18 : 5 livres

Penguin Books Ltd : 2 livres

Flammarion : 2 livres

J'ai lu : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode