Livres
461 303
Membres
417 528

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Friedrich Dürrenmatt

183 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par vivi 2010-10-16T01:07:01+02:00

Biographie

Friedrich Dürrenmatt est un écrivain et dramaturge de langue allemande et peintre suisse. Il est né le 5 janvier 1921 à Konolfingen dans le canton de Berne et est décédé le 14 décembre 1990 à Neuchâtel.

Petit-fils d'Ulrich Dürrenmatt, célèbre satiriste, poète et politicien bernois, Friedrich Dürrenmatt hérite son esprit provocateur qui caractérisera ses travaux ultérieurs. En fait, son grand-père a inspiré Dürrenmatt tout au long de sa carrière. Il écrira: « Mon grand-père a été envoyé en prison pendant dix jours à cause d'un poème qu'il avait écrit. Je n'ai pas encore été ainsi honoré. Peut-être est-ce ma faute, ou peut-être le monde a-t-il tellement périclité qu'il ne se sent plus offensé lorsqu'il est sévèrement critiqué. »

Après une adolescence mouvementée, il réussit finalement à passer son examen de maturité en 1941 et poursuit ses études à l'Université de Berne. Il y étudie la littérature allemande et l'histoire de l'art, mais aussi les sciences.

Après un bref passage à l'Université de Zurich, où il étudie la littérature allemande et la philosophie, Dürrenmatt interrompt ses études en 1946 et s'essaie à la dramaturgie en s'inspirant de Brecht, Kafka et de Lessing. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il a 24 ans. Il écrit alors sa première pièce de théâtre Les Fous de Dieu (Es steht geschrieben), une comédie lyrique et apocalyptique qui provoque un scandale après sa première, le 19 avril 1947, ce qui le rend célèbre bien au-delà des frontières suisses. En 1946, (le 11 octobre) il épouse l'actrice Lotti Geissler, avec qui il aura trois enfants : Peter (1947), Barbara (1949), et Ruth (1951).

Au cours des années suivantes, il lutte pour gagner sa vie comme écrivain et pour surmonter un diabète handicapant. Il se met à écrire des nouvelles, des romans policiers, et des pièces radiophoniques pour subsister, mais il n'a jamais renoncé à écrire des pièces de théâtre. C'est pendant ces premières années de création qu'il écrit Le Juge et son bourreau (Der Richter und sein Henker) et Le Soupçon (Der Verdacht), deux romans policiers qui paraissent sous forme de feuilleton dans des journaux. Il perce en 1952 avec la comédie Le Mariage de Monsieur Mississippi (Die Ehe des Herrn Mississippi) dans laquelle il commence à formuler son propre style théâtral, une obscurité, un monde irréel peuplé par de caractères qui, bien qu'effroyablement vrais , sont souvent déformés par la caricature. Le dramaturge a trouvé que cette comédie sombre était le moyen le plus efficace d'exposer la nature grotesque de la condition humaine. Le Mariage de Monsieur Mississippi provoque de fortes réactions de la part du public de Dürrenmatt et l'établit comme l'un des plus auteurs dramatiques européens les plus influents de son époque. Ces œuvres de jeunesse contiennent de nombreux éléments macabres et sombres, traitent de meurtre, de châtiment et de la mort et se terminent souvent en pointe.

En 1956, il atteint pour la première fois un public international avec La Visite de la vieille dame (Der Besuch der alten Dame). La pièce est montée entre autres à New York, Rome, Londres et Paris et se voit décerner de nombreux prix dont le Drama Critics' Circle Award et le prix Schiller.

Le 19 février 1962, en pleine guerre froide, Friedrich Dürrenmatt publie sa pièce qui deviendra un grand classique : « Les Physiciens » (Die Physiker). En 1966, il connaîtra également le succès avec une autre pièce de théâtre : Le Météore (Der Meteor).

Les œuvres de Dürrenmatt regorgent de critique sociale, satire et exagérations absurdes. Il était d'avis que seule la comédie peut encore venir à bout des rapports embrouillés et complexes du XXe siècle et qu une histoire n'est pensée jusqu'au bout que lorsqu'elle a pris la "pire tournure possible", (imprévisible et qui ne surgit que par hasard). Dans les années 1970 et 1980, Dürrenmatt tient de nombreux discours devant un public international. Il visite les États-Unis, Israël, la Pologne et le camp de concentration d'Auschwitz.

Dramaturge mondialement reconnu, Dürrenmatt est également un peintre : "l'écriture est sa profession, et la peinture sa passion".

Vue au-dessus du Centre Duerrenmatt

En 1983, sa femme Lotti décède. L'année suivante, il épouse l'actrice, régisseur et journaliste Charlotte Kerr. Le 14 décembre 1990 s'éteint Friedrich Dürrenmatt dans sa propriété de Neuchâtel à la suite d'une crise cardiaque. En 2000 et conformément à ses dernières volontés, le Centre Dürrenmatt Neuchâtel[1] est créé, pour exposer non seulement son œuvre littéraire mais aussi son œuvre pictural, moins connu du public.

Son œuvre continue à vivre grâce à la reprise de ses pièces.Exemple : Le Minotaure jouées au théâtre du Berthelot par la compagnie Frissons volantsen 2010

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
10 lecteurs
Or
47 lecteurs
Argent
20 lecteurs
Bronze
37 lecteurs
Lu aussi
79 lecteurs
Envies
20 lecteurs
En train de lire
5 lecteurs
Pas apprécié
8 lecteurs
PAL
21 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.27/10
Nombre d'évaluations : 44

0 Citations 35 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Friedrich Dürrenmatt

Sortie Poche France/Français : 2014-01-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Giles 2016-05-13T17:28:19+02:00
Les Physiciens

Voilà une petite pièce de théâtre qui semblait prometteuse, qui augurait d'un bel après-midi de lecture au soleil.

Pourtant ! ...

L'inspecteur de police Richard Voss a été appelé à la clinique privée "les Cerisiers".

Un crime y a été commis.

Une infirmière a été étranglée avec un cordon à rideaux.

Le coupable, enfin l'auteur de l'acte, est Einstein.

Enfin, un homme qui se prend pour Einstein !

Car "les Cerisiers" est un asile de fous et les trois hommes qui fréquentent son salon semblent être tous trois des physiciens dont la raison a vacillé ...

Ils se font appeler Newton, Einstein et Möbius ...

Bien sûr, On ne peut s'empêcher de penser à la pièce, "le docteur Goudron et le professeur Plume", qu'André de Lorde a, en 1903, adapté de la nouvelle d'Edgar Allan Poe pour le théâtre du Grand-Guignol.

Et l'on en a d'autant plus envie d'être happé et interpellé par "Les physiciens".

Mais au rendez-vous, il ne m'a semblé trouver qu'ennui et déception.

La lecture du morceau est rapide, facile et finalement sans aucun intérêt.

Les dialogues sont sans aspérités, les situations sans originalité.

Le style est banal et sans fantaisie.

Pourtant l'intention était louable car l'ensemble est tendu vers une grande question, qui est celle de la responsabilité morale du savant dont l'invention nouvelle offre une dangereuse puissance à l'humanité.

Malheureusement la mise en place est trop longue.

Et le coeur du sujet, abattu trop tard, est traité trop rapidement.

Voilà, en somme, une pièce à thèse dont la thèse est gâchée.

Voilà, en somme, une lecture qui sera aussi vite oubliée que terminée ..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Macareux 2016-06-13T21:21:05+02:00
Les Physiciens

Une pièce de théâtre pleine de rebondissements, au suspense très bien mené. Le lecteur ne voit rien arriver, de la même façon que dans "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire".

Questionnements sur la responsabilité du scientifique dans un contexte de guerre froide où chacun des blocs cherche à s'approprier la science qui lui donnera l'avantage décisif contre son adversaire, ainsi que sur l'abnégation de soi pour un but plus élevé.

Un livre très intéressant, à recommander. J'ai néanmoins trouvé le film tiré de la pièce très décevant et pas du tout à la hauteur de l'ouvrage.

Afficher en entier
La Visite de la vieille dame

J'ai lu ce bouquin pour mes cours d'allemand. Je n'ai pas vraiment apprécié. Je trouve l'histoire glauque et qu'elle n'apporte pas grand chose au lecteur. Après, elle est intéressante à analyser, il faut bien le concéder.

Afficher en entier
Le Juge et son bourreau

J'ai du le lire en allemand pour le lycée mais je n'ai pas vraiment été passionnée. Seul le dénouement sur la fin reste intéressant.

Afficher en entier
La Visite de la vieille dame

Décidément, j'aime beaucoup l'écriture, le style et l'humour de Dürrenmatt. Quel talent dans la mise en scène de cette pièce, dans la création de ses personnages tous plus loufoques les uns que les autres, dans ses décors oscillants entre Jardin d'Eden et habitat des Misérables et dans cette intrigue grotesque.

J'ai dévoré ces trois actes me délectant de cette folie absurde. Il est malin ce Dürrenmatt !

Et puis, vers la fin ressortent quand même de grandes questions existentielles : Jusqu'où l'humain est-il capable d'aller pour avoir de l'argent ? Jusqu'où peut-il être créatif pour se donner une parfaite bonne conscience ? Peut-on vivre une vie entière avec un sentiment de vengeance qui parasite nos choix ? Et moi, dans cette situation, qu'aurais-je fait ?

Je ne suis pas habituée à lire des pièces de théâtre. Ce deuxième essai, après "Les Physiciens" de ce même auteur, m'a totalement convaincue. C'est sûr, j'en lirai d'autres ! Et puis, je tenterai d'aller voir cette pièce au théâtre. Je me régale d'avance imaginant Mme Zahanassian, autoritaire, dégoulinante d'autosuffisance, dans ses habits de parvenue clinquants et rutilants.

Un excellent moment de lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camille83500 2017-11-19T11:39:20+01:00
Les Physiciens

J'ai adoré cette pièce de théâtre qui nous emmène aux confins de la folie. Qui est fou, dans l'histoire? Un mélange entre enquête criminelle et réflexion sur la société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2017-12-04T10:55:22+01:00
La Panne

Il faut avoir du courage et aimer Dürrenmatt pour se plonger dans ce petit recueil au titre peu accrocheur et à la couverture austère. Tous les témoins de la lecture ennuyeuse sont au vert. C'est donc vraiment à reculons que j'ai ouvert ses pages.

J'ai lu trois oeuvres de Dürrenmatt. J'aurais dû savoir qu'avec lui il faut s'attendre à tout : au plus fou, au plus délirant, au plus dérangé, au plus surprenant, au plus pétillant. La panne ne déroge pas à la règle.

Dès les premières pages, j'ai revu mon avis et j'ai dévoré avec un immense plaisir cette histoire décalée.

La panne de voiture est le prétexte à ce huis-clos drôle à souhaits qui met en scène une affaire judiciaire de la plus haute importance. Les personnages-acteurs sont attachants et jouent leur rôle à la perfection. Et j'aurais donné n'importe quoi pour pouvoir assister, participer à cette folle soirée en compagnie des 4 compères fous, autour de succulents mets et de vieux vins très rares.

Les mots se succèdent, les sourires apparaissent, la panse se remplit, les fous rires envahissent l'histoire pour délivrer une fin aussi délicieuse que le vacherin servi au dessert.

Friedrich Dürrenmatt est décidément un grand maître. A lui va toute mon admiration !

Afficher en entier
Le Juge et son bourreau

Lu pour le collège, mais j'ai quand même été agréablement surprise, plus dans la manière de mener le récit que le dénouement de l'enquête.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Peche 2018-05-01T11:50:25+02:00
Les Physiciens

Pièce de théâtre à lire pour mon cours d'allemand (bon, j'ai d'abord commencé par la version française chut). Et bien j'ai adoré ! Le livre est court et se lit très rapidement. Je le conseille vivement ! J'ai beaucoup aimé ce questionnement sur le rôle des scientifiques dans la société. Les personnages sont très intéressants et on ne s'attend pas à la fin. L'histoire est bien ficelée. Bref, ce livre est vraiment top !

Afficher en entier
La Visite de la vieille dame

Une pièce très agréable à lire avec fond de réflexion très intéressant.

Afficher en entier

Dédicaces de Friedrich Dürrenmatt
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 6 livres

Albin Michel : 4 livres

Christian Bourgois : 1 livre

Deutscher Taschenbuch Verlag : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode