Livres
511 919
Membres
522 940

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gillian Flynn

1971-02-24
1 483 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par schting 2010-02-24T14:32:59+01:00

Biographie

Après une enfance passée à Kansas City, Gillian Flynn s'installe à New York puis à Chicago où elle poursuit une carrière d'écrivain démarrée sur les chapeaux de roues. Son premier roman, 'Sur ma peau', est en effet très remarqué après sa sortie en 2006 aux Etats-Unis sous le titre 'Sharp Objects' (objets tranchants), un titre qui en dit long. Ce thriller met en scène une investigation sur la disparition d'une petite fille, mais dépasse largement les frontières du roman policier pour plonger dans l'univers d'une héroïne au passé douloureux évacué par l'automutilation. Si Gillian Flynn n'a rien en commun avec son héroïne (l' enfance de l'écrivain ayant été très heureuse), elle dit avoir eu l'envie de devenir journaliste dans le domaine criminel. Elle sort ainsi diplômée de journalisme de l'université de Kansas avant de poursuivre sa formation à l'école de journalisme Medill de la Northwestern University. Après avoir écrit pour différents journaux, elle est finalement embauchée chez Entertainment Weekly comme critique TV et se lance parallèlement dans l'écriture. Lectrice d'Agatha Christie et Dorothy Sayers, Gillian Flynn a un penchant pour les mystères et les romans policiers mais se plaît surtout à évoluer dans la mentalité de son personnage et à en dresser un portrait psychologique. Que ce soit pour la critique ou pour la fiction, l'écriture est constamment présente pour Gillian Flynn et fait partie intégrante de sa vie.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
255 lecteurs
Or
577 lecteurs
Argent
351 lecteurs
Bronze
246 lecteurs
Lu aussi
284 lecteurs
Envies
885 lecteurs
En train de lire
54 lecteurs
Pas apprécié
84 lecteurs
PAL
805 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.67/10
Nombre d'évaluations : 461

0 Citations 305 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Gillian Flynn

Sortie France/Français : 2018-03-27

Sortie Poche France/Français : 2019-05-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Aline-100 2020-02-13T09:50:30+01:00
Sur ma peau

Si vous aimez les romans mettant en scène des familles dysfonctionnelles, foncez ! Ce roman est fait pour vous.

Voilà une petite galerie de personnages, juste pour vous donner une idée.

Tout d'abord, nous avons Camille Preaker. Camille a le corps couvert de cicatrices. de la nuque jusqu'aux orteils (et même, si j'ai bien suivi, entre les orteils). La jeune femme de 30 ans a commencé à s'automutiler à l'âge de 13 ans et seul un petit rond de peau au milieu de son dos (trop difficile à atteindre) a échappé aux mots qu'elle a gravés dans sa chair (« Mauvais », « Disparaître »).

Adora, sa mère, est aussi chaleureuse qu'un glaçon. Surtout préoccupée par sa petite personne, Adora n'a d'yeux pour ses filles que lorsque celles-ci sont malades : dans ce cas, elle joue les infirmières dévouées afin de montrer à tous quelle bonne mère elle est. Camille se rappelle d'ailleurs que, lorsqu'elle était enfant, sa mère ne la cajolait qu'en public : une fois rentrée à la maison, madame ne voulait plus entendre parler d'elle (sympa, non ?)

Amma (Amity) est la petite demi-soeur de Camille. Agée de 13 ans, c'est la lolita dans toute sa splendeur. A la maison, elle joue les gamines en robe vichy (et petites chaussettes de dentelle ? Gillian Flynn ne le dit pas, mais ça cadrerait bien avec le personnage), s'amuse avec une maison de poupée et se fait bercer par Adora avant de piquer des colères monstrueuses. En ville, elle se promène en mini-jupe et bustier et terrorise les gamins de son collège qui sont moins populaires qu'elle : elle va même jusqu'à gifler l'une de ses « amies ». La gamine passe également du temps dans l'élevage de porc de sa famille, où elle va admirer les porcelets et les truies qui se font massacrer avant d'être transformés en jambon (#weirdo).

Quant à Alan, le beau-père de Camille, il prononce environ 5 phrases tout au long du roman. C'est l'homme absent, incolore et insipide dans toute sa splendeur.

Dans ces conditions, on comprend vite pourquoi Camille a coupé les ponts avec sa chère famille. Et pourquoi revenir à Wind Gap après tout ce temps est aussi difficile pour elle.

Mais Curry, le rédacteur en chef du journal pour lequel travaille la jeune femme a tout de même raison sur un point : qui serait mieux placée qu'elle pour écrire sur la disparition et le meurtre de deux fillettes dans cette petite ville du Missouri ? Camille connaît en effet les mentalités de Wind Gap : elle sait à quel point les gens peuvent y être violents, sans même s'en rendre compte.

Etrangement, Wind Gap m'a rappelé le Derry de Stephen King dans Ca. Il y a, à Wind Gap, une sorte de colère rentrée, une violence latente et insidieuse qui semble ronger tous ceux qui viennent de cette ville. Camille elle-même, alors qu'elle vit à Chicago depuis des années, n'y échappe pas : quelque chose de cette ville reste gravé en elle aussi sûrement que les mots dans sa peau et la poursuit inlassablement.

Mais la ville est son ambiance n'excusent pas tout. Certaines personnes sont profondément anormales et c'est cette anormalité qui constitue le coeur de l'intrigue.

Le coupable des meurtres et le mobile ne sont pas très compliqués à deviner. Une fois que l'on a cerné les caractères des différents protagonistes (qui sont tout de même assez nombreux), il n'est pas difficile de comprendre où Gillian Flynn veut en venir. Mais « Sur ma peau » reste un bon suspense et la psychologie des personnages est particulièrement bien maîtrisée par l'auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fleurdencre 2020-03-21T09:40:08+01:00
Les Apparences

Une machination incroyable. L'auteur arrive à nous manipuler comme son personnage manipule les autres. Je me suis fait avoir à plusieurs reprises.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelurus 2020-03-28T17:36:02+01:00
Les Lieux sombres

Je passe par hasard devant ce roman et mon regard est attiré par la couverture : "tient, ça à l'air sympa" me dis-je après avoir lu la quatrième de couverture. J'ajoute donc ce roman à mes achats.

Et ce livre fut pour moi une grande surprise et une très agréable découverte.

C'est d'ailleurs grâce à lui que j'ai renoué avec le genre policier que j'avais laissé de côté depuis de nombreuses années.

Une intrigue rondement menée, un suspense soutenu et au final une histoire tragique qui se déroule devant nos yeux ébahis.

D'autres livres du même auteur ont depuis rejoint ma liste de PAL et c'est avec impatience que je vais bientôt les découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelurus 2020-03-29T15:33:16+02:00
Sur ma peau

Ambiance malsaine durant toute la lecture, une lourdeur dans la ville et des meurtres que la jeune Camille va devoir élucider. Mais surtout elle va devoir replonger dans son passé torturé pour découvrir la triste vérité sur la ville de Wind Gap et sur elle-même.

Une plongée au plus profond de l'être humain et de ce qu'il a de plus sombre mais avec une lueur d'espoir qui peut tout changer.

Premier roman de Gillian Flynn mais déjà un chef-d'oeuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelurus 2020-03-29T16:18:35+02:00
Nous allons mourir ce soir

Le livre le plus étrange lu par Gillian Flynn. Une petite nouvelle déstabilisante en attendant le prochain roman de l'écrivain.

En lisant ce livre j'ai eu le plaisir (ou pas) de passer par divers émotions.

Ne jamais se fier aux premières phrases d'un roman, vous risqueriez de passer à côté de quelque chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plou 2020-04-25T13:44:02+02:00
Les Lieux sombres

Très bon thriller de Gillian Flynn ! J'adore sa façon d'écrire et de décrire les situations et sentiments. J'avais beaucoup aime Les apparences et j'ai tout autant apprécié la lecture de ce livre ci. Très perturbant d'avoir les informations au compte goutte au fur et à mesure de l'enquête de Libby ! J'adore les histoires en deux temps : passé et présent !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2020-05-04T19:39:19+02:00
Sur ma peau

Un thriller psychologique qui se lit bien. Les personnages sont presque tous sombres, la ville est lugubre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AmElie-114 2020-05-09T00:13:17+02:00
Sur ma peau

Ce roman est le premier que je lis de cette autrice. J'ai aimé le style, l'histoire, le déroulé des evenements, les personnages. Je suis impatiente de découvrir ses autres romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par m4r13 2020-05-30T00:29:00+02:00
Les Apparences

J'ai beaucoup aimé ce thriller pleins de rebondissements. Impossible d'arrêter sa lecture avec les punch à la fin de chaque chapitre. À lire certainement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFacesLitteraires 2020-06-14T17:21:34+02:00
Les Apparences

Un scénario d’une profonde perfection, inattendu. L’histoire est menée d’une main de maître, principalement le suspense et la construction de la personnalité des personnages. Toutefois, je ne suis pas totalement convaincue par le style de l’auteur, trop de précision et de détail ; la première partie est lisse, trop « académique » ; cela laisse peu de place à l’émotion. La seconde est beaucoup plus intéressante, avec, légèrement, moins de mystère et donc une énigme révélée, aussi le récit paraît dérangé et dérangeant. Je me suis clairement fait surprendre par le ton, le développement et l’intrigue de ce livre. Mais est-ce que cette œuvre possède une vraie fin ? Non, je me sens abattue envers le dénouement. Ce n’est ni un happy-end, ni un sad-end ; je me suis imaginé une suite après les derniers mots.

Nick est tellement peu intéressant au début, je ne me suis pas du tout attachée à ce personnage ; malgré toute la conception autour de lui. Il a fait beaucoup d’erreurs durant les deux dernières années de son mariage, et, même après la disparition d’Amy, il continue d’en faire. Et ce n’est pas un mari très inquiet pour sa femme, mais un homme sans, réellement, de sentiment ou d’émotion à revendre ou à partager. Il est plat, terne, insensible, sauf pour sa sœur et lui-même. C’est un protagoniste égoïste, il veut paraître comme un « homme bien » aux yeux des autres et c’est tout ce qui compte pour lui. Au final, sa façon d’être et ses fautes vont se retourner contre lui. Du coup, lorsqu’il entre en action ; Nick devient enfin un « héros », pas spécialement « héroïque » et « honnête », évidemment, toutefois il se transforme pour être un peu moins égocentrique.

Amy est tellement plus fascinante, toutefois elle est une héroïne avec plusieurs personnalités. Je vais tenter d’en révéler le moins possible, sur elle. Son esprit fonctionne comme une toile d’araignée, ses idées et la façon dont elle analyse tout, est presque effrayant. C’est quelqu’un de surprenant, sans conteste. En dehors d’une forte admiration et pitié que je lui porte, ce n’est pas le genre de femme dont je me sens proche mentalement. Elle fonctionne un peu comme Nick, au final ; être « parfaite » est important ou du moins elle souhaite être vue ainsi. Toutefois, elle possède autant d’amour que de haine dans son cœur, elle est vraiment très spéciale. Par contre, elle sait avoir ce qu’elle veut, et ne pas l’obtenir, c’est comme se prendre une morsure de mygale et risquer la mort.

Comme je l’ai mentionné plus haut, la première partie est ennuyeuse, donc inexpressive ; presque sans intérêt. Et elle tient sur 368 pages, autant dire que c’est très long. Ensuite, l’histoire se dynamise et cela apporte un nouveau souffle, il y a enfin un sens à tous ces mystères. Le suspense est extrêmement présent, parfois trop de mon point de vue ; laissant peu de place aux émotions et à un rythme fluide. C’est un récit surdéveloppé sur le plan des éléments, des faits ; mais je n’ai pas ressenti de bouleversement en dehors de la surprise. Un thriller bien plus qu’original, pour moi, débutante dans ce style-là — cependant je n’ai pas trouvé de messages essentiels au synopsis, à l’exception de « Les apparences » peuvent être trompeuses, sans aucun doute.

C’est la première fois que j’ouvre un roman de Gillian Flynn, je n’ai pas accroché entièrement, principalement en cause des précisions abondantes et généreuses. L’auteur donne le point de vue de Nick et d’Amy, c’est un bon choix pour un ouvrage de plus de 600 pages. Une plume trop détaillée, parfois fade ; mais cela reste prenant après les 368 pages passées.

Une lecture impensable, inimaginable. Bien qu’elle soit superficielle, j’ai passé un bon moment. C’est très différent de ce que je lis habituellement, je sors de ma zone de confort avec « Les apparences ». L’histoire est réellement bien rédigée, me mettant dans un état d’incompréhension au départ et me laissant un peu sur les nerfs. J’ai eu l’impression d’être prise pour une marionnette avec cette œuvre, c’est une sensation inédite. Nick et Amy, deux personnages complètement étranges, ils sont réellement structurés, et cela, du début jusqu’à la fin ; pourtant je n’ai pas apprécié leur caractère — Nick manque de vivacité, en comparaison, Amy en possède en excès. Un récit clairement pas ordinaire, détenant une tonne de suspense ; des événements pour l’élaboration en soustrayant toute possibilité d’émotion et une écriture démesurée où des données parfois inutiles apparaissent. Aussi, j’ai visionné le film juste après avoir fermé le roman, il n’y a aucune différence entre les deux ; juste un peu moins d’enrichissement, ce qui n’est pas plus mal.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2020/06/les-apparences.html

Afficher en entier

Dédicaces de Gillian Flynn
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

Sonatine : 3 livres

Crown Publishing Group : 2 livres

Calmann-Lévy : 1 livre

Shaye Areheart Books : 1 livre

Audiolib : 1 livre

Phoenix : 1 livre

Kéro : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array