Livres
464 323
Membres
424 977

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Livres - Bibliographie

Ira Levin


Ajouter un livre manquant

Toutes les séries de Ira Levin

2 livres
173 lecteurs

Rosemary et Guy Woodhouse étaient ravis à l'idée d'emménager dans ce vieil immeuble d'un élégant quartier new-yorkais. Leur ami Hutch ne partageait pas leur enthousiasme ; il se souvenait que l'immeuble avait eu des locataires peu recommandables : Adrian Marcato, qui pratiquait la magie, les sœurs Trench que tout le monde considérait comme des monstres. Mais Rosemary et Guy se moquaient bien de tous ces racontars de bonne femme. Ils ne pensaient qu'au plaisir d'emménager dans un grand appartement, au bébé qui allait naître. Et ils avaient des voisins si charmants, si prévenants. Et puis un jour que Rosemary surveillait son linge dans la machine à laver du sous-sol, une jeune fille du même âge qu'elle entra... C'est le début d'une histoire incroyable, mais à laquelle vous aussi vous croirez, tout comme Roman Polanski, le metteur en scène de Cul de sac et du Bal des vampires, qui a adapté pour l'écran Un bébé pour Rosemary avec pour vedette principale Mia Farrow, à la ville Mrs Frank Sinatra.

Tous les livres de Ira Levin

2 notes
11 lecteurs

De nuit, à Vienne, Yakov Liebermann, «le chasseur de Nazis », reçoit un appel du Brésil: «Six SS partent demain en mission... ». La voix s'étrangle. Quelqu'un raccroche. Aussitôt Yakov alerte un de ses amis de l'agence Reuter. Oui, toute information utile lui sera transmise. Et presque aussitôt, partout dans, le monde, des hommes tombent. En chaîne. Tués sur le coup. Des « accidents » très étranges... Liebermann l'infatigable remonte chaque piste et fait une découverte toutes les victimes étaient des fonctionnaires paisibles, âgés. Chacun d'eux a laissé un fils très, très jeune. Et tous ces fils se ressemblent... tels des jumeaux. Les jumeaux! L'obsession du Dr Mengele quand il était médecin et « expérimentateur » à Auschwitz. Mengele, aujourd'hui réfugié au Brésil...

Seemingly comfortably ensconced in his charming Connecticut home, Sidney Bruhl, a successful writer of Broadway thrillers, is struggling to overcome a "dry" spell which has resulted in a string of failures and a shortage of funds. A possible break in his fortunes occurs when he receives a script from a student in the seminar he has been conducting at a nearby college a thriller which Sidney recognizes immediately as a potential Broadway hit. Sidney's plan, which he devises with his wife's help, is to offer collaboration to the student, an idea which the younger man quickly accepts. Thereafter suspense mounts steadily as the plot begins to twist and turn with devilish cleverness, and with such an abundance of thrills and laughter, that audiences will be held enthralled until the final, startling moments of the play.

5 lecteurs

VO : A kiss before dying

Il est beau, sympathique, irrésistible. A défaut du goût du travail, il a celui de l'intrigue. De là à conclure qu'un riche mariage est pour lui le chemin le plus rapide vers la fortune, il n'y a qu'un pas. Il l'a franchi le jour où — à l'Université de Stoddard — il a fait la connaissance de Dorothy Kingship, fille du roi du cuivre. La conquête a été pour lui une entreprise excitante, menée de main de maître. De là sa fureur lorsqu'un stupide incident vient ruiner ses espoirs, et la froide détermination avec laquelle il échafaude le plan diabolique qui lui permettra, envers et contre tout, de ceindre la couronne de cuivre.

21 notes
67 lecteurs

Qu'arrive-t-il donc aux femmes de Stepford ? Ont-elles toujours été, ainsi que Joanna les découvre en s'installant dans cette ville, de véritables poupées ménagères, uniquement préoccupées de l'entretien de leur intérieur et du bien-être de leur famille ? Ou alors sont-elles victimes de leurs maris, tous adhérents du " Club des Hommes ", qui se réunissent chaque soir dans une vieille bâtisse mystérieuse interdite aux femmes ? Joanna, jeune femme libérée, tente de créer une association féminine avec l'aide de deux amies nouvellement arrivées. Quelle n'est pas sa stupeur de les voir, à leur tour, se tranformer brusquement à l'image des autres femmes de la ville. L'inquiétude devient rapidement de l'angoisse... Joanna réussira-t-elle à échapper à ce cauchemar aseptisé, climatisé, lot quotidien des femmes de Stepford ?

3 notes
16 lecteurs

Quatrième de couverture (Denoël) :

« Je voulais, a dit Ira Levin, écrire un livre qu'on commence vers huit heures, qu'on termine à minuit et qui vous empêche de ensuite de dormir jusqu'à l'aube... »

Avec ce nouveau roman, après quinze ans de silence, les lecteurs de SLIVER ne seront pas déçus.

Ce qui va arriver dans les divers appartements de cet étroit gratte-ciel de Manhattan (un “Sliver” en argot new-yorkais) et surtout dans celui de Kay Norris, jeune et jolie directrice littéraire d'une maison d'édition, égale en horreur ce qui se passait autour de Rosemary et de son bébé.

Ira Levin, “l'horloger suisse du roman à suspense”, comme le définit Stephen King, nous offre là un thriller érotique, ambigu, pervers...

85 notes
239 lecteurs

Dans un futur qui n'est peut-être pas très éloigné, toutes les nations sont désormais gouvernées par un ordinateur géant, enfoui sous la chaîne des Alpes.

Les humains sont programmés dès leur naissance — du moins ceux qui ont été autorisés à naître — et sont régulièrement traités par des médicaments qui les immunisent contre les maladies, mais aussi contre l'initiative et la curiosité.

Il y a cependant des révoltés. L'un deux, surnommé Copeau, va redécouvrir les sentiments interdits et d'abord l'amour. Il s'engage alors dans une lutte désespérée contre ce monde trop parfait, inhumain, qui accorde, certes, le bonheur à tous, mais un bonheur devenu insoutenable parce qu'imposé.

This chilling mystery thriller by the author of Rosemary's Baby explores the thin line between fantasy and reality, madness and murder. Students Susan and Larry find themselves as guests enticed to the Brabissant mansion by it's dissolute caretakers the lonely Mackeys. Struck by Susan's strong resemblance to Veronica Brabissant, long- dead daughter of the family for whom they work, the older couple gradually induce her to impersonate Veronica briefly to solace the only living Brabissant, her addled sister who believes Veronica alive. Once dressed in Veronica's clothes, Susan finds herself locked in the role and locked in Veronica's room. Or is she Veronica, in 1935, pretending to be an imaginary Susan?

"Like being trapped in someone else's nightmare...jarring and (with a) surprising climax...a neat, elegant thriller."- Village Voice

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode