Livres
464 125
Membres
424 340

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Georges Perec

834 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par isa 2009-09-26T20:49:05+02:00

Biographie

Son père, Icek Peretz (1909-1940), et sa mère, Cyrla Szulewicz (1913-1943), tous deux juifs d'origine polonaise, se marient en 1934. Georges Perec naît le samedi 7 mars 1936 vers 21 h dans une maternité du 19e arrondissement de Paris. Il passera sa petite enfance rue Vilin dans le quartier de Belleville.

Engagé volontaire contre l'Allemagne dans la guerre franco-allemande de 1939, Icek Peretz est mortellement blessé en juin 1940. En 1941, la mère du petit Georges, pour lui sauver la vie, l'expédie à Villard-de-Lans par un train de la Croix-Rouge. Il y sera baptisé et son nom, francisé, deviendra Pérec. Le petit Georges passera là le reste de la guerre avec une partie de sa famille paternelle. Sa mère disparaît en déportation, à Auschwitz, en 1943. Georges retourne à Paris en 1945 où il est adopté par la sœur de son père, Esther, et son mari David Bienenfeld. Leur fille est l’écrivaine Bianca Lamblin.

De 1946 à 1954, il fait ses études à l'école communale de la rue des Bauches (Paris XVIe) avant d'intégrer le lycée Claude-Bernard puis le collège Geoffroy-Saint-Hilaire d'Étampes où il aura pour professeur Jean Duvignaud[2] (avec qui, entre autres, il fondera en 1972 la revue Cause commune). Il entame une psychothérapie avec Françoise Dolto en 1949. En 1954, après une hypokhâgne au Lycée Henri-IV, il commence des études d'histoire qu'il abandonne vite. En 1956, il commence une psychanalyse avec Michel de M'Uzan[3].

De 1958 à 1959, il fait son service militaire à Pau, dans un régiment de parachutistes. En 1960, il se marie avec Paulette Pétras puis il part pour Sfax en Tunisie d'où il revient l'année suivante. Il devient en 1962 documentaliste en neurophysiologie au CNRS. En 1965, il remporte le Prix Renaudot pour Les choses puis, en 1967 il entre à l'Oulipo[4]. Cela marque un point important dans son œuvre littéraire puisque désormais ses textes suivront en général des contraintes de type oulipienne. De plus, Perec est toujours l'auteur emblématique de l'Oulipo. Il est, avec Raymond Queneau et Italo Calvino, l'un des membres de l'Ouvroir dont les ouvrages ont eu le plus de succès[5].

De 1971 à 1975 il fait une psychanalyse avec Jean-Bertrand Pontalis. En 1976 il publie des Mots croisés à un rythme hebdomadaire dans le journal Le Point. En 1978, il publie La Vie mode d'emploi et, suite au succès de cette œuvre, il quitte son emploi au CNRS pour se consacrer entièrement à l’écriture.

Il passe les six dernières années de sa vie avec la cinéaste Catherine Binet dont il produit le film Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz. Il meurt d'un cancer des bronches le 3 mars 1982 à l'hôpital d'Ivry et repose désormais au columbarium du cimetière du Père-Lachaise à Paris[6]. Il y aura de nombreuses publications posthumes de romans et regroupements de textes.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
106 lecteurs
Or
174 lecteurs
Argent
151 lecteurs
Bronze
150 lecteurs
Lu aussi
325 lecteurs
Envies
381 lecteurs
En train de lire
22 lecteurs
Pas apprécié
90 lecteurs
PAL
239 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.53/10
Nombre d'évaluations : 174

2 Citations 131 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Georges Perec

Sortie France/Français : 2012-10-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par choupy78 2018-11-03T19:26:15+01:00
W ou le souvenir d'enfance

J'ai lu ce livre dans le cadre de mes études et il ne m'a particulièrement plu ni déplu. Il est composé de deux récits qui s'alternent. L'un est vraisemblablement autobiographique et l'autre est assez indéfinissable. Il commence comme un genre d'autobiographie sans date précise puis on entre dans ce que j'appellerais le "récit d'une histoire" avant de dériver complètement sur une étrange description. Pourtant, à la fin, au moment où la description s'arrête, l'histoire de départ ne reprend pas. Ce second récit me semble inachevé car nous n'avons pas la suite de la conversation entre les deux hommes ni le pourquoi du comment, quant au sort du garçon, on n'en sait pas plus qu'au début.

Cependant, le livre se lit bien. On ne s'emmêle pas entre l'autobiographie et la fiction, les limites des chapitres et le passage de l'un à l'autre sont clairs. L'écriture est fluide et il est facile de simplement se laisser porter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Samdu91 2018-11-14T15:04:25+01:00
W ou le souvenir d'enfance

Bon ben c'est un livre que j'ai lu pour les cours, et je n'ai pas aimé. Les chapitres sont fluides, la plume est plutôt pas mal, mais je n'ai pas aimé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rosellicamille 2018-12-03T09:14:07+01:00
Un Homme qui dort

Un homme qui dort fait sûrement partie des lectures à savoir prendre à un moment donné. Il faut être plus ou moins prêt à lire ce roman, sinon la découverte risque d'être pénible. Car dans le rien découle la narration. Le vide. De ce fait, il faut savoir se préparer à avoir un nouveau regards, au delà de la narration. Du moins ce n'est que mon avis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shizi 2019-01-05T22:03:07+01:00
Les Choses

Un roman qui est vraiment très rapide à lire, en une journée c'est finie. ^^

J'aime beaucoup la plume de Georges Perec, qui raconte le quotidien de ce couple (Sylvie et Jérôme) qui veulent toujours plus mais qui lorsque qu'ils peuvent faire des changements qui vont pouvoir changer leur vie (comme rénover leur appartement) ne vont pas les faire pour des raisons de peur de la nouveauté ou "fainéantise"?

En tout cas, c'est un témoignage sociologique intéressant même si ce n'est pas une lecture que j'aurais faite sans y être obligé pour le Bac de français.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ninou08 2019-01-24T10:04:53+01:00
Les Choses

Je ne m'y attendais pas mais j'ai bien aimé ce roman, malgré les longues et nombreuses descriptions, et une sorte d'inaction permanente. En fait, c'est une sorte d'étude sociologique, assez triste finalement, qui, pour ma part, m'a donné envie de me bouger et de prendre ma vie en main, sans succomber à la fainéantise et au manque de volonté. Ce roman de George Perec est très intéressant, il apporte beaucoup, lisez-le.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2019-04-13T15:44:25+02:00
W ou le souvenir d'enfance

W ou comment perdre son temps à lire un livre nul X)

Je n'ai pas du tout accroché.

Un chapitre sur deux raconte la vie à W, île où une société totalitaire entretient un régime olympique ultra-compliqué (et dont la description est ennuyante au possible...)

Les autres chapitres racontent l'enfance de l'auteur... Enfin, vu qu'il ne se souvient de rien, c'est "peut-être", "ou alors", "d'après", "mais aussi", "je ne sais plus"... En gros, quand on referme le livre, on n'en sait pas plus sur Perec que quand on l'a ouvert.

A ne surtout pas acheter, ou alors à revendre immédiatement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-04-20T15:50:52+02:00
Les Choses

Certes c'est un livre court et qui se lit rapidement mais malheureusement le sujet et l'écriture ne m'ont pas permis d'apprécier le livre. Il y a de (trop) longues descriptions et peu d'action...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ludivine-76 2019-05-19T18:14:27+02:00
La Disparition

Je reste pantoise face à la prouesse de l'auteur qui a admirablement occulté le "e" de ce roman policier, qui ne m'a pas trop captivée par contre ; ça me rappelle un jeu de mon enfance, où j'ai essayé d'écrire une petite histoire avec plein de mots contenant le "z".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Charcastique 2019-05-22T19:05:04+02:00
W ou le souvenir d'enfance

W ou le souvenir d'enfance rentre dans les poncifs de l'autobiographie où le pacte autobiographique tente d'être respecté à la lettre (l'auteur mêle souvenirs flous et erronés avec recherches précises sur lesdits souvenirs) mais Pérec va y ajouter une fiction qui de prime abord n'a rien de commun avec le récit de sa vie. La révélation, à la fin, du lien qui les unis est assez fort. Ce livre reste un objet littéraire mais je préfère les fictions de Pérec qui sont, elles, fabuleuses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ReadByMoonlight 2019-05-23T22:16:16+02:00
Les Choses

Un livre court mais parfois un peu lourd avec des descriptions interminables bien que cela fasse partie du projet

Afficher en entier

On parle de Georges Perec ici :

Dédicaces de Georges Perec
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Seuil : 5 livres

LGF - Le Livre de Poche : 4 livres

Zulma : 4 livres

Julliard : 4 livres

Denoël : 4 livres

P.O.L : 3 livres

Galilée : 3 livres

Gallimard : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode