Livres
443 672
Membres
379 533

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hélène Frappat

21 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-09-25T21:57:15+02:00

Biographie

Critique de cinéma et écrivain française

[Média et Communication]

Née à Paris en 1969

Philosophe, traductrice de l'anglais et critique aux 'Cahiers du Cinéma', Hélène Frappat a publié 'Jacques Rivette secret compris', une étude très remarquée sur le cinéaste de la Nouvelle vague et ses films. En 2004, elle publie 'Sous réserve', sa première oeuvre de fiction.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 4.4/10
Nombre d'évaluations : 5

0 Citations 8 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Hélène Frappat

Sortie France/Français : 2019-01-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Leah 2013-10-29T22:47:11+01:00
Lady Hunt

Laure est hantée par Huntington, la maladie de son père, la maladie dont sa soeur ou elle a peut être hérité.

Agent immobilier, Laure fait visiter un bel appartement parisien lorsqu'un jeune garçon disparait entre les murs avant de réapparaitre des heures plus tard.

Ça et le cauchemar récurent qu'elle fait chaque nuit, la font douter de sa santé. A-t-elle un don ? Délire-t-elle comme le faisait son père ?

Entre imaginaire gothique et sombre réalité, se livre magique nous emporte là où nous ne pensions jamais mettre les pieds.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2013-10-30T11:31:01+01:00
Lady Hunt

http://lireunepassion.blogspot.fr/2013/10/lady-hunt-helene-frappat.html

Si j'ai pu lire ce livre, c'est grâce à la rentrée littéraire et à PriceMinister ! Alors tout d'abord, je tiens à les remercier de leur confiance et de m'avoir permis de lire ce livre. Si ce roman me tentait c'est avant tout pour le petit côté fantastique que dégage le résumé. Une malédiction, des sortes de fantômes. Oui, c'était pour moi, c'est clair. Et ensuite la couverture. Je ne sais pas pourquoi, mais elle m'a de suite attirée. Peut-être les couleurs qui s'en dégagent. Et les pieds de la jeune fille m'ont intriguée. Malheureusement pour moi, je n'ai pas du tout adhéré à l'écriture de l'auteure ni à l'histoire. C'est pourquoi je n'ai pas réussi à aller au bout de cette histoire. Malgré cela, et parce que je suis têtue, j'ai été jusque presque 200 pages, me disant que peut-être quelque chose allait changer et que j'arriverais à être prise dans l'histoire. Mais non, ce fut tout le contraire.

Nous suivons les aventures de Laura, jeune trentenaire qui travaille dans une agence immobilière. Lors d'une de ces visites, elle va rencontrer un couple avec un enfant, un garçon. Pensant que cet appartement sera juste une visite de courtoisie, elle ne s'imagine pas voir cet enfant disparaître sous leurs yeux. En plus de cette disparition qui traite de l'irrationnel, Laura est habitée de rêves et de cauchemars mettant en scène une maison qui l'obsède et qui l'attire sans qu'elle en sache le pourquoi du comment. Jusque là tout va bien, on se dit que le fantastique prend une certaine place dans l'aventure. Cependant, cette sensation s'arrête là.

Durant tout le livre (ou du moins ce que j'en ai lu), je n'ai pas réussi à m'attacher à Laura Kern. Le style d'écriture de l'auteure m'a déstabilisée, au point que je n'ai pas su adhérer à cette histoire qui pourtant partait sur de bonnes bases. J'ai trouvé que l'auteure s'éparpillait un peu trop. Elle fait entrer trop de personnages, de lieux, de faits pour qu'on puisse vraiment savoir où elle va et ce qu'elle veut raconter. L'emploi du présent et les phrases trop courtes m'ont aussi assez gênée. Je ne m'attendais pas forcément à une tonne d'action, mais je ne sais pas... une pointe de mystère ? Or, là, l'auteure reste trop à la limite, elle ne va pas assez en profondeur, ne creuse pas assez pour nous donner envie d'en savoir plus.

Évidemment, cet avis ne concerne que moi et j'espère vraiment que d'autres pourront apprécier l'écriture, l'histoire et les personnages que dépeint l'auteure. Avec moi, malheureusement, ça n'a pas réussi, et je suis vraiment déçue de ne pas avoir accroché. Parfois, j'avais même l'impression qu'elle se perdait dans ce qu'elle racontait, qu'elle amenait quelque chose de nouveau, mais qu'elle n'approfondissait pas les choses.

En résumé, une histoire qui paraissait originale, mais qui n'a pas su m'emporter et me faire apprécier les personnages. Une écriture qui ne m'a pas fait voyager, des phrases trop courtes, un emploi du présent qui m'a déstabilisée à des moments, des passages qui, pour moi, étaient inutiles, et qui en quelques sortes comblaient le vide de l'histoire. En somme, une déception, à tel point que je n'ai pas réussi à aller au bout... Comme c'est en partenariat avec PriceMinister, je dois introduire une note sur 20. ceux qui me suivent savent que moi et les notes, j'aime pas trop. Cependant, la note que je vais mettre en regarde que moi et mon ressenti, non pas ce que l'auteure a écrit. Je mets donc un 8/20... J'espère que ce livre trouvera des lecteurs passionnés, ce qui ne fut pas mon cas.

Justine P.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par xoxina 2013-11-24T01:17:25+01:00
Lady Hunt

Cette lecture a été faite grâce au Partenariat de Price Minister et de la Rentrée Littéraire 2013 dont je voudrais remercier de m’avoir sélectionnée.

Malgré un résumé qui m’a de prime abord tentée et une couvertute aux couleurs sombres j’ai malheureusement été décue par ce livre.

Le résumé suppose un monde ou quelque chose de fantastique, paranormal ce qui est interessant mais je n’ai pas été conquise car pour moi l’auteur n’allait pas, à mon sens assez en profondeur. On suit Laura Kern, l’héroine qui est hantée par le rêve d’une maison qui l’obsède plus que tout et qui lui ravive certains souvenirs. Tout au long du roman, l’heoïne ne cesse de se poser des questions quant à ce fameux rêve, nous raconte ses souvenirs d’enfance. Une autre obsession la hante, une certaine malediction concernant Hunt qu’elle nomme Chorée. On se rend compte au fil de la lecture de qu’est Hunt.

L’intrigue est plate à mon sens, traine souvent en longueur, ce qui fait que par moment je m’ennuyais, à tel point que j’ai voulu abandonné mais n’aimant pas cela j’ai persisté dans l’espoir d’avoir un peu plus d’explications, plus de détails ou au contraire dans d’autres avoir moins de détails.

Il est rare, mais ici ce fut le cas, je ne me suis attachée à aucun des personnages, il y en certains ils n’auraient pas été présents cela aurait pu être pareils car l’auteur n’est pas allée plus en profondeur quant au personnage, elle s’est contenté de dire certaines choses, de les nommée par des pseudonymes. Du coup, on se pose énormément de questions auquel on a pas de réponse à la fin du roman.

L’heroine au début est sujet à la disparition du fils de ses cleints auquel elle fait visiter un appartement et là je n’ai pas du tout compris où l’auteur voulait en venir. D’ailleurs tout le long du roman je n’ai pas saisi le but, ou le message s’il y en a un que l’auteur a voulu faire passer à travers ce roman. La fin est tout simpkement décevante à mon gout, je m’attendais à plus et au final je me suis surprise à dire « Tout ça pour ça! » ou alors ce sont mes attentes qui étaient trop exigentes quant à ce roman. Pour moi on pourrait lire les premiers chapitres et les 2 ou 3 derniers chapitres on comprendrait l’histoire sans avoir à lire ce qu’il y a au milieu.

C’est dommage car l’intrigue était interessante mais à défaut d’avoir eu plus de profondeurs sur les personnages et les événements, ce livre ne m’a pas du tout convaincu.

Les seuls points positifs que j’ai aimé s’est retrouvé des lieux de Paris auxquels je connaissais et avoir des références sur l’hopital de la Pitié Salpétrière (lieu où je travaille). Les courts chapitres font que malgré l’eenui auquel on fait fasse, le roman se lit très vite tout de même.

Ma note : 4/10

Citation :

» Je ne veux pas de leur pitié et c’est la Pitié qui m’attend » (NB: La Pitié est nom de l’hôpital Parisien)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croc-Book 2013-11-30T00:18:11+01:00
Lady Hunt

Une découverte de l'auteure, de son univers et aucune déception ! Pour du gothique, ça envoie du lourd ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EtrangesHistoires 2014-06-15T04:01:01+02:00
Lady Hunt

J'ai aimé l'écriture mais pas l'histoire qui pourtant avait tous les ingrédients pour être une reussite.

J'avais été attirée par la couverture que je trouvais pleine de promesses et d'étrangeté... grosse déception !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ivy-Read 2014-09-22T15:37:05+02:00
Lady Hunt

L’auteur a réussi à plonger le lecteur dans le même brouillard ainsi que la même indifférence que Laura Kern. Les rares intrigues secondaires qui auraient pu retenir son attention sont noyées dans l’œuf par de trop fréquents changements de sujets et des repères temporels bien trop flous. On est perdu au milieu d’une intrigue qui se construit toute seule et qui reste engoncée dans sa brume étouffante.

Ma chronique : http://plume-ivoire.overblog.com/2014/01/lady-hunt-helene-frappat.html

Afficher en entier

Dédicaces de Hélène Frappat
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Actes Sud : 4 livres

Allia : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode