Livres
477 551
Membres
458 345

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hiro Arikawa

846 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

MangaShojoActionAmourAmitiéRomanceBibliothèqueGuerreComédieCensureUchronieMédia

Biographie

Hiro Arikawa est une auteur japonaise née en 1972 à Kôchi, dans l'île de Shikoku. Elle fait ses études dans le Kansai où elle vit toujours aujourd'hui, menant une vie de femme au foyer un brin (voire carrément) paresseuses, selon ses propres dires. Elle manie un Kansai-ben (dialecte régional) plutôt insolite et factice, mâtiné d'accent de sa chère terre natale dont elle parle toujours avec ferveur - et un certain chauvinisme. Elle a gagné le dixième prix Dengeki (catégorie roman) en 2004 avec Shio no machi. Le livre, a été très apprécié pour son histoire d'amour entre héros et héroïne dont l'âge et la classe sociale sont opposés. Suivront Sora no naka, Umo no soko, la série Library Wars, Reintsurii no kuni ou encore Kujira no kare... Elle est également auteure de nouvelles, publiées dans diverses revues. Library Wars est arrivé en tête du classement Hon no zasshi pour le premier semestre 2006, et s'est classé 5e du Grand Prix des Libraires 2007.

Source : http://shereads.canalblog.com/archives/2011/01/18/20157483.html

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 639 lecteurs
Or
1 757 lecteurs
Argent
781 lecteurs
Bronze
392 lecteurs
Lu aussi
612 lecteurs
Envies
933 lecteurs
En train de lire
25 lecteurs
Pas apprécié
23 lecteurs
PAL
215 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.53/10
Nombre d'évaluations : 966

0 Citations 434 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Hiro Arikawa

Sortie France/Français : 2017-06-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-11T20:31:18+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 3

Le défaut de diégèse commence à se rétracter un peu, mais je reste insatisfaite. Pour le reste, ça sent le déjà lu, mais ce n'est pas mauvais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-12T00:03:03+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 5

Oh. Le dernier chapitre est en fait une bonne surprise. Il est cliché jusque dans sa mise en page, autant que les personnages, mais pas au point de gâcher le plaisir. J'ai encore eu le sentiment de relire quelque chose que j'avais vu mille fois, mais l'alchimie a fonctionné quand même sur la fin. Ce n'est pas au point de me faire oublier ce que je n'ai pas aimé, mais si cet équilibre est maintenu, la suite pourrait devenir bien meilleure. Plusieurs passages sont parvenus à fournir une impression notable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-12T00:47:41+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 6

La lancée est maintenant prise par rapport aux volumes précédents et même si les défauts de diégèse ne sont pas tous corrigés, on a eu le temps de s'y habituer et de s'y oublier. On est aussi dans la bonne lancée humoristique du tome précédent sur un ton léger qui n'est pas particulièrement passionnant ni à mourir de rire mais qui est agréable à lire. Le développement des personnages est également plus soigné qu'antérieurement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-12T10:37:00+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 7

L'intrigue non-romantique accélère et donne un peu de punch à une histoire qui a acquis de l'épaisseur grâce au développement tardif des personnages. Je ne suis pas particulièrement marquée par cette représentation de la mise à l'écart sociale, elle n'est pas très puissante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-12T12:16:29+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 8

L'élan se perd un peu, trop de pouvoir est donné à ce frère et l'histoire d'espionnage me paraît un peu artificielle, arrivant comme un cheveu sur la soupe pour combler quelques trous. Rien de transcendantal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-12T13:45:04+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 9

Du côté de Kasahara, ça avance... comme dans un Shôjô, je ne suis pas une experte, mais je dirais qu'il y a de l'idée. Du côté de la diégèse, je trouve une fois de plus qu'on manque de contexte avec l'exclusion du mot "barbier". Pourquoi ce mot ? Qu'est-ce qu'il a de particulier ? On se retrouve avec un setting un peu à la "1984", mais sans la solidité qui pourrait être derrière. Sans excuse officielle pour interdire le mot, il n'y a pas de défense possible en cas de poursuites légales.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-12T14:49:11+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 10

On me dira : tu devrais arrêter de lire ça si tu l'aimes si peu. Mais que voulez-vous ? Je suis perfectionniste. J'attends le moment où le tout s'améliorera, puisqu'on m'a dit que ce n'était pas mauvais.

... en fait, si, d'un point de vue diégésique, c'est carrément mauvais. C'est une adaptation ? Alors peut-être que l'original est mieux ? Mais là, il y a des trous dans le schéma organisationnel. Dans ce volume, on remet violemment l'accent sur la "guerre" (hrm-hrm), et je trouve toujours qu'il y a des éléments qui ne collent pas. Alors les forces de la censure envoient gentiment le calendrier de leur raid ? D'un certain côté, c'est logique, mais il serait plus logique encore que les personnels de culture se mettent d'accord autour d'une table. S'ils organisent un raid, ils risquent d'abimer les autres œuvres. A partir de là, deux solutions : soit ils trouvent que les autres œuvres peuvent aussi bien partir, et le gouvernement n'a qu'à brutalement fermer les librairies et les musées ; soit ils souhaitent préserver les autres œuvres, et leurs raids ne sont pas un choix de règlement adapté.

A part ça, l'histoire de harcèlement est relativement bien ficelée, sans rien d'extraordinaire. Un peu d'humour. L'histoire entre Kasahara et ses parents continue correctement, mais il y a un effet baguette magique (Papa aurait dû parler à Maman il y a longtemps !).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-12T17:47:50+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 12

Les différentes intrigues avancent tranquillement : le scénario politique d'une part, l'histoire entre Shibazaki et Tezuka d'autre part. Mais le couple qui est mis sur le devant de la scène piétine un peu. Ce n'est pas incohérent - il faut du temps pour les affaires de cœur. Mais ce n'est pas vraiment passionnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-15T09:00:39+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 14

Scénario fluide et au moins cohérent avec lui-même. La police qui intervient entre les abrutis qui tirent en pleine rue s'est fait attendre, depuis le début de la série, mais elle est là (enfin). Pas mal d'humour et un peu de tension, comme il sied en cas de danger de mort, et c'est plutôt bien dosé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-15T09:34:45+02:00
Library Wars : Love & War, Tome 15

A défaut d'avoir des surprises, la conclusion est propre. Tous les personnages ont droit à leur petit rappel et tout est bien qui fini bien. La série s'est bonifiée avec les épisodes et la fin est satisfaisante, ce qui ne veut pas dire que le début invitait vraiment à poursuivre. En somme, sans être un chef-d’œuvre, c'était agréable à lire avec une intrigue amoureuse progressive et crédible.

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Hiro Arikawa
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Glénat : 20 livres

Hakusensha : 15 livres

Viz Media : 10 livres

ASCII Media Works : 2 livres

Shûeisha : 1 livre

Actes Sud : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array