Livres
558 064
Membres
606 042

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Erich Maria Remarque

Auteur

Né(e) le 1898-06-22
1970-09-25 ( 72 ans )
1 338 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-08-17T20:19:10+02:00

Biographie

Incorporé en 1916 et envoyé au front, Erich Maria Remarque revient un an plus tard, blessé aux mains ce qui le fait renoncer à une carrière de musicien pour laquelle il aspirait. Après avoir donné des cours en école primaire, il écrit quelques comptes rendus pour un journal. En 1920, il publie son premier livre 'La baraque de rêve' qui passera inaperçu. Mais c'est neuf ans plus tard, avec son roman 'A l'ouest rien de nouveau', que sa carrière débute vraiment. Il sera alors pris pour cible par les nazis qui l'accusent d'affaiblir le moral de la nation allemande dans ses écrits. En 1933, ses livres sont d'ailleurs brûlés à Berlin et interdits dans les bibliothèques. Il quitte alors l'Europe, car la Gestapo veut l'arrêter, pour New York, d'où il critique plus tard la nouvelle république de Weimar, faite selon lui de personnes mêlées de trop près aux crimes nazis. Avec sa nationalité américaine, il rentre en Suisse en 1947 et écrit de nombreux romans comme 'L' obélisque noir' ou 'Un temps pour vivre, un temps pour mourir'. C'est à partir de 1963 que la presse allemande reconnaît l'importance de son oeuvre.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
155 lecteurs
Or
256 lecteurs
Argent
237 lecteurs
Bronze
226 lecteurs
Lu aussi
410 lecteurs
Envies
235 lecteurs
En train de lire
36 lecteurs
Pas apprécié
59 lecteurs
PAL
235 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.7/10
Nombre d'évaluations : 323

5 Citations 201 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Erich Maria Remarque

Sortie France/Français : 2017-01-18

Sortie Poche France/Français : 2018-11-14

Les derniers commentaires sur ses livres

À l'Ouest, rien de nouveau

En ce 11 novembre 2019, jour anniversaire de l’armistice de 1918, j’ai en mémoire ce magnifique livre de Erich Maria Remarque, A l’Ouest rien de nouveau, qui démontre l’absurdité de la guerre et plus encore celle particulièrement horrible de 14/18.

Dans ce roman, Paul Bäumer est un jeune allemand de 18 ans, qui a été soumis à un bourrage de crâne patriotique à l’école. Tous ses camarades de classe et lui-même s'engagent volontairement dans l'armée impériale allemande.

Dès lors, ils découvrent les abominations de la guerre, les tranchées envahies de rats ou complètement détruites par les obus. Obligé de mûrir d'un coup à 18 ans, Paul remet en cause les références morales qu'on lui a inculquées et se demande comment, lui qui n'a jamais connu autre chose que la guerre, va pouvoir mener une vie normale une fois ce désastre fini.

La souffrance physique est poussée à son paroxysme, les corps sont dénudés et découpés, réduits en charpie par l'artillerie, la blessure espérée comme un billet de retour à l’arrière, cette fraternité dans la souffrance entre des hommes martyrisés qui, lors de leurs permissions, n’arrivent même plus à exprimer ce qu’ils vivent sur le front, car les gens de l’arrière sont incapables de comprendre ce qui arrive.

Un grand roman contre la guerre.

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

Ici, nous nous retrouvons en plein cœur de la guerre 14-18. Rares sont les fois où je lis des récits relatant cette guerre (je lis beaucoup plus souvent des faits se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale). Et plus rares encore sont les fois où je me retrouve du côté allemand.

Je crois que si on ne l'a pas vécu personnellement, on ne peut pas véritablement se rendre compte de l'horreur de la guerre quand on est en première ligne. Pourtant ici, tout est bien détaillé. Le narrateur nous raconte son histoire de telle sorte qu'on a parfois l'impression d'être un peu avec lui. On ressent sa peur, ses états d'âme. On se rend compte des conditions de vie déplorables du simple soldat sur le front.

Un témoignage poignant, bien écrit, que je vais garder un moment en mémoire je pense...

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

Un chef d’œuvre longtemps banni en Allemagne et l’un des rares que j’ai lu du côté allemand. Il questionne beaucoup sur la condition des soldats, de l’inutilité de la guerre et de la ressemblance entre soldats français et allemands.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-05-28T10:26:08+02:00
À l'Ouest, rien de nouveau

Un témoignage fort de la vie d'un soldat au cours de la première guerre mondiale. Ce livre m'a fait me poser beaucoup de questions...

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

Intéressant Mais je crois qu un peu trop valorisé Peut-être le moment de sa parution a choqué énormément les esprits en Allemagne d’abord dans le reste du monde ensuite

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

L' œuvre souffre de nombreuses longueurs voire parfois de redondances, ce qui malheureusement ne permet pas de rendre pleinement hommage au sujet traité.

Certes les horreurs de la guerre sont bien présentes avec notamment des descriptions particulièrement macabres de cadavres, et autres conditions de vie épouvantables des soldats du front.

De même, les réflexions sur les raisons d'un conflit d'une telle ampleur sont terribles, malgré un style manquant parfois de clarté.

Mais le vrai problème, et au risque de me répéter, ce sont toutes ces longueurs qui ne permettent pas d'apprécier autant qu'il le faudrait un sujet aussi essentiel au devoir de mémoire.

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

Un des meilleurs romans que j'ai lus sur la première guerre mondiale. Il met l'accent sur l'humanité des soldats alors que les conditions dans lesquelles les dirigeants qui les font se battre pour leurs petites ambitions, pourraient les transformer en bêtes.

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

A tous ceux qui se battent contre l'horreur des guerres, contre le pouvoir des petits chefs, contre ce que le combat peut aliéner l'être humain......ce livre est fait pour vous.

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

Lu avec mon fils pour son cours de français en 3ème, afin de pouvoir en discuter ensemble.

Lecture poignante.

Je n'aime pas du tout les romans de guerre et sincèrement, je ne l'aurais pas lu si mon fils ne me l'avait pas demandé, mais je reconnais que c'est un très bon roman à avoir lu une fois dans sa vie pour la réflexion qu'il amène et la cultute qu'il apporte sur le mode de vie des soldats de la 1ère guerre mondiale.

Afficher en entier
À l'Ouest, rien de nouveau

L'horreur de la grande guerre, racontée du côté allemand. Lecture indispensable, qui nous rappelle que tous ces soldats n'avaient rien demandé. Jamais le pouvoir politique ne fut aussi incompris qu'à cette époque.

Afficher en entier

Dédicaces de Erich Maria Remarque
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

Gallimard : 4 livres

Kiepenheuer & Witsch : 2 livres

Stock : 2 livres

Verlag der Schönheit, Dresden : 1 livre

Plon : 1 livre

Editions Rencontre Lausanne : 1 livre

Presses de la Cité : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array