Livres
475 778
Membres
453 849

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Emmanuel Kant

367 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par aciantar 2010-07-23T19:01:38+02:00

Biographie

Emmanuel Kant est l'un des plus grands philosophes allemands, fondateur de la philosophie critique. Il est issu d'une famille modeste de Königsberg, où il demeurera toute sa vie. Sa mère piétiste et dévote protestante influence profondément son esprit. Grâce à un oncle cordonnier aisé, il peut suivre des études complètes de théologie, de philosophie et de sciences (mathématiques). A la sortie de l'université, il passe quelques années hors de sa ville natale comme précepteur.

A partir de 1755, Kant enseigne la logique, la métaphysique et les sciences à l'université de Königsberg où il s'installe définitivement. Après 1794, il se consacre entièrement à ses recherches philosophiques. Toute sa vie, empreinte d'austérité et d'une extrême régularité, est tournée vers la méditation, l'étude et l'enseignement. Kant est un admirateur enthousiaste de la Révolution Française et heureux voir les idées de Rousseau se concrétiser.

On distingue généralement deux périodes dans la philosophie de Kant. Dans la première, dite pré-critique, il expose une métaphysique proche de celles de Leibnitz et de Wolf pour tenter de répondre à la question de l'origine du monde. Mais à partir de 1770, sa pensée vit un tournant décisif, début de la période dite "critique" (examen des pouvoirs de la raison), où il va construire la philosophie qui lui est propre. Kant y aborde notamment la question de l'origine et des limites de la connaissance (raison théorique) et les possibilités de l'action (raison pratique).

Dans son ouvrage le plus célèbre, "Critique de la raison pure" (1781), Kant réalise ce qu'il dénomme "une révolution copernicienne" (la Terre tourne sur elle-même et non le ciel autour de la Terre), considérant dans une vision idéaliste que c'est le sujet qui construit l'objet de sa connaissance et non les objets qui définissent la connaissance. Il définit la "raison pure" comme la faculté de connaître a priori (sans recours à l'expérience) la nature des objets, par la sensibilité et l'entendement. Kant démontre en particulier l'impossibilité pour la métaphysique d'être une science en raison de l'absence d'objet réel pouvant lui apporter du contenu. Pour lui, l'homme ne connaît pas les choses "en soi", mais "telles qu'elles lui apparaissent d'après les principes de son organisation comme être sentant et pensant". Dit autrement, les connaissances de l'homme sont celles des phénomènes et il ne lui est donc pas possible, à partir de la "raison pure" de connaître Dieu, l'immortalité de l'âme, le monde, la liberté, le moi... qui ne sont que des concepts et n'appartiennent pas au domaine sensible. La métaphysique, qui en fait des objets, est donc une illusion.

C'est dans la partie "idéal" (traitant de Dieu) de la "Critique de la raison pure" que Kant réfute les trois "preuves" métaphysiciennes de l'existence de Dieu :

la preuve ontologique (à partir de l'idée de Dieu);

la preuve cosmologique (nécessité d'un être suprême pour expliquer toute existence);

la preuve physico-téléologique (sur la finalité du monde).

Dieu, aussi indémontrable qu'irréfutable, est considéré par l'auteur comme un idéal exempt de défauts.

Quelques années plus tard, Kant publie "Critique de la raison pratique" (1788), où il soutient qu'une action est moralement bonne si elle s'accomplit par pur respect du devoir sans considération pour un intérêt ou une satisfaction espérée. La moralité se mesure donc dans l'intention qui conduit à l'action et non sur son aspect extérieur. La loi morale s'exprime sous forme d'un devoir impératif ("tu dois") tel qu'il puisse être érigé en règle universelle. Dieu, la liberté de la volonté et l'immortalité de l'âme ne sont pas du domaine de la connaissance, mais des postulats nécessaires à la raison pratique en tant qu'exigence rationnelle de la morale. Pour le philosophe allemand, l'existence de Dieu est donc une nécessité morale. Sa morale, cependant, ne se fonde pas sur la religion mais sur l'autonomie de la volonté.

Kant aborde également dans "Critique de la faculté de juger" le jugement esthétique et la téléologie (étude de la finalité des êtres et des choses). Ne croyant pas à la Révélation, ni en l'Incarnation de Dieu en Jésus, (lequel perdrait sa valeur d'exemple) il est cependant persuadé de l'utilité de la religion pour l'ordre et la paix sociale. Kant défend l'idée d'une religion morale dans laquelle Dieu, dont l'existence ne peut être démontrée, est l'initiateur de la conscience morale. Bien qu'approuvé, du fait de sa notoriété, par les théologiens de Königsberg, son ouvrage "La Religion dans les limites de la simple raison" (1793), en pleine révolution Jacobines, est sévèrement réprimandé par le roi pour sa "libre pensée". Respectueux de l'autorité constituée, Kant s'engage à ne plus écrire sur la philosophie de la religion.

Son influence sur la philosophie, qu'il exerce tant par son enseignement que par ses écrits, est immense en Europe en particulier sur l'idéalisme allemand (Johann Gottlieb Fichte, Friedrich Schelling, Friedrich Hegel) dont il peut être considéré comme le fondateur.

Afficher en entier

Livres de Emmanuel Kant

Classement dans les bibliothèques

Diamant
85 lecteurs
Or
44 lecteurs
Argent
52 lecteurs
Bronze
46 lecteurs
Lu aussi
198 lecteurs
Envies
108 lecteurs
En train de lire
14 lecteurs
Pas apprécié
27 lecteurs
PAL
116 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.63/10
Nombre d'évaluations : 90

1 Citations 42 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Emmanuel Kant

Sortie Poche France/Français : 2014-03-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Brindilla 2016-10-11T14:57:23+02:00
Projet de paix perpétuelle

Je l'ai lu sans tout comprendre réellement (peut-on complètement comprendre la pensée d'un philosophe), mais le livre émet quelques pistes néanmoins intéressantes.

Afficher en entier
Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage, j'ai eu la chance d'en avoir une version commentée, ou plutôt "traduite" si l'on préfère.

Cependant, même lire Kant sans la "traduction" ne m'a pas parut insurmontable, les idées sont très bien exposées et la profondeur de la réflexion malgré -parfois- la petite taille du développement. Je ne trouve pas que c'est problématique, c'est seulement que lorsque l'on y prend goût on en veut toujours plus ^^

Pour moi ce livre sonne comme une introduction, je suis avide d'en apprendre plus et je compte bien relire encore plusieurs fois certains passages que j'ai vraiment énormément aimé.

Afficher en entier
Fondements de la métaphysique des moeurs

Un livre dont la syntaxe est assez complexe mais intéressant en ce qui concerne l'examen de la moral.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rafale32 2017-06-17T22:39:31+02:00
Qu'est-ce que les Lumières ?

J'ai eu du mal à lire ce livre, il est assez difficile à comprendre mais je compte bien le lire une deuxième fois pour déceler les moindre détails de ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Welyouse 2017-08-03T13:27:34+02:00
Analytique du beau

Je vais lire le livre, après je vais faire le commentaire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilise08 2017-10-22T12:52:30+02:00
Vers la paix perpétuelle

J'ai du lire un partie de ce livre "Qu'est ce que les lumières ?" dans le cadre de mon cours de philosophie. Sans surprise je ne peux pas dire que j'ai aimé mais il faut reconnaitre que Kant arrive bien à exprimer ses idées et à nous les faire comprendre.

Afficher en entier
Opuscules sur l'Histoire

Une introduction pour le moins... surprenante à l'oeuvre de Kant.

 

Je n'avais jamais lu de Kant et ce livre a été pour moi la première approche directe de la philosophie "moderne". J'avais comme idée que Kant était un philosophe à la pensée très complexe, confinant à l'incompréhensible, mais j'ai été agréablement surpris par l'accessibilité — toute relative, ce n'est pas un roman de gare non plus — de sa pensée, au moins dans ces opuscules (qui ne sont, rappelons-le, pas ses écrits majeurs).

J'ai beaucoup ri. Chose surprenante, pourrait-on se dire : la philosophie n'est pas une discipline qui prête très souvent au rire. Pourtant, la description très arriérée de la nature humaine, séparée en races (les Blancs, les Nègres, les Hindous et les Américains d'un rouge cuivré), amène à des considérations en décalage total avec nos connaissances actuelles et le politiquement correct qui sévit, décalage qui ne peut que prêter à sourire.

D'autres sections sont néanmoins beaucoup plus sérieuses et intéressantes, tout en sachant rester assez accessibles ; je pense notamment à l'opuscule "Qu'est-ce que les lumières ?", qui présente avec beaucoup de clarté (sans mauvais jeu de mot) la conception que s'en fait l'auteur.

 

Une première approche surprenante de la philosophie, mais somme toute agréable et dont je me souviendrai.

Afficher en entier
Fondements de la métaphysique des moeurs

J'ai eu beaucoup, beaucoup de mal avec cet ouvrage. Pourtant, j'ai eu le loisir d'en étudier pas mal au cours de mes études de philosophie, mais celui ci m'a vraiment laissé un souvenir désagréable ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Braise 2019-02-09T22:50:48+01:00
Critique de la raison pure

Trop. Compliqué.

Trop. De. Concepts. Et. De. Contradictions.

J'ai vraiment eu beaucoup, beaucoup de mal à lire ce livre, et je n'ai absolument rien compris.

Quand je pensais enfin réussir à en tirer quelque chose, un nouveau passage effaçait toutes mes convictions.

Peut-être à relire plus tard, quand j'aurai plus de recul et de connaissances sur la question...

Afficher en entier
Qu'est-ce que les Lumières ?

Une bonne question qui trouve finalement une réponse...

Afficher en entier

Dédicaces de Emmanuel Kant
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Flammarion : 8 livres

Vrin : 4 livres

Nathan : 4 livres

Hatier : 3 livres

Gallimard : 1 livre

Mille et une nuits : 1 livre

Hatier Poche : 1 livre

Librairie philosophique J. Vrin : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array