Livres
482 539
Membres
469 452

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Françoise Hamel

32 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par no.name 2011-03-26T14:40:24+01:00

Biographie

Françoise Hamel est née à Cherbourg (Manche) le 21 Octobre 1945. Après avoir été lectrice pour des éditeurs, elle a travaillé à la radio, à RTL, avec Michel Drucker. Puis, elle fut sa conseillère artistique à la télévision où elle programma la partie culturelle (cinéma, théâtre, livres....) des "Rendez-vous du dimanche", des "Nouveaux rendez-vous du dimanche" (avec Eve Ruggeri) et de "Champs-Elysées". Comme journaliste, elle a préparé de nombreux documentaires historiques et littéraires produits à la télévision par les historiens Pierre Miquel et Georgette Elgey. Elle a également écrit pour la télévision. Elle est l'auteur de nombreux romans dont Le café à l'eau (Grasset ,1981), Fille de France, Prix Cazes - Brasserie Lipp 2005 (Plon, 2004), Madame écrit (Plon, 2006).

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
5 lecteurs
Argent
5 lecteurs
Bronze
7 lecteurs
Lu aussi
10 lecteurs
Envies
14 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
5 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.56/10
Nombre d'évaluations : 9

0 Citations 8 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Françoise Hamel

Sortie France/Français : 2017-03-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Armide 2012-12-12T17:16:56+01:00
Ma chère mère

L'idée de départ est bonne. Mais j'ai trouvé ça trop long et le style est indigeste. J'ai eu du mal à terminer ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armide 2012-12-16T19:37:47+01:00
Fille de France

Un roman interessant car l'auteur analyse avec finesse la psychologie de Madame Palatine et rapporte de multiples anecdotes sur la vie à Versailles et le poids de l'étiquette. Par contre, l'histoire souffre de nombreuses longueurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2014-07-28T21:39:31+02:00
Ida, histoire d'un parricide

C'est le témoignage de l'histoire sordide de cette jeune fille de 17 ans qui tue son père dans son sommeil d'une balle en pleine tête, ce père violent, sadique, féroce dont elle ne peut plus souffrir. Le geste libérateur sera- t-il entendu par les jurés qui devront choisir entre la culpabilité ou l'acquitement?

Pour ceux qui aiment les témoignages poignants, ce livre est pour eux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par D-NA 2017-04-23T19:14:00+02:00
Un palais de papier

Chronique disponible sur Follow the Reader : http://followthereader2016.wixsite.com/followthereader/single-post/2017/04/23/Un-Palais-de-Papier---Fran%C3%A7oise-Hamel

C'est une lecture que j'appelle éducative et qu'il ne faut pas voir comme le divertissement d'une journée. Ce roman vous demandera une attention de tous les instants et surtout de vous plonger intensément dans cette période faste de notre histoire.

Kerzo, jeune noble sans fortune éduquée par un ecclésiastique peu conventionnel se retrouve au service de Monsieur Law après avoir abandonné l'école de St Cyr. Personnage assez intéressant par son raisonnement et sa philosophie de vie, elle aspire à voir évoluer la société de la meilleure des façons. Elle est aussi en décalage ne serait-ce que par la façon de se vêtir.

Cependant, elle reste très naïve sur les motivations premières de grands hommes de l'époque qu'elle admire. En effet il n'est pas rare de voir au fil des pages intervenir des grands noms du 18ième siècle. Pour ne citer que Voltaire dans ses jeunes années, ou encore Montesquieu, St Simon...

Grâce à son en patron monsieur Law pour qui elle a développé une certaine admiration, elle découvre l'univers et les dessous des salons mondains.

Ne considérez pas cet ouvrage comme une romance historique, vous seriez déçu dès les premières pages. Par contre, si vous êtes féru d'histoire et des grands moments décisionnels qui font la richesse de notre culture actuelle et bien n'hésitez pas.

Roman assez addictif dans la mesure où il vous pousse à replonger dans vos souvenirs de lycéen mais aussi qui pourrez tout à fait être adapté à notre époque.

Entre quête du pouvoir et manigance pour son obtention, on nous explique l'arrivée de la monnaie papier en France (même si elle n'a pas du moins à ce moment fait mouche).

La plume de l'auteure est très classique mais le fait de nous raconter ce pan de l'histoire au travers des yeux d'une jeune utopiste est très agréable. Elle apprend à ses dépends que toutes ses attentes ne sont pas réalisables mais en même temps son éducation lui permet de réagir et de s'adapter très rapidement.

Deux citations qui m'ont particulièrement marquée tellement elle colle à l'actualité et nous les devons à Machiavel.

- "En politique, le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal".

- "La politique n'a pas pour but la morale mais la réussite".

Pour conclure, ce livre est très intéressant car il est le prémisse à la grogne populaire qui conduira à la révolution. Il permet de donner un nouvel aspect au roman historique tel qu'on le voit souvent construit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2017-04-23T19:16:54+02:00
Un palais de papier

Chronique disponible sur Follow the Reader : http://followthereader2016.wixsite.com/followthereader/single-post/2017/04/23/Un-Palais-de-Papier---Fran%C3%A7oise-Hamel

C'est une lecture que j'appelle éducative et qu'il ne faut pas voir comme le divertissement d'une journée. Ce roman vous demandera une attention de tous les instants et surtout de vous plonger intensément dans cette période faste de notre histoire.

Kerzo, jeune noble sans fortune éduquée par un ecclésiastique peu conventionnel se retrouve au service de Monsieur Law après avoir abandonné l'école de St Cyr. Personnage assez intéressant par son raisonnement et sa philosophie de vie, elle aspire à voir évoluer la société de la meilleure des façons. Elle est aussi en décalage ne serait-ce que par la façon de se vêtir.

Cependant, elle reste très naïve sur les motivations premières de grands hommes de l'époque qu'elle admire. En effet il n'est pas rare de voir au fil des pages intervenir des grands noms du 18ième siècle. Pour ne citer que Voltaire dans ses jeunes années, ou encore Montesquieu, St Simon...

Grâce à son en patron monsieur Law pour qui elle a développé une certaine admiration, elle découvre l'univers et les dessous des salons mondains.

Ne considérez pas cet ouvrage comme une romance historique, vous seriez déçu dès les premières pages. Par contre, si vous êtes féru d'histoire et des grands moments décisionnels qui font la richesse de notre culture actuelle et bien n'hésitez pas.

Roman assez addictif dans la mesure où il vous pousse à replonger dans vos souvenirs de lycéen mais aussi qui pourrez tout à fait être adapté à notre époque.

Entre quête du pouvoir et manigance pour son obtention, on nous explique l'arrivée de la monnaie papier en France (même si elle n'a pas du moins à ce moment fait mouche).

La plume de l'auteure est très classique mais le fait de nous raconter ce pan de l'histoire au travers des yeux d'une jeune utopiste est très agréable. Elle apprend à ses dépends que toutes ses attentes ne sont pas réalisables mais en même temps son éducation lui permet de réagir et de s'adapter très rapidement.

Deux citations qui m'ont particulièrement marquée tellement elle colle à l'actualité et nous les devons à Machiavel.

- "En politique, le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal".

- "La politique n'a pas pour but la morale mais la réussite".

Pour conclure, ce livre est très intéressant car il est le prémisse à la grogne populaire qui conduira à la révolution. Il permet de donner un nouvel aspect au roman historique tel qu'on le voit souvent construit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2017-05-20T19:34:09+02:00
Un palais de papier

Françoise Hamel a sans contredit une plume très singulière. Son bouquin est bien ancré dans son époque et elle a su ajouter un peu d'originalité sans tomber dans l'excentricité...

Le récit débute à la mort du Grand Roi Louis XIV. Son fils étant trop jeune pour gouverner la France, Philippe jouera le rôle de Régent. Nous sommes dans une époque où la monarchie est encore bien présente et inconsciente.

Kerzo est une jeune bretonne à la tenue garçonne, aux pensées philosophiques et humanistes, certains pourraient la croire naïve. Elle et son amie Toinon, qui se dit sa femme de chambre, décident de se rendre à Paris. En très peu temps, Kerzo se fait remarquer pour ses citations et se retrouvera au service du célèbre banquier John Law. Elle qui n'a aucune notion en finance! Comme tant de femmes à Paris, elle est aussi sous le charme de celui-ci.

Sir Law est ambitieux. Il dit vouloir le bien du peuple et de l'État et pour y arriver, il tente d'implanter son système. Pour cela, il devra atteindre le Régent, le convaincre qu'avec son système, il pourra effacer la dette de la France. Il faut instaurer le papier-monnaie et éliminer l'or et l'argent. Le Régent le nommera ministre des Finances et déclarera sa banque : Banque Royale. Les Français s'arrachent les actions du Mississippi. Tous veulent s'enrichir sur la compagnie des Indes, sur le commerce de la Louisiane, et ce, malgré la traite des esclaves; ce qui révolte notre Kerzo.

Pour garder le système à flot, Law a besoin de Kerzo pour conserver la confiance du peuple français et ainsi éviter que ceux-ci prennent peur. Malheureusement pour lui, ce que le Régent donne, il peut le reprendre. Et Law fera faillite. Il emmènera quantité de gens avec lui, car après tout, ces actions n'étaient que spéculations!

Plusieurs éléments sont très intéressants dans ce récit. En premier lieu, j'ai bien aimé le schème de pensée de Kerzo. Ses citations, des plus grands penseurs de l'époque, qui parfois dérangent... et qui pourtant ont défié les ans : "En politique, le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal." Pour avoir beaucoup lu sur cette époque, je trouve les personnages bien ancrés et je dois dire que de voir passer au fil des pages des personnages tels que Voltaire, Montesquieu, etc. cela apporte un côté unique et original.

Par contre, au-delà du récit, je dois dire que personnellement j'ai eu beaucoup de difficulté à adhérer au style d'écriture de l'auteure. Il y a quelques semaines, j'avais entrepris la lecture de ce bouquin et j'ai abandonné justement en raison du fait que je n'arrivais pas à rester centrer sur le récit. Cette semaine, j'ai repris le bouquin et je crois simplement que c'est un style qui ne me rejoint pas personnellement. Par contre, je ne regrette pas ma lecture, car c'est une époque si intéressante!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
La reine des Ténèbres. La Voisin, la serial killer du grand siècle

L'histoire, romancée bien entendu, aurait dû être intéressante, puisqu'on sent que l'auteur a fait des recherches pour rendre l'époque vivante: un vieux Paris, les mœurs de l'époque, la religion entre mysticisme et piété (poussés jusqu'à l'obscurantisme), jusqu'à la façon de parler des personnages, tout est bien fait.

Mais voilà, quand ça veut pas, ça veut pas. Que ce soit parce que la vulgarité parsème les pages, des personnages inintéressants, un style d'écriture auquel je n'adhère pas, ou le fait que la narration soit beaucoup trop confuse dans les moments "présents". En effet, on suit les souvenirs de Marie-Marguerite, fille de La Voisin, enfermée à vie pour en savoir trop sur toute cette affaire qui avait pris des proportions gigantesques à l'époque (un réseau d'empoisonneurs à Paris sous le règne de Louis XIV, ce n'est pas rien !). Alors je veux bien qu'on perde la tête à force de en pas voir la lumière du jour et qu'on tente de retranscrire ça par de la confusion d'écriture, mais ça fini par en donner mal à la tête, surtout quand dans ses souvenirs elle est parfaitement claire.

Bref, j'ai apprécié de voir les rivalités des grandes dames de l'époque faisant des charmes chez La Voisin dans une escalade de violence les unes contre les autres, mais ça ne suffit pas pour rattraper le fait que je n'ai pas franchement passer un bon moment de lecture avec toutes les causes citées précédemment.

Afficher en entier

Dédicaces de Françoise Hamel
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Plon : 5 livres

Flammarion : 3 livres

Fayard : 1 livre

Grasset : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array