Livres
421 338
Membres
337 644

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Enki Bilal

Auteur de 31 livres
ajouté par Lilou 2010-01-28T18:37:12+01:00

Biographie

Auteur de bande dessinée et réalisateur français

[Bande dessinée]

Né à Belgrade, Serbie le 07 octobre 1951

Auteur et dessinateur visionnaire, Enki Bilal est considéré comme le plus grand ambassadeur français de la bande dessinée de science-fiction. De son vrai nom Enes Bilalovic, le jeune homme s'installe en France avec ses parents à l'âge de 10 ans où il commence très tôt à se passionner pour le cinéma et la littérature fantastique. Le dessinateur fait ses débuts pour le magazine Pilote en 1972 avec 'Le Bol maudit'. C'est là qu'il rencontre Pierre Christin avec qui il publie son premier ouvrage majeur : 'Les Phalanges de l'ordre noir'. Un an plus tard, l'artiste débute le projet qui fera sa gloire : la trilogie 'Nikopol', constituée de 'La Foire aux Immortels', 'La Femme piège' et 'Froid équateur'. Véritable référence depuis les années 1980, cette oeuvre d'anticipation bouscule les codes de la bande dessinée et impose un univers poétique, riche d'interrogations politiques et psychologiques. Artiste complet, Bilal collabore avec le réalisateur Alain Resnais pour la création des décors de plusieurs de ses films. A son tour, le dessinateur choisit de prendre la caméra, sans pour autant délaisser le neuvième art, et réalise 'Bunker Palace Hotel' en 1989, 'Tykho Moon' en 1997 et 'Immortel (Ad Vitam ) 'en 2004. Observateur assidu de la société, Enki Bilal conjugue dans son oeuvre, l'élégance du dessin avec une réflexion complexe sur le monde contemporain et celui à venir.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
152 ajouts
Or
239 ajouts
Argent
183 ajouts
Bronze
141 ajouts
Lu aussi
171 ajouts
Envies
127 ajouts
Pas apprécié
12 ajouts
PAL
33 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.62/10
Nombre d'évaluations : 65

0 Citations 72 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Enki Bilal

Sortie France/Français : 2017-11-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par JLDragon 2017-02-07T21:44:01+01:00

http://jldragon.over-blog.com/2017/02/memoires-d-outre-espace-de-enki-bilal.html

Sérieusement, ado, j'aurai "kiffé" cette BD. Aujourd'hui, j'ai vieilli et l'effet est moindre sur ma personne. Et ouais, mon côté rebelle s'estompe... Peut-être aussi parce que notre monde dérive de plus en plus vers ce que nous offre Bilal ici et, que cette BD nous rappelle à quel point tout ce qu'il pointe du doigt n'est pas si burlesque.

C'est plus vrai qu'on ne le croit.

Cependant, j'ai passé un bon moment et j'ai beaucoup souri face au côté absurde des planches.

On retrouve une volonté chère à Bilal qui use de beaucoup de métaphores pour, déjà dans les années 70, dénoncer les aberrations de notre monde.

Son ironie balaye tout sens moral sur son passage. C'est absurde, mais aussi plein d'humour. Il n'y a pas de limites, pas de tabous chez Bilal.

Les dessins sont sublimes, les couleurs très vivaces, c'est joli et effrayant à la fois.

C'est du Bilal au début de sa carrière, mais c'est quand même du bon !

Note globale : 16/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jordanega 2017-05-05T11:07:04+02:00

Une bande dessinée réussie ! J'adore le travail d'Enki Bilal. Dans celui-ci c'est un Paris cauchemardesque de 2023 qui nous est dépeint, avec toujours une bonne dose de dérision et d'humour noir… Fascinant mais déroutant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AprilDevil 2017-06-01T23:24:06+02:00

J’ai bien aimé ce premier tome de la trilogie Nikopol.

Les personnages sont originaux à souhait. De plus, les dessins sont vraiment particuliers, on sent une réelle touche personnelle. L’insertion de feuillets de journaux accroît la crédibilité de l’univers de l’auteur. Même si le monde présenté se rapporte indéniablement au genre de la science-fiction, il est malgré tout question d’un futur proche, surtout pour nous, lecteurs du XXIème siècle, qui recevons cette œuvre près de trente ans après sa première parution ! Les relations de pouvoir au sein de ce plausible futur sont très intéressantes. L’auteur a instillé, parmi ces considérations d’ordre politique, une certaine ironie. En effet, le narrateur peut être vu comme une voix off qui installe une certaine distance en se moquant parfois, très discrètement, des situations ou des personnages.

C’est donc une BD originale, presque devenue un classique, que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AprilDevil 2017-06-01T23:26:22+02:00

Après avoir apprécié le premier tome, je me suis immédiatement lancée dans la lecture du deuxième. J’ai beaucoup aimé l’évolution du dessin et l’usage fait de la couleur (notamment, bien sûr, du bleu). Les nouveaux personnages qui entrent en lice viennent encore compliquer les relations géopolitiques. Je pense que ce tome-ci de la trilogie est mon favori.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AprilDevil 2017-06-01T23:28:16+02:00

Je pense avoir moins apprécié ce dernier tome que les deux précédents. J’ai un peu du mal à savoir où l’auteur souhaitait nous mener ainsi qu’à comprendre la direction que prenait l’intrigue. Il y a également eu des passages que j’ai trouvés un peu longuet. Cependant, cela reste un bon tome qui conclue bien cette trilogie des plus originales. J’apprécie toujours autant l’humour de l’auteur, transmis via l’ironie de son narrateur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2017-08-13T21:29:57+02:00

Un peu déçue par cette BD post-apocalyptique à l'onirisme aquatique.

Quand on ouvre l'album, Bilal, par quelques phrases concises, présente le contexte dans lequel se déroulera le récit : une espèce de "big bang" bref et chaotique à fait sortir la terre-mère de ses gonds et... enfin vous connaissez la chanson.

Sous des conditions météorologiques déplorables et fantasques les seules routes navigables sûres restent les mers, qu'une poignée de survivants essaie de sillonner.

La mer dont il est question ici, est probablement la Méditerranée...ou pas..., entourée de montagnes qui sont à leur place...ou pas, habitée par une faune marine qui a "poisson" ou "dauphin" de nom, mais pas leurs caractéristiques... Dans les cieux menaçants, on peut observer des animaux d'une certaine lourdeur terrestre qui peuvent maintenant voler sans ailes et un petit nombre d'humains ont des sens exacerbés par l'hybridation.

Le scénario, quasi inexistant, ne m'a pas enchanté (et les deux cowboys-duellistes qui parcourent l'histoire sur leurs montures zébrées, m'ont énervé avec leurs sempiternelles citations pessimistes).

Mais qui dit "Bilal", dit... Dessins !!

A l'instar des tortues, éléphants et... qui survolent les bateaux des anti-héros de cette histoire, j'ai pris de la hauteur et du recul pour regarder et admirer (!) les traits de crayon qui savent insuffler l'essence et caractériser les expressions sur les visages las et fatigués dans ce monde dominé par le gris : blanc grisâtre, gris argile, bleu fumée, bleu brouillard... et troué par quelques tâches de rouge, qui rappellent que la vie est toujours là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wyllialeviosa 2017-11-16T18:14:06+01:00

Quelle lecture mes amis !

Un ouvrage en avance sur son temps, dans ce livre pas de smartphones qui explosent ou d'ordinateurs qui prennent le pas sur l'humain, juste un bug... Un bug généralisé qui plonge la vie humaine dans le chaos le plus complet.

En effet, à cette époque avancée les humains sont incapable de survivre sans technologies ne serait-ce que pour la médecine, or quand survint ce bug si soudain, c'est la panique ! Les personnes meurent par centaines, que ce soit à cause d'un dysfonctionnement d'organes numériques ou tout simplement un appareil qui a un accident, à défaut d'un pilote automatique...

Un chef d'oeuvre d'anticipation, à lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LillyOrenda 2017-11-30T17:07:23+01:00

C est toujours un bonheur que de se plonger dans l univers d Enki Bilal au milieu de ses oeuvres graphiques.

L histoire nous emmène sur Terre et dans l espace où l avenir de l Humanité se joue à cause de la disparition de milliards de données.

Du suspense et un héros mystérieux, il n en faut pas plus pour me rendre accro.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2017-12-11T16:52:28+01:00

Visionnaire ...

Décidément, je suis fan d'Enki Bilal!

Un de ses meilleurs album ! roman d'anticipation glaçant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par oboys 2018-01-02T15:20:04+01:00

Il y avait un moment que je ne suivais plus les sorties de Bilal. Mais là je suis vraiment satisfait de cette nouvelle série. Ce roman d'anticipation montre bien dans quel état de dépendance nous sommes tombés face au tout numérique et au tout connecté. Les descriptions du désarroi du monde face à un retour à des relations normales entre les individus font froid dans le dos. Et l'univers graphique de Bilal est toujours aussi particulier et impressionnant. Une réussite.

Afficher en entier

Dédicaces de Enki Bilal
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Casterman : 22 livres

Dargaud : 7 livres

les Humanoïdes Associés : 3 livres

Futuropolis : 2 livres

Fayard : 1 livre

Christian Desbois Editions : 1 livre

Christian Desbois : 1 livre

Flammarion : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode