Livres
482 586
Membres
469 615

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Guy Gavriel Kay

507 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-02-17T22:05:28+01:00

Biographie

... est né en Saskatchewan en 1954. Après avoir étudié la philosophie au Manitoba, il a collaboré à la publication de l'ouvrage posthume de J.R.R. Tolkien, le Silmarillon. Ayant terminé son droit à l'université de Toronto, il a été scénariste de la série The Scales of Justice (1982-1989), produite par le réseau anglais de Radio-Canada, tout en publiant au même moment une trilogie de fantasy, la Tapisserie de Fionavar. Ont suivi Tigane, Une chanson pour Arbonne et les Lions d'Al-Rassan, trois romans de fantasy historique dont la toile de fond s'inspire respectivement de l'Italie, de la France et de l'Espagne médiévale, puis La Mosaïque Sarantine et Le Dernier Rayon du soleil.

Traduit en plus de vingt langues, Guy Gavriel Kay a vendu des millions d'exemplaires de ses livres au Canada et à l'étranger, ce qui en fait l'un des auteurs canadiens les plus lus de sa génération. Il réside depuis de nombreuses années à Toronto.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
263 lecteurs
Or
381 lecteurs
Argent
238 lecteurs
Bronze
146 lecteurs
Lu aussi
172 lecteurs
Envies
388 lecteurs
En train de lire
22 lecteurs
Pas apprécié
41 lecteurs
PAL
347 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.79/10
Nombre d'évaluations : 228

0 Citations 108 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Guy Gavriel Kay

Sortie France/Français : 2019-08-22

Les derniers commentaires sur ses livres

La tapisserie de Fionavar, tome 1 : L'arbre de l'été

Mes lectures de prédilection ont toujours été la Fantasy et le Fantastique. Je n'ai toujours juré que par ça, je n'ai jamais été déçu et j'ai toujours été emballée, émerveillée, subjuguée et ravie...

Je suppose qu'il y a un début à tout, car là, c'est tout le contraire. Je n'ai pas aimé, je n'ai pas été emballée, je n'ai pas vibrée. Je crois même que je n'ai pas compris. Quelque chose a dû m'échapper, je ne suis pas entrée dedans, je n'ai fait que survoler l'histoire, je n'ai pas été touchée, je n'ai pas ressentie le besoin, la curiosité, de lire la suite. J'ai même eue du mal à finir ce premier tome.

Trop de personnages, un récit trop complexe, trop facile par moment, voire carrément tiré par les cheveux à d'autre. Les personnages de "notre" monde qui n'ont pas les réactions appropriées, ni le langage, le style d'écriture est un peu trop lourd et le fil conducteur n'est pas assez solide à mon goût. Quel est le but ultime? Où vont-ils tous? Quels sont les rôles exacts de nos 5 "héros" venus de notre monde?

Arghh, je n'en reviens pas de ne pas avoir aimé ce roman. Peut-être essayerai-je de le relire ultérieurement...

Afficher en entier
La Tapisserie de Fionavar, Tome 3 : La Voie obscure

Un tome qui m'a ennuyé et qui m'a déçu car la fin était assez prévisible. Vraiment dommage car le tome 2 m'avait vraiment plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annielaro 2019-01-14T03:40:17+01:00
Tigane

J'ai aimé ce livre d'amour véritable! L'idée de base, Spoiler(cliquez pour révéler)l'oubli complet du nom et de l'existence de la province de Tigane, le sacrifice des magiciens, les zones parfaitement grises dans lesquelles évoluent les personnages, c'est magistral! On ne peut pas complètement aimer ou haïr, on est déchiré. Un roman (ou deux, selon les éditions) à lire sans faute.

Afficher en entier
La tapisserie de Fionavar, tome 1 : L'arbre de l'été

La première fois que j'ai essayé de lire ce livre, je l'ai refermé rageusement en me disant que l'auteur avait abondamment plagié sur Tolkien, Bradley, et d'autres auteurs de fantasy, que je lisais de façon boulimique à cette époque.

Je l'ai repris plusieurs années plus tard en me disant que Kay s'était peut-être simplement "inspiré". Avec un meilleur état d'esprit, j'ai pu réellement apprécier le récit et trouver les idées originales de l'auteur.

Et j'ai fini par adorer cette trilogie!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par evans 2019-04-22T16:47:59+02:00
Les Chevaux célestes

j'ai apprécié moyennement ce livre. ce n'est pas de la fantasy. . Le monde décrit ressemble à s'y méprendre à celui de la Chine ancienne. On voit bien que l'auteur s'est documenté mais il n'y a pas assez de différence avec l'Histoire - avec un grand H - le seul moment fantastique se passe avec les fantômes. je voulais voir un monde de fantasy inspiré de la Chine ancienne et j'ai été déçu.

à conseiller aux fans de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CRousseau 2019-05-08T10:28:39+02:00
Ysabel

Il ne faut pas lire ce livre si on cherche de la Fantasy à grand spectacle comme on peut en trouver dans (certains) autres livres de Kay (combats et batailles aux enjeux importants ...) vu qu'on sera forcément déçu. Par contre, si Kay vous plaît grâce à ses personnages et à son style d'écriture, vous serez ravi par ce livre. En gros on est loin ici de ses livres précédents avec des dizaines de personnages et de l'action se déroulant sur de nombreuses années et dans de nombreux lieux : on a plus ici une unité de lieu et de temps qui permet d'avoir un livre court mais qui tient en haleine tout le long. C'est un peu un croisement entre un thriller et un livre de Fantasy urbaine

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elerinna2 2019-06-30T13:19:21+02:00
Les Chevaux célestes

Ma première expérience avec Kay a été assez mauvaise. Mais après avoir entendu tant de commentaires positifs sur cet auteur, et le synopsis de ce livre me faisant envie j'ai voulut retenter l'expérience. Et j'ai eu raison.

J'ai été totalement emporté parce livre à l'ambiance si particulière et si bien écrite qu'elle en était presque palpable, par la plume de l'auteur et son univers très inspiré de l'ancienne Chine que j'ai trouvé fascinant.

Les personnages ne sont certes pas les plus marquants que j'ai rencontré dans mes lectures, mais ils sont bien écrits et attachants pour la plupart.

Ce n'est pas un roman que je recommanderai à tout le monde, c'est assez complexe, c'est un pavé et le rythme est assez lent mais à moi il m'a énormément plu.

Afficher en entier
La tapisserie de Fionavar : L'intégrale

Un des rares livres que j'ai lus à plusieurs reprises. J'ai adoré la diversité des paysages du monde parallèle, les différents héros... J'ai lu tous les livres de l'auteur par la suite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pilli 2019-10-28T09:49:28+01:00
Utopiales 2017

Un recueil de nouvelles très bien dans l'ensemble, mais comme tout recueil de nouvelles on en préfère certaines et d'autres sont moins à notre gout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lupa 2019-12-06T19:09:17+01:00
Les Lions d'Al-Rassan

Par tous les dieux : des étoiles, des lunes, et du soleil, quel roman !

Pour ma toute première découverte de la plume de Guy Gavriel Kay, j'ai atteint le firmament avec cette lecture.

Avec ses 730 pages, il y avait de quoi savourer (et c'est bien ce que j'ai fait !). pourtant les dernières se tournent avec tristesse, et un petit (gros ?) serrement de coeur... Alors je me dis qu'évoquer son souvenir est comme une célébration pour un roman que j'ai littéralement ADORÉ ❤_❤

[...]

Il y a de quoi trouver son bonheur en fantasy. Et même si j'ai un gros penchant pour la plus dark, je me réjouis tout autant avec de LA FANTASY HISTORIQUE de grand cru comme celle-ci.

[...]

Le cadre servant d'inspiration à ce récit concerne une époque très mouvementée : La Reconquista ! Une période du Moyen Âge durant laquelle des événements majeurs se sont déroulés pour la reconquête, par les royaumes chrétiens, des territoires de la péninsule Ibérique occupés par les musulmans.

Pour moi, s'emparer avec autant d'habilité, de faits ou de contextes ayant réellement existé, pour les remanier afin de les mettre en conjonction avec un récit et des destins extraordinaires, relève de l'art.

Un art dans lequel GG Kay excelle : Esquisser un tableau du passé, y ajouter sa "patte", et lui donner vie grâce à de subtiles et exquises nuances dont lui seul à le secret.

Il brise les chaines qu'un récit historique conventionnel lui aurait imposé. Un carcan que la fantasy permet de faire voler en éclat pour laisser s'épanouir toute la beauté romanesque.

Ainsi, l'Espagne de la Reconquista, au moment clé de la fin de la période du califat de Cordoue (XIème siècle), devient l'Espéragne de l'auteur, dont il nous dévoile la carte subtilement réarrangée pour les besoins de son récit.

Les contrées, les religions, ou encore les personnages illustres, sont passés entre les mains expertes de Kay. Il les façonne, les anime d'un charisme, et même d'une poésie, toutes absolument remarquables.

[...]

Ici nous sommes dans de la fantasy sans artifice, ou si peu ^^ Les adeptes de pyrotechnie aveuglante, ou de créatures fabuleuses, risquent de chercher les empreintes de licorne bien longtemps car... ils n'en trouveront pas l'ombre d'un crin ^_^

Et pourtant l'éblouissement est bien au rendez-vous, je vous en fais le serment !

D'abord les personnages : Une femme médecin kindath, un poète (et bien plus encore !) asharite, un capitaine jaddite (inspiré notamment de la vie de Rodrigo Diaz de Bivar dit le Cid, ahem.... excusez du peu ^^), et leurs compagnons (famille, amis, et ennemis) sont d'une impressionnante et subtile perfection dans la justesse de leurs personnalité. Ils font de cette lecture un pur ravissement. Pour certains d'entre eux, à commencer par le trio précédemment cité, on ne peut que les aimer.

Destinés à nous faire éprouver un large panel d'émotions à travers leurs yeux, l'indifférence n'en fait pas partie. Dans un délice savamment renouvelé, chaque chapitre est ponctué de scènes capables de faire tantôt sourire, tantôt s'émouvoir, tantôt s'alarmer... rappelant une myriade de sentiments réfléchis en de multiples miroirs.

Ensuite, dans sa technique narrative, l'auteur aime jouer avec nous. Je repense notamment à ce carnaval où tout le monde est masqué. Le temps de quelques pages, il s'amuse à brouiller les pistes, jusqu'à la scène finale qui nous terrasse par son adresse et son intensité. Ce petit "exercice", qui doit être assez jubilatoire à mettre en oeuvre lorsque, comme GG Kay, l'on sait aussi élégamment s'y adonner, démontre un savoir-faire exceptionnel et une capacité à jongler avec quantité de pastels différents qui révèlent une peinture totalement époustouflante.

Et encore, j'imagine que la VO doit être d'une saveur bien plus exquise.

En résumé, ces flamboyants Lions d'Al-Rassan laissent dans le sillage de leurs crinières un authentique et inoubliable souvenir. Celui d'un vertige de sensations mêlées, dans lequel rivalisent religion, loyauté, conquête, politique, histoire, amour, beauté, poésie, raffinement... La liste serait trop longue ^^ De la magnificence des palais, aux effluves d'épices, ce sont les sublimes personnages et la virtuosité de l'auteur qui se gravent dans nos imaginations, et provoquent un débordement d'émotions.

Lisez Les lions d'Al-Rassan ! Et vous en redemanderez ;-)

Retrouvez toute l'intensité de mes rugissements dans ma chronique complète : http://lup-appassionata.blogspot.com/2019/11/les-lions-dal-rassan-de-guy-gavriel-kay.html

Afficher en entier

On parle de Guy Gavriel Kay ici :

Dédicaces de Guy Gavriel Kay
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 11 livres

L'Atalante : 5 livres

Pygmalion : 3 livres

France Loisirs : 2 livres

Alire : 2 livres

Roc : 1 livre

Editions ActuSF : 1 livre

Le Pré aux Clercs : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array