Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 278
Membres
1 062 384

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

Flora Armonie

Par leslivresdelaube04 le 15 Mai 2024 Editer
leslivresdelaube04
Un YA doux et qui aborde des thèmes forts tels que le harcèlement scolaire, la maladie et le racisme à travers les personnages d’Easton et d’Olivia.
.
Olivia qui vient d’emménager et qui fait son entrée dans un nouveau lycée où elle est là seule métisse.
Elle va faire la rencontre d’Eadton, un soir où elle squatte clandestinement sa voiture pour fuir une ambiance familiale toxique. Quand il l’a viré comme une malpropre, tout 2 sont loin d’imaginer qu’ils vont devenir camarade de classe et qu’ils vont devoir travailler sur un projet commun en art.
.
Leur rapprochement est doux même s’il doit faire face à certains quiproquos et une belle alchimie se développe entre les 2 ados malgré ce qu’ils traversent chez eux.
.
Même si le roman est cours, les thèmes sont abordés avec douceur et l’histoire est complète. Même si j’avoue que j’aurais aimé une fin un peu moins précipitée.
.
C’était un joli moment de lecture.
A propos du livre :
Respire
Respire
Par Gaelle-99 le 6 Mai 2024 Editer
Gaelle-99
Lecture pur plaisir, puissance 1000 ! C’est donc sur un énorme coup de cœur que je referme cette histoire un peu loufoque sous la plume toujours aussi efficace de Flora ARMONIE en auto-édition. Quel beau moment j’ai passé !

Avec un prologue qui met d’entrée dans l’ambiance du livre, l’auteure ne pouvait pas faire autrement que de m’embarquer en seulement quelques lignes à la découverte de Valentina, presque trentenaire, infirmière de nuit aux urgences adultes, qui à un aplomb à toute épreuve lorsqu’il s’agit d’inventer des mensonges ingénieux, qui font rire son entourage et qui sont généralement sans grandes conséquences.

Lorsqu’elle rencontre James, incurable hypocondriaque mais terriblement séduisant, elle ne se doute pas que ce qui est un mensonge plus que risqué pourrait bien prendre une toute autre dimension et bouleverser le cours de son existence : en bon comme en moins bon. Un mensonge en chair et en os ! Et ce qui se révèle être une manière de vivre totalement assumée pourrait vite devenir le mensonge de trop !

Dans ce roman très court (234 pages), j’ai tout aimé ; on ne peut pas faire plus simple. Il fallait trouver cette idée de base terriblement bien imaginée et qui met en opposition totale deux personnages que rien ne pourrait associer : une infirmière et un hypocondriaque ! En plus de la couverture qui est juste canonissime, il y a tellement de choses qui ne peuvent que faire passer un délicieux moment et ce sont justement toutes ces choses que j’aime retrouver pour une lecture simple mais efficace. Ce n’est pas compliqué : le prologue commence à la page 5 et j’ai commencé à rire et sourire à la page 6. Je vous laisse donc imaginer la suite qui jamais ne perd en intensité alternant entre rire, sourire, tendresse, émotion. Et c’est à la page 6 aussi que je me suis définitivement attachée aux personnages. Sacrée page !

L’histoire est portée d’un bout à l’autre par Valentina, – sauf un chapitre - cette jeune femme qui ne recule devant aucun mensonge pour toujours se sortir de situations délicates, voire gênantes pour d’autres, par une simple pirouette. Et pour ne jamais perdre la face quitte à faire preuve de mauvaise foi caractérisée.

Sa rencontre avec James, d’une cocasserie très bien imaginée, en est la parfaite illustration. Et en commençant avec une telle scène, Flora ARMONIE ne pouvait pas mieux lancer cette comédie romantique pétillante et rafraîchissante. Et toute la suite du roman est au même niveau.

Valentina est une romantique, aux origines italiennes, qui attend le grand amour, tel que celui que connaissent ses parents dès le premier regard échangé. Pour elle, le coup de foudre, c’est ça et c’est ce qu’elle veut. Sauf que l’amour avec un grand A tel qu’elle le conçoit ne court pas les rues et voilà pourquoi elle est toujours célibataire. Au grand dam de sa famille qui ne veut que son bonheur tout en lui mettant une belle pression à chaque retrouvaille familiale. Alors un mensonge de plus pourrait calmer tout le monde et ça ne serait qu’un tout petit mensonge parmi tant d’autres !

Lorsque se mensonge se matérialise sous les traits de James, pas sûr que Valentina – tout comme la lectrice qui découvre le personnage – soit préparée à ce qui l’attend. Entrepreneur parfaitement accompli mais hypocondriaque avéré, il va rentrer dans le jeu – ou presque – de la jeune femme à qui il doit donner le change du couple amoureux lors d’une petite virée dans la famille, en Italie. Lorsque ce qui était convenu au départ prend une autre tournure, le jeu pourrait être d’une facilité déconcertante pour l’un et plus complexe pour l’autre.

Qu’est-ce que j’ai aimé James et sa particularité à toujours se croire malade ! Qu’est-ce que j’ai ri aussi lorsqu’il se trouvait dans des situations pour lesquelles l’auteure n’a pas hésité à pousser son trait de caractère à l’extrême ! Je ne verrais certainement plus les orties et le fromage de la même manière ou sans penser à lui ! James apporte une autre dimension aux personnages masculins qu’on a l’habitude de croiser : drôle, sincère mais surtout très authentique.

L’auteure a créé des personnages secondaires sur-mesure, tous aussi déjantés les uns que les autres et auxquels on ne peut que s’attacher. Le premier, et pas le moindre, c’est bien entendu Clémence, l’amie de Valentina, aussi folle qu’elle mais terriblement attachante. Un duo de choc et de charme avec une solidarité féminine à toute épreuve !

Et dès lors que l’histoire avance et que de nouveaux personnages s’invitent, on se rend compte qu’on n’est pas au bout de nos surprises. L’escapade italienne du côté du lac de Côme a achevé la conviction que j’ai pu avoir assez tôt sur le fait que l’auteure sait créer des personnages très bien construits. La famille de Valentina est une vraie dose de bonne humeur à consommer sans modération. Et à sa tête il y a bien sûr Nana, la grand-mère qui n’hésite pas à faire preuve d’autorité d’une bien drôle de manière. Et puis, on ne peut pas ne pas parler de Lorenzo et Matteo qui ne perdent jamais une occasion de « chambrer » ou de mettre dans l’embarras leur cousine. Tous les passages qui les concernent sont un pur régal !

Alors bien sûr, on est vraiment sur une romance mais qui cache d’autres choses plus profondes qui apportent leur très beau lot d’émotion lorsque certaines sont révélées et auxquelles on ne s’attendait pas forcément. Que ce soit pour Valentina ou James, l’auteure n’a laissé aucun d’eux pour compte. Cette touche-là était parfaitement dosée.

Bien que ce soit une romance légère avec un sujet plus que sérieux, le mensonge, l’auteure a quand même fait en sorte de ne pas banaliser ce thème en montrant que tout mensonge peut avoir ses conséquences et qu’il ne faut pas en sous-estimer la teneur. Bon, on ne va pas se mentir, tout au long du livre on attend avec impatience de découvrir l’imagination très fertile de Valentina qui maîtrise son sujet à la perfection et qui dans ce domaine fait preuve d’une réactivité incroyable. Un véritable don chez elle !

Ce roman qui se lit assez vite, basé sur une idée géniale, développé sur une construction plus que solide et au titre judicieusement choisi, est vraiment une très belle découverte de ce début d’année 2022. Et correspond, en tous points, à la romance telle que j’aime la lire. Il y a beaucoup d’humour, de fraîcheur et de légèreté, des joutes verbales piquantes mais aussi cette douceur – notamment venant de James - que j’aime ressentir lorsque je lis. Et point essentiel, l’auteure n’en fait jamais trop, elle ne donne pas dans la surenchère.

Donc, je ne vois aucune raison valable pour que vous ne craquiez pas pour cette histoire qui, je suis obligée de le redire, est un gigantesque coup de cœur. Une chose est sûre : je vais avoir du mal à me la sortir de l’esprit ! Alors, très bonne lecture !
A propos du livre :
Love at first lie
Love at first lie
Par Gaelle-99 le 6 Mai 2024 Editer
Gaelle-99
Et voilà qu'elle nous revient avec une nouvelle romance au titre toujours aussi original que ceux de ses précédents romans et à la couverture haute en couleur, ce n'est pas peu dire. Mais qui ça ? Flora ARMONIE, bien sûr !

Pour celles qui connaissent toutes ses histoires, croyez-moi vous n'êtes pas prêtes avec ce nouveau roman "Sois vert et tais-toi" qui paraît ce 15/04/2024 en auto-édition. Et pour celles qui ne la connaissent pas, mais qu'attendez-vous ?

J'ai eu le grand bonheur de découvrir, un peu en avance, cette histoire dans laquelle nous allons découvrir Charles et Oria, évoluant dans des sphères sociales totalement opposées, alors qu'ils se rencontrent au lycée et que démarre, entre eux, une relation un peu particulière, qui n'est pas tout à fait de l'amitié mais ça je vous laisse le découvrir par vous-même.

Et puis, nous les retrouvons 7 ans plus tard alors qu'ils se sont perdus de vue - ou presque - et que leurs vies ont pris de chemins totalement différents.

Fervente défenseure écologiste, Oria est devenue journaliste spécialisée dans la traque des gros pollueurs de la planète et Charles, malgré des rêves de destin artistique dans la peinture, c'est dans l'entreprise familale que sa vie professionnelle n'a eu d'autre choix que de se poser. C'est à l'occasion d'une importante manifestation écologiste, à Paris, que leurs routes vont à nouveau se croiser, de manière fortuite... ou non et que le contact va se renouer.

Mais lorsque certaines réalités ne sont pas forcément faciles à assumer et à révéler, les revers de situations pourraient bien ne pas être ceux escomptés. Bienvenue à Paris où tous les rêves sont permis... même les plus fous mais à quel prix !

Lorsque j'ai pris connaissance de ce nouveau roman de Flora, j'ai immédiatement retrouvé tout ce qui caractérise sa signature littéraire mais avec un petit truc en plus au niveau de l'écriture. Et c'est vraiment un truc en plus, très positif ! Merci Flora pour ta confiance et ta patience !

Dans ce roman, elle aborde le thème, si peu commun en romance, de l'écologie en le traitant avec une certaine justesse, sans que ce ne soit trop pesant. Mea culpa : je ne suis pas écolo du tout. Elle nous le fait découvrir sous la forme d'une enquête journalistique pas trop envahissante mais également avec une petite pointe d'humour lorsqu'elle l'évoque par le biais de certains personnages ou de certaines situations.

Dans ce texte, même si les personnages se sont connus 7 ans auparavant, c'est un peu comme s'ils se redécouvraient et j'ai vraiment aimé voir l'évolution de leur relation qui semble couler de source mais qui, n'étant pas basée sur de bonnes fondations, ne va pas être si évidente que ça. Entraînant donc toute une série de situations drôles, touchantes, attendrissantes ou énervantes aussi.

Comme à son habitude, Flora nous offre des personnages comme on les aime, tellement opposés et pourtant si complémentaires.

Oria fait partie de ces personnages féminins qui a du cran, un certain sens de la répartie et qui n'a pas froid aux yeux car rien ne l'arrête. Je ne dirais pas qu'elle est extravertie mais c'est un sacré personnage qui a la chance d'avoir un entourage familial et amical au top, lui permettant d'être une jeune femme solaire et qu'on aime immédiatement.

Alors que Charles, qui a grandi dans un environnement assez stricte, est plus dans la réserve, mettant de côté une passion qu'il tient secrète pour ne pas déclencher le mécontentement et les critiques d'un père qui n'a pas la meilleure place dans cette histoire. Il aimerait avoir le cran de vivre sa passion mais voilà il ne l'a pas... mais peut-être pas définitivement qui sait. D'une manière bien différente, il est attachant également.

Cette histoire est parfaitement bien menée sous cette plume toujours si authentique qu'est celle de Flora ARMONIE. Elle sait nous entraîner dans le quotidien de ces personnages qui, persuadés que leur destin est définitivement scellé, sont loin de s'imaginer l'impact qu'auront ces retrouvailles sur leur vie et sur leur avenir.

Elle nous offre aussi des personnages secondaires de qualités qui apportent pour certains une touche de sérieux nécessaire au contexte et pour d'autres une belle dose de légèreté et de peps qui agrémente agréablement l'ensemble notamment avec Deborah, Lenny et une indispensable Mamie, toujours drôle, qui se trouve dans toutes les histoires de Flora.

"Sois vert et tais-toi" est une très jolie romance qui nous emmène sur des terrains inconnus et qui sait nous tenir concentrée d'un bout à l'autre, toujours dans l'attente des émotions qu'elle saura faire naître en nous. Amour, humour, intrigue et douceur sont les maîtres mots de ce qui nous assure de passer un excellent moment de détente et de lecture.

Je suis Flora depuis ses débuts et malgré tout je suis toujours surprise de retrouver l'association simplicité/originalité qui caractérise ses romans. Elle sait se diversifier avec des univers et des personnages qui sortent toujours de l'ordinaire et son imagination est réellement sans limite, ni fin. On ressent vraiment la passion qu'elle met dans ses histoires et le plaisir qu'elle a à écrire.

Elle fait partie de ces auteures autoéditées dont je ne loupe aucune sortie et que j'ai réellement plaisir à lire, à échanger en toute simplicité avec. Et si vous ne la connaissez pas encore, je ne peux que vous conseiller de partir à sa rencontre au travers de ses titres déjà parus et de sa personnalité qui fait d'elle une auteure à part entière, très accessible. Alors très belle lecture !
A propos du livre :
Sois vert et tais-toi
Sois vert et tais-toi
Par Heartlessbooks le 5 Mai 2024 Editer
Heartlessbooks
Dans cette comédie romantique on fait la connaissance d’Oria, une fervante militante écologiste, et de Charles, un homme d’affaires qui cache sa créativité.

Oria est une passionnée d’écologie et de justice. Elle se bat pour une planète plus verte et moins polluée. Elle n’hésite pas à se mouiller pour dénoncer les pratiques souvent douteuses/illégales des grosses entreprises.

Charles, dit Charly, est un homme qui possède une fibre artistique captivante. Il peint en cachette depuis longtemps. Il va se retrouver empêtré dans un mensonge mais celui-ci va l’obliger à vivre ses rêves.

Nos protagonistes se connaissent depuis l’enfance mais se sont perdus de vue après le lycée. Ils sont authentiques et attachants, l’histoire est addictive et c’est un parfait mélange entre humour et tendresse.

J’ai bien aimé la relation entre eux malgré le mensonge qui s’est installé même si j’aurais juste apprécié que ça prenne un peu plus de temps, grappiller encore quelques instants avec eux.

Les chapitres sont courts, fluides. L’histoire est légère et addictive même si elle aborde un thème très fort et d’actualité : l’écologie.
Comme souvent avec les romans de Flora l’humour est présent du début à la fin.

Ce n’est que mon avis mais quelques chapitres de plus afin de mieux développer la relation entre nos protagonistes ainsi que la fin aurait été un plus.

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment avec cette histoire. Une comédie romantique comme je les aime, légère, sans prise de tête et fluide.
A propos du livre :
Sois vert et tais-toi
Sois vert et tais-toi
Par VentGris02 le 17 Octobre 2023 Editer
VentGris02
Les romances ne font pas vraiment partie de ma zone de confort en terme de lecture, et pourtant j'ai apprécié ce livre !
Je l'ai trouvé à la fois drôle, rafraîchissant, et surtout très agréable et rapide à lire.
L'histoire, bien qu'assez banale, réussit à captiver, on se prend d'affection pour les protagonistes de l'histoire. Les situations cocasses s'enchaînent, et l'auteure a réussi à me faire apprécier cette romance, qui a changé mes habitudes de lecture.
A propos du livre :
Love at first lie
Love at first lie
Par Gaelle-99 le 8 Septembre 2023 Editer
Gaelle-99
Ça faisait un petit moment que "Visions" de Flora ARMONIE me faisait de l'œil. Suggestions Amazon, nombreux posts et avis positifs ont su me convaincre de me plonger dedans. Et cette couverture épurée, je n'en parle pas ; tout ce que j'aime. Sauf que.... j'ignore comment j'ai lu le résumé ; sûrement pas correctement !

Après un prologue qui annonce la couleur, ma rencontre avec Leona, 17 ans, lycéenne en littéraire à Paris s'est faite à la veille des résultats du baccalauréat. Ce graal tant espéré pour se voir accorder, par ses parents, le droit d'une année en tant qu’étudiante échange, dans une famille, aux États-Unis.

Ce projet est mûrement réfléchi depuis de longs mois et motivé par le besoin de quitter un quotidien étouffant, parfois oppressant. Car Leona n’est pas une adolescente comme les autres : elle a une particularité. « Elle est sujette à des visions : régulièrement, elle voit le passé et l'avenir de ses proches, sans pouvoir contrôler quoi que ce soit. Elle a tenté d'en parler à ses parents, mais face à leur incompréhension, elle a muselé ses interrogations et passé sous silence ses apparitions ». Donc, elle doit s’éloigner pour voir si elle peut vivre une vie normale. Pour voir si ses cauchemars, d’un homme qui la poursuit chaque nuit, disparaissent.

C’est la famille Anderson qui, à Glenwood dans le Minnesota, va l’accueillir de manière chaleureuse et familiale. Leona fréquentera le même lycée que les enfants de la famille, découvrira l’art de vivre à l’américaine et toute une communauté bien différente de la France. Mais pas que ….. !

Qui est cette personne que Leona fuit toutes les nuits ?
Particularité ou don, l’apaisement identitaire sera-t-il au bout du voyage ?

En attaquant cette lecture, je ne m’étais pas vraiment attardée sur son genre littéraire : univers alternatif mêlé à du Young Adult. Je me doutais que ce ne serait pas une New Romance mais j’étais loin d’imaginer que je me lançais dans un univers de lecture que j’évite car j’ai toujours peur de tenter et de me perdre en cours de route. Le début ne laissait rien présager mais lorsqu’est arrivée la phase US, le doute s’est installé. Mais j’avais commencé et il était hors de question que je m’arrête sur des à-prioris. Quelques jours auparavant, j’avais regardé un film qui ne fait pas non plus partie de mon genre cinématographique et j’avais adoré, donc…. ! Résultat : la liseuse a chauffé jusqu’à 3 h du mat’, c’est dire si j’ai eu raison de ne rien lâcher.

Passée la peur d’être entrée dans un style « Twilight » - dont je n’ai vu qu’un épisode - c’est bel et bien une histoire très originale que nous conte l’auteure, basée sur des phénomènes plus qu’étranges ; mais de ceux qui ne font pas forcément peur. En tout cas, ça ne m’a pas effrayé plus que ça. J’emploie volontairement le verbe « conter » car au-delà de certains aspects sombres, j’ai ressenti comme une certaine poésie et une certaine magie euphorique dans ce roman. On explore des sphères inconnues qui flirtent avec des légendes gaéliques et je trouve que ça rend la lecture moins classique et très addictive.

La jeunesse des personnages principaux fait qu’il est normal de s’attendre à une certaine innocence et spontanéité. Sauf que vu le contexte, l’exercice se révèle difficile pour Leona surtout. Elle vit avec ses visions et doit être dans le contrôle permanent pour maîtriser ses réactions et comportements. Et lorsque les premiers émois amoureux se matérialisent sous les traits du beau Soren, capitaine de l’équipe de foot, autant dire que l’histoire va prendre une tournure inattendue. Il y a un « on ne sait quoi » qui les attirent l’un vers l’autre et c’est un des éléments qui nous porte tout au long de l’histoire.

En France, Leona se sent un peu incomprise ; aux Etats-Unis, elle semble être comme dans son élément. L’auteure a parfaitement su faire ressentir cette différence et forcément, très vite, le côté mystérieux l’emporte. Et les pages tournent, tournent encore ; à un rythme vraiment soutenu. N’étant pas vraiment rôdée à ce style et grâce à la plume acérée de l’auteure, je n’ai rien vu venir. Même quelqu’un qui a l’habitude, devra reconnaître que Flora maîtrise bien son sujet. Sauf peut-être les plus exigeant(e)s.

L’enchaînement de cette histoire est parfaitement travaillé grâce à une succession cohérente d’évènements qui transforme cet échange étudiant en une véritable quête identitaire où chaque tranche de vie a son importance. Je redoutais qu’il y ait des choses surnaturelles voire bizarres ou beaucoup de personnages et d’avoir du mal à suivre. Bien sûr, il y a un peu de tout ça mais Flora a construit son histoire et créé ses protagonistes de manière à ce que son roman soit à la portée de tous ; et donc, lecture facilitée pour moi.

Les personnages sont touchants et attachants – bon pas tous, n’exagérons pas - ; surtout la famille Anderson qui accueille une étrangère comme si elle était leur propre fille. Cela peut paraître étrange et surprenant mais l’auteure a bien dosé cette façon d’être pour qu’on n’ait pas l’impression que les membres de la famille en font trop, trop vite et qu’on comprenne bien leur rôle dans tout ça : l’accompagnement de Leona jusqu’à la levée du voile qui recouvre son histoire. Rosie, Aden et Mason apportent une touche colorée et humoristique avec des bons moments de sourires dont eux seuls ont le secret.

Il y a aussi Holly dont je ne vous dirais rien de particulier mais pour laquelle j’ai été très énervée contre Flora, à un moment précis. Et Soren, est-ce que je vous en parle ? Ce personnage est énigmatique, au point de craindre à notre santé mentale à la fin de l’histoire, tout en étant craquant. Bon, oui il est jeune ; je passe donc mon tour ! Mais l’auteure l’a vraiment peaufiné en profondeur. Il est beau, il est sportif, il a de l’humour, bref vous voyez le style : il a tout. Grâce à Leona et lui, on assiste à l’éclosion d’une love story pleine de sentiments nouveaux et parfois inapprivoisables. Ce qui apporte une belle part de fraîcheur au fil des chapitres et de retournements insoupçonnables.

L’auteure a créé de toutes pièces un beau puzzle littéraire qui se dessine subtilement et sans aucune difficulté pour aboutir à une magnifique œuvre dans le genre. Vous me direz : elle n’y connaît rien, qu’est-ce qu’elle en sait ? Je sais que Flora ne m’a pas perdue ; bien au contraire, elle a su me captiver jusque tard dans la nuit, si ça ce n’est pas un signe positif. Au final, « Visions » est une très belle entrée en matière pour les débutantes en fantasy et je serais prête à tenter à nouveau l’expérience – dans une moindre mesure, bien sûr -, c’est que le pari est donc gagné.

Moi qui ne suis pas une adepte de Young Adult, ni de Fantasy, je lui attribue un très beau coup de ♥. Elle a su mettre ce roman à ma portée, j’ai passé un bon moment de lecture, je n’ai pas lâché le fil, ni le roman ; donc, je suis heureuse d’avoir persévérer pour que se fasse cette rencontre. Je ne peux que terminer en vous disant : foncez !
A propos du livre :
Visions
Visions
Par Gaelle-99 le 8 Septembre 2023 Editer
Gaelle-99
Respirer ! Arriver à respirer à nouveau. C'est bien un mot essentiel pour dire combien le dernier roman de Flora Armonie m'a touchée. Une histoire à couper le souffle tant les émotions se trouvent confrontées du début à la fin.

J'ai découvert cette auteure en auto-édition avec son premier écrit "Visions" qui avait été un coup de cœur. Pour l'histoire et pour la plume de l'auteure. Et depuis, j'ai lu tous ses livres avec le même bonheur.

"Respire" est le dernier livre édité par Flora et pourtant c'est le premier qui a vu le jour dans son esprit. Et il est totalement différent de ce à quoi m'avait habituée l'auteure. Dans un style qui n'est pas forcément en adéquation avec la lectrice que je suis, je me suis plongée les yeux fermés. Et malgré son petit format, j'ai pris le temps de le savourer pour ne rien manquer.

C'est avec une histoire Young Adult que Flora a su me toucher en mettant en opposition force et douceur pour évoquer des thèmes touchants et poignants parfois.

Comment ne pas être touchée et émue par le personnage d'Olivia, jeune métisse de17 ans, qui n'a de positif dans la vie, que son jeune frère Charly. Récemment arrivée dans le Nebraska avec sa mère et son beau-père, pour échapper à une vie précédente oppressante, elle ne trouve de réconfort qu'en squattant, la nuit venue, les voitures d'inconnus pour échapper à un climat familial sous tension.

Lorsqu'au détour d'une de ses virées nocturnes elle tombe sur Easton, on ne peut pas dire que l'accueil dans sa nouvelle vie s'annonce bien. Surtout que fréquentant le même lycée, il sera amené à croiser à nouveau son chemin. Sauf que le jeune homme, très populaire, traverse une période personnelle et émotionnelle difficile et ne voit pas d'un bon œil cette jeune femme aux pratiques plus qu'étranges, qui va lui être imposée.

Mais quand deux âmes que le bonheur semble avoir délaissées se trouvent, c'est une histoire difficilement explicable que renferme ce magnifique écrit.

Les histoires Young Adult ce n'est pas ce qui manque et pourtant j'en lis très peu. Tout simplement car il m'est impossible de me mettre à la place des personnages bien évidemment.

Mais pour "Respire" la question ne s'est même pas posée. Pourquoi je l'ignore mais toujours est-il que je suis rentrée dans l'histoire tellement facilement. Une rencontre atypique, deux êtres que tout semble opposer et pourtant... leurs différences pourraient devenir une force.

Alors même si on n'est pas sur un fond psychologique très poussé, ce qui est appréciable, l'auteure a tout de même su mettre en avant, avec beaucoup de pudeur, les émotions ressenties par ses personnages. Il n'y a aucune brutalité dans les actes, dans les propos et le style d'écriture est parfaitement adapté au contexte.

Ce que j'ai vraiment aimé c'est la douceur que Flora a mis dans cette relation qui pourrait sembler mal engagée entre Olivia et Easton, en s'appuyant sur l'art du dessin comme moyen d'apprendre à se connaître, de s'apprivoiser. De certaines scènes en apparence anodines, émane une telle évidence, une telle simplicité. Et même si je ne suis pas la mieux placée pour expliquer ce style d'histoire, j'avoue avoir été très sensible au choix de Flora et à la complicité qu’elle a fait naître entre eux.

Dans cette histoire, Easton est un personnage populaire, ce qui pourrait prêter à confusion car il y a une sensibilité en lui qui est touchante. La souffrance qui l'habite est poignante et malgré le sérieux de sa situation, l'auteure a su le laisser en adéquation avec son âge, ne lui ajoutant pas une maturité inappropriée.

Et Olivia, c’est Olivia telle qu’elle devait être créée évidemment. Je ne saurais même pas expliquer combien j’ai aimé ce personnage tout en fragilité et pourtant avec une force morale qui ne peut qu’inspirer le respect au vu de celle qu’elle subit au quotidien, dans un environnement familial d’une dureté inimaginable. Si jeune et pourtant déjà si mature par la force des choses.

Une chose que j’ai vraiment appréciée c’est la manière de mettre en opposition la tolérance et l’intolérance et de traiter ces thèmes avec tellement de justesse tout en y associant force et fragilité. C’est quand même un exercice très difficile de s’aventurer sur ce terrain. Et Flora s’en est sortie avec beaucoup de talent.

Qui dit romance Young adult peut penser histoire sans rythme, sur fond des premiers émois amoureux. Mais ici, les thématiques traitées permettent de maintenir une constance dans la lecture, avec une petite touche de tension qui, je l'avoue, m'a un peu laissée frustrée. J'aurais aimé que certaines rivalités soient développées autrement, soient plus approfondies. Mais c'est bien le seul point qui m'a fait légèrement défaut et n’interférant en rien sur mon avis final.

J'ai aimé cette histoire qui pourrait ressembler à tant d'autres et qui pourtant se démarque au point d'arriver au coup de cœur. Alors bien sûr c'est un ensemble de critères mais pour ce genre-là, Flora a su me convaincre et me faire fondre pour cette histoire qui est bien plus qu’un Young Adult et qui est donc à la portée de n’importe quelle lectrice qui aime les romances fortes voire poignantes. En tout cas, pour moi, c’est à nouveau un essai gagnant pour la plume de cette autrice très prometteuse et que je peux suivre les yeux fermés. Alors, à votre tour de vous laisser charmer ! Et ne vous arrêter pas seulement à celui-ci ; il faut tous les découvrir ! Alors très belle lecture !
A propos du livre :
Respire
Respire
Par Angie-29 le 25 Juillet 2023 Editer
Angie-29
Un roman très poignant.
Que j'ai lu d'une traite.
L'histoire est sombre pervers.
Enora je l'adore elle est excellente.
Jaimie c'est un rayon de soleil.
On voudrait tous le même amis.
Léa c'est un être déchiré.
Mais sa rédemption est la .
Je recommande ce roman fortement.
A propos du livre :
Contrecoup
Contrecoup
Par Readingbooklove le 28 Juin 2023 Editer
Readingbooklove
Merci énormément aux auteures pour leur envoi !



Dès que j’ai lu le premier chapitre, j’ai su que ce roman allait être un coup de coeur. Et en effet, ça n’a pas loupé. Elley, la protagoniste féminine, m’a coupé le souffle par sa force de caractère, sa détermination à s’en sortir, son envie de garder la tête haute pour sa fille… J’ai été admirative. Puis Jaimie, cet homme…. En or, incroyable, extraordinaire. Wahou ! Il m’a également coupé le souffle par sa bienveillance, sa gentillesse et sa douceur.
L’histoire est vraiment très belle à lire. On rencontre une maman prête à tout pour survenir aux besoins de son enfant. Elle n’accepte pas la charité de ses amis, elle veut s’en sortir par elle-même. J’ai trouvé l’histoire réellement bien écrite et développée. Elle est touchante et poignante également. En effet, c’est dur de voir Elley se battre chaque jour pour ramener à manger à sa fille, lui acheter des vêtements… et parfois commettre des actions atroces car elle n’a plus le choix.
Jaimie jouera un rôle primordial car il sera d’un soutien sans faille et sera prêt à tout pour ses deux demoiselles. Il m’a ému, il ajoute une touche de légèreté au roman. Il est comme un soleil, il illumine la vie de la mère et sa fille.
L’histoire entre nos deux protagonistes principaux sera tout ce qu’il y a de plus mignon. Malgré des secrets, des trahisons… ils resteront fou amoureux ! Un couple idéal et exemplaire !
J’ai aimé retrouver les protagonistes de Contrecoups qui sont très présents et qui ajoutent une touche à l’histoire.
C’est un quatre mains qui ne se remarque même pas tant les plumes collent ensemble et sont fluides.
Je ne peux que vous recommander cette romance coup de coeur qui est poignante, émouvante et attendrissante. N’hésitez plus à craquer ! ♥️
A propos du livre :
Contrecoeur
Contrecoeur
Par leapassion le 11 Juin 2023 Editer
leapassion
Flora Armonie était une des Autrices que je voulais absolument rencontrer au Salon ROMANCE FEVER et respire était le roman qui me tentait le plus en premier lieu et franchement j'ai pris une petite claque.

Olivia est une jeune fille qui a des gros problèmes à la maison son beau-père cherche à tout prix à la chasser de chez eux et pour couronner le tout voilà que celui-ci est muté dans un état raciste et Oliva est métisse.
On apprend au fur et à mesure que Olivia est une jeune fille au fort caractère qui n'aime pas se laisser marcher dessus sauf pour protéger son jeune frère.

Alors, le soir au lieu de subit la mauvaise ambiance dans sa famille, elle a un passe-temps se faufiler dans les voitures que les gens laissent ouverte.
Sauf qu'un soir elle va se faufiler dans la voiture d'Easton un garçon de son nouveau lycée, ce qu'elle ne sait pas encore.

Easton est un sportif cliché en apparence, mais au final c'est un garçon touchant qui vit une situation très difficile pour lui et qui préfère faire semblant que tout aille bien chaque jour en public.
leur relation va évoluer malgré leur différence tant au niveau familial qu'amicale et en passant tous les obstacles qui se dressent devant eux.

La fin sans spoiler est vraiment touchante je ne m'attendais pas du tout à cela et je suis enchantée que l'histoire d'Olivia et Easton se termine de cette manière !
Totalement fan de Flora Armonie maintenant, tellement que j'ai dévoré deux autres de ses romans en plus

Alors, si vous ne l'avez jamais lu n'hésitez plus il y en a pour tous les goûts !
A propos du livre :
Respire
Respire
Par Estelle-209 le 19 Mai 2023 Editer
Estelle-209
C est bien ce qu il nous faut après avoir dévoré ce roman.L histoire est vraiment sympathique à découvrir sans hésitation
A propos du livre :
Respire
Respire
Par leslivresdelaube04 le 16 Mai 2023 Editer
leslivresdelaube04
Jaimie est un personnage que j’avais aimé dans « Contrecoup ». J’avais craqué pour son côté solaire et sa bonne humeur contagieuse.
.
Dans cette histoire on apprend que derrière sa joie et ses sourires, Jaimie a lui aussi une histoire qui n’a pas toujours été rose.
.
Quand il tombe sous le charme de Elley, ( la meilleure amie de Enora) jeune maman célibataire, il ne se doute pas que leur différence sociale sera le plus gros obstacle entre eux.
.
Elley est têtue et obstinée. Sa fierté lui fait refuser l’aide de ses amis et du coup, pour sa fille elle est prête à faire des choix à la limite de la moralité.
.
L’histoire de ce jeune couple est très centré sur leur différence sociales et j’ai trouvé que @maloria67 et @author_flora_armonie ont réussit à nous transmettre les point de vue de Jaimie et de Elley avec justesse.
.
J’ai beaucoup aimé les voir se dévoiler et évoluer ensemble.
.
En plus d’être de belles histoires d’amour, cette saga est aussi une très belle histoire d’amitié qui nous montre que les liens du ❤️ peuvent être plus fort que les liens du sang.
A propos du livre :
Contrecoeur
Contrecoeur
Par Manna10 le 11 Mai 2023 Editer
Manna10
Je suis plus qu'heureuse d'enfin vous parler du spin off 💜 Contre Cœur 💜
Cela fait deux ans que je l'attends.
Sans aucune hésitation que j'ai répondu présente pour être la beta de ce livre et comme pour Contre Coup, je n'ai pas été déçue !
.
Dès les premiers chapitres j'ai eu le palpitant qui s'est emballé : on découvre l'histoire d'Elley qui se bat et subvenir aux besoins de sa petite : Lola. Elle vient d'un milieu très pauvre et galère pour joindre les deux bouts depuis la naissance de sa fille. Sa dignité et sa détermination vont lui donner du fil à retordre et la confronter à des situations éprouvantes.
.
Jaimie, lui, veut devenir pédiatre, et s'éloigne de la trajectoire familiale qui le destinait à reprendre les rennes de l'entreprise mondiale de son père. Malgré la richesse de sa famille, on va découvrir les douleurs qu'il a affronté dans son enfance et comprendre sa complexité C'est mon personnage favori car sa gentillesse, sa détermination, sa force et sa bienveillance le rendent unique et touchant en tout point. C'est l'être humain parfait à mes yeux.
.
Ce qui oppose Elley & Jaimie c'est leur rang social, pourtant l'amour le dépasse un temps avant que les mensonges d'Elley les éloigne.
.
Flora et Maloria ont encore tapé fort pour faire générer des émotions intenses qui ravagent le cœur, l'âme et le corps. J'ai eu envie de secouer Elley plus d'une fois alors qu'en même temps je n'avais qu'une envie c'est de prendre soin d'elle.
.
Les autrices sont fines et parviennent à construire l'histoire avec une subtilité qui leur est propre et qui nous amènent à comprendre chaque logique et agissement.
.
J'ai adoré les voir évoluer individuellement pour se retrouver ensuite. l'histoire nous plonge dans deux univers diamétralement opposé, pourtant, j'ai fini par fondre d'amour et d'humanité.
.
Je ne cesserais de recommander la plume de Flora et de Maloria qui sont pour moi des valeurs sûres pour une lecture, un moment addictif, hors du temps et surtout pour avoir un coup de cœur intersidéral assuré.
.
A propos du livre :
Contrecoeur
Contrecoeur
Par leslivresdelaube04 le 10 Mai 2023 Editer
leslivresdelaube04
On est là dans un schéma de friends to enemis to lovers avec Enora qui fait sa rentrée en terminale. Et elle a juste envie que cette année passe vite pour ne plus avoir à croiser Léonard, celui qui fut son meilleur ami et avec qui elle partageait tout jusqu’à il y a 2 ans où du jour au lendemain il ne lui a plus adressé la parole sans aucune explication.
Mais l’arrivée de Jaimie, un nouveau au lycée va chambouler sa solitude et cela ne plait pas à Léonard.
.
L’histoire est bien sûr plussiez cela, elle aborde des thèmes plus forts et plus intense mais je préfère vous laisser la découverte.
.
Les personnages sont têtus, forts et touchants. Et même si j’ai deviné l’intrigue très vite, cela ne m’a pas empêché d’être happée par l’histoire, son déroulement et son cheminement.
.
En plus d’être une belle romance, ce livre est également une jolie histoire d’amitié entre Enora, Jaimie et Elley.
.
Le duo d’autrice s’harmonise à merveille. Leur style se complètent et rendent l’histoire très agréable à lire.
A propos du livre :
Contrecoup
Contrecoup
Par Juky le 8 Mai 2023 Editer
Juky
Jaimie et Elley sont les meilleurs amis de Enora, héroïne de Contre coup. Je les retrouve avec plaisir, ils sont à l'image que j'avais encore en tête. Lui est le mec présent et protecteur sur qui on peut compter, et elle, jeune mère célibataire qui se démène pour garder la tête hors de l'eau, mais surtout mefiante et fière.

Le sujet principal m'a captivé, belle maîtrise sur la différence sociale, a plusieurs reprises mon cœur s'est serré pour cette maman courage qui est authentique, sans fioriture. Son combat de chaque jour est bien retranscrit sans que cela devienne pesant. Cependant, certains points abordés m'ont semblé un peu trop vite survolé voir oublier, une passion passée aux oubliettes notamment.

Les personnages sont la force de ce livre, chaque interaction à son sens, apporte de la douceur, parfois quelques sourires ou même peur. Même si il n'est pas toujours simple d'appréhender certaines situations, ou plutôt réaction, j'ai trouvé nos héros principaux et secondaires vraiment bien exploité. J'ai été un peu moins emballée par leur histoire où j'ai trouvé quelques manques, j'aurai aimé que certains points soient un peu plus développé, avec une pointe de descriptions supplémentaire, parce que je suis une lectrice qui aime être prise par la main. Dans tous les cas, j'ai retrouvé nos héros avec grand plaisir, et suis contente d'avoir pu entrevoir un peu leur avenir.
A propos du livre :
Contrecoeur
Contrecoeur