Livres
464 034
Membres
424 104

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Éric Le Nabour

107 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Marty49 2011-09-26T09:27:54+02:00

Biographie

Né en 1960 à Caen, Eric Le Nabour a commencé à écrire dès l'enfance et a publié son premier livre à l'âge de dix-neuf ans. Diplômé et passionné d'histoire, il est l'auteur de nombreux ouvrages historiques, romans, biographies, récits et articles pour des revues d'histoire. Il a également collaboré à l'émission « Les Voyageurs de l'Histoire » sur France 2 avec Alain Decaux et Jacques Martin et écrit le roman Un Indien dans la ville tiré du film d'Hervé Palud avec Thierry Lhermitte et Patrick Timsit.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
19 lecteurs
Or
17 lecteurs
Argent
25 lecteurs
Bronze
24 lecteurs
Lu aussi
30 lecteurs
Envies
66 lecteurs
En train de lire
5 lecteurs
Pas apprécié
3 lecteurs
PAL
77 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.63/10
Nombre d'évaluations : 27

0 Citations 23 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Éric Le Nabour

Sortie France/Français : 2019-06-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par bebi 2016-01-12T17:37:25+01:00
Les septs tours du diable

Je ne connaissais pas du tout cet auteur. Et pourtant, en lisant sa bibliographie, je m'aperçois qu'il écrit sur beaucoup de sujets qui m'intéressent...

En 1923, Howard Carter et Lord Carnarvon ont mis au jour la tombe de Toutankhamon. Les journaux ne parlent que de ça, et d'une prétendue malédiction.

La nièce de Lord Carnarvon, Nancy, est amoureuse d'un futur banquier français, Gabriel Langevin. Tout pourrait bien aller pour eux, si Gabriel n'était appelé en urgence par son père, en Egypte. Se décidant à répondre à la requête du télégramme reçu, quelle n'est pas sa tristesse à son arrivée au Caire, d'apprendre que son père est décédé, tout comme Lord Carnarvon. Mais si sa mort est incontournable, les circonstances sont pour le moins obscures.

Décidé à comprendre comment tout cela a pu se produire, il se retrouve embarqué dans quelque chose de bien plus grand qu'il ne le pensait.

Egypte ancienne, sarcophage, prophétie millénaire, secrets, complots, et amour: c'est le cocktail que nous sert Eric Le Nabour.

Alors, pour commencer, c'est une période historique que j'aime beaucoup. Ce départ ne pouvait donc que me plaire. Bon, l'auteur ne s'alourdit sur la découverte de la si célèbre tombe, et emmène plutôt ses personnages vers un tout autre secret: Un testament vieux de 4000 ans.

C'est là que les ennuis commencent. Car si Gabriel est bardé de bonnes intentions, les personnes qu'il rencontre le sont beaucoup moins. Ils ont leur propres motivations, qui les habitent entièrement. Alors ces méchants, ce sont de vrais grands méchants. Ceux qui vous donneraient des frissons dans le dos si vous veniez à les croiser un jour.

A côté de cela, Gabriel et Nancy sont super, à leur manière. Gabriel est intègre, fidèle et courageux. Nancy est aventurière, en avance sur son temps, et décidée à parvenir à ses fins.

Les décors sont assez bien plantés, les personnages secondaires bien décrits.

Non vraiment, ce n'est pas sur ce point-là qu'il y aurait quelque chose à changer. Mais je ne peux m'empêcher de trouver que je suis restée sur ma faim. L'histoire est passée beaucoup trop vite. J'aurais voulu que l'auteur approfondisse de nombreux aspects de son roman: l'origine plus précise dans le temps de ses méchants, qu'il explore davantage le mystère de ce testament, qu'il exploite davantage les recherches des sept tours. Pour ce côté-là, hélas, je n'ai pas eu mon compte. C'est vraiment dommage.

Maintenant, peut-être s'est-il laissé une ouverture pour une suite? Si c'est le cas, je la lirais avec plaisir. Mais si ce n'est pas le cas, je suis bien déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nathnoirm 2016-02-14T09:49:05+01:00
A l'ombre de nos larmes

Excellent moment de lecture. J'ai dévoré ce livre. On est touché par le parcours de Jeanne, qui a su construire sa vie malgré les drames rencontrés avec l'aide et l'amour d'un médecin de campagne au début du 20eme siècle. Très belle histoire et leçon de vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melie22230 2016-09-17T11:16:55+02:00
Les étés de la colère

Bon roman historique sur la période de l'occupation. Au début on a du mal à s'attacher à l'héroïne qui nous paraît presque trop froide, trop étrangère au livre. Par contre le personnage de Samuel le petit garçon juif est très intéressant on a plus de plaisir à le suivre. En somme bonne histoire mais pas le roman de l'année. Sans trop dévoiler l'intrigue la fin est assez convenue sans surprise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilyanne 2016-12-25T09:26:40+01:00
A l'ombre de nos larmes

Ce livre est vraiment passionnant. Très belle leçon de courage et de vie. A lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilyanne 2017-01-08T21:13:05+01:00
Les ombres de Kervadec

Magistral ! J'ai littéralement dévorer ce livre. L'histoire 'est vraiment prenante un vrai délice de lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cricriche 2017-03-25T18:12:22+01:00
Les étés de la colère

L'histoire qui va lier Cécile et le petit Samuel (dont Cécile se sent coupable de la mort accidentelle de ses parents) et qui va le prendre sous son aile, l'histoire d'amitié de Cécile et de Natacha (qui mène un combat contre l'ennemi) , tous ces combats où l'amour, l'amitié, la haine vont se mêler.

J'ai aimé ce livre et ne manquerai pas d'en lire d'autres de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyRomance 2017-05-26T12:31:04+02:00
A l'ombre de nos larmes

Lorsque j'ai emprunté ce roman à la bibliothèque, je ne savais pas trop à quoi je devais m'attendre. La 4 ème de couverture ne m'évoquait pas vraiment de quel genre il s'agirait. Et je ne regrette pas du tout d'avoir tenter cette lecture car cela faisait longtemps que je voulais lire un roman dans lequel il y aurait quelque chose de l'ordre d'une enquête tout en évoquant une histoire de coeur.

A l'ombre de nos larmes se passe en Bretagne où Jeanne âgée de 4 ans a perdu ses parents dans l'incendie de leur maison sur l'île aux Moines auquel elle a réchappé mais choquée, elle est entrée dans un mutisme. Elle est confiée à son oncle et sa tante qu'elle ne connais pas et qui la maltraitent. Un journaliste envoyé par son directeur de presse fait une enquête sur cet événement qui ne lui semble pas accidentel. A 8 ans, Jeanne est recueillie par un docteur et sa femme qui l'adopteront et elle deviendra plus tard médecin. Nous suivons son évolution sur environ les trente premières années de sa vie.

J'ai beaucoup aimé ce roman. Ce n'est pas du tout le genre de roman que je lis d'habitude mais je ne me suis pas ennuyée une seconde et j'ai beaucoup apprécié la plume de cet auteur. Même si ce n'est pas policier, il s'agit d'une sorte d'enquête, informelle, sur plus de deux décennies interrompue par la première guerre mondiale. L'histoire est réaliste et les personnages très intéressants, notamment Jeanne dans sa psychologie et sa reconstruction grâce à l'amour qu'elle reçoit de ses parents adoptifs et d'une nourriture intellectuelle qui vient répondre à sa précocité.

Vous l'aurez compris cette lecture est un roman coup de coeur.

www.ladyromance.over-blog.com

Afficher en entier
Kaamelott au coeur du moyen âge

Cet ouvrage, très agréable à lire, si érudit soit-il, met en évidence les jeux de miroir et de décalages mis en place par Alexandre Astier entre la geste arthurienne - avec sa magie, et sa Dame du Lac-, le contexte historique dans lequel le roi Arthur est censé évoluer (déclin de l'empire romain et invasions barbares), et enfin l'époque d'écriture des grands textes sur la légende (haut Moyen-âge), avec amour courtois, chevaliers et troubadours.

De quoi apprécier davantage la lecture de Kaamelott !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Entradelle 2018-03-23T16:03:13+01:00
La dame de Kyoto

J’ai achetais ce livre il y a un an, j’avais été intriguée par le résumé, mais il est resté dans ma bibliothèque. La raison est complexe et simple à la fois : Pour lire ce genre d’histoire, avec des thèmes un peu austère, j’ai besoin d’être dans le bon état d’esprit. Et j’étais donc dans les bonnes dispositions cette semaine et je me suis lancée. La quatrième de couverture laisse penser que c’est Myako l’héroïne de ce livre mais pour moi le personnage central c’est le français Martin Faillère. On découvre le Japon à travers ses yeux. Je me suis aussi davantage identifiée à lui car, contrairement aux appréciations présentées dans les premières pages du livres (commentaires de bloggeuses), Myako ne m’ai apparue que comme une jeune femme aveuglée par ces sentiments et son innocence, pas comme une sorte de féministe avant l’heure. Enfin bon, elle reste sympathique mais on éprouve plus de la compassion pour elle qu’autre chose. Il y a une histoire de fond qui est le mystère qui entoure la famille de la jeune fille, à savoir le meurtre de ses parents. C’est assez bien mené et la plume d’Eric Le Nabour est d’une incroyable fluidité. C’est joliment tourné, poétique même à certains moments. C’est un beau voyage. Je suis, en somme, assez satisfaite de lui avoir laissé sa chance, ce livre le méritait bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurie67 2018-05-10T15:52:42+02:00
La frondeuse

Un roman qui relate de la condition des femmes françaises à la fin du 19 ème siècle. Je lis rarement des histoires qui se déroulent à cette époque mais j'ai apprécié. Divertissant !

Afficher en entier

Dédicaces de Éric Le Nabour
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Calmann-Lévy : 6 livres

France Loisirs : 5 livres

Presses de la Cité : 3 livres

Pocket : 2 livres

Librairie Académique Perrin : 1 livre

Flammarion jeunesse : 1 livre

Charleston : 1 livre

Editions Trajectoire : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode