Livres
458 507
Membres
411 978

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gilbert Sinoué

Né(e) le 1947-02-18 ( 72 ans )
406 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Papachoultse 2013-02-07T17:07:17+01:00

Biographie

Gilbert Sinoué a suivi un drôle de parcours. Il est né en Egypte, en 1947. Après des études chez les jésuites, il vient à Paris pour suivre l'Ecole normale de musique. Il a alors dix-neuf ans et ne connaît qu'une seule personne dans la capitale. «En Egypte, je vivais sur un bateau, celui que mon père avait racheté au roi Farouk. Il l'avait transformé en navire de croisière pour les touristes. C'est là que j'ai vu chanter Jacques Brel et que j'ai eu la certitude qu'un jour j'écrirais.» Ses débuts parisiens sont difficiles. Il se produit dans des boîtes de nuit, compose. Et puis une première chanson est choisie par Isabelle Aubret, d'autres ensuite par Claude François, Dalida, Jean Marais, Marie Laforêt, Jean-Claude Pascal... «Un jour, j'ai tout arrêté - l'approche de la quarantaine probablement - et j'ai commencé mon premier roman. Je l'ai envoyé par la Poste à Olivier Orban qui l'a publié. Parallèlement, il imagine un feuilleton-fleuve (cent cinquante épisodes), Le destin du docteur Calvet. «J'ai appris à écrire de manière concise, claire, à un rythme d'enfer.» Gilbert Sinoué est devenu romancier à plein temps avec plusieurs gros succès comme Le livre de saphir ou L'enfant de Bruges, étudié dans certaines écoles.

Dans son appartement de Neuilly, comme dans son bureau situé dans l'immeuble voisin, tout rappelle ses intérêts. Des photos de son fils bien sûr, dont ce père tardif affirme qu'il a changé sa vie. Plusieurs beaux livres sur l'Egypte et un narguilé qu'il aime fumer de temps en temps. La photo du fameux bateau de son père, sur lequel il a passé la plus grande partie de son enfance, est posée contre la bibliothèque, à côté du fac-similé du contrat de Flaubert pour Madame Bovary: 800 francs d'à-valoir! Un portrait de Lawrence Durrell nous apprend que Le quatuor d'Alexandrie est son livre de chevet depuis toujours, avec Le rivage des Syrtes de Julien Gracq. La guitare, qu'il gratte encore un peu pour son fils, n'accompagne plus aucune chanson. Tout cela appartient au passé. Aux murs, des peintures de sa femme qui jadis fut infirmière. Dans son bureau s'ouvrant sur un petit jardin, l'ordinateur tient une place de choix. «Je débute souvent mes recherches sur Internet.» En ce moment, il travaille sur Akhenaton. Il ne prend jamais de vacances entre deux livres. «D'abord parce que je vis de ma plume et qu'ensuite il faut que je combatte mon côté oriental. J'aurais une fâcheuse tendance à faire de longues siestes tous les jours. Il faut donc bien que j'aie un aiguillon.» Tout près de lui, il y a la Bible. Il lit régulièrement le Coran, le Nouveau Testament et la Torah. Par passion, par curiosité. Pour tenter de trouver une réponse à l'éternelle question: que faisons-nous sur terre? L'a-t-il trouvée? Probablement pas, mais c'est cette réponse précisément qu'il recherche à travers tous ses livres.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
114 lecteurs
Or
174 lecteurs
Argent
128 lecteurs
Bronze
97 lecteurs
Lu aussi
110 lecteurs
Envies
228 lecteurs
En train de lire
9 lecteurs
Pas apprécié
19 lecteurs
PAL
205 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.44/10
Nombre d'évaluations : 105

5 Citations 103 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Gilbert Sinoué

Sortie Poche France/Français : 2018-05-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Inch Allah, Tome 1 : Le Souffle du jasmin

Livre très instructif sur le Moyen Orient. Il m'a permis d'avoir une idée plus claire de l'origine de ces conflits.Belle écriture. Par contre, je trouve que le rythme du livre est cassé du fait de ces changements de famille à chaque chapitre, parfois plusieurs fois par chapitre.On passe trop vite d'une famille à l'autre.Trop de personnages. J'ai déjà lu plusieurs livres de cet auteur que j'apprécie. Là, j'ai été un peu déçu .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-09-03T15:13:54+02:00
L'Egyptienne

L'auteur a donné vie à d'attachants personnages et une belle histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2017-10-22T16:08:00+02:00
Le livre des sagesses d'Orient

Un livre qui aide à réfléchir, prendre du recul et avancer de par sa sagesse ancestrale. On apprend comme on apprécie la beauté des mots.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilinou146 2017-11-05T22:04:49+01:00
Le Livre de saphir

Un roman emplit d'histoire et d'émotions. D'une rare intelligence, Gibert Sinoué se fait maître dans les énigmes et manie les personnage comme des réalités. Les descriptions, la culture et l'envie d'aventure brûle les yeux du lecteur de bonheur, et la quantité d'informations par page est juste extrêmement surprenante.

Ce n'est pas un livre que l'on quitte une fois terminé. On le refeuillette, on réfléchis encore un peu, on se pose des questions et on s'imagine d'autres fins. D'autres personnages, dans un autre monde. On se dit pourquoi pas? Et puis on sourit, "pas de mon niveau", mais avec un peu de réflexion, on se rend compte que c'est de la culture qu'il faut pour résoudre les énigmes, pas une intelligence hors norme.

Et là, on a envie de se cultiver. De tout comprendre. De résoudre avec les personnages les énigmes qui se dressent devant eux. Spoiler(cliquez pour révéler)On s'éprend d'amour pour Vargas et d'admiration pour Sarrag et Ezra. On s'inquitète pour Manuela et on haït Torquemada.

A lire, absolument, pour les amoureux de l'interrogation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par comete_etoile 2018-02-07T18:56:55+01:00
Le Livre de saphir

Un excellent roman, à lire petit à petit pour bien saisir tous les raisonnements et les énigmes très recherchées. L'auteur a imaginé une belle complexité et avec beaucoup d'humour nous livre des personnages attachants, il fait cohabiter un musulman, un juif et un chrétien qui deviendront soudés par leur quête, leur soif de vérité.

J'ai vraiment adoré ce livre mais ne le place pas en catégorie diamant juste à cause de la fin qui m'a un peu laissée sur ma faim ! Mais il vaut vraiment d'être lu, c'est une petite perle d'invention. Et vous apprécierez particulièrement si la religion est un de vos thèmes de prédilection, comme moi...

Afficher en entier
Averroès ou le sercrétaire du diable

Pourquoi ne tire-t-on pas les leçons du passé ?

Il fallait au moins la plume magistrale de Gilbert Sinoué pour s’attaquer à un monument de la pensée tel Averroès.

« L’ignorance mène à la peur et la peur conduit à la haine », jamais cette phrase n’a autant été d’actualité.

Quand on lit ce superbe roman, il nous vient à l’esprit une toute première chose ; l’âme humaine à bien peu changée depuis Averroès.

Et pourtant, c’est l’époque de la quatrième croisade, du pape Innocent III, celle du roi Philippe Auguste, septième roi de la dynastie des capétiens qui autorisa le retour des juifs en France.

C’est aussi le grand chamboulement dans les dynasties arabes, c’est la fin des Almoravides et le début des Almohades et avec eux, le déclin prévisible de l’âge d’or du rayonnement culturel du Levant.

Sous cette plume inspirée, nous revivons l’âge des Lumières de l’Orient, nous visitons Cordoue, Séville, le luxe inouï des palais, nous sentons les épices dans les souks, nous caressons les plus belles soies, nous cheminons au côté d’un des plus grands philosophes de l’islam.

Nous rêvons derrière les murs épais des riches maisons marchandes, nous enivrant de l’odeur douce des roses.

Nous vibrons à l’unisson de la pensée de ce grand maître, tantôt aimé, tantôt haï, mais toujours réclamé aux quatre coins de l’empire musulman du XII siècle.

Son esprit, beaucoup trop dangereux dans une époque où tout se devait d’être rattaché au divin tant chez les chrétiens que chez les musulmans, était d’un libéralisme presque moderne.

On assiste tout au long de cette magnifique vie d’Averroès à la luminosité du monde musulman face à l’obscurantisme de l’Occident chrétien.

De nos jours les rôles sont inversés semble nous dire Gilbert Sinoué.

Un autre sujet et non des moindres est évoqué ; celui du danger des interprétations, des traductions et du doute qui en résulte.

L’auteur nous présente l’influence du philosophe au travers des siècles, les débats passionnés qu’il déchaina.

Ainsi nous rencontrons Thomas d’Aquin et sa croisade contre Averroès alors que certaines de ses propres théories en sont proches. Dante, Pétrarque, tous ont jugés, débattus passionnément sur les écrits de ce libre-penseur du XII siècle.

Peut-être, nous laisse entrevoir l’auteur, il y a avait-il une jalousie devant la pérennité de la pensée du philosophe musulman.

Comment dans un Occident écrasé par l’omniprésence et la puissance du clergé pouvait-on accepter le libéralisme, l’érudition des femmes dans ces pays d’Orient.

Fréderic II dérange, le pape, le clergé par sa pensée moderne.

Gilbert Sinoué nous montre un Orient lumineux, innovant, libre, donnant naissance à des médecins, des astronomes, des mathématiciens.

Les universités de Salerne et de Montpellier bénéficient de cette manne venue de Méditerranée.

C’est l’influence de la Perse qui se fait encore sentir.

Nous assistons aux prémices du lent déclin du monde arabo-musulman.

Avec une facilité déconcertante, la plume de Gilbert Sinoué nous dresse un portrait admirable de ce monde foisonnant d’innovations

Son écriture coule comme le miel, enchante notre esprit, apaise nos âmes, nous oblige à nous questionner sur les liens parfois étroits qui unissent foi et philosophie.

Il nous pousse à cette réflexion quant à la réalité des dogmes des religions chrétiennes et musulmanes.

Car nous dit-il, « Le questionnement mène à la sagesse ».

©Kariane Maxwell, février 2018

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecteuraddict 2018-03-26T09:05:49+02:00
Le Livre de saphir

Plusieurs personnages adorant le même Dieu de manière différente sont à la recherche du livre de saphir qui contient la parole de Dieu.

Alors, qu'en cette fin de Reconquista, règnent la haine et le fanatisme ; alors que la guerre et les bûchers ensanglantent la terre d'Espagne ; un rabbin, un docteur musulman et un moine franciscain s'unissent et nous donne une fantastique leçon de d'humanisme et de tolérance.

Ce, roman philosophique et initiatique, est illuminé par le style flamboyant de l'auteur. Sorti, il y a trente ans, il est à lire où à relire d'urgence en ces temps où sur d'autres bûchers, virtuels ou réels, sont alimentés par la bêtise des ignorants et la haine de la différence.

Afficher en entier
La nuit de Maritzburg - L'éternel amour de Gandhi

Magnifique livre ou l'on apprend beaucoup de la vie de Gandhi, de sa vie auprès de autres mais aussi de sa famille en voyant toutes les faces de se personnage. Mr SINOUE a réussi à retracer l'histoire au travers de Mr KALLENBACH et qui m'a aussi motivé à rechercher son histoire.

Ce livre est à lire avec plaisir à la découverte d'une partie de la vie d'un grand homme

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2018-10-01T23:07:04+02:00
Avicenne ou la route d'Ispahan

L'auteur prétend s'inspirer du récit de voyage rédigé par El-Jozjani, le compagnon de route de Ali Ibn Sina alias Avicenne. Pourtant la trame de la fin du récit s'avère passablement imprécis et flou. En d'autres mots, Yasmina, la compagne de Avicenne s'est-elle suicidée ou a-t-elle accompagné le calife pour mieux l'empoisonner. Je suspecte donc l'auteur de prendre quelques libertés avec la vérité historique. Mais cela ne pénalise en rien le souffle du récit.

Je m'empresse de terminer ce livre avant mon voyage en Iran. La partie iranienne du périple d'Avicenne sera une mise en jambe en quelque sorte. Pour ce qui est de la partie en Uzbekistan, j'avais déjà voyagé deux fois dans cette contrée et l'auteur ravive les souvenirs de superbes voyages.

Que Avicenne naquit du côté de Boukhara, qu'il vécu au environ de 1.000 après J-C, que dès l'âge de 18 ans il s'avéra être un médecin exceptionnel, que son meilleur ami était juif, que sa mère l'était sans doute également, que son père était ismaélien, qu'il aimait le bon vin, ce sont toutes des informations introuvables dans WIKIPEDIA. Elles confirment que nous avons à faire à un personnage au croisement de différentes cultures.

Il fit un séjour à Urgench dans le khanat de Kiva au Sud du lac Aral et donc à 400 km dans le NO de Boukhara. À Kiva qui est situé à 40 km dans le SO de Urgench, ce n'est pourtant pas sa statue qui vous accueille au pied de la muraille de briques crues. Au pied de la muraille trône Al Kwarezmi (Al Choresmi) à qui l'on doit le concept d'algorithme.

Après une très pénible traversée du désert Dasht-e Kavir, on retrouve Ibn Sina à Rayi à côté de Téhéran où il est impliqué dans des guerres entre des potentats turcs et perses locaux.

L'auteur introduit un soupçon de merveilleux à Hamadhan, une touche des "Mille et une Nuits". Il reçoit le récit de sa compagne d'origine grecque qui fut la favorite du calife de Bagdad. Nommé vizir à Hamadhan, il se voit contraint de fuir pour échapper à une révolte de mercenaires Mamelouks. Il se réfugie à Ispahan. Il meurt à Hamadhan au terme d'une existence très mouvementée.

Ouvrage extrêmement utile pour qui veut connaître la Perse du 11° siècle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loupblanc06 2019-01-13T11:24:34+01:00
Le Livre de saphir

Très beau roman d'un auteur particulièrement érudit sur la question religieuse . Une quête spirituelle et ésotérique passionnante.

Afficher en entier

Dédicaces de Gilbert Sinoué
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 10 livres

J'ai lu : 8 livres

Denoël : 7 livres

Flammarion : 7 livres

LGF - Le Livre de Poche : 4 livres

Calmann-Lévy : 3 livres

Albin Michel : 3 livres

Pygmalion : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode