Livres
464 382
Membres
425 089

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Iris Hellen

226 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Ips2013 2017-04-14T08:31:33+02:00
de

Biographie

L'interview d'Iris Hellen https://www.harlequin.fr/lemag/interview-auteur-HQN-Iris-Hellen-2017

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
76 lecteurs
Or
114 lecteurs
Argent
68 lecteurs
Bronze
49 lecteurs
Lu aussi
47 lecteurs
Envies
170 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
12 lecteurs
PAL
273 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.81/10
Nombre d'évaluations : 92

1 Citations 94 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Iris Hellen

Sortie France/Français : 2019-05-29

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Aminouch 2019-05-29T15:49:31+02:00
Addict lover

Iris Hellen est une auteure que j'ai découvert avec son premier roman Tell me you love me que j'avais beaucoup aimé.  Addict lover est un spin off mais chaque livre peut se lire indépendamment l'un de l'autre.

Ce livre a été un réel plaisir à lire. J'ai commencé ma lecture et j'ai très vite été embarquée par l'histoire de Cheyenne et de Creed.

Ces deux personnages se rencontrent lors d'une cure de désintoxication ce qui avouons le n'a rien de romantique.  Tous les opposent. Cheyenne est une chanteuse de country et a vécu une enfance compliquée malgré la présence de ses frères et soeurs. Native du Mississippi, elle représente les valeurs de cet Etat particulier qui reste très traditionnelle.  Creed a 30 ans. Dans la fleur de l'âge, il a réussi à devenir millionnaire grâce au jeu. Opposés dans leur caractère comme dans leur vie personnelle, ces deux êtres vont petit à petit s'apprivoiser. Ce qui devait être une simple parenthèse va se transformer en plus. Mais rien ne sera simple pour ce couple. Lorsque les éléments se déchaîneront, ils devront se faire confiance ou se séparer.

J'ai adoré cette lecture. Iris Hellen m'a emporté au coeur du Mississippi. Ce qui s'annonce comme une romance simple ne l'est pas. Non l'auteure a fait le choix de poser des valeures importantes telles que la liberté d'expression, le racisme. Ces sujets exploités sont fait d'une manière juste et parfaite. On sent les recherches faites et que les sujets n'ont pas été abordés de manière superficielle loin de là.  Alors même si la romance est magnifique, décrite sensuellement qu'elle vous donne envie d'avoir un Creed à la maison, ce récit garde des sujets importants d'aujourd'hui.

Creed et Cheyenne sont touchants mais il n'y a pas qu'eux.  Les personnages secondaires sont tout aussi importants et j'espère que Iris leur réservera un spin off!!!

Vous l'aurez compris, c'est une lecture que je vous conseille vivement. N'hésitez plus et allez lire cette merveilleuse histoire.

Note

5/5

Afficher en entier
Commentaire ajouté par La_romance_des_Anges 2019-05-29T17:41:08+02:00
Addict lover

Trompée par son fiancé, Cheyenne va peu à peu être submergée et va se refugier dans l'alcool qui va l'engloutir et faire sombrer ses débuts prometteurs en tant que chanteuse country.

En thérapie, elle rencontre Creed Taylor ! Les premiers échanges entre Creed et Cheyenne sont explosifs, j'adore quand c'est vif et piquant. Nos deux héros représentent chacun ce qu'ils détestent le plus, Creed est un jeune homme cynique, aux multiple conquêtes, qui a fait fortune dans les jeux vidéos et Cheyenne a ce coté naïve et trop lisse qui insupporte Creed. Alors entre le Geek californien et "la vierge du Mississippi" ça fait des étincelles.

Mais tous deux ont intégré White Meadows pour surmonter leurs addictions et revenir sur le devant de la scène. Entre les ateliers et les séances d'introspection, ils finissent par s'apprivoiser mais rien ne sera simple pour des experts en manipulation, mentir est devenue une seconde nature pour eux et ils auront bien du mal à communiquer.

"Addict Lover" est un spin-off de "Tell me you love me", même si on retrouve certains personnages, il n'est pas nécessaire de l'avoir lu avant de commencer "Addict Lover". On replonge dans la même ambiance : le "Deep South".

Tout est toujours aussi bien décrit, on s'imprègne des lieux et de l'histoire comme si on y était, avec peut-être un regard plus sombre. Iris Hellen a le talent de mêler son histoire à des faits historiques ou d'actualités ce qui enrichit fortement la lecture et qui rend le récit plus concret. On navigue entre Corinth, cette petite ville du Mississipi, Menphis, berceau du blues, de la soul et du rock 'n' roll et la Californie, terre d'accueille de nombreuses start-ups. Deux états diamétralement opposés pour 2 héros aux antipodes l'un de l'autre.

Au travers des différentes épreuves, Cheyenne va grandir et sortir de ce carcan dans lequel elle s'est enfermée. Creed va peu à peu lui ouvrir les yeux sur ce que désire réellement la jeune femme. De son coté, Cheyenne va démontrer à Creed que les apparences sont parfois trompeuses et que la vie qu'il menait jusqu'à présent peut être complètement différente.

Toutefois, ils seront toujours sur la brèche, dans le monde du show business dans lequel ils évoluent, rien ne leur sera épargné, entre trahisons et jalousies, leur fragile équilibre sera toujours menacé mais chacun se battra pour obtenir ce qu'il veut. ils pourront chacun compter sur un entourage soudé amis et familles surtout que les personnages secondaires sont attachants et désopilants.

J'ai aimé retrouver la plume d'Iris Hellen, "Addict Lover" est une douce romance, un "slow burn" qui monte crescendo. L'auteure m'a même surprise avec un rebondissement inattendu, je ne pensais pas qu'elle serait partie dans cette direction mais cela conforte l'idée du chemin initiatique mené par l'héroïne.

Si vous ne connaissez pas encore la plume d'Iris Hellen, je ne peux que vous la conseiller, ses histoires ont toujours un coté authentique avec des personnages bien travaillés et haut en couleurs. Tout est toujours bien détaillés et on apprend à chaque fois quelques petits trucs !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lirepassionnement58 2019-05-29T17:54:50+02:00
Addict lover

Tout d’abord, j’aimerais remercier Iris Hellen pour la confiance octroyée à notre blog et de nous partager ses écrits en avant-première ! Après la trilogie Mad About You et Tell Me You Love Me, son troisième roman, Addict Lover, prend aujourd’hui, le chemin de toutes les plateformes numériques et librairies. Et je lui souhaite un grand succès car cette histoire mérite d’être connue. Une magnifique romance à thématiques qui ne laissent nullement indifférent et dont l’auteure m’a habituée depuis ses débuts.

Cheyenne Winter, la future reine de la country Music, est à bout de souffle et en mal de son art. Morte de honte après être abandonnée au pied de l’autel, claquée de porter le fardeau de sa soudaine célébrité et celui de cette icône qui lui colle au dos. Fatiguée de mentir au monde, de taire le secret de son frère… Son refuge est devenu une cage exiguë et l’air qu’elle respire si suffocant. La chérie du Mississippi ne trouve plus l’apaisement dans les notes qui lui servaient d’exutoire jusqu’à présent. Elle, qui ne voulait que chanter et mettre une musique sur les mots de son auteure de prédilection. Malheureusement, l’univers du show-biz ne s’occupe ni d’art ni de passion. Mais leurs affaires ont tout avoir avec les chiffres des ventes. Que lui reste-t-il à part l’alcool comme soupape à son mal-être ? Ce qui déchire ses entrailles n’a pas de remède qu’un petit verre, 2 petits verres, puis trois… Jusqu’à s’écrouler sur scène en plein concert.

Pour la sortir des griffes acérées de l’addiction, son producteur l’a fait interner à White Meadows. Une maison de retraite pour riches désirant se refaire une santé… Là-bas, elle a retrouvé sa confiance en elle, son inspiration et foi en ce monde. Mais pas que… Celle qu’on appelait la vierge du Mississippi, a trouvé le chemin du désir et écoute désormais l’élan de son corps… Mais, est-elle prête à accorder la même attention à l’élan de son cœur ?

Lui, c’est Creed Taylor. L’une des célébrités qui résident aussi à White Meadows. Accro aux jeux vidéos, il y a retrouvé refuge pour se sortir de son addiction. Mais sa rencontre avec Cheyenne, va transformer sa dépendance pour les jeux en une obsession pour cette fille issue du deep south. Et à forte raison. Son naturel, son absence de duperie et son sourire franc ont su transpercer sa carapace longuement entretenue. Creed, sous des airs bravaches et une grande confiance en lui, se cache un personnage d’une sensibilité à fleur de peau, et il n’est pas étonnant qu’il tombe raide sous le charme de Cheyenne qui n’en manque pas. De caractère affirmé, du charisme à n’en savoir que faire, une bonne humeur contagieuse, ces deux-là, ont toutes les qualités pour nous conquérir et gagner notre estime.

Mais le chemin de l’amour vaut quelques sacrifices qu’ils ne sont pas peut-être pas prêts à y consentir !

Addict Lover est une histoire qui tient toutes ses promesses et même au-delà de mon espérance. Une histoire dans laquelle des thématiques peu reluisantes que l’auteure traite avec grande sensibilité, sont augmentées par un magnifique amour et des personnages touchants. Les émotions ne sont que plus amplifiées et plus belles. Oui, il y a de beaux sentiments dans l’air, voire un désir intense, et beaucoup d’humour. Mais l’auteure ciblait des sujets plus graves, plus vifs et cela se ressent que cela lui tient à cœur de dénoncer la bêtise humaine. Par la force de ses mots qui lui servent d’arme, elle véhicule des messages subliminaux sur des faits sensibles. Ces fléaux récurrents et d’actualité partout dans le monde. L’homophobie et le racisme dont les tentacules s’étendent en toute impunité, soutenues par une politique indifférente et par un média cupide et obnubilée par l’audience. Le combo parfait pour se délecter d’une belle romance tout en méditant sur ces actes qui vont à l’encontre des valeurs rudement acquises ! Telles la tolérance, la fraternité et l’égalité… Une histoire qui donne à réfléchir sur ce monde en déclin qu’on va devoir léguer à nos enfants…

Merci à toi Iris Hellen pour tes histoires engagées pour la bonne cause, pour cette piqûre de rappel qui ne laisse pas de marbre. Merci pour toutes ces belles lignes qui parlent à notre humanité. Et aussi pour ce cri d’alarme pour stopper les horreurs perpétrées au nom de nos différences…Merci pour cette belle histoire qui m’a tenue en haleine du début à la fin. Pour cette belle émotion qui m’a ravie et embarquée dans ton univers toujours aussi addictif et plein de sagesse.

Et en bonus, j’ai beaucoup apprécié ce retour dans le vieux sud et plus que ravie de rencontrer de nouveaux visages qui ne manquaient pas d’attraits et ont eu aussi leur importance dans cette histoire. Et ceux que j’ai eu déjà le plaisir de connaitre dans le premier tome. Phoebe et Jason. Et surtout la redoutable et fouineuse mais toujours aussi espiègle Miss Tallie, l’âme éternelle de l’authentique Corinth. Ses intrusions font toujours leurs petits effets sur ceux qui la côtoient.

Comme vous pouvez le lire, j’ai été plus qu’emballée et si vous cédez à cette superbe tentation à votre tour ?

Mya

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesTentatrices 2019-05-29T18:53:08+02:00
Addict lover

Un avis + détaillé -> https://wp.me/p6618l-fIE

[JULIE]

Avec cette nouvelle romance New Adult, Iris me confirme une nouvelle fois que j’adore sa plume.

[...]

J’aime les personnes complexes et porteuses qu’Iris crée, car ils nous embarquent toujours dans de belles histoires alliant, sentiments, passions, convictions et tolérance.

J’ai adoré les thèmes abordés dans cette romance que ce soit le racisme, l’image ou la traque médiatique, l’autisme, le fanatisme… Ils sont malheureusement tellement encore d’actualité, et Iris les aborde de façon naturelle, pas du tout caricaturale. L’entourage un peu fou de ce couple, la famille, les amis sont tous un peu « toqués », insistants, envahissants mais c’est toujours avec de bonnes intentions, un peu de drôlerie !

[...]

Si j’avais un reproche à faire, j’aurais aimé lire la première vraie déclaration de Creed même si certaine sont plus que magnifiques. Quant à celle de Cheyenne, je ne la voyais pas faire ça de façon aussi publique. Leur côté décalé leur va à merveille, c’est pour cette raison que je voyais quelque chose de plus fantasque, ou simple, comme ces oppositions qui les caractérisent tant, et qu’on retrouve dans l’épilogue.

C’est un magnifique moment livresque que j’ai passé avec ses deux êtres passionnés, opposés qui se sont attirés, trouvés, compris et aimés. Une belle romance qui, encore une fois, a su trouver le bon dosage entre l’amour, la passion, les quiproquos, les rebondissements et l’humour qui ne peut que passionner le lecteur grâce un style direct, dynamique et travaillé de cette auteure.

J’attends le spin-off sur la famille Winter avec impatience !!!! Ce sera sur qui ? Truggi ou Tashiro ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2019-05-31T16:55:59+02:00
Addict lover

Chronique d'Audrey : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/05/30/addict-lover-iris-hellen/

J’avais adoré Cheyenne dans Tell Me You Love Me, je suis donc enchantée de la retrouver dans ce nouveau roman ! Et je ne vous fait pas plus attendre que cela : je n’ai pas été déçue de la jeune femme qu’elle est devenue, toujours entière, très vraie et forte de ses convictions.

Nous la découvrons plusieurs années après la fin du précédent roman. Elle a failli se marier mais cela a tourné à la catastrophe … mais sa carrière musicale a décollée et elle se produit maintenant sur scène avec un joli succès dans le milieu de la country. Lorsqu’un membre de sa famille lui annonce qu’il a un problème médical, elle n’arrive pas à gérer cette nouvelle de plus et se tourne vers l’alcool, addiction qui pourrait gâcher sa carrière. Une image de fille du Sud toute douce et vierge lui colle malgré tout à la peau.

En cure de désintoxication, elle rencontre Creed. Le jeune homme a fait fortune dans les jeux vidéos et il semble prendre un malin plaisir à la taquiner – voire à la faire sortir de ses gonds. Le jeune homme joue un rôle de connard arrogant mais nous sentons vite que c’est une façade pour se protéger et qu’il y a quelque chose de profond derrière ce masque. Il catalogue Cheyenne comme une blonde un peu neuneu, mais il va découvrir qu’il n’en est rien. Au fur et à mesure qu’il la connait, il est touché par sa répartie et son histoire.

Ils s’attirent, se découvrent, se plaisent … jusqu’à tomber amoureux ? Ils se permettent d’avancer, de voir les choses autrement, et nous lecteurs sommes immergés dans l’histoire car à la rédaction de leurs deux points de vue. Mais la vie n’est pas toujours si simple, surtout quand les personnages ont un passé compliqué qui vient se mettre entre eux. Une histoire de choix de vie, de découverte de soi mais aussi de conquête … et reconquête amoureuse ! Tomber amoureux n’est pas facile mais nous devons bien avouer que Creed nous fait totalement craquer. Quant à Cheyenne, j’ai adoré la voir grandir au fil du roman, j’ai beaucoup aimé le personnage qu’elle devient.

Comme dans son précédent roman, Iris Hellen aborde des problèmes de société, propres aux USA et aux mentalités du sud ou non. J’ai été très touchée par Irving, le frère de Creed, j’ai trouvé que l’auteure avait les mots justes pour le représenter au mieux. Un roman qui passe des messages de tolérance, avec justesse, sans oublier le côté sexy et romance. Iris Hellen n’oublie pas non plus le suspens avec une intrigue autour d’une personne qui en veut à Cheyenne et ses prises de position. A mon goût, ce roman est parfaitement dosé pour nous captiver sans jamais nous lasser.

Une très jolie lecture qui peut se dévorer sans avoir lu Tell Me You Love Me, mais qui vous donnera envie de le (re)lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Matoline 2019-06-01T13:05:14+02:00
Addict lover

Ce roman peut être admis comme un spin off du roman Tell me you love me. Je n’ai pas lu ce roman, et cela ne m’a point gênée pour lire cette histoire.

Trois mois plus tôt, son mariage est tombé au oubliette, maintenant Cheyenne apprend que son frère Toshiro est atteint d’un lymphome, un cancer et qu’elle doit garder le secret. Malgré l’éducation rigide de sa mère, elle noie son stress dans l’alcool comme son père l’avait fait après son divorce, et elle anéantit son talent.

Dans une clinique White Meadows pour se soigner de leurs addictions, Creed et Cheyenne se croisent, ils se cherchent des noises, de belles piques bien recherchées,...

Cheyenne Winter, 21 ans est chanteuse country surnommée la Vierge du Mississippi. Elle a quatre frères et sœurs Toshiro, Alithia, Konan, Truganini sa jumelle. Elle a peur de la solitude. Elle est franche, sincère, honnête, courageuse, forte...

Creed Taylor, 29 ans a fait fortune dans la réalité virtuelle, CT Multimedia. Au départ c’est son addiction au jeu qui lui a fait gagner beaucoup d’argent, puis il a investi. Il a un frère aîné Irving, autiste, ses parents s’occupaient de lui donc Creed a grandi par lui-même. Depuis trois ans, i vit avec lui. Il hait le mensonge, il est impatient, attendrissant...

La narration est à la première personne avec le point de vue de Cheyenne et de Creed.

L’intrigue est bien menée, et les thèmes diversifiés. Cheyenne aide son ami chanteur Eric à cacher son homosexualité en se faisant passer pour sa petite amie aux yeux des médias. Creed est intrigué par Cheyenne, cette femme rafraîchissante, et c’est de plus en plus dure de jouer au parfait connard. Leur relation va évolué grâce aux sentiments, mais la vie est loin d'être tranquille encore plus lorsque l'on est au centre des médias.

La plume est fluide et facile à lire. Elle est innovante d’un certain côté. Certaines scènes sont plus narrées que vécues, comme leur première fois. Cela change, c’est troublant au début car le lecteur en veut et en réclame plus. C’est également plus léger et rafraîchissant de se voir raconter dans un roman des passages importants pour l’histoire. Les thèmes utilisés sont très forts, puissants et bien intégrés à la romance avec simplicité. Le rythme est entraînant, quelques attentes parfois, mais très rares.

Les émotions sont très variées suivant les contacts et les interactions des personnages. Creed et Cheyenne se bousculent, se cherchent dans tous les sens du termes. Tous deux s’effacent au profit des autres. Les chamailleries et taquineries nous apportent une touche d’humour. Les relations intimes sont tendres et sensuelles.

Les personnages secondaires sont peu nombreux, mais marquants comme Shirley la copine, Irving le frère, Terrence son manager, les frères et sœurs de Cheyenne, Roscoe l’associé de Creed,...

La romance est belle, les thèmes captivants, le plume excellente. Quelques doutes parfois, mais la lecture fût une magnifique histoire entre deux êtres de caractères venant de deux mondes bien différents, se complétant à la perfection, grandissant au centre de problèmes de société forts où la ligne devrait être tolérance et empathie. Un ensemble réussi avec sensualité et émotion.

L’auteure nous prévoit d’autre Spin Off, vivement la suite !

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/06/addict-lover-iris-hellen.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie-136 2019-06-05T08:42:46+02:00
Addict lover

En premier lieu, je voulais préciser qu'« Addict Lover » est un spin-off du roman « Tell Me You Love Me ». Pour m'a part, je ne l'avais pas lu avant et ça ne m'a absolument pas gêné pour ma lecture d'Addict Lover.

Ici, nous faisons la connaissance de la chanteuse de country Cheyenne Winter, une jeune femme de 21 ans qui va voir en quelques secondes « son rêve voler en éclats ». Cheyenne n'a jusqu'ici pas eu une vie facile et celle-ci prend un nouveau tournant lorsque son fiancé Norman la quitte et que son frère Toshiro lui annonce cette terrible nouvelle. Elle qui pensait jusqu'ici « être la fille la plus heureuse de la Terre », elle s'est lourdement trompée.

Cheyenne semble être une fille forte, sûre d'elle, mais celle qui est surnommée la « Vierge du Mississippi » est bien plus sensible et fragile qu'il n'y paraît.

Extrait : J'ai fini par noyer tout ce stress dans l'alcool. Boire, c'est encore la seule chose qui m'aide à tenir le coup.

Je dois dire qu'au début de ma lecture j'ai eu un peu de mal avec le personnage de Cheyenne, mais au fur et à mesure des chapitres, j'ai appris à l'apprécier, puis à l'aimer. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences.

Grâce au soutien de sa meilleure amie Shirley, d'Eric Tremaine et de son producteur Terrence Baldwin, Cheyenne va alors tout mettre en œuvre pour reprendre sa vie en mains. Elle va alors intégrer la clinique « White Meadows » pour vaincre son addiction et remonter la pente pour être en forme pour pouvoir participer à l'événement « Route 91 Harvest » à Las Vegas qui aura lieu dans moins de dix mois.

Lors de sa convalescence Cheyenne pourrait bien découvrir celui qui est fait pour elle.

Extrait : Nous sommes à des années-lumière l'un de l'autre.

Nous allons aussi faire la connaissance de Creed Taylor un homme de 29 ans qui a fait fortune dans la réalité virtuelle ainsi que les jeux vidéo.

Extrait : Elle est vraiment aux antipodes des femmes que je fréquente d'habitude.

Creed est un homme complexe, mais passionnant. J'ai eu plaisir à découvrir son métier, c'était décrit avec passion et réalisme. C'était très intéressant.

Même si ce n'est pas toujours facile de suivre cet homme, que son humour laisse parfois à désirer, Creed m'a beaucoup plu. J'ai aimé ce côté décaler. Il m'a charmé !

Je dois dire bravo à l'auteure, car ici, elle a fait le choix de nous parler de pas mal de problèmes de société. On sent derrière la plume l'engagement. C'était sincère et vrai !

Pendant ma lecture, j'ai aussi pu apprécier les personnages secondaires : Eric, Shirley, Irving... D'ailleurs, j'ai été énormément touchée par Irving. J'en ai eu même les larmes aux yeux.

Cette histoire est prenante et nous fait voir au-delà d'une histoire d'amour. Malgré toutes leurs galères qu'ont à affronter Cheyenne et Creed et la réalité du monde qui les entourent, j'ai pu découvrir deux personnages attachants et vrais. J'ai aimé leur histoire !

À la fin de ce roman, l'auteure nous fait part de l'écriture d'un prochain spin-off. Je ne sais pas sur qui il se portera, mais je serai très heureuse de pouvoir découvrir l'histoire d'Irving.

Je vous recommande ce roman avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laurafontaine 2019-06-17T19:06:25+02:00
Addict lover

C'est une belle histoire d'amour mais pas que. Elle nous parle d'addictions mais aussi de tolérance. C'est un vrai baume au cœur mais avec des passages qui font mal.

Je vous le recommande fortement, émotions garanties.

Mon avis complet sur http://aucoeurdunepassion.over-blog.com/2019/06/addict-lover-de-iris-hellen-chez-city-editions.html?fbclid=IwAR1jVYRBc4qNQhvhOY0z7Bcu_lJNpCRqpy7hHJF0b5h7nXt0IO4yCviLMVk

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2019-06-18T15:42:49+02:00
Addict lover

L'avis d'Esméralda :

Une nouvelle fois Iris Hellen ne déroge pas à sa règle et fait tout simplement des merveilles. Sa cinquième romance est poignante et émouvante.

Cheyenne est l’une de filles de la famille Winter. Ballotée, élevée à la dure, son enfance laisse des traces et des valeurs morales bien ancrées. Entre une maman, témoin de Jéhovah, et un papa qui a sombré dans l’alcoolisme, Cheyenne tente, tant bien que mal, de surpasser toutes les déconvenues familiales. L’air du fin fond de Mississippi a tendance à rendre la vie dure et de bâtir des hommes et des femmes aux idées et principes bien arrêtés. Cheyenne voit la vie sous un autre œil et la musique country est son unique moyen de casser tous ces aprioris et de faire passer des messages. La tolérance, le respect, l’honneur, l’amour et la discrimination sont ses sujets favoris qu’elle aime exploiter et mettre en valeur. Cheyenne est une éternelle romantique qui voit dans l’amour une beauté unique où les sentiments sont un bouquet de mille et une senteurs. Adepte des poèmes d’Emily Dickinson, elle les chante en grattant sa guitare. C’est sa manière à elle d’occire le mal qui l’entoure. Fleur bleue dans l’âme et porteuse de l’anneau de pureté, Cheyenne se réserve pour le seul et unique qui bientôt l’accueillera au pied de l’autel. Alors que le fameux « oui » est prêt à raisonner dans la bâtisse, la trahison et l’humiliation la saisissent. Seule et dépitée, elle consacre son temps à la réalisation et à l’écriture de son prochain album. La Vierge du Mississippi est très attendue. Mais les déconvenues s’accumulent et le moral dégringole. De plus les confidences de son grand frère ne tardent pas à l’achever. Elle plonge directement dans l’alcool et ses frasques anéantissent son image jusqu’au point de non-retour : elle s’écroule sur scène. Son manager ne fait pas dans l’auto-apitoiement et l’envoie directement dans une clinique friquée pour qu’elle se requinque.

Elle voit du mauvais œil cette obligation même si elle a bien compris que son attitude et sa déprime n’ont plus le droit de la bouffer. La solitude, le calme, les ateliers et un compagnon d’infortune vont devenir son quotidien pendant quelques semaines. Creed, le bienheureux et accessoirement compagnon d’infortune, est la caricature parfaite de l’arrogance, de l’égocentrique et de l’homme qui en a plein les poches. Vaniteux et présomptueux, Creed est le jeune homme qui a réussi à monter son entreprise dans sa chambre et à devenir par l’occasion multimillionnaire. Cette ascension, il ne la doit qu’à lui-même. Ce véritable geek, raide dingue de jeux vidéo, se plonge frénétiquement dans son monde pour oublier ses difficultés personnelles et une famille qui ne lui a pas forcément consacré beaucoup de temps. Ce grand solitaire est entouré par son meilleur et son grand frère neuroatypique. Les femmes, les croqueuses de diamants et tout autre femme de cette espèce, s’agglutinent autour de l’irrésistible Creed. Mais sous cet apparence de play boy, se cache un homme brisé par la vie et qui pour tenir s’enfile des cachetons. Une dépendance qui l’envoie directement contre un arbre à vive allure.

Cette clinique va être le témoin de quelque chose de merveilleux : l’émergence d’une osmose fragile mais sereine, des regards langoureux et des caresses affamées. A eux deux, il forme cette sorte de bulle cocooning où leurs sentiments, où leurs mots trouveront échos dans leurs propres blessures et douleurs. Il en faut peu pour que ce rêve se brise. Mais lorsqu’on est accro, on est prêt à tout pour retrouver sa came préférée, quitte à se mettre dans des situations inenvisageables !

Iris Hellen fait une nouvelle fois un carton plein avec ADDICT LOVER. Des personnages avec beaucoup de caractères et aux fêlures importantes, des caractères opposés et surtout des mondes incompatibles (San Francisco et un bled paumé au fin fond du Mississippi, qui voudrait croire que ça pourrait marcher ?). La plume exquise d’Iris Hellen m’a fait vivre une aventure où il est impossible de s’ennuyer. Les confrontations sont nombreuses mais les moments romantiques et érotiques ont leur place aussi. Ce n’est pas qu’une histoire d’amour, elle met en avant aussi les travers du monde. Son personnage Cheyenne, est à l’image de ces femmes fortes qui puissent leur énergie dans leur passion dans le but de faire évoluer les idées préconçues et décousues.

ADDICT LOVER est une histoire de seconde chance. C’est une histoire où chaque victoire est menée avec rage. C’est une histoire où la passion a le dessus sur les déconvenues. C’est une histoire où chaque pas se gagne. C’est une histoire qui m’a fait vibrée car l’amour se tape l’incruste et tel un boulet va tout démolir pour mieux s’épanouir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2019-06-18T18:37:48+02:00
Addict lover

http://www.virtuellementvotre.fr/2019/06/addict-lover-iris-hellen/

Iris Hellen est une autrice que j’ai découverte il y a plusieurs mois maintenant grâce à la trilogie « Mad about you » que j’avais beaucoup appréciée. Je la retrouve aujourd’hui avec le spin off de « Tell me you love me » et je suis ravie d’avoir pu, une nouvelle fois, rejoindre la famille Winter avec cet opus consacré à Cheyenne et Creed.

Lorsque je suis tombée sur « Addict Lover », la première chose qui m’a plu c’est le thème de l’addiction proposé par l’autrice. En effet, il est assez rare de voir des romances traitants de ce sujet et j’étais curieuse de savoir si ce point de départ allait pouvoir engendrer une véritable relation ou si ce couple allait tomber dans la facilité. Je suis ravie de voir que ce n’est pas le cas et qu’il faut gratter la surface pour savoir exactement ce que valent nos héros.

Avec ce roman, il ne faut absolument pas se fier aux apparences, car les personnages ont bien plus à offrir qu’une arrogance ou un visage de poupée. J’aime particulièrement ce genre d’histoires où justement les choses ne sont pas aussi simples qu’il y parait et où il faut creuser pour trouver les réponses recherchées. Cheyenne et Creed ont des passés compliqués, des démons à affronter et beaucoup de sentiments refoulés. Entre le mania des jeux vidéo et l’enfant chérie de la country on peut dire que la moindre rencontre provoque son lot des étincelles.

J’ai pris beaucoup de plaisir à les voir évoluer et s’ouvrir au contact de l’autre. J’aime également que l’autrice fasse une place à la sensualité sans en faire le centre de son texte. J’ai adoré les voir se rapprocher, mais j’avoue m’être délectée de leur début et de leurs dialogues pimentés. Ces deux âmes brisées possèdent des tempéraments de feu qui apportent une bonne dose de piquant très agréable à la lecture.

Si la première partie se concentre sur le couple en question, la seconde aborde des sujets plus forts et bien moins joyeux qu’Iris Hellen a eu le courage de développer. Entre le racisme, l’homophobie et la ségrégation, la bêtise humaine n’est pas belle à voir et ce récit reflète également cet état de fait. À travers la relation de notre duo, l’autrice fait passer un message fort, engagé que l’on ne peut ignorer.

« Addict Lover » est une jolie surprise. La détermination et la volonté des protagonistes sont réjouissantes et la romance est parfaitement maîtrisée. C’est le genre de livre qui soulève des questions et amène le lecteur à s’interroger sur l’importance de la vie. Seuls les actes comptent finalement et ce ne sont pas Cheyenne et Creed qui me contrediront.

À lire si vous aimez les romans sur la tolérance et l’acceptation de soi.

Afficher en entier

Dédicaces de Iris Hellen
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

HQN : 3 livres

Harlequin : 2 livres

City Editions : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode