Livres
470 170
Membres
438 471

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tous les livres de Helene Vignal

1 lecteurs

" On a enterré Yvan hier. Ça ne fait que vingt-quatre heures. Sa moto a dérapé jeudi dernier. Ça ne fait qu'une semaine. Il ne me parlait plus depuis six ans. Il me manquait depuis six ans. Il était déjà absent. Rien n'a changé. Sauf que. " Claire et Yvan ont grandi ensemble comme frère et sœur. Puis un jour, parce que leurs parents se sont trop aimés puis déchirés, ils ont dû effacer leurs enfances communes. Ils avaient onze et douze ans et leur fraternité brisée, c'était juste des dommages collatéraux. Leur douleur n'a eu aucune place dans l'histoire des adultes.

6 notes
21 lecteurs

Qui sait ce que vit, chez elle, la fille discrète assise au donc de la classe ? Qui sait de quoi sont capables ce palefrenier qui n'a l'air de rien, cette petite écervelée qui tombe amoureuse comme on s'enrhume, et ce collégien en stage a la préfecture ? Et qui sont vraiment ces adultes que l'on croise souvent : le principal du collège, le copain de papa, le patron de maman et cette gentille nounou experte en gaufres ?

Un jour, il se passe quelque chose de fort, quelque chose d'inattendu. Et il faut agir. Il fait faire un geste de courage, d'entraide. Ne rien lâcher, et même savoir se sauver !

Neuf histoires pour sortir de sa bulle.

Neuf histoires pour casser la solitude.

4 notes
22 lecteurs

Nour habite à Satmine et aura bientôt quinze ans. La jeune fille se sent différente des autres : elle est exclue, les enfants se moquent d'elle et les questions ne cessent de tourner dans sa tête. S'interrogeant sur son monde, elle relève des incohérences et cherche à savoir si on ne lui ment pas : l'eau du fleuve est-elle vraiment toxique ? N'y a-t-il vraiment rien dans le reste du monde? Satmine serait-elle la seule vérité possible?

Dans ce roman d'anticipation, Hélène Vignal montre comment les manipulations peuvent convaincre toute une population de vivre selon des règles fondées sur des mensonges. Au fil du texte, des coupures de journaux sont insérées pour donner des réponses au lecteur et le laisser comprendre avant le personnage. Être différent et s'interroger sont alors compris comme des qualités et l'histoire de Nour incite à oser se poser des questions sur le monde et son avenir.

1 notes
2 lecteurs

Vivien vit dans une grande famille, au sein de laquelle il passe souvent inaperçu. Ce qui l'entraîne à penser qu'il possède un don, celui d'invisibilité !

Lui, qui aime beaucoup les expériences scientifiques commence à tenir le registre de toutes les fois où personne ne s'est aperçu de sa présence. Le portrait plein d'humour d'un gamin décalé et ingénieux…

1 notes
4 lecteurs

Lorsque Boris est arrivé en sixième avec des chaussures rouges, on l'a appelé Boris le clown. Il a vite compris qu'au collège, il valait mieux être comme tout le monde et suivre la bande des durs. Les rigolades se terminent souvent en bagarre. Et parfois à l'hôpital, comme pour Teddy, victime d'un jeu stupide organisé par Boris et deux de ses copains. Exclu pour une semaine, Boris lit dans les yeux de son père une grande tristesse. Et quand il voit à la télé les images d'un clown pris dans la guerre, toute la nuit il en rêve. Au matin, Boris a trouvé l'idée qui rendra son père fier de lui. Il va faire quelque chose contre la peur et la violence. Et cette fois-ci, son père sera à ses côtés.

8 notes
33 lecteurs

Au début, l'histoire de Jamie, la fameuse grand-mère qui aime faire dans le compliqué, l'ultra-organisé alors que tout pourrait être bien plus simple, selon Louise. Et puis cette catastrophe, la mère de Louise réquisitionnée au travail : les vacances au camping avec Théo qui tombent à l'eau ! Pour Louise il faut tout de suite un plan B et celui-ci tient en une phrase : convaincre Jamie de venir avec eux. Oui mais sa grand-mère est loin de vouloir se laisser embarquer dans une aventure d'adolescents aussi "extravagante" où elle se sent trop "vieille". Mais Louise a décidé qu'elle y arriverait, coûte que coûte...

1 lecteurs

Les sorcières sont en colère !

Elles, les spécialistes de la cruauté et des mauvais sorts, ne font plus peur à personne... Les humains sont maintenant plus méchants qu'elles, avec leurs vendeurs d'armes, leurs dictateurs et leurs pollueurs... Il leur faut reprendre le pouvoir, et vite ! Et si elles organisaient une fête de la cruauté ? Halloween pour de vrai, avec quarante mille vraies sorcières, venues de toute la planète, pour terroriser les hommes...

2 notes
7 lecteurs

Dans le village, il y a une grande maison, derrière de hauts murs. Pour y entrer, il faut passer la main dans une petite trappe, sur le grand portail en face de l'épicerie, et tirer le loquet. C'est un passage secret pour les gens pas ordinaires comme nous. Et c'est interdit de dire aux autres ce qui se passe derrière ces grands murs. Même si c'est quelqu'un de la famille de mon père et de ma mère. Même si on a très envie. Et même si je ne comprends pas ce qui se passe derrière ces hauts murs, je ne dois pas poser de questions. Un jour, je comprendrai. En attendant, j'essaie de sourire et de croire que j'ai de la chance d'être née dans cette famille-là.

1 lecteurs
2 notes
10 lecteurs

Avant, ils faisaient du pain perdu, des câlins, des chatouilles et des parties de cache-cache. Maintenant si l'un d'entre eux rigole, les trois autres font bien attention à rester indifférents pour ne pas avoir l'air complices. En clair, c'est la guerre. La guerre entre les parents et l'ado de la famille : Landry. C'est arrivé comme ça : à coup de teinture dans les cheveux, de musiques zarbi, de mauvaises notes et de cris, la maison est devenue un véritable champ de bataille où tous les coups sont permis. Alors, la petite soeur Dina monte le son de son CD pour ne plus rien entendre. C'est étonnant comme ils sont tous devenus laids dans cette famille. Il a disparu où, son chouette grand frère d'avant ?

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode