Livres
439 336
Membres
368 695

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Emma Donoghue

311 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2011-07-30T00:43:00+02:00

Biographie

Emma Donoghue est une historienne, romancière et dramatruge irlandaise qui vit maintenant au Canada.

Son roman Hood (1995) a reçu le Stonewall Book Award et Slammerkin (2000) a obtenu le Ferro-Grumley Award de la fiction lesbienne. Elle a publié son dernier recueil de nouvelles, Touchy Subjects, en 2006. Son dernier roman, Landing (2007) dépeint la relation à longue distance entre une conservatrice canadienne et une hôtesse de l'air irlandaise.

Emma Donoghue est l'une des 'Quatre' des auteurs lesbiens anglo-saxonne ou nées en Europe (avec Jeanette Winterson, Sarah Waters et Ali Smith) à être considérée comme ayant profondément enrichi et éveillé un intérêt général pour la littérature gay/lesbienne.

Wikipédia.fr

Née en 1969 à Dublin, elle vit aujourd’hui au Canada. Elle est la mère de deux enfants.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.95/10
Nombre d'évaluations : 82

0 Citations 72 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Emma Donoghue

Sortie Poche France/Français : 2017-05-18

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Pauline-dga 2017-08-12T21:43:05+02:00
Room

Un livre qui fait beaucoup réfléchir mais qui m'a paru très long ! Le fait de lire les pensées d'un enfant de cinq ans est très déconcertant et ça m'a parfois tapé sur le système à cause du langage ! Le but visé étant l'immersion dans le monde de l'enfant à travers ses paroles, ce à quoi je suis malheureusement resté un peu imperméable !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2017-08-14T13:54:00+02:00
Frog Music

Pas trop enthousiaste finalement pour ce roman à la thématique abondante. Histoire ancrée dans le San Francisco subissant une grosse vague de chaleur et une épidémie de variole en cet année 1876, presque trente ans après le "Gold-rush", et ses immigrés venus de tout horizon, dont les français(es), comme Blanche. Ancienne écuyère de cirque a Paris, reconvertie dans la danse burlesque aguicheuse et "michetonneuse" afin d'entretenir son amant et l'ami de ce dernier.

Cette Blanche, justement, personnage principal avec son caractère de girouette, m'a souvent énervée ! Elle aurait bien mérité un pair de coups de pied aux miches pour la faire réagir. Or, le jour où Blanche se heurte au grand-bi de Jenny Bonnet, cette dernière s'en chargera en ne se gênant surtout pas pour remettre les yeux de Blanche en face de sa conscience. Saisie alors d'un sentiment de culpabilité, l'instinct maternel bien enfoui de Blanche se réveillera (un tantinet) et elle cherchera à récupérer (enfin) son bébé rachitique dans une "ferme" de nourrissons. Mais la présence de ce fils braillard dans leur appartement, situé dans le quartier chinois (et donc négligé par les autorités sanitaires), ne plaira pas au mac-amant de Blanche (habitué à sa belle vie de bohème payée sur les turlutes de Blanche) et causera au final la mort de Jenny Bonnet.

Les relations amicales, comme celles de l'amour, ne s'expliquent pas. Blanche ne sera jamais devenue ma copine ! Mais entre elle et Jenny se créera un lien très fort... lien qui poussera Blanche a essayer de trouver le meurtrier et la justice pour son amie sauvagement flinguée.

Basé sur un fait divers, d'ailleurs jamais élucidé, le roman aborde aussi (et approfondit parfois) grand nombre d'autres sujets liés à ce San Francisco du 19ème siècle et la vie de tous les jours : l'immigration et ses problèmes sous-jacents, les transports, les laissés-pour-compte de la guerre civile et la ruée-vers-l'or, les conditions sanitaires, etc.

C'est peut-être là où le bât m'a blessé : le voyage historique (par ailleurs bien documenté) était très intéressant, mais a également instauré, avec ses quelques longueurs, une distance malvenue avec l'histoire de Blanche et Jenny. J'aurai franchement aimé me sentir plus proche d'elles.

Le texte est en outre émaillé de chansons d'époque, principalement anglaises, et traduites (sans aucun sens de poésie) en bas des pages. Elles amènent encore une autre "dimension" au récit qui déborde déjà d'un "trop plein".

Je refuse néanmoins de quitter ce livre sur une note négative, parce que Jenny Bonnet, fille au passé bigarré, aurait été une femme a mon coeur : chasseuse de grenouilles (pour les restaurants français à Frisco), jeune femme se promenant en costume-pantalon (interdit à l'époque... comme aujourd'hui en France, puisque la loi n'a jamais été changé), n'ayant pas peur de dire tout haut ce que lui passait par la tête (récoltant ainsi des coquards de la part de la gent masculine) et surtout clamant son désir de vivre en tant que femme libre... "Cute froggy", cette Jenny !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nanagibalto 2017-08-18T12:10:25+02:00
Room

Room est sûrement un des récits les plus uniques que j'ai pu lire. Relativement marquant, son organisation en parties est intéressante. Il soulève de nombreuses questions : le regard de la famille, la violence faite aux femmes, le viol, la question d'intégration, les maladies mentales et le phénomène de socialisation. Il expose avec complexité la psychologie des personnage.

Certes il y a quelques longueurs mais elles sont justifiées dans le sens où elles retranscrivent l'attente constante des personnages. Le regard candide d'un enfant de 5 ans est un choix d'écriture intéressant.

En bref, un roman intéressant et prenant malgré quelques longueurs justifiées.

Lu en anglais : niveau relativement facile (écriture d'un enfant)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliebch 2017-11-12T11:35:18+01:00
Room

On ne m'en avait dit que du bien et je peux donc le confirmer maintenant : ce roman est vraiment top ! Je ne m'attendais pas à ce déroulement de l'histoire et cela m'a agréablement surprise car à un moment je commençais à trouver ça long (je ne peux pas en dire plus sinon je dévoilerai l'intrigue du roman).

La maman et son fils sont attachants et parfois énervants ce qui les rend d'autant plus réels. C'est une histoire assez horrible mais le fait que le livre soit écrit avec les paroles de l'enfant la rend moins violente.

Par contre au début j'ai eu du mal à m'accrocher du fait de cette écriture enfantine et puis au final on s'y fait rapidement. On cherche parfois même à décrypter ce qu'il fait ou regarde car il y a des choses que l'enfant ne perçoit pas car trop petit mais que nous adulte on comprend grâce à la description qu'il en fait !

Un roman fort intéressant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Soledad42 2018-02-01T11:24:57+01:00
Frog Music

J'ai passé un vrai bon moment avec Frog Music !

Roman bien documenté et intéressant d'un point de vue historique : les différentes ethnies, l'épidémie de variole, les moeurs de San Francisco à la fin du XIXème siècle.

Les personnages principaux sont bien brossés, les lieux emblématiques tels que les rues ou les saloons, les paysages et les chevaux permettent de se projeter dans l'ambiance du far West.

Les allers retours dans le passé permettent de cheminer avec les pensées de l'héroïne et de pister l'assassin de sa nouvelle amie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Meuhriel 2018-03-11T18:23:17+01:00
Room

Un monde réduit vu au travers des yeux d'un enfant

Room, écrit du regard d'un enfant de 5 ans, ne m'a pas instantanément plu. Les quelques premières pages ne m'ont pas tout de suite captivée, le style étant assez particulier. En effet, lire dans les pensées d'un jeune enfant est assez déstabilisant. Malgré tout, j'ai rapidement été happée par l'histoire, par cet univers où sont forcés de vivre Jack et sa maman. Je parle bien là d'univers puisqu'effectivement peu de choses ressemblent réellement au 'vrai' monde dans lequel nous vivons. L'espace est réduit, les possibilités d'y vivre pleinement le sont aussi. Pourtant l'imagination et la vie sont bien présents. C'est un nouveau monde qui nous apparaît, qui à la fois fascine et effraie. Et dans ce monde vivent deux personnages si attachants qu'il en devient cruel de les voir enfermés.

Lorsque la survie et la sécurité se mêlent

La maman, qui connaît désormais deux mondes (le nôtre, qui était le sien ; et celui qu'elle s'efforce de bâtir pour son fils), fait au mieux pour ne pas bercer d'illusions Jack. Lui, vogue dans son monde fait sur-mesure, et pose son regard d'enfant sur chaque chose, chaque coin de la pièce. De par ses yeux d'enfant qui ne connaît qu'une infime partie du monde, j'ai été tout bonnement bouleversée. Je me suis sentie comme piégée par mon incapacité à pouvoir leur porter secours. Subsiste en outre une barrière entre la maman, qui sait ce qui est mieux pour son fils, qu'elle se doit de sortir de la Chambre pour leur survie mutuelle ; et Jack, qui comprend la détresse de sa maman, mais qui au fond ne veut pas quitter la pièce, le seul univers dont il a connaissance.

Une véritable pépite

Bien plus que la tentative d'une fuite, d'un échappatoire, Emma Donoghue nous livre deux personnages criants de réalisme et de sincérité face à leur situation particulière.

Sans vous en dire plus pour ne pas vous spoiler toute l'histoire – en plus parties d'ailleurs ce qui m'a d'abord interpellée et ce qui s'est avéré plus que judicieux voir nécessaire – je vous invite très vivement à découvrir et à vous imprégner de cette petite perle, qui m'a littéralement mis une claque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa-6 2018-05-09T09:29:45+02:00
Frog Music

Je n'ai pas apprécié ce roman malgré une intrigue et un résumé captivant , j' ai trouvé le récit long et ennuyeux. Le fait que Blanche m' est agacé dés le départ n' as pas rendu ma lecture agréable et donc j' ai abandonné dés le premier tiers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adel89 2018-05-30T17:38:27+02:00
Room

Jack est né en captivité et est né de viols orchestrés par l'homme qui a enlevé et séquestré sa mère pendant 7 années. Le monde du dehors il n'en connait que ce qu'il peut voir à la télé, alors quand il réussi à s'échapper et à faire libérer sa mère, il a tout a apprendre du monde extérieur.

Un roman poignant, des personnages attachants, une histoire émouvante, le tout raconté au travers des yeux d'un enfant de 5 ans avec du vocabulaire de son age, qu'il faut parfois déchiffrer.

Une bonne leçon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-06-01T12:02:47+02:00
Room

Je dois avouer que je ne suis pas aussi dithyrambique que la majorité des gens sur ce livre. Au niveau écriture, rien de particulier.

Tout l'intérêt de ce roman tient sur le contexte particulier de l'histoire et sur le fait que le narrateur est un enfant de cinq ans, avec sa petite compréhension du monde, son comportement d'enfant et ses fautes de langage. Et je dois dire que cela m'a par moment un peu voire franchement lassée pour ne pas dire horripilée.

Et d'un autre côté, c'est le fait de comprendre mieux que Jack, avec nos yeux et compréhension d'adulte, ce qui l'entoure, qui rend l'histoire plus forte.

En résumé, j'ai finalement eu envie de connaître la suite et d'aller jusqu'au bout. J'ai cependant une impression d'inachevé, que l'auteure est restée en surface.

Une bonne lecture, mais qui m'a un peu laissée sur ma faim.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sofiajeje 2018-07-25T22:02:15+02:00
Room

J'ai adoré ce livre très addictif! Les personnages sont très attachants, l'histoire m'a prise aux tripes et j'ai dévoré ce livre. Ce roman, inspiré d'une histoire vraie, est une magnifique leçon de vie! Bref, c'est une histoire à lire absolument!

Afficher en entier

On parle de Emma Donoghue ici :

Dédicaces de Emma Donoghue
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Stock : 3 livres

William Morrow & Company : 2 livres

Sound Library : 2 livres

Little, Brown and Company : 1 livre

Houghton Mifflin Harcourt : 1 livre

Arrow Books : 1 livre

Cargo : 1 livre

De Bezige Bij : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode