Livres
458 846
Membres
412 663

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Erin Morgenstern

618 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par One-Reader 2012-01-25T18:14:26+01:00

Biographie

Erin Morgenstern est écrivaine et artiste, qui décrit tous ses travaux comme "un conte de fée d'une manière ou d'une autre". Elle vit à Boston, dans le Massachusetts.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
198 lecteurs
Or
155 lecteurs
Argent
95 lecteurs
Bronze
51 lecteurs
Lu aussi
49 lecteurs
Envies
912 lecteurs
En train de lire
25 lecteurs
Pas apprécié
21 lecteurs
PAL
331 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.13/10
Nombre d'évaluations : 211

0 Citations 144 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Erin Morgenstern

Sortie France/Français : 2015-09-02

Sortie Canada/Français : 2012-10-23

Sortie USA/English : 2011-09-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par JuSE 2018-08-01T19:00:00+02:00
Le Cirque des rêves

Ce livre est vraiment à part ! La plume est très travaillée et l'auteure nous transporte dans un univers plein de magie. L'atmosphère du livre est très particulière... Une ambiance étrange qui m'a plutôt mis mal à l'aise...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lost411 2018-09-01T22:53:58+02:00
Le Cirque des rêves

Un livre magnifique, une écriture poétique et beaucoup de mystère même s’il n’y pas d’action à chaque page du livre ! Je l’ai dévoré et j’ai adoré les personnages surtout Celia et Marco évidemment mais aussi Poppet et Widget.

L’univers est vraiment merveilleux on est plongés dans un cirque magnifique et grâce à la plume de l’auteure, on croit vraiment y être par moments !

Bref une lecture vraiment coup de cœur qui me laisse un grand vide, comme un manque de cet univers depuis que j’ai tourné la dernière page

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mishakal-Yveldir 2018-09-26T17:26:30+02:00
Le Cirque des rêves

https://enquetedesaveurs.blogspot.com/2018/09/le-cirque-des-reves-erin-morgenstern.html

Mes mots me paraissent fades et creux… Comment pourrais-je décrire cet orgasme littéraire ? J’ai été happée, j’ai vécu avec ce cirque singulier, abritant des artistes qui camouflent leurs dons sous le couvert d’illusions. L’odorat est sollicité, au point de donner une immersion magique. Il n’y a pas d’autre mot. L’automne est la période qui revient le plus, avec son parfum de caramel, de feu de bois, de souris en chocolat…

Parfois, la narration s’adresse au lecteur avec un « tu » qui pourrait désappointer certains, mais en fait il est le bienvenu, comme si le lecteur était un habitué du Cirque, et c’est ce que l’on découvre avec la carte VIP à la fin.

J’ai rêvé avec ce livre. Vraiment. J’ai mangé 500 pages en 1 semaine, sans les voir filer. J’ai vécu toutes ces séquences de Magie pure où la matière se délite et se réassemble aux yeux de tous, incapables d’y voir autre chose qu’un tour finement construit. J’ai aimé ces chocolats chauds, ces feuilles mortes, ces écharpes rouges, ces trains brinquebalants.

La plume est tout simplement délicieuse. Une échappée poétique propice au rêve. Tout y est finement construit. Quant au scénario, eh bien il se découpe à travers plusieurs protagonistes, même si on retient avant tout Celia et Marco, qui sont des adversaires dans un jeu qui leur échappe complètement. Ils tombent amoureux, ce qui déplaît fortement aux organisateurs. J’ai aimé leur romance, riche en sensualité, celle-là même qui vibre au cœur de leur Magie. Ces arbres d’encre qui se complètent, ces Chapiteaux qui se multiplient comme autant de gages d’amour l’un envers l’autre.

J’ai imaginé Tsukiko rentrer dans son récipient de 30cm sans peine, me rappelant le contorsionniste d’Incroyable Talent qui était parvenu à cet exploit il y a 2 ans. J’ai suivi chacun d’eux, qui finalement complètent cette trame à leur manière. Widget et Poppet m’ont fait sourire avec leurs chatons aussi roux qu’eux. Des jumeaux nés peu avant et peu après minuit aux dons intéressants.

Le personnage d’Alexander s’avère mystérieux jusqu’à la fin. Cette séquence m’a fait réfléchir :

« La magie, répète l’homme en habit gris avec dérision. Ce n’est pas de la magie. Le monde est ainsi, il y a peu de gens qui prennent le temps de le remarquer. Regardez autour de vous, dit-il en balayant d’un geste les tables voisines. Il n’y en a pas un seul qui ait la moindre idée de tout ce que l’on peut faire en ce monde, et le pire, c’est qu’aucun d’eux ne vous écouterait si vous tentiez de l’éclairer. Ils préfèrent penser que la magie n’est qu’une habile supercherie, car s’ils devaient croire en sa réalité, ils ne fermeraient plus l’œil de la nuit, effrayés par leur propre existence. »

« Vous racontez des histoires ? demande l’homme en manifestant soudain un intérêt quasi palpable.

- Des histoires, des contes, des chroniques épiques, explique Widget. Appelez cela comme vous voudrez. Ce dont nous parlions tout à l’heure, ces choses qui se sont compliquées avec le temps. Je prends des fragments de passé que je vois et je les associe pour en faire des récits. Ce n’est pas très important et ce n’est pas la raison pour laquelle je suis…

- Si, c’est important, l’interrompt l’homme en habit gris. Il faut que quelqu’un raconte ces histoires. Lorsque les batailles sont menées, remportées, perdues, lorsque les pirates trouvent leur trésor, lorsque les dragons croquent leurs ennemis au petit-déjeuner arrosés d’un délicieux Lapsang Souchong, il faut bien que quelqu’un raconte ces fragments de récits qui se chevauchent. Il y a de la magie là-dedans. Dans l’écoute. Chacun la perçoit différemment et peut en être affecté de manière imprévisible. De façon triviale ou plus profonde. Vous pouvez raconter une histoire qui va s’ancrer dans l’âme de quelqu’un, devenir son sang, son être, sa raison de vivre. Cette histoire va l’émouvoir, le galvaniser, qui sait ce dont il sera capable grâce à elle, grâce à vos paroles. »

Et c’est tellement vrai ! Bien sûr que les histoires nous façonnent ! C’est un des thèmes que j’aborde dans La Plume du Diable. Chaque individu se nourrit d’histoires. Certaines touchent plus que d’autres. Et j’avoue que celle-ci a trouvé mon cœur, y a déposé les flocons de son arbre enneigé, a allumé le brasier immaculé dans mon cœur même, m’a emmenée à l’aventure, durant l’automne essentiellement.

Raconter ce livre s’avère trop maladroit, il faut le lire, tout simplement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaedelia 2018-10-06T13:35:38+02:00
Le Cirque des rêves

Que dire que dire, cela ne restera pas dans best-seller. Un livre particulier qui reste flou et vague jusqu’au Trois quarts où nous commençons à comprendre les tenants et aboutissants de l’histoire.

L’histoire c’est celle de Celia et Marco, de Bailley, Poppet et Widget. Célia et Marco deux enfants choisis pour se battre magiquement sur l’arene d’un cirque. Poppet, Widget et Bailley, trois jeunes gens qui découvrent l’envers du cirque , la magie et son histoire.

C’est complexe, voir trop complexe pour moi. Je m’y suis perdue avant de comprendre mais du coup j’avais décroché.

Je l.ai terminé car je n’aime pas ne pas finir un livre mais ce fut laborieux pour moi. Pas de révélations exceptionnelles sur le pourquoi de ce combat, sur le cirque, sur les personnages et leur fin.

Je n’ai pas apprécié plus que ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kriksy 2018-11-23T12:59:20+01:00
Le Cirque des rêves

J'ai adorée ce roman, il m'a embarquée avec lui dans cet univers un peu spécial, il m'a fait rêver.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EloBrad 2019-02-07T16:52:55+01:00
Le Cirque des rêves

C'était tout simplement magique.

L’écriture est magnifique, je me suis si bien sentie tout au long de la lecture. C'était le même sentiment que lorsqu'on rentre chez nous après une averse, qu'on met son pull préféré et qu'on se boit un chocolat chaud.

Magique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jeevana 2019-03-01T14:38:08+01:00
Le Cirque des rêves

Wow... juste wow... Ce livre est tout simplement un chef-d'oeuvre ! L'auteure nous embarque dans cet univers aussi merveilleux qu'addictif et dangereux. Ce cirque, pur endroit d'émerveillement des sens, est l'endroit où j'aimerais passer toute ma vie ! J'y resterais pour toujours je pense ahah !

L'écriture est simple mais terriblement envoûtante et l'atmosphère est vraiment prenante et agréable. C'est une véritable expérience sensorielle.

Aussi je rejoins un commentaire disant que les passages entre Marco et Celia ne sont pas assez nombreux... Néanmoins, chacun de ces passages sont de petites perles.

Spoiler(cliquez pour révéler)La seule touche de caramel trop cuit de ce livre est la fin de Marco et Celia. Bien qu'ils aient eu la meilleure fin qu'ils aient pu avoir (à cause du duel....), j’espérais au fond de moi qu'ils auraient fini par trouver une meilleure solution

Bref, ce livre est pour moi le meilleur de tous.

Bicolore et attirant

Aussi bien qu'incolore et envoûtant

Oniromancie éveillée

Fantasmes révélés

Deux âmes-sœurs

Épris par erreur

C'est l'extase des sens

Bienvenue au cirque des rêves

Afficher en entier
Le Cirque des rêves

Lire la revue complète sur le blog: https://latentationdulivreenanglais.com/the-night-circus-erin-morgenstern/

Ma notation: 2/5

Bon, déjà, j’ai envie de pouffer de rire devant ce résumé qui nous fait croire qu’une compétition de malade va avoir lieu. Parce que non, c’est pas du touuut le cas! Je suis extrêmement déçue par ce roman, l’univers me faisait vraiment envie, puis il est quand même devenu un favori absolu pour de nombreux lecteurs. Mais, outre mes attentes, je VOULAIS aimer cette histoire. Autant vous dire qu’il y a une grosse différence entre ce qui est vendu et ce qui est réellement livré! Je ne comprends pas l’adoration autour de ce livre fade et sans passion que j’ai failli abandonner à plusieurs reprises…

Pourtant, comme pour de nombreuses déceptions d’ailleurs, le récit avait très bien commencé. J’ai été transportée dès les premières pages par la narration habile de l’auteure: cette manière de nous introduire au cirque et de nous faire part de son éphémérité par le biais d’un avertissement, tout en nous incluant parmi un public privilégié, était originale et très bien pensée. Erin Morgenstern a une écriture atmosphérique: je me suis imprégnée des décors, des pièces mouvantes cachées et des senteurs gourmandes du cirque, c’était comme si j’y étais! L’ambiance est une réussite.

On apprend beaucoup de choses sur le cirque: sa création, son apparence, la magie qu’il abrite, les douceurs qu’il offre… Cela étant, il y a un déséquilibre notable puisque, si on a l’impression de tout savoir du cirque sans y être allé, on a néanmoins le sentiment de peu connaître les héros. On reste toujours en surface concernant Celia et Marco, ils n’ont ni profondeur ni réelle caractérisation. Ils sont tout bonnement interchangeables! L’auteure s’est trop penchée sur le lieu et pas assez sur ses composants. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’elle avait commencé à nous parler du passé des personnages, de leurs sentiments et du fardeau de leur don puis, à partir d’un certain moment, elle a simplement arrêté. Eh. Je ne me suis pas attachée à eux pour le coup!

En gros, on sait juste qu’ils ont été choisis (allez savoir pourquoi) par leurs instituteurs (qui sortent de je-ne-sais-où) pour faire parti d’une compétition magique (et mortelle!) censée nous couper le souffle. Je peux d’ores et déjà vous dire que la compétition ne fait pas rage, mais qu’elle fait au contraire du surplace! A moins que faire la cour en pondant de jolis jardins et de belles sculptures soit mortel? LOLILOL. Je cherche encore le danger là-dedans. Aussi, la magie a l’air facile pour eux: on ne les voit jamais en train de créer et de subir les conséquences de leurs pouvoirs. Pas crédible.

A ce stade, si j’étais déjà saoulée par une compétition molle, la romance insta-love et superflue m’a vraiment agacée! Ils ne savent rien l’un de l’autre et n’ont pour discussion que leur don, mais ça fait rien, ils tombent amoureux. Meh. Certes, d’un point de vue temporel, des années passent avant qu’ils ne s’aiment, mais pour le lecteur, cela arrive du jour au lendemain. Je précise que, en plus, la relation se forme pratiquement à distance, chose à laquelle j’ai du mal à croire. Clairement, je n’ai rien ressenti pour eux, ils étaient juste ennuyeux! C’est dingue de voir ça dans un roman adulte.

J’ai nettement préféré les héros secondaires tels que Poppet, Widget, Bailey et Friedrick. Malgré le fait qu’on ne sache pas grand chose sur eux, j’ai pris plaisir à suivre leur histoire! Les pouvoirs des jumeaux Poppet et Widget, par exemple, sont vraiment intéressants et mystérieux, et j’ai beaucoup aimé leur relation. Friedrick, qui a créé sans le vouloir le mouvement des Rêveurs, a été divertissant dans sa manière de rapprocher les gens et d’en faire une communauté à part entière. C’était juste magique de voir comment l’extraordinaire pouvait créer des liens.

Quant à Bailey, il doit choisir entre ce que lui dicte son coeur et la voie qui lui est toute tracée, soit entre l’incertitude de son rêve et la certitude de son héritage. Ça a été un protagoniste intéressant parce qu’il montre le dilemme chez beaucoup de personnes, notamment les jeunes, qui ne savent pas toujours comment ils voient leur avenir!

L’intrigue est forcément frustrante puisqu’on suit une compétition qui n’est qu’une démonstration innocente des pouvoirs des personnages. Puis, ça se termine bêtement alors que je m’attendais à une fin émouvante (j’avais entendu parler de tragédie, donc bon).

Je crois que c’est tout pour ce roman très long qui n’apporte malheureusement pas grand chose! Bien que le cirque soit porteur de rêves, cela n’a pas été suffisant pour maintenir mon intérêt. J’ai du mal à apprécier un livre si les personnages ne suivent pas la qualité de son univers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AstridJavert 2019-05-08T12:32:27+02:00
Le Cirque des rêves

Pas terrible. L'idée globale est bonne, mais je n'aimeras vraiment les fictions écrites au présent. Je trouve que ça rend la lecture plus difficile. En plus, la superposition des chapitres qui changent sans cesse de personnage, de date et de lieu rend la lecture encore plus difficile. À un moment, on ne sait plus où on en est.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissLiz 2019-05-14T09:43:09+02:00
Le Cirque des rêves

Onirique. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire ce livre.

Ce livre est époustouflant. Il parvient à mêler plusieurs genres littéraires du lyrisme, au romantisme en passant par le tragique pour servir une histoire poétique. Marco et Celia sont deux enfants que rien ne disposaient à se croiser pourtant la fatalité du destin, incarné par le père de Celia et le maitre de ce dernier, vont entremêler leur destinée. On commence le livre en ne comprenant pas vraiment ou il va nous emmener mais on ne peut s’empêcher de le lâcher. Et la, ou d’autres auteurs préféreraient semer des révélation au lecteur pour être sure de l’accrocher, Erin Morgenstern ne fait que nous perdre de plus en plus. Cela suscite chez le lecteur une sorte d’angoisse qui est plus addictive que toutes les révélations. Au fur et à mesure des pages, l’auteure suit nos deux héros, mais rajoute des personnages, Poppet, Widget, dont on comprend qu’ils auront un rôle déterminant à jouer mais sans être sure qu’ils emprunteront bien le chemin qui y mène. Magistral vraiment. Ce livre nous fait vraiment passer par toutes les émotions et arrivé aux dernières pages c’est à regret que l’on ferme le livre. Le lecteur est semblable au Rêveurs du livre, toujours à la recherche du Cirque et nostalgique lorsqu’il doit en partir. En bref, c’est un vrai coup de génie que ce livre. Je le recommande fortement à tous les amateurs de fantastique mais n’ayant pas peur de rajouter une touche d’onirisme.

Afficher en entier

On parle de Erin Morgenstern ici :

Dédicaces de Erin Morgenstern
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Harvill Secker : 1 livre

Doubleday : 1 livre

Flammarion : 1 livre

Pocket : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode