Livres
523 579
Membres
541 328

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Greg Bear

Auteur

202 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par anonyme 2010-04-08T07:59:22+02:00

Biographie

Né en 1951, Gregory Dale Bear commence très tôt à écrire, puisqu'il propose ses premiers textes en 1964, à l'âge de 13 ans à peine. À cette époque, il suit son père qui sert dans l'US Navy et voyage au Japon, aux Philippines et en Alaska. Sa première nouvelle Destroyers, est publiée en 1967 dans un magazine. À cette occasion, il triche sur son âge et prétend être majeur pour pouvoir être publié. En 1968, il retourne en Californie à l'Université de San Diego d'où il sort diplômé en 1973. Deux ans plus tard, il épouse Christina Nielson (ils divorceront en 1981). Son premier roman, Hegira, est publié en 1979 mais ne rencontre qu'un succès très modeste. À cette époque, et jusqu'en 1982, il travaille comme chroniqueur littéraire pour un journal de San Diego.

L'année 1983 sera riche en évènements pour lui. Tout d'abord, il se marie à nouveau avec Astrid Anderson (la fille de l'écrivain Poul Anderson). Ensuite, il gagne successivement deux prix Hugo et un prix Nebula avec ses nouvelles Hardfought et Bloodmusic (ce dernier titre sera par la suite développé sous forme d'un roman, titré La musique du sang en français).

En 1985, il publie son roman Éon qui est un succès immédiat. La sortie trois ans plus tard d'Éternité le consacre comme l'un des grands de la science-fiction.

Avec sa femme, il édite le forum de la Science Fiction and Fantasy Writers of America pendant deux ans. Il est également président de cette association de 1988 à 1990. Il participe au National Citizens Advisory Council on Space Policy avec Jerry Pournelle, James Ransom et Larry Niven. Il a notamment participé à l'écriture de Fondation et chaos, ultime hommage à Isaac Asimov et son cycle de Fondation.

Greg Bear a de plus été journaliste, dessinateur pour des magazines de science-fiction, libraire et conseiller technique pour quelques séries télévisées. Il a été consultant pour plusieurs grandes compagnies, parmi lesquelles Microsoft pour la première version de la Xbox.

Il a deux enfants, un fils Eric né en 1986 et une fille, Alexandra, née en 1990.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
64 lecteurs
Or
111 lecteurs
Argent
67 lecteurs
Bronze
51 lecteurs
Lu aussi
74 lecteurs
Envies
150 lecteurs
En train de lire
6 lecteurs
Pas apprécié
16 lecteurs
PAL
191 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.08/10
Nombre d'évaluations : 91

0 Citations 38 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Greg Bear

Sortie Poche France/Français : 2013-05-31

Sortie USA/English : 2013-01-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Halo, La Saga Forerunner, Tome 2 : Primordium

Second tome de la nouvelle série sur l'univers de Halo, développée par Bear, après Halo cryptum.

Cette nouvelle série, et cela se vérifie dans ce second tome, est beaucoup plus calme et cérébrale que les célèbres : La chute de Reach, Les Floods et Opération First Strike plus orientés sf militaire.

Petit rappel historique : Il y a de cela des éons, les humains et les Forerunners se sont affrontés lors d'un violent conflit. L'humanité défaite a vu ses principales colonies détruites. Ses membres ont régressé et se sont divisés en de nombreuses sous-espèces et n'occupent plus qu'une seule planète : Erdé-Tyrène.

Dans le premier tome, Chakas et le Traqueur, deux humains, aidés en cela de Novelastre, jeune forerunner, ont libéré le Dictate qui s'est opposé au Maître-bâtisseur , à l'origine des Halos. Faits prisonniers, puis échappés, Novelastre se retrouve sur l'Arche de la bibliothécaire (l'épouse du Dictate), Chakas et le traqueur sur un Halo.

Mais ce halo est particulier. Il est infecté par la maladie déformante (les floods) et corrompu par l'abject prisonnier, le primordium, (le dernier précurseur ?), libéré de sa prison temporelle et qui a juré la perte des Forerunners. Les humains, guidés par Génocode et envahis des anciens esprits guerriers de la grande humanité (grâce au travail de la bibliothécaire, chargée de la sauvegarde des espèces) vont-ils y trouver leur revanche ?

Le problème, c'est que durant les 180 premières pages du roman, soit la moitié de l'oeuvre, il ne se passe pas grand chose. Chakas, se retrouve à arpenter le Halo, accompagné de deux humains rencontrés sur place, à la recherche du Traqueur. C'est long et cela n'apporte rien à l'histoire.

Elle s'accélère malgré tout à mi-chemin et on en apprend un peu plus sur les interactions entre les humains, les forerunners (et les diverses factions qui s'opposent) et les floods.

Bref, un mix entre deux étoiles pour la première partie et quatre pour la seconde.

La série est une trilogie. Gageons que le dernier tome, qui devrait répondre à toutes nos interrogations, sera un peu plus emballant.

Afficher en entier
Halo, La Saga Forerunner, Tome 1 : Cryptum

Après avoir lu et commenté la trilogie des halos traduite en français:

Halo, Tome 1 : La chute de Reach

Halo, Tome 2 : Les Floods

Halo, Tome 3 : Opération First Strike

Je me suis lancé avec avidité sur ce nouvel opus.

Un avertissement s'impose : Les 3 premiers tomes étaient des livres de sf militaire avec action et combats débridés. Avec cet ouvrage, on change totalement de registre. Il s'agit plutôt d'un space opéra, aventures quête. (Pas trop de hard science dont l'auteur est présenté comme en étant le meilleur écrivain).

C'est l'histoire des Forerunners (que l'on pourrait traduire en français par ancêtres ou Précurseurs) eux-mêmes descendants ou créations des Précurseurs, qui est développée dans ce roman, à travers les aventures d'un jeune.

Il y a de cela des éons, les humains et les Forerunners se sont affrontés lors d'un violent conflit. L'humanité défaite a vu ses principales colonies détruites. Ses membres ont régressé et se sont divisés en de nombreuses sous-espèces et n'occupent plus qu'une seule planète : Erdé-Tyrène.

L'histoire commence 10.000 ans plus tard sur cette planète avec un jeune Forerunner parmi les humains, à la recherche d'un trésor : Un cryptum (ou stase de combattants).

S'ensuit un départ dans l'espace pour une mission un peu obscure à la recherche d'un prisonnier évadé (l'atemporel) qui semble être la clé de la survie des Forerunners. La quête prendra tout son sens au fil du roman (avec un salvateur chapitre d'explication page 303).

Une narration à la première personne où l'on apprend à connaître au fur et à mesure l'histoire, la civilisation, la hiérarchie et l'organisation des Forerunners. On y présente les Halos et on découvre une partie de l'histoire des Floods.

Un style plus élaboré que celui des 3 tomes précédents traduits, probablement du à l'éclectisme de l'auteur, mais néanmoins facile à suivre. Une aventure personnelle sur fond de space opera qui pose les bases de l'histoire à suivre dans les 2 tomes suivant.

Une lecture intéressante que l'on soit fan du jeu Halo ou pas.

A suivre....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-05T19:40:29+01:00
L'Envol de Mars

Prix Nébula et Science Fiction Chronicle 1994

Bien que découpé par l'auteur en 7 parties, ce roman comporte pour moi 3 parties :

La première : A travers un mouvement estudiantin un peu puéril et une courte romance, l'auteur nous dépeint la dureté de mars, les conditions extérieures de la planète et l'architecture sociétale martienne et ses MA, ses Multi-modules associatifs, sortes de grandes familles-Entreprises. La vie dans les terriers de ceux qui se surnomment pour des raisons évidentes : Les lapins rouges.

La seconde partie : A travers un voyage et un séjour sur terre de l'héroïne, l'auteur nous fait une description très minutieuse et politique des interactions et des tensions Mars-Terre ainsi qu'une présentation de la société, hautement "cablé" qu'a développé cette dernière.

Pour la dernière partie (comptant les parties 3 à 7 de l'auteur), l'héroïne retourne sur mars, s'y marie et l'on assiste à son ascension (et déchéance) dans la société martienne, sa nouvelle construction politique, ses découvertes scientifiques et ses avancées technologiques, sur fond de tension et "guerre" éclair avec la terre, jusqu'au final, que l'on devine très rapidement au milieu du roman : la réalisation, au sens littéral du titre du roman.

Si les deux premières parties laissent penser que le roman de Bear est un roman social ou politique, le côté scientifique prend le pas dans la dernière partie (selon mon découpage).

L'envol de mars est un roman extrêmement exigeant, Très bien construit, très scientifique, très hard science, abordant de nombreux sujets, cybertechnologie, IA, nanotechnologie, , exobiologie, archéologie, physique des particules. l'histoire est originale, indéniablement.

MAIS : En ce qui me concerne, je lui ai trouvé des longueurs, des problèmes de rythme et une lecture un peu rébarbative. Je me suis un peu ennuyé, il faut l'avouer. Peut-être une sf un peu trop exigeante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-05T19:41:41+01:00
La Musique du sang

Roman de hard science.

Une histoire tordue, improbable et pourtant...

On verse dans le bizarroïde, mais la lecture est accessible, on suit avec intérêt le développement de l'histoire jusqu'à son dénouement si surprenant.

Un roman catastrophe (??), mais pas de grand spectacle, intimiste plutôt.

Très bonne lecture.

Afficher en entier
Le Second cycle de Fondation - Intégrale

Très inégal :

Un mix entre 5/10 8/10

Énorme pavé qui n'est en fait que 3 romans réunis en un seul.

On retrouve bien l'univers de le cycle de fondation, Tome 1 : Fondation, modernisé bien sur, en fait on se rapproche plus des le cycle de la Fondation, Tome 2 : L'aube de Fondation et Prélude à Fondation écrit bien plus tard par le bon docteur et donc plus moderne.

Par contre, autant j'ai adoré le triomphe de fondation de David brin, aimé fondation et chaos de Bear, autant j'ai détesté Fondation en péril de Benford (je dois avoir une dent contre cet auteur depuis le massacre le Centre galactique, tome 3 : La Grande Rivière du ciel.

Je n'ai pas vraiment de critique constructive à faire à l'encontre de Benford. Dans fondation et péril, je déteste son style, son histoire qui n'apporte rien à l'univers des fondations (des IA à base de voltaire et Jeanne d'arc et tous les détails de leur personnalité alors que l'univers ignore même la localisation de la terre ????)

Le pavé est rattrapé en qualité par les deux autres romans, plus conformes à l'histoire fondation, et qui éclairent sous un jour nouveau la série du génial Asimov.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie79 2020-04-01T14:24:56+02:00
L'Échelle de Darwin

Seuls les deux premiers chapitres m'ont intéressée. L'auteur n'a pas les moyens imaginatifs de son projet d'écriture qui sombre dans des blablabla scientifiques ennuyeux et ses personnages passent leur temps à aller d'une réunion à une autre et à échanger des idées fumeuses. J'ai été sidérée de découvrir qu'il y avait une suite: je pensai qu'on avait touché le fond. ..Certes, le sujet est alléchant avec une explication des "sauts" dans l'évolution humaine (avant et après homo sapiens,) mais le style est inadapté pour ce type de roman.De plus, le texte est émaillé de termes techniques et de notions scientifiques qui rendent la compréhension parfois complexe. De récentes découvertes aux niveau du génome de l'homme de Neandertal contredisent certaines conclusions évoquées par l'auteur, mais on ne peut pas lui en vouloir ce roman ayant été écrit antérieurement à ces avancées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie79 2020-04-01T20:14:31+02:00
En quête d'éternité

Cette histoire est d un realisme incroyable, et ca nous rendrait presque paranoïaque! Il s'agit avant tout d'un polar scientifique et historique qui s'enlise parfois dans des détails obscures.

Il tient quand même en haleine, certaines révélations et retournements de situation rythment plutôt bien l'histoire, malgré tout cela reste assez fade et indigeste lorsqu'il s'agit des explications scientifiques. A lire absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie79 2020-04-01T20:17:38+02:00
La Musique du sang

Nous sommes en présence d'un roman de hard science.

Tout au long de l'histoire On verse dans le bizarroïde, on a une impression d'improbable et pourtant...La lecture est accessible, on suit avec intérêt le développement de l'histoire jusqu'à son dénouement si surprenant.

C'est un roman catastrophe , mais sans grand spectacle, il s'agit plutôt d'une oeuvre intimiste .

Afficher en entier
Halo, La Saga Forerunner, Tome 1 : Cryptum

Fan de Halo, j'ai été pris rapidement dans cette histoire où l'on découvre le passé des Forerunners.

On se demande où on atterrit dès le départ mais l'histoire prend forme plus on avance dans la lecture. Certes, il y a quelques moments un peu long notamment avant la découverte du Didacte, mais ensuite cela s'accélère et on fait le lien entre les personnages et tout l'univers qui entoure les prémices de Halo.Très bon début pour une histoire sur 3 tomes que je conseille pour les vrai amateurs de la série

Afficher en entier
Halo, La Saga Forerunner, Tome 2 : Primordium

Même si l'histoire semble démarrer lentement et ne semble pas apporter grand chose de spectaculaire, vous verrez que la chute du roman elle, est inversement différente, puisque très palpitante. La saga forerunner est une excellente saga qui raconte l'histoire avant l'histoire des Halo ainsi que leurs origines.Très intéressante et complète à lire si vous êtes fan de la série Halo ou même de SF... Attention : Ne pas lire le deuxième tome, si vous n'avez lu le premier, car vous pourriez être perdu à certains moments.

Afficher en entier

Dédicaces de Greg Bear
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 12 livres

Robert Laffont : 9 livres

Pocket : 3 livres

Milady : 3 livres

Presses de la Cité : 2 livres

Gallimard : 1 livre

J'ai lu : 1 livre

Editions La Découverte : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array