Livres
464 167
Membres
424 530

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tous les livres de Frank McCourt

14 notes
56 lecteurs

C'est un parcours tout à fait atypique que celui de Frank McCourt. Né à Brooklyn en 1930, peu de temps après que ses parents ont décidé de s'installer aux États-Unis, il a cependant grandi à Limerick dans la misère la plus noire, sa famille ayant dû se résoudre, la mort dans l'âme, à rentrer en Irlande. L'idée de repartir à la conquête de l'Amérique à l'âge de dix-neuf ans est donc à la fois un défi et une revanche. Son récit autobiographique couvre la période qui va de 1949 à la mort de son père en 1985, et raconte l'ascension d'un jeune émigrant irlandais qui fait tous les métiers et connaît toutes sortes de tribulations avant de devenir sur le tard professeur d'université et auteur à succès. Mais le récit est mené avec cette verve et cet humour qui se refuse à l'apitoiement dans les circonstances les plus tragiques qui ont déjà fait le succès des Cendres d'Angela. Plus encore que dans le premier volume de son autobiographie, Frank McCourt trouve ici des accents inoubliables pour évoquer, au-delà de son destin individuel, l'aventure poignante et singulière de toute vie.

55 notes
227 lecteurs

Quand je revois mon enfance, le seul fait d'avoir survécu m'étonne. Ce fut, bien sûr, une enfance misérable : l'enfance heureuse vaut rarement qu'on s'y arrête. Pire que l'enfance misérable ordinaire est l'enfance misérable en Irlande. Et pire encore est l'enfance misérable en Irlande catholique. " C'est ce que décrit Frank McCourt dans ce récit autobiographique. Le père, Malachy, est un charmeur irresponsable. Quand, par chance, il trouve du travail, il va boire son salaire dans les pubs et rentre la nuit en braillant des chants patriotiques. Angela, la mère, ravale sa fierté pour mendier. Frankie, l'aîné de la fratrie, surveille les petits, fait les quatre cents coups avec ses copains. Et, surtout, observe le monde des adultes. La magie de Frank McCourt est d'avoir retrouvé son regard d'enfant, pour faire revivre le plus misérable des passés sans aucune amertume.

Source : http://www.amazon.fr/cendres-dAngela-Frank-McCourt/dp/2290305553

11 notes
38 lecteurs

Après avoir enchaîné les petits métiers, Frank McCourt se décide enfin à utiliser son diplôme d'enseignant. Premier poste : un lycée technique de Staten Island ; premiers élèves : des fauves. Quelle attitude adopter ?. Au risque de fâcher sa hiérarchie, Frank choisit la ruse. Les élèves font des batailles de sandwichs? Il les attrape au vol et les mange. Ils sont régulièrement en retard ? Il y voit une occasion de leur enseigner l'écriture en leur faisant rédiger les excuses d'Ève ou de Judas. Ils n'écoutent pas en cours ? Il les intrigue, les étonne, les subjugue grâce à des anecdotes sur son enfance irlandaise, histoires qui vont captiver les élèves les plus rétifs et bouleverser des générations de lecteurs du monde entier

1 lecteurs

Frank McCourt’s glorious childhood memoir, Angela’s Ashes, has been loved and celebrated by readers everywhere for its spirit, its wit and its profound humanity. A tale of redemption, in which storytelling itself is the source of salvation, it won the National Book Critics Circle Award, the Los Angeles Times Book Award and the Pulitzer Prize. Rarely has a book so swiftly found its place on the literary landscape.

And now we have ’Tis, the story of Frank’s American journey from impoverished immigrant to brilliant teacher and raconteur. Frank lands in New York at age nineteen, in the company of a priest he meets on the boat. He gets a job at the Biltmore Hotel, where he immediately encounters the vivid hierarchies of this “classless country,” and then is drafted into the army and is sent to Germany to train dogs and type reports. It is Frank’s incomparable voice—his uncanny humor and his astonishing ear for dialogue—that renders these experiences spellbinding.

When Frank returns to America in 1953, he works on the docks, always resisting what everyone tells him, that men and women who have dreamed and toiled for years to get to America should “stick to their own kind” once they arrive. Somehow, Frank knows that he should be getting an education, and though he left school at fourteen, he talks his way into New York University. There, he falls in love with the quintessential Yankee, long-legged and blonde, and tries to live his dream. But it is not until he starts to teach—and to write—that Frank finds his place in the world. The same vulnerable but invincible spirit that captured the hearts of readers in Angela’s Ashes comes of age.

As Malcolm Jones said in his Newsweek review of Angela’s Ashes, “It is only the best storyteller who can so beguile his readers that he leaves them wanting more when he is done...and McCourt proves himself one of the very best.” Frank McCourt's ’Tis is one of the most eagerly awaited books of our time, and it is a masterpiece.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode