Livres
528 186
Membres
548 161

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Frédéric Livyns

Auteur

260 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

L'auteur est né le 02 juin 1970 à Tournai (Belgique).

Il se passionne très tôt pour la littérature fantastique et de science-fiction.

Il s'adonne ensuite à l'écriture dans des registres tels que la poésie, le roman noir ou le fantastique que ce soit sous forme de romans ou de nouvelles.

Passionné de lecture et de métal, il chronique régulièrement pour le site Phenix-Web depuis 2012 et pour Le Suricate Magazine depuis 2013.

Dès 2012, il s'est investi dans les rôles de directeur de collection et/ou d'anthologiste pour les éditions Val Sombre, Lune Ecarlate et L'ivre-Book.

Il a remporté le Prix Masterton dans la catégorie Nouvelles en 2012 avec "Les contes d'Amy", en 2015 avec "Sutures" et en 2018 avec "The dark gates of terror".

Depuis 2017, il écrit des histoires à l'attention des plus petits sous le pseudonyme de Livéric.

Il est également le co-scénariste du court-métrage "the friend" réalisé par Fabien Montagner pour le compte de Cantina Studio.

Il vit actuellement en Belgique avec son épouse et ses enfants.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
48 lecteurs
Or
133 lecteurs
Argent
121 lecteurs
Bronze
77 lecteurs
Lu aussi
56 lecteurs
Envies
313 lecteurs
En train de lire
11 lecteurs
Pas apprécié
8 lecteurs
PAL
223 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.73/10
Nombre d'évaluations : 187

0 Citations 174 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Frédéric Livyns

Sortie France/Français : 2019-11-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Nouvelles aventures de Carnacki, Saison 1

* https://lamedesmots.weebly.com/fantastique/les-nouvelles-aventures-de-carnacki-frederic-livyns *

Retrouvez le détective du surnaturel dans de nouvelles aventures à travers les pages de ce livre.

Tout d'abord, je remercie Evidence Editions ainsi que l'auteur pour m'avoir confié ce livre en service presse.

C'est avec une joie non dissimulée que je retrouve la plume de Frédéric Livyns qui ne manque jamais de me transporter dans ses sombres univers. L'auteur nous conte dans chaque chapitre, une enquête du détective Thomas Carnacki. Ce détective du surnaturel raconte chaque enquête à des amis. Et c'est par le point de vue de l'un d'eux que nous voyageons dans ce roman, comme si c'était nous qui écoutions Carnacki contait ses histoires.

Frédéric Livyns nous plonge dans des récits fantastiques teintés de fantômes et autres apparitions. Il nous tient en haleine à chaque instant et donne un décor particulier à chaque récit d'aventure de Carnacki.

Le ton employé est dynamique et nous fait vivre directement les événements racontés.

​C'est le roman parfait pour les amoureux d'enquêtes surnaturels.

C'est sans surprise que j'ai adoré ce livre. Et j'espère qu'il y aura une saison 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Satinesbooks 2020-02-01T14:17:38+01:00
Les initiés

Je remercie l’équipe de Séma Editions pour l’envoi de ce roman. Je sais, je sais. Frédéric Livyns est un auteur que l’on connait bien maintenant chez Satine’s books… Que voulez-vous ! Quand on aime, on ne compte pas … Si je suis toujours autant fan de la plume de l’auteur, j’avoue qu’ici, ce roman n’est pas le meilleur, à mon goût, que j’ai pu lire de l’auteur.

Il est vrai, me direz-vous, qu’il s’agit d’un roman à quatre mains. Ce n’est pas du Frédéric Livyns pur mais j’avoue que je suis quand même moins séduite. Il ne s’agit pas forcément de la plume mais plutôt du contenu. En effet, Frédéric Livyns me plait beaucoup parce qu’il mêle l’horreur (genre avec lequel je tâtonne encore un peu) à une source plus historique, qui donne un vrai cachet au roman. Mon erreur fut, peut-être, d’avoir lu ce roman directement après l’Obscur que j’avais grandement apprécié.

Le résumé m’a beaucoup plu. Cette histoire de disparition, ce délai de 25 ans…Pourquoi pas ! J’adore l’idée. Le principe de base m’a rendu curieuse. Cependant, j’ai ressenti un manque cruel de détails durant ma lecture. Roman court, on va droit au but sans forcément attacher d’importances aux détails, c’est un choix. Néanmoins, avec un résumé comme celui-ci, j’attendais beaucoup du fond « légendaire » de l’intrigue. Pourquoi ? Comment ? Qui est la Mère ? D’où vient-elle ? Des questions qui restent parfois sans réponse…

Oui, on plonge dans un univers digne des films d’horreur des années 1980. J’avoue, j’ai regardé quelques films pour comprendre la comparaison parce que je ne suis pas forcément très fan cinématographiquement parlant de ce genre précis. J’avoue que l’ambiance retranscrite dans le roman est vraiment semblable. C’est efficace et appréciable. Le lecteur est plongé d’office dans le vif du sujet.

On suit deux histoires en parallèle : un groupe d’enfants et un groupe d’adolescents plus vieux. Clairement, j’ai préféré l’histoire des personnages plus vieux. Ce groupe d’adolescents part pour le week-end dans une maison tranquille. Rires, souvenirs et bons moments sont au programme. Cependant, rien ne va se passer comme prévu. Rapidement, on va comprendre que le pire va se produire : l’intrigue nous propose de passer un moment de lecture où l’horreur atteint son paroxysme.

J’ai rarement eu autant de frissons de dégout en lisant un roman. Il faut ce qu’il faut : l’auteur nous prévient rapidement, on ne s’attend pas à voir une jolie petite romance. Non, ça va saigner, ça va couler sur les murs et ça va glacer le sang. J’approuve complètement, c’est efficace, j’ai arrêté de manger mon sandwich en lisant le roman. Sur ce point, les auteurs ont fait un travail gigantesque. Un des points que je n’ai pas trop apprécié, c’est justement cette sensation d’en avoir un peu trop sous les yeux : violence exacerbée, scènes très explicites, on se retrouve vraiment dans l’antre du diable. Pour moi, c’était trop. Cela est vraiment à l’appréciation du lecteur. Ce roman laisse sur moi une trace cuisante.

Autre point qui m’a un peu dérangée, c’est ces similitudes entre les personnages dans les romans que j’ai pu lire de Frédéric Livyns. Oui, ils sont bons. Oui, j’apprécie les décors et les intrigues sont originales. C’est pour cette raison que, plus haut, je vous dis que ma bêtise était probablement de lire les deux romans de manière rapprochée. J’ai trouvé que dans l’utilisation des personnages, on retrouve quelques points de similitudes. Je ne vais pas commencer à faire des parallèles, ça n’en vaut pas la peine. En revanche, j’ai trouvé dans le roman un adulte qui vient aider le groupe d’adolescents en danger, une figure féminine à la tête de l’intrigue qui finit par repousser ses limites tant dans l’ouverture de son esprit que dans sa possibilité à croire en l’irréel par exemple. J’avoue que ce point-là m’a un peu gênée.

En revanche, j’avoue que le roman est court et se lit très rapidement. Le style est sympathique et permet au lecteur de ne pas s’ennuyer. Il n’y a pas de longueur et cela est assez bien. Les plumes sont efficaces.

En définitive, ce roman est assez sympathique grâce aux décors et à l’originalité des idées. Cependant, il m’a manqué des détails dans l’histoire et dans la légende qui s’inscrit dans ce roman. Les plumes sont intéressantes et le rythme est bon. C’est un roman que vous aimerez si vous êtes prêts à voir le sang couler et à avoir des scènes bien gores.

Je remercie encore Séma éditions pour l’envoi de ce roman. Merci aussi à Kathleen pour la lecture commune.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alphacocazero 2020-02-16T14:57:30+01:00
Le Résident

Histoire forte intéressante mélangeant suspens et épouvante .

Une lecture très facile (sauf en lecture de soir lors d'une tempête...) un peu trop rapide car addictive .

Seul bémol histoire un peu courte mais cela accentue l'effet épouvante de ce livre .

Merci à l'auteur et à la maison d'édition de m'avoir permise de découvrir cet univers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Meline-13 2020-03-16T18:19:03+01:00
L'Obscur

C’était une lecture commune sur deux paliers et voici mes deux avis. Sachant que le premier s’arrêtait fin du chapitre 14.

Alors comment dire? Cette première partie est tout simplement horrifiante ! Elle rappelle à la fois les bons vieux films d’horreur préféré de l’auteur avec une note d’influence chez Tim Burton, notamment dans Coraline. Le ressenti des deux gamins au sujet de leurs parents sont hyper réaliste et je suis mal à l’aise à chaque passage en leur présence ! Pareil pour la fameuse peinture.

Pour ce qui est du début de l’histoire, j’ai beaucoup aimé la manière d’introduire le problème de ”la” maison.

Je note aussi que certaines scènes sont écrites pour nous montrer que ce n’est pas une histoire cliché ou le jumpscare va se dévoiler notamment quand la protagoniste descend prendre un verre d’eau.

——–

Une deuxième partie toujours aussi enjouée ! Mis à part les longueurs sur certains dialogues et phrases superflues.

La situation devient de plus en plus flippante quand le petit frère de la protagoniste se retrouve possédé comme ses deux parents. Leur sourire effrayant me glaçait vraiment le sang.

Une histoire de dieu/démon très intéressante tirée de la culture Maya.

Et pour finir, je ne peux que vous conseiller de ne pas vous fier à votre lecture~

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FungiLumini 2020-04-03T15:58:30+02:00
The Dark Gates of Madness

Vous vouliez de l’horreur et de la folie ? En voici à la pelle ! Des nouvelles bien trash, sanglantes et violentes à souhait, très différentes les unes des autres, magnifiquement et explicitement illustrées par des illustrations couleurs pleine page. Un régal pour les amateurs du genre. Et bien sûr, âmes sensibles, s’abstenir !

En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2020/04/03/the-dark-gates-of-madness/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rosalys 2020-04-04T16:30:33+02:00
L'Obscur

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques-livres/lobscur-frederic-livyns

Dès le début de l’histoire, je retrouve la plume familière de Frederic Livyns, un auteur dont j’ai déjà lu quelques ouvrages (mon travail chez Séma m’y force un petit peu, mais ce n’est pas pour me déplaire !). À la base, L’Obscur avait déjà été édité chez les Éditions Academia, et c’est en format poche qu’il a été repris chez Séma Éditions.

Il faut savoir que la couverture me parlait vraiment beaucoup, affichant des éléments mystérieux : la grille, la silhouette féminine à l’avant, la maison qui a l’air chaleureuse,…

Le récit débute comme toute autre histoire de ce genre. C’est-à-dire par un déménagement dans une nouvelle demeure, où une famille décide de prendre un nouveau départ, une nouvelle vie. En tant que lecteur, nous nous doutons d’emblée que quelque chose cloche dans ce bâtiment, parce que nous avons eu quelques bribes d’histoires dès les premières pages qui laissent derrière elles des frissons et de la confusion. Je n’avais pas très bien compris ce que ces scènes, entrecoupées d’autres passages, faisaient là, ce que cela évoquait, etc. C’est vraiment à la fin du livre que tout prend son sens ! Je félicite cet auteur pour cette incroyable maîtrise du suspense, mais aussi de l’ambiance d’un roman. Tout du long, je me suis plongée dans l’atmosphère glauque de L’Obscur, pas sûre de savoir si j’allais arriver à en sortir. Alors que l’on évolue dans l’histoire, l’étau se referme, ce qui rend le livre diaboliquement oppressant.

On suit Virginie, l’adolescente de la maison en proie à des recherches poussées dès lors qu’elle comprend que quelque chose ne tourne pas rond chez elle. J’ai beaucoup aimé la suivre durant l’histoire, parce que cela nous apportait un point de vue à la fois jeune, naïf et bourré d’espoir dans une histoire où on sait par avance qu’il est inutile d’en avoir. Néanmoins, on s’accroche à cette jeune fille dynamique et prête à tout pour sa famille. J’ai bien aimé tous les autres personnages intervenants, notamment la meilleure amie de Virginie, le policier ou encore leur voisin, lequel m’a touché par son histoire.

Je dois dire, en revanche, que j’ai insulté l’auteur quand j’ai fermé la dernière page. La fin de ce livre… D’un côté, connaissant Frederic Livyns, je m’y attendais. Et de l’autre côté, il a réussi à me surprendre, à retourner mon cerveau avec ce dénouement incroyable. Je l’admire autant que je le déteste, je vous jure ! Une fin logique, cohérente, mais… argh ! Comment a-t-il pu ?

Franchement, si vous aimez le fantastique, l’épouvante et les romans de type « horreur soft », je vous recommande L’Obscur les yeux fermés ! Frissons et atmosphère oppressante garantis, on ne s’ennuie jamais avec Frederic Livyns !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SweethyDark 2020-08-24T07:11:04+02:00
Le Souffle des ténèbres

Première lecture de cet auteur. Ce fut une lecture agréable, on est pris dans l’histoire, on sent le mal venir, on a envie de savoir ce qu’il va se passer ; mais hélas il n’y a pas de frissons dans le dos. Le récit est très court, pas assez développé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yserei 2020-09-03T12:55:55+02:00
L'Obscur

Quel plaisir de retrouver une œuvre de Frédéric Livyns ! En matière d'horreur, je suis toujours totalement conquise par ses romans !

Celui-ci est en revanche une réédition en format poche, donc peut être en avez-vous déjà entendu parler, ou l'avez-vous tout simplement lu, petit chanceux que vous êtes ! Pour ma part, il a fait partie d'une lecture commune et .. c'était terriblement frustrant de devoir couper le livre en deux. Il est terriblement addictif !

Je ne vais pas m'attarder trop longtemps sur l'histoire, le résumé en dévoile déjà beaucoup, assez pour nous mettre l'eau à la bouche d'ailleurs. Mais ce qui m'a plu immédiatement dès les premiers chapitres terminés, c'est la façon dont l'auteur va utiliser le principe d'une "simple maison hantée" pour en faire une histoire ... totalement inédite, et déjantée !

Car oui, ne vous attendez pas à une simple histoire de méchant fantôme condamné à errer dans cette maison pour se venger en terrorisant ou tuant les habitants de celle-ci, vous êtes .. extrêmement loin du compte ! Et ça, c'est ce qui fait la force de cet auteur. D'une banalité, son œuvre devient un mélange savant et complexe d'intrigues totalement captivantes !

J'ai également adoré les personnages !

Autant ceux de la nouvelle famille qui s'installe dans la maison, les deux jeunes protagonistes, un frère et une sœur, l'inspecteur Vernan ainsi que ce .. mystérieux et un peu bizarre voisin, qui ne cesse de vous observer depuis la fenêtre de sa maison.

L'atmosphère de ce roman est malsain mais tellement captivant. Une fois plongé dans cette aventure, il en devient assez difficile d'en ressortir, la plume de l'auteur est addictive et m'a totalement subjuguée ! Alors oui, il est vrai que je suis fan de Frédéric Livyns, de ce fait, mon avis pourrais en être affecté, mais je vous prie de me croire, le fait que j'aime l'auteur et que je recommande plus que jamais de lire ce roman n'ont aucun rapport !

Il arrive parfois que l'on trouve un roman de notre auteur phare moins bien qu'un autre, avouons-le, c'est déjà arrivé à bon nombre de lecteurs par le passé, mais pour L'Obscur, je le classe vraiment dans mon top 1 des romans de celui-ci.

Les rebondissements présents dans cet ouvrage sont légions, les temps de répits pour nos protagonistes sont si courts, voir parfois inexistants, que la lecture n'en est que plus oppressante ! On ne cesse de se demander ce qui va se passer pendant qu'untel fait ceci, ou qu'un autre fait cela.

Il est facile aussi de s'imaginer à la place de certains personnages, comment réagirez t-on devant telle ou telle situation, quels sont les bons choix ? Y en a t-il vraiment ?

Tant de questions que l'on ne cessera de se poser avant d'arriver à la fin de roman !

Alors mes chers lecteurs, et lectrices, si vous avez envie de frissonner, sauter sur cette réédition les yeux fermés !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yserei 2020-09-03T12:59:00+02:00
Les Cendreux

Nous retrouvons Frédéric Livyns dans un univers qu'il maîtrise à la perfection, et avec ce court roman de 51 pages, celui-ci va nous plonger dans un monde post-apocalyptique des plus excitants !

Dès les premières pages, le contexte est posé, nous sommes en proie à une étrange contamination qui touche la population de cette ville. Les gens deviennent .. fou ? Non, pire que ça, ils se transforment en créatures affamées ! Et quiconque se trouve sur leurs chemins ... a intérêt à savoir courir vite .. vraiment très vite.

Lucie, une survivante, décide de finalement sortir de chez elle, le ravitaillement ne se fera pas tout seul. Elle doit trouver de quoi manger, pour vivre ... Où plutôt survivre.

Une fois que la jeune femme mettra les pieds hors de son appartement, le chaos et l'apocalypse seront ses plus fidèles ombres.

La mort est omniprésente, la terreur et l'horreur qui se cachent à chaque recoin rendront son excursion des plus .. Atypiques ? Après tout, ces terribles créatures que l'on nomme "Cendreux" sont terriblement plus effroyables et mortelles que les "zombies" que l'on connaît de nos jours. Ils sont rapides, malins et monstrueux.

L'auteur n'en est pas à son premier essai, bien au contraire. Nouvelle référence à mes yeux dans les romans horrifiques, Frédéric Livyns va nous entraîner dans un page-turner vraiment spécial, ou les rebondissements ne manqueront pas, les scènes d'horreurs feront froid dans le dos, et la survie de Lucie n'en sera que plus intéressante.

La plume de l'auteur est agréable à lire, il n'y a pas de descriptions trop longues ou trop glauques, bien au contraire, chaque contexte est clair et explicite, chaque rebondissements trouvent son dénouement, chaque question aura tôt ou tard une réponse.

L'intrigue quant à elle, est vraiment, vraiment bien ficelée. Nous en apprenons plus au fils des pages sur ces fameux "Cendreux", ce qui s'est passé pour que cette ville en arrive à cet état de chaos indescriptible, pourquoi les vagues de violences ne cessent jamais.

Oh, n'allez pas croire qu'il s'agit là d'un énième roman d'horreur à la sauce zombie, vous serez tout de même loin du compte. Ce roman nous offre certes tous les éléments d'un bon roman d'horreur à la sauce boyaux de luxe, mais il va également nous surprendre par sa véritable intrigue qui se révélera petit à petit à nos yeux.

Lucie va être confrontée à un terrible dilemme, sa survie en dépend. Ou ses choix vont-ils la conduire ?

Vous êtes curieux de savoir de quoi je parle, n'est-ce pas ?

Alors foncez ! C'est terriblement intense, captivant, effrayant. Tout y est pour nous faire passer un moment d'enfer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yserei 2020-09-03T13:08:17+02:00
The Dark Gates of Madness

Les amateurs de nouvelles horrifiques vont s'en donner à cœur joie en lisant : The Dark Gates of Madness !

Âmes sensibles s'abstenir, car nous avons la du grand art en matière d'horreur et de trash, autrement dit : tout ce que j'adore dans un livre d'horreur !

Les nouvelles sont addictives et vraiment surprenantes, elles nous feront voir certaines choses de la vie de tous les jours de façon bien différente ! Bien sûr, les écrivains vont jouer avec nos peurs, comme par exemple : le dentiste ?

Je n'en dis pas plus, mais ... plongez votre âme dans ce recueil de nouvelles si vous l'osez !

Afficher en entier

Dédicaces de Frédéric Livyns
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Séma Editions : 8 livres

Lune Écarlate Editions : 5 livres

Bragelonne : 4 livres

L'ivre-Book : 3 livres

Editions Sharon Kena : 3 livres

Val Sombre : 2 livres

Dreampress.com : 1 livre

Averbode : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array