Livres
472 338
Membres
444 615

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hidéo Yamamoto

47 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
23 lecteurs
Argent
68 lecteurs
Bronze
68 lecteurs
Lu aussi
34 lecteurs
Envies
30 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
3 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.77/10
Nombre d'évaluations : 13

0 Citations 27 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Hidéo Yamamoto

Sortie France/Français : 2018-08-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Jenna95 2014-11-21T17:51:08+01:00
Homunculus, Tome 14

Un tome que je n'ai pas apprécié plus que ça. Je l'ai trouvé assez long et manquant de rythme, et je dois dire que j'étais complètement perdue. Les explications sont souvent loufoques, mais sur le coup, ça commence à devenir trop compliqué pour moi. Disons plutôt que dans la mesure où j'ai commencé à décrocher, il était plutôt difficile de vraiment suivre, et je ne suis pas certaine d'avoir tout compris, et encore moins ce que ça apporte à l'intrigue. Surtout la fin qui devient un monologue complètement chaotique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2014-11-22T18:31:47+01:00
Homunculus, Tome 15

Cette fin est super bizarre. J'aurais bien du mal à dire si je l'ai appréciée ou pas, mais une chose est sûre : je ne l'ai pas comprise.

Un peu longuet au début, vu que sa relation avec la fille ne m'intéressait pas et était beaucoup trop plate à mon goût, mais ensuite ça a pris une toute autre tournure...extrêmement perturbante.

Spoiler(cliquez pour révéler)L'altercation avec l'autre type était hyper redondante, vu qu'il s'était déjà passé quasiment la même chose un peu plus tôt dans la série, et ça n'a pas eu grand intérêt non plus par rapport à la suite de l'histoire

Mais après... C'est parti vraiment loin, et je dois dire que je n'ai pas compris pourquoi Spoiler(cliquez pour révéler)ils avaient tous la même tête. Je sais bien que ça fait partie de ses Homunculus, mais ce que ça représente, ça m'échappe. La toute fin d'ailleurs n'est pas très claire... Mais finalement, ça colle plutôt bien à l'ensemble de la série, ce côté bizarre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ShirleySherould 2016-07-01T12:38:03+02:00
Homunculus, Tome 1

L'histoire est totalement prenante et on y découvre une atmosphère très spéciale, surtout à la fin, où on se demande : "mais qu'est-ce qu'il se passe ?!"

Le premier tome présente déjà un gros potentiel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ShirleySherould 2016-07-14T21:19:25+02:00
Homunculus, Tome 3

Un manga très surprenant qui se détache par son originalité !

Par contre, les personnages restent à développer car ils ont tendances à être "inhumain" pour ma part ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par quentin69 2017-05-16T16:17:54+02:00
Homunculus, Tome 15

pour ceux qui n'aurai pas compris la fin Spoiler(cliquez pour révéler) je pense que ces car il est égoiste et narcissique qu'il voit son reflet dans tout les homunculus. il sombre dans la folie et trépanne sa copine. il se rend compte que ça ne change rien et la tue ces pour sa qu'a la fin il vit en hermite et que la police vient le cherchez. il pense que ces son ami qu'il aurai du trépanner

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LireEnBulles 2018-05-27T22:40:13+02:00
Hikari-Man, Tome 1

Hideo YAMAMOTO est un auteur et dessinateur de manga né en 1968 au Japon. Après avoir reçu le prix Tesuya Chiba Award récompensant les auteurs de mangas prometteurs en 1988, il débuta sa carrière en tant qu’assistant de l’artiste seinen Kenshi HIROKANE. L’année suivante il signe les illustrations de SHEEP scénarisé par Masahiko TAKASHO. Sa première œuvre écrite et dessinée par lui a été Ichi The Killer, débutée en 1998 qui ne verra le jour en France qu’en 2011 avec 10 tomes chez Tonkam. Une adaptation en film live-action sortira également au Japon. Pour sa série Homunculus (15 tomes chez Tonkam) en 2003, YAMAMOTO vécut en tant que sans domicile fixe pendant un certain temps, lui permettant ainsi de vraiment s’imprégner et coller au plus près de son scénario. Et on peut dire que cela paya puisque le manga connut un succès retentissant dans on pays. En 2015 sort la duologie Adam et Eve chez Kaze, où il n’est que scénariste avec Ikegami RYOICHI au dessin. Hikari-Man est en cours de publication depuis 2011 avec deux tomes, dont le premier est paru en mars chez Delcourt-Tonkam.

L’histoire est celle de Hikari, lycéen amateur de jeux vidéo et véritable petit génie de tout ce qui touche à l’électronique. Cherchant à rester discret aux yeux de ses camarades, ce dernier ne manque pas de remarquer un petit groupe d’élèves ne se gênant pas pour malmener physiquement un autre élève de la classe. Stressé par la situation, Hikari s’évanouit. En se réveillant à l’infirmerie, on apprend que ce malaise n’est pas le premier et n’est pas non plus anodin que ça. Le jeune garçon est en fait sensible à l’électricité statique jusqu’à en perdre connaissance. Et c’est un fait qui existe bel et bien dans notre réalité puisque la sensibilité électromagnétique fait référence à des personnes qui déclarent souffrir de symptômes liés à diverses causes comme les ondes électroniques des antennes relais dans les villes, etc. Dans le lot, certains ont 50% plus de chances d’être frappé par la foudre. Hikari fait partie de ces personnes produisant de l’électricité due aux signaux envoyés par le corps à travers les muscles et les nerfs. Alors qu’il tente de minimiser les chocs électriques, Hikari va être victime d’un accident… Il découvre alors qu’il peut à présent déplacer sa conscience dans les réseaux électriques de Tokyo, mais aussi à travers le monde.

Le concept de base avec un homme capable de contrôler le courant électrique n’est pas nouveau. Nous avons par exemple Black Lightning chez DC Comics ou Elektro chez Marvel. Avec ce genre de pouvoir, le garçon se cherche sans savoir s’il doit rester dans son coin ou faire quelque chose pour empêcher les injustices du quotidien. Sans le vouloir, il va se retrouver pris pour cible par le groupe de harceleurs du lycée, et attisera même leur colère en ayant développé certains réflexes qu’il ne contrôle pas. Le personnage de Hikari nous apparaît comme un jeune “geek” du genre solitaire et préférant rester dans sa bulle et bidouiller les ordinateurs chez lui. Avec une mère absente et (apparemment) aucun ami, le garçon peut tout de même compter sur la bienveillance de l’infirmière de l’école. Bien qu’il soit trop tôt pour le dire, il serait intéressant de voir un lien affectif entre les deux, où elle endosserait un rôle de mère de substitution. Bien qu’il tente d’aider les personnes dans le besoin, son pouvoir ne le sauvera pas de toutes les situations. Tiraillé entre son bon cœur et son envie de vengeance, le jeune homme devra se résoudre à faire un choix. Mais lequel ?

Le nouveau titre d’Hideo YAMOTOTO possède une thématique bien centrée. En utilisant le prétexte du super-héros à en devenir, l’auteur prend la peine d’exposer les harcèlements physiques et moraux se déroulant dans les établissements scolaires. Garçons ou filles, aucun des harceleurs n’est mis sur un piédestal. Si ce sont avant tout les garçons du groupe qui sont les plus actifs, les filles ne sont pas d’un grand secours pour aider les victimes. À savoir comment l’auteur va développer son récit, il est difficile de le deviner. En tout cas, il pose de bonnes bases au récit, dont la principale qualité passe par le visuel.

En effet, pourvu de moments sans dialogues, YAMOTO mise énormément sur le dessin pour faire passer le message. Ainsi, nous aurons souvent des doubles pages sans paroles où seul l’action compte. Par exemple, la scène de début de tome avec l’élève maltraité par ses bourreaux ayant en simple fond sonore le bruit de la console de jeux d’Hikari et le mouvement de coup de l’agresseur. La mise en scène du pouvoir de Hikari quand il se déplace dans la lumière ou les câbles électriques est très bien retranscrite. La sensation de vitesse et de liberté du personnage fait bien le travail. Au niveau du charadesign, nous sommes plus dans un aspect lisse et réaliste, sans pour autant posséder de gros détails. L’aspect presque figé des expressions des personnages n’est pas des plus parlant on va dire, et on a un peu de mal à ressentir les émotions. Toutefois, le soin apporté à la mise en valeur du courant électrique que ce soit dans le corps de Hikari ou dans les décors est vraiment excellent. On appréciera encore le fait que les mouvements de corps, surtout les postures d’arts martiaux adoptés par les protagonistes soient propres et précises. Un point appréciable quand on sait que YAMOMOTO est un fan d’arts martiaux.

L’édition de Delcourt-Tonkam est soignée et épurée accompagnant bien le scénario. Les premières pages sont vraiment de bonne qualité avec un rendu jouant sur le gris métallisé. Très agréable au toucher. La traduction de Anaïs Koechlin est moderne et ne possède aucune coquille.

En conclusion, difficile de dire quelle direction va prendre Hikari-Man, mais on peut dire que ce premier tome pose des bases donnant envie de poursuivre l’aventure. Entre dénonciation du harcèlement scolaire et du mutisme des adultes face au fléau, Hideo YAMAMOTO possède toutes les cartes en mains pour donner de l’ampleur à son récit. On attend donc de lire la suite avec impatience en espérant qu’un court de circuit ne vienne pas plomber la compassion que l’on éprouve envers Hikari.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-08-25T12:50:24+02:00
Hikari-Man, Tome 2

J'ai eu un peu de mal avec ce tome.

Les dessins ne sont pas des plus beaux mais marquent efficacement.

La façon dont sont traités les personnages est violente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-08-30T18:00:24+02:00
Homunculus, Tome 3

J'aime beaucoup la couverture de ce tome.

Ce tome est assez centré sur des explications de la forme que prennent les homunculus. Ça part dans des explications psychologiques.

Sinon, je ne peux qu'approuver le commentaire de ShirleySherould.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-08-30T18:03:53+02:00
Homunculus, Tome 4

Drôle de façon de draguer...

Ce tome est plus calme, et on suit un nouvel homunculus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-08-30T18:07:21+02:00
Homunculus, Tome 5

De nombreux passages dérangeant dans ce tome.

J'aime bien le commentaire de Jenna95 qui développe bien se que je pense de ce tome.

Afficher en entier

Dédicaces de Hidéo Yamamoto
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Tonkam : 25 livres

KAZE : 2 livres

Delcourt / Tonkam : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode