Livres
473 006
Membres
446 358

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gitty Daneshvari

196 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Gitty Daneshvari est né à Los Angeles à un père iranien et une mère américaine. Comme un enfant elle a parlé incessamment, sentant le besoin de faire des remarques sur tout autour d'elle. Tandis qu'à premier charmé par sa nature verbeuse, sa famille s'est bientôt fatiguée du commentaire constant. C'est comment elle a trouvé l'écriture - c'était meilleur que l'entretien puisque(depuis que) elle même n'a pas eu besoin de quelqu'un d'autre pour le faire avec.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
18 lecteurs
Or
65 lecteurs
Argent
68 lecteurs
Bronze
63 lecteurs
Lu aussi
72 lecteurs
Envies
120 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
48 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.54/10
Nombre d'évaluations : 46

0 Citations 66 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Gitty Daneshvari

Sortie Poche France/Français : 2018-06-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par entropia4 2015-08-06T15:43:43+02:00
L'école de la peur, Tome 1

je l'ai lut quand j'était petite mais je me souvient qu'il m'a beaucoup plut et que je l'ai finit en deux jour donc bravo

Afficher en entier
L'école de la peur, Tome 2 : Non, l'école n'est pas finie !

j'ai lut le tome 1 y a trois ans et je vient d'apprendre la sortie de celui là j'espère qu'il va me plaire

Afficher en entier
L'école de la peur, Tome 2 : Non, l'école n'est pas finie !

J'adore, c'est juste loufoque et totalement délirant ! Que dire de plus ?

Afficher en entier
L'école de la peur, Tome 1

Je ne me souviens plus vraiment de ce livre mais à mon souvenir, je crois qu'il était assez bien !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nuage36 2016-06-05T09:01:37+02:00
L'école de la peur, Tome 1

Un livre sympa à lire, mais une histoire très prévisible. Sinon, il est assez drôle et les personnages sont attachants

Afficher en entier
La ligue des enfants extra ordinaires, Tome 1

Un grand merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat et leur confiance.

L'auteur nous propose un roman court et loufoque sur l'espionnage, à lire sans modération pour petits (et grands) enfants.

Nous retrouvons Shelley et Jonathan, deux enfants âgés de 12 et pour le moins ordinaires, normaux, moyens, banals, insignifiants, jusqu'au jour où ils feront la rencontre d'Hammett et l'infirmière Maidenkirk qui leur annonceront leur recrutement dans La ligue des enfants ordinaires pour sauver leur pays.

M'éloignant tout doucement de ma jeunesse, la littérature pour cette catégorie d'âge est toujours une grande aventure pleine d'appréhensions.

Bien que cette lecture débute sur les chapeaux de roue, il m'a fallu un petit temps d’adaptation concernant l'écriture parfois trop simpliste. Toutefois, sa simplicité n'enlève pas pour autant son efficacité.

Même si le suspens n'a pas été la chose la plus transcendante pour moi, puisque j'avais découvert depuis un petit moment qui se cachait derrière le masque de notre méchant, le rythme nous permet de nous plonger sans trop de soucis dans l'histoire et surtout de nous prendre au jeu et nous faire mener l'enquête au côté de nos deux jeunes héros.

Pour moi, ce roman possède avant tout deux points forts.

Le premier, c'est le message qu'il souhaite faire passer. L'adolescence ou la pré-adolescence n'est pas toujours facile et apporte son lot de questionnements. Ici, les deux protagonistes n'ont rien d'exceptionnels, mais sont amenés à faire des choses remarquables. Les collégiens ne sont pas tendres entre eux et il suffit d'être ''un peu trop ainsi'' et ''pas assez comme ça'' pour se sentir rejeté et sans intérêts pour autrui. Tout dans ce livre est fait pour montrer que, même une personne dite ''banale'' ou ''ordinaire'' est capable du meilleur.

Le deuxième, c'est tout simplement l'humour. Un livre sans humour, c'est un peu comme une crêpe party sans Nutella, ça n'a pas la même saveur. De ce fait, les personnages sont, pour la plupart, tous atypiques et fous-fous.

L'histoire est agrémentée avec de magnifiques illustrations (de James Lancett) reprenant des passages clefs du livre et rendant le tout très vivant. J'ai également beaucoup aimé les documents confidentiels représenté au début des chapitres, composées de petites citations qui m'ont beaucoup fait sourire.

En conclusion, La ligue des enfants extra ordinaires est un très bon roman jeunesse qui m'aura fait passer un agréable moment. Il s'agit d'une petite enquête bien sympathique qui plaira aux enfants, mais aussi aux plus grands.

Lien du blog : http://aliybooks.weebly.com/contemporain---jeunsse/la-ligue-des-enfants-extra-ordinaires

Afficher en entier
La ligue des enfants extra ordinaires, Tome 1

Je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour ce service presse. Je ne dis jamais non à un petit roman jeunesse tout mignon, encore plus lorsqu’il est criblé d’illustrations. Il faut dire que le résumé m’a bien amusée, et j’avais envie d’un peu de légèreté.

Jonathan et Shelley sont deux enfants banals. Leur vie est peu trépidante, voire mortellement ennuyeuse. Ils èrent dans leur collège comme des fantômes, personne ne s’attarde sur eux ou ne fait attention à ce qu’ils ont à dire. Chacun vit cet état de fait à sa manière. Jonathan se fait tout petit et accepte son sort, tandis que Shelley redouble de loufoqueries pour attirer l’attention. Mais un jour, ils vont s’apercevoir que leur capacité à passer inaperçus peut devenir une véritable force, et que ce don est susceptible de servir le pays tout entier. C’est ainsi que Jonathan et Shelley vont intégrer la ligue des enfants ordinaires, une organisation top secrète où les enfants les plus insignifiants sont utilisés à des fins d’espionnage.

J’ai passé un moment agréable avec ce petit livre. L’histoire est mignonne comme tout et drôle à plusieurs reprises. On plonge dans une ambiance bon enfant, sans grande prétention, mais efficace quand même. C’est tout de même un livre axé sur la jeunesse, alors ne cherchez pas une quelconque complexité, vous n’en trouverez pas. Les personnages sont bien souvent caricaturaux, mais dénoncent d’une manière détournée la rigueur que l’on attend des enfants dès leur plus jeune âge. Ce besoin d’exister et de s’accomplir en attirant l’attention, en faisant parler de soi.

Les illustrations égayent encore plus le récit, rendant le tout très entraînant et dynamique. Sans oublier l’humour un peu aigre et caustique, auquel je suis toujours très sensible. J’ai particulièrement aimé les petites déclarations des enfants ordinaires à chaque début de chapitre ; ils prêtent à sourire et même à rire. C’est simple, frais, mais bourré de sarcasmes. Tout ce que j’aime ! Pour vous donner un petit exemple :

Je mange trois bols de myrtilles - qui sont censées stimuler le cerveau - par jour depuis six mois, mais je suis toujours aussi nulle en algèbre. Simone T. Baxter, 15 ans. Chubbuck, Idaho

Quand aux personnages, j’avoue avoir été attendrie par Shelley, la plus fantasque des fantasques, l’extraterrestre du duo ! Contrairement à Jonathan – qui se montre bien souvent désabusé et rabat joie –, elle dit tout ce qui lui passe par la tête sans jamais se mordre la langue. Ça donne bien souvent un résultat cocasse. Tous les deux paraissent sans intérêt aux yeux des autres, et très franchement, je me suis bien demandé pourquoi. C’est sympathique de les découvrir. Comme ça a été très justement dit dans l’histoire, ils évoluent dans l'angle mort du monde, ce qui leur confère un avantage non négligeable.

En résumé, même si ce livre ne laisse pas de place à la surprise, j’ai passé un joli moment avec Jonathan et Shelley. Gitty Daneshvari nous prouve que les personnes ordinaires peuvent accomplir des actes extraordinaires. Et c’est une très belle moralité. La ligue des enfants (extra) ordinaires est une petite histoire simple, à prendre avec humour.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/la-ligue-des-enfants-extra-ordinaires-gitty-daneshvari

Afficher en entier
La ligue des enfants extra ordinaires, Tome 1

L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier http://revesurpapier.blog4ever.com/la-ligue-des-enfants-ordinaires-de-gitty-daneshvary

Jonathan et Shelley sont deux enfants insignifiants. Ils n'ont pas d'amis. On ne les remarque jamais vraiment. On ne se souvient même pas de leur prénom. Pour le reste du monde, ils sont presque comme... invisibles. C'est bien pour toutes ces raisons qu'ils sont sur le point d'être recrutés, pour rejoindre La Ligue des Enfants Ordinaires. Une mission de la plus haute importance leur est alors confiée lorsque le vice-président des Etats-Unis est kidnappé et des informations confidentielles volées...

C'est un petit roman plein d'humour qui m'a été très agréable à lire. En particulier grâce à cette poignée de personnages qui marquent les esprits et ses passages quelque peu tirés par les cheveux. Il ne faut rien de plus pour faire sourire le lecteur pendant toute la lecture. Jonathan et Shelley sont deux personnages étonnants. Contrairement à ce qu'on pourrait attendre de deux espions, ils ne sont dotés d'aucun talent particulier et ne sont aucunement remarquables. Contre toute attente, c'est exactement ce qui pimente l'aventure car rien ne se passe comme prévu.

J'ai particulièrement aimé la petite Shelley. C'est une petite fille qui parle vraiment beaucoup. Il faut avouer, le plus souvent pour ne rien dire. Mais c'est plus fort qu'elle. Elle bavarde encore et encore, en espérant qu'un jour on l'écoute vraiment. En attendant, elle dit beaucoup de bêtises et on se demande bien où elle va chercher tout ça. Elle nous sort des expressions assez drôles et nous fait part de ses réflexions farfelues. J'ai également aimé son coté enthousiaste et confiant, dans les moments où Jonathan est beaucoup plus pessimiste. Même si avouons le, on comprend pourquoi il redoute l'échec.

En vérité, ces deux personnages nous sont présentés bien plus comme des anti héros, que des petits héros qui vont sauver le pays. Ils ne sont pas très malins, ni très courageux. Avec des petits agents aussi incompétents, on ne voit pas comment ça pourrait bien se terminer. Et pourtant, il est facile de s'amuser de leurs mésaventures. C'est un roman jeunesse drôle et entraînant, avec en prime un beau message. Nous sommes tous un peu spéciaux, à notre manière, nul besoin d'entrer dans une case !

Afficher en entier
La ligue des enfants extra ordinaires, Tome 1

Un roman tout gentillet, qui change les idées.

Bon on ne va pas se mentir, l'histoire est du déjà vu et l'ensemble est très enfantin mais j'ai passé un bon moment de lecture. Les personnages sont attachants et touchants et j'ai aimé l'humour de l'histoire.

Afficher en entier
La ligue des enfants extra ordinaires, Tome 2 : Géniaux... ou presque

Un deuxième tome aussi sympa que le tome précédent.

C'est léger, c'est drôle et on ne se prend pas la tête.

Après si je veux être honnête, cette série vise plus un public jeunesse, qu'adulte.

Afficher en entier

Dédicaces de Gitty Daneshvari
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Castelmore : 5 livres

Michel Lafon : 3 livres

Plon jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode