Livres
515 118
Membres
528 323

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hélène Duc

38 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Sonia-16 2018-02-11T18:49:51+01:00
de

Biographie

Née dans l'Aisne, Hélène Duc est poète, nouvelliste et romancière. Distinguée par plusieurs prix littéraires au cours des années écoulées, sa découverte du haïku en 2007 a marqué un tournant décisif dans son écriture donnant naissance à trois recueils poétiques : « Le Quadrille des Libellules » chez AFH Éditions, « Le silence de l’autre rive » et « Égarer la lenteur », tous deux aux Éditions Unicité.

Nouvelliste appréciée pour ses ambiances sombres, Hélène a été publiée dans diverses anthologies collectives : Montres Enchantées aux Éditions du Chat Noir,Maisons Hantées aux Éditions Luciférines ou bien encore Renaissances chez Soufflecourt Éditions.

La Geste de Foudrenacre, son premier roman fantasy pour la jeunesse paraîtra en avril 2016 chez RROYZZ Éditions.

https://www.livre-book-63.fr/270-helene-duc

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
12 lecteurs
Argent
12 lecteurs
Bronze
6 lecteurs
Lu aussi
3 lecteurs
Envies
20 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
17 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.5/10
Nombre d'évaluations : 24

0 Citations 22 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Hélène Duc

Sortie Poche France/Français : 2018-02-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par fleurine 2017-05-30T11:39:44+02:00
Une Saint-Valentin d'Enfer

Un livres sympathique avec des histoires variées.

Certaines sont agréables, d'autres un peu moins, mais toutes sont divertissantes.

J'ai tout de même eu une petite préférence pour "Noa et Jennie", j'aime cet auteur, ce qui m'a fait acheté le livre. L'histoire est tellement réaliste, qu'elle est en bouleversante et également pour Saint Valentin au manoir de carine Foulon, très agréable à lire.

Afficher en entier
Otherlands Continuum, Tome 6 : Tant que le loup n'y est pas

J'ai adoré cette lecture.

C'est définitivement une saga que je recommande, car elle regroupe des histoires écritent brillamment par des jeunes auteurs français, selon des thèmes bien précis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2017-06-08T15:18:55+02:00
Une Saint-Valentin d'Enfer

Comme je le dis souvent (en sous-entendu par moment mais pas toujours) un recueil, ce n'est jamais facile à noter, car il y a plusieurs auteurs et donc plusieurs manières d'écrire et de voir certaines choses. Je ne dirais pas qu'il y a du mauvais dans celui-ci, par contre il y a de très bon à mes yeux et d'autres un peu moins.

Au début, lorsque j'ai vu la couverture au travers de l'écran, j'ai longuement hésité. Elle ne me tentait pas plus que cela. Mais la voir en vrai, c'est mieux, bien mieux. Et une fois la lecture terminée, je comprends parfaitement pourquoi elle est ainsi.

16 nouvelles qui ont pour thème le 14 février, la saint valentin. Ce jour qui peut être vu comme merveilleux par certains, horrible par d'autre. Une date comme une autre pour ma part, mais j'aime bien voir ce que les autres en pense.

Je vais déjà parler de mes préférées. Et pour commencer avec les deux premières que je ne peux pas partager car elles sont différentes, mais elles m'ont apporté quelque chose que je vais vous expliquer. Il s'agit de "Cactus, Ecstasy et Coeur à Rides" de TynhmaR et "Le trouble d'Isabelle" de Maude Perrier. La première "Cactus, Ecstasy et Coeur à Rides" est un mélange détonnant d'humour sous toutes ses formes. Ironie, sarcasme, ange et moto. Le bébé joufflu est bien repris, même s'il n'y a plus de bébé dans le secteur ! La rédemption, la chance de faire quelque chose de bien, de tenter de sauver quelqu'un est plus compliqué qu'il n'y paraît, mais merci pour ces instants de lecture, que j'ai adoré ! Je n'ai cessé de rire et de me demander ce qui allait bien pouvoir se terminer à la fin. Concernant la seconde, "Le trouble d'Isabelle", cela a été tout le contraire. J'ai pleuré. Deux fois. Oui 2 fois. Et pleurer dans un livre est rare, mais pour une nouvelle c'est encore plus que rare, pour moi. Cette jeune femme n'a pas un métier facile, mais elle trouve le bonheur. C'est quelque chose d’éphémère qu'il faut savoir prendre à bras le corps. très belle morale et surtout la prochaine fois, merci d'envoyer des mouchoirs avec !

En seconde position, j'appelle à la barre "Happy Valentine's Show" de Frédérique Hespel. C'est une nouvelle fraîche avec un réalisme à tout épreuve. Un soupçon de "sex and the city" combinée à notre époque pleine de... Difficile de ne pas spoiler l'histoire, donc je n'en dirais pas plus. Juste que j'ai beaucoup aimé l'amitié, l'attente de Lisa avec les enveloppes, la rencontre et le final. Et la pêche des personnages secondaires !

Vint ensuite la position 3 avec "la neuvième lune" de Mélodie Miranville. Une soirée prévue, oui une de plus, mais quelle soirée. elle débute si bien, la rencontre avec la famille. Déjà, cela met la puce à l'oreille car qui emmènerait sa "copine" pour une soirée dite romantique à souhait ? Bref, une soirée qui ne va pas être du tout du gout de notre chère Scarlett. Merci pour ces bons moments ! (Oui, je suis toujours autant sadique dans l'âme pour aimer ce type de lecture)

En position 4, "Noa et Jennie" de Lola T..Une nouvelle qui est très réaliste sur deux personnages qui pourrait être n'importe qui. Nous pouvons nous identifier à ce couple. Ils vont vivre des heures de bonheur, d'épreuves également. Comme dans tout couple, des envies, des attentes, de l'espoir aussi font partie intégrante de leur histoire. Une belle histoire émouvante.

En 5ème position, je noterai "La disparition" de Camille Ripoull. Raphaël est amoureux, réellement, pour la première fois de sa vie. Cela fait peu de temps qu'ils sont ensemble, mais il veut tout de même préparer une belle soirée pour son amoureuse Marion. Cela va devenir une soirée magique ! J'ai beaucoup aimé suivre leurs... aventures en terrain inconnu.

Concernant les autres nouvelles, j'ai eu personnellement du mal à avoir une émotion aussi forte qu'avec les six précédentes. Un peu glauque, un peu particulière, un peu étrange. J'aime bien que tout ne soit pas rose, que tout finisse mal, pourtant je n'ai pas accroché avec ces autres. C'est un recueil, donc il vaut mieux ne pas lire toutes les histoires les unes après les autres, mais entre deux autres livres. Ce que j'ai fait. Ces histoires ont, pour la plupart de l'originalité. Pour d'autres il s'agit de réalité qui fait froid dans le dos.

En conclusion, différents genres/thèmes sont à l'honneur dans ce recueil : fantastique, contemporain, érotique, romantique, horrifique, tout en légèreté, pas de gore ou de cru à outrance. Je n'ai pas apprécié toutes les histoires, mais il y en a tellement que ce livre peut plaire à tout le monde.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/une-saint-valentin-d-enfer-collectifs-d-auteurs-anyway-a130417802

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemyss 2018-03-09T12:50:21+01:00
Sans nouvelles

Du bon et du meilleur, désagréable par moment, assez dérangeant et finissant le plus souvent mal ... ce genre de nouvelles me laisse sur ma faim : trop court et avec un dénouement rapidement prévisible ... j'aurais aimé un suspens plus grand mais impossible quand le nombre de pages est limité : dommage ! Idéal pour découvrir la manière d'écrire d'auteurs moins connus... c'est la raison pour laquelle j'adore ce genre de recueils !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chikita84 2018-04-05T12:53:16+02:00
Sur les traces de Lovecraft

J'ai obtenu ce livre grâce à une opération Masse Critique du site Babelio et je les en remercie. Je l'ai choisi car le résumé était sympathique et ces 12 écrivains qui rendent hommage à H.P Lovecraft aurait pu me donner envie de découvrir un nouvel auteur... Mais j'ai fait l'erreur de ne pas aller voir qui était cet auteur H.P Lovecraft et j'ai cru, au vu du résumé que j'allais lire des aventures fantastiques. En fait c'est bien des aventures fantastiques mais mêlées à de la science-fiction. Et malheureusement, je n'ai pas du tout accroché aux nouvelles... Soit elles étaient inintéressantes, trop longues soit je trouvais que la fin gâchait tout...

Je savais que je ne suis pas une grande fan de science-fiction, eh bien là c'est confirmé...

Par contre, sur l'écriture je n'ai rien à dire c'est bien écrit, c'est fluide. Les divers scénarios sont originaux et sont logiques dans leur genre. C'est juste vraiment moi qui n'ai pas accroché... C'est dommage, c'est de ma faute j'aurais dû me renseigner un minimum sur l'auteur à qui ils rendaient hommage avant de choisir ce livre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnteikuUta 2018-04-20T17:21:30+02:00
Sur les traces de Lovecraft

https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/04/20/sur-les-traces-de-lovecraft-tome-1-masse-critique/

Je souhaite vivement remercier Babelio et Nestiveqnen qui, grâce à la Masse Critique, m’ont permit de découvrir ce livre.

Dans cet ouvrage nous découvrons douze nouvelles d’auteurs différents, alors en faire un résumé rapide est impossible. Et faire un résumé de chaque nouvelle prendrait trop de temps et surtout certaines nouvelles sont vraiment courte alors ça gâcherait tout. Du coup je vais simplement de parler de l’œuvre dans sa globalité plutôt que de me concentrer sur chaque texte comme j’aurais pu le faire pour un recueil de nouvelles plus petit.

Nous découvrons donc douze récits qui ont une thématique en commun : Lovecraft. Un auteur assez peu connu au final sauf peut-être pour ce qui tourne autour de Cthulhu car en ce moment on en mange à toute les sauces. Dans les jeux vidéo, dans les séries, sur internet, etc… Et je le dire, c’est pour cette raison que je connais Lovecraft, sinon je ne me serais jamais intéressé à ce recueil de nouvelle. Après quand je dis qu’il n’est pas très connu c’est plus par rapport à d’autres auteurs. Beaucoup de gens qui ne lisent pas ou ne s’intéresse pas du tout à ce plaisir connaissent pourtant JK Rowling, Guillaume Musso ou encore Marc Levy. Lovecraft de son côté passe plutôt inaperçu…

En tout cas chaque nouvelle est plus ou moins longue et je dois dire que c’est déroutant au début. Car lire une nouvelle qui fait soixante-quinze page et ensuite une qui n’en fait que quatorze c’est particulier. Mais après chaque auteur à son histoire à raconté et le fait de la manière qu’il le souhaite. Et après tout la longueur d’une nouvelle ne correspondra jamais à l’intérêt qu’elle peut susciter.

Alors au final tout ça c’est bien beau, mais qu’est-ce que j’ai pensé de ce livre ? Et bien… je ressors assez déçu je dois le dire. Pas à cause des nouvelles en elles-mêmes, car elles sont assez fluide, sans vraiment de temps mort car vu que ce sont des nouvelles elles vont directement au cœur du sujet. Mais je n’ai pas accroché pour autant. Que ce soit à l’univers qu’aux différentes histoires. Alors cela veut peut-être dire que je ne suis pas faite pour lire ce genre d’histoire, ou c’est peut-être parce que je n’ai pas lu de Lovecraft avant. Peut-être que si je l’avais fait j’aurais été bien plus plongé dans l’histoire.

C’est donc avec de moins en moins d’envie que j’ai fini ma lecture. Mais l’écriture et la curiosité m’ont quand même fait finir ma lecture. Même s’il y a une nouvelle entière que je n’ai pas lu. Pour vous expliquer, avant chaque nouvelle il y a une très belle illustration. Je ne m’y attendais pas en recevant le livre, mais j’ai trouvé l’idée très bonne. Surtout que les illustrations sont vraiment belles. Mais voilà, au bout de la deuxième nouvelles ont comprend tout de suite que l’illustration n’est pas juste là pour faire jolie : elle représente la nouvelle. Et il y en a une où, en gros plan, on a une araignée géante. Je ne peux pas, quand il s’agit de ces bestioles là je suis incapable d’apprécié ma lecture et pire je sais que je suis capable d’angoisser alors j’ai simplement passé la nouvelle. Donc mon avis ne concerne que de onze nouvelles. Si ça tombe c’était la meilleure du lot et je suis passé à côté d’une pépite… Tant pis, avec n’importe quel autre animal j’aurais pu prendre sur moi, mais pas là.

En tout cas si vous aimez Lovecraft je vous conseille ce livre car cela devrait vous intéressez. Et si vous êtes curieux de découvrir ce recueil sachez qu’il faut apprécier les histoires sombres, remplie de mystère. Ce livre n’était certes pas pour moi, mais je sais qu’il plaira à un bon nombre de personne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Skritt 2018-04-27T18:16:39+02:00
Sur les traces de Lovecraft

Cette anthologie réunit plusieurs auteurs francophones pour un thème, l’œuvre de Lovecraft. Les nouvelles sont inspirées de son travail et se posent dans un univers très contemporain, ce qui peut perturber le lecteur habitué des nouvelles de l’auteur de référence. Passé ce premier obstacle, les nouvelles se lisent plus ou moins facilement. Certaines sont d’un très bon niveau, écrites avec justesse et présentant un récit qui tient vraiment la route. D’autres sont moins bonnes et bien loin de l’ambiance sombre à la limite de la folie que pouvait rendre une nouvelle de Lovecraft.

Cette première anthologie présente donc un mélange de nouvelles dans des styles très différents. Je regrette malgré tout que certaines de ces nouvelles n’aillent pas jusqu’à un dénouement nous donnant un minimum d’explications, alors que le maître avait le don de nous distiller suffisamment d’informations nous laissant dans le désarroi d’une peur indicible.

Dans l’ensemble, mon avis reste mitigé parce que je m’attendais à des nouvelles se déroulant dans une époque plus proche de celle de Lovecraft, ce qui parfois a été perturbant. Malgré tout, cette anthologie était un moment intéressant de lecture, pour découvrir la continuité de l’univers inventé par le maître de l’horreur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Masa50 2018-09-02T19:32:38+02:00
Sans nouvelles

Ces derniers temps, j’ai beaucoup de mal à lire. Cette difficulté est en partie due à une fatigue. Je me lasse très facilement. J’ai enchaîné les abandons. Alors, je me dis qu’un petit recueil de nouvelles, par sa taille, et surtout la présence du Maître de l’horreur en la personne de Graham Masterton, devrait me rebooster.

Je ne me cache pas, si j’ai acheté ce livre – très cher soit dit en passant, puisqu’il coûte 18 balles pour un format proche du poche – c’est pour la plume de l’écossais. Si je n’avais pas vu qu’il avait écrit un texte inédit, je n’aurais jamais appris l’existence de ce livre. Cela dit, je suis curieux de découvrir ces nouvelles têtes.

Ils sont six auteurs à avoir répondu à l’appel de l’écriture. Le thème de cet ouvrage est la disparition. « Sans nouvelles » est un jeu de mots pour ce recueil.

→ Au cœur de l’horizon ~ Geoffrey Claustriaux ☆

Cette première nouvelle est écrite par un belge. Nous suivons deux enfants kidnappés. Autant le dire tout de suite : c’est le néant. L’écriture est faible, le scénario est peu intéressant. Même si la pointe de fantastique est intéressante, j’ai vraiment été déçu.

→ De l’autre côté ~ Christelle Colpaert Soufflet ★

Cette auteure a de l’idée, mais sur la forme, c’est très limité. La narration épouvantable à la première personne m’a énormément gêné. C’est un procédé totalement impersonnel. Ça regroupe tout ce que je déteste. C’est à la fois lent et surtout bourré de descriptions. On y trouve aussi quelques clichés mère/fille-ados-rebelle. Outre cette faiblesse d’écriture, l’idée est très intéressante.

→ Enquête en sang trouble ~ Hélène Duc ★★★★

Enfin, je découvre une nouvelle sous le signe du thriller horrifique. Nous suivons un ancien flic devenu détective privé. On lui confie une enquête de disparition. Si j’ai déploré un manque d’adresse dans l’écriture – un exercice compliqué –, ici, c’est fluide. C’est plus agréable. L’histoire sombre et glauque est sympathique. J’ai même aimé cette fin. Ça m’a même donné l’envie de découvrir cette auteure. En fouillant un peu, je vois qu’elle a publié quelques textes dans des recueils collectifs à thèmes.

→ Nagovor ~ Alexys Méan ☆

Bon, bah j’avais beaucoup apprécié le précédent texte, ici je retrouve la pauvreté d’écriture. Sous forme d’un journal de bord, l’auteure nous convie à suivre une tragédie dans l’Oural suite à une expédition avec des russes. C’est plein de cliché, c’est aussi plat au niveau des dialogues et surtout grotesque avec une sorcière nommée Baba Yaga. Bon, je croyais qu’avec un nom aussi ridicule c’était inventé, mais finalement non. Elle existe réellement. Sauf que… n’est pas Graham Masterton qui veut. Ce texte est tellement long, que je ne l’ai pas fini.

→ La boîte ~ Marie Stengel ★★

C’est la nouvelle la plus courte avec 7 pages. Si l’histoire est correcte, l’écriture est mieux maîtrisée que les autres (à l’exception d’Hélène Duc). Cela dit, on aurait aimé un peu plus de consistance.

→ Sous les draps ~ Graham Masterton ★★★★

Une nouvelle corde à son arc, notre écossais préféré nous conte une jolie fable. Un jeune enfant à l’imagination fertile s’imagine des mondes fantastiques pour s’endormir. Le début sympathique, mais un peu poussif, s’enrichit de ténèbres par la suite. Le Maître l’horreur nous donne une belle leçon d’angoisse. Si on s’enfonce de plus en plus dans notre plumard, nous pouvons nous immerger dans un monde de cauchemar. Il nous conclut son texte par une fin étonnante.

Un ouvrage assez cher, mais agréable et orné de belles illustrations. Même si je râle sur la faiblesse d’écriture de la plupart des auteurs présents, j’ai plutôt passé un bon moment de lecture. J’ai fait une belle découverte avec Hélène Duc et j’ai adorer retrouvé l’un de mes écrivains préférés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2019-01-14T13:47:25+01:00
Sans nouvelles

Sans Nouvelles.

Un récit de plusieurs petits histoires.

Vraiment excellent et quelques petits dessins supplémentaires top dirais-je, je me suis vraiment fait plaisir en le lisant j’adore...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pierrotd 2019-09-29T09:38:46+02:00
Une goutte de trop

Très bon livre. Je me remets à lire des auto publiés et celui-ci est très bien.

Afficher en entier

Dédicaces de Hélène Duc
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

entrou'vert : 1 livre

Association Les Lithaniennes : 1 livre

Anyway Editions : 1 livre

Evidence Editions : 1 livre

Editions Luciférines : 1 livre

Nestiveqnen : 1 livre

L'ivre-Book : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array