Livres
411 498
Membres
320 609

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tous les livres de Elisabeth Lafont

1 lecteurs

De ces enfances aux innombrables facettes, enfouies en chacun de nous, Elisabeth Lafont extirpe des quintessences enchantées par les mots, recherche les liens tendus vers l'avenir et tisse des futurs éveillés à l'amour. Grandir et découvrir, comme on explorerait un autre monde, passer les initiations existentielles, comme autant de rites, de métamorphoses et cheminer le plus loin possible, tel un funambule à la recherche de son meilleur fil. Toute à sa recherche d'idéaux, à ses quêtes de bonheur, à ses soifs d'amour, la poétesse nous invite, encore une fois, à dissiper des brumes sentimentales pour entrevoir les infinités de l'âme humaine.

Illustrations de Sylvette Collet

Peinture de couverture de Pierre Duriot

1 lecteurs

Un chemin de vie pour une jeune fille promise à un bel avenir. Un escalier, une chute, un enfant dans les bras. Tout s’arrête et devient différent.

Dans ce livre, Elisabeth Lafont vous entraîne dans son passé, avant l’accident et « cet éternel instant ». Un témoignage fort où l’impossible devient possible.

A la fin du livre, paroles de Grand Corps Malade https://lalibrairiedesinconnus.blog4ever.com/l-escalier

1 lecteurs

Cheminements de lignes d'amour et d'amitié, de rimes résonnant jusqu'aux cieux, de mots choisis, profonds ou acidulés, comme autant de fils d'Ariane reliés aux êtres chers, à la vie et la nature... Elisabeth Lafont a intronisé l'infini comme limite et les battements de cœur comme énergie. Odes à l'amour et aux sentiments, ses poèmes conduisent vers un ailleurs toujours idéalisé, un autre, humain poétique, non pas un petit autre lacanien, mais un grand autre magnifié, père et mère de nos élans les plus altruistes, engendrant des idéaux littéraires, nous enjoignant toujours de viser les étoiles pour atteindre la lune.

Illustrations de Sylvette Collet

Peinture de couverture de Pierre Duriot