Livres
614 765
Membres
712 489

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Isabel Allende

Auteur

717 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par newmoon 2010-12-03T13:18:31+01:00

Biographie

Journaliste et écrivain chilienne

[Littérature étrangère]

Née à Lima, Pérou le 02 août 1942

Nièce du président Salvador Allende et fille de diplomate, la jeune Isabel prend vite le goût des voyages. Après la mort de son père en 1945, elle suit sa mère en Bolivie et au Liban avant de retourner au Chili. Devenue journaliste, elle travaille à partir de 1964, sur des documentaires, des shows télévisés et écrit dans le magazine féminin Paula. En 1971, elle révèle ses talents d'auteur avec plusieurs pièces de théâtre comme 'El Embajador', 'La Balada del medio pelo' et 'Los Siete espejos'. Mais en 1975, fuyant la dictature de Pinochet après le coup d'Etat de 1973 contre son oncle Salvador, elle s'exile avec son mari et ses enfants à Caracas, au Venezuela. Elle travaille pour la télévision, écrit des chroniques pour le quotidien d'information El Nacional, mais aussi des contes pour enfants. Elle se lance dans le roman en publiant 'La Casa de los espiritus' en 1982 dont le succès immédiat fait d'elle l'un des plus grands auteurs latino-américains. Installée en Californie, elle écrit successivement 'De Amor y de sombra', 'Eva Luna', 'Los Cuentos de Eva Luna', 'El Plan infinito', 'Paula', 'Afrodita' et 'Hija de la fortuna', tous traduits dans une trentaine de langues et vendus à des millions d'exemplaires. Depuis le retrait de Pinochet, Isabel Allende est revenue au Chili et fait partie des personnalités les plus marquantes du parti socialiste chilien, luttant pour les droits et les libertés du peuple chilien.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
149 lecteurs
Or
311 lecteurs
Argent
251 lecteurs
Bronze
163 lecteurs
Lu aussi
201 lecteurs
Envies
352 lecteurs
En train de lire
26 lecteurs
Pas apprécié
32 lecteurs
PAL
334 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.62/10
Nombre d'évaluations : 238

2 Citations 140 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Isabel Allende

Sortie France/Français : 2020-06-10

Sortie Poche France/Français : 2022-02-09

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par karina586 2022-02-18T15:52:05+01:00
L'île sous la mer

extraordinairement magnifique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JustesseO 2022-02-21T23:42:16+01:00
Eva Luna

Ce livre m'a bouleversé, Eva est une battante, au début je me suis demandée où Isabel Allende voulait emmener le lecteur car j'avais l'impression qu'il y avait trop d'informations qui ne m'apprenaient pas ce que je voulais vraiment savoir ( En fait il fallait juste que je sois patiente) mais au fur et à mesure que j'avançais tout avait soudain un sens. Une grosse claque!!! Ce livre m'a donné des frissons, je me suis laissée happer par le personnage principal, chaque nouvelle aventure, chaque nouvelle étape de la vie D'Eva Luna m'a fait voyager. J'ai aimé sa force, à certains moments, je me suis dit oh là là mais qu'est-ce qu'elle peut être froide et bornée! Mais on comprend par la suite qu'il fallait qu'elle le soit pour pouvoir survivre dans cette "jungle" car elle n'a pas eu la vie facile et au milieu de tout ça elle a réussi à me faire rire❤ J'ai adoré par la suite "Les contes D'Eva Luna" on les comprends mieux après avoir lu son histoire😉

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JustesseO 2022-02-21T23:52:27+01:00
Les Contes d'Eva Luna

J'ai adoooooré!!! Un réel plaisir de retrouver et de mieux comprendre certains personnages déjà présents dans "Eva Luna".

Afficher en entier
La cité des dieux sauvages, tome 2 : Le Royaume du dragon d’or

J'avais lu La cité des dieux sauvages aux lycées et je suis très heureuse de m'être remise dans cette saga aujourd'hui, c'est le genre de livre qui plait aux ados comme aux adultes. On rentre volontiers dans cet univers qui mêle réalisme et magie, et les personnage de Alex et Nadia sont toujours aussi attachants même si l'on sent qu'ils grandissent et évoluent. L'histoire nous donne envie de voyager et l'intrigue est assez prenant avec quelques retournements de situation (auxquels on peut s'attendre mais qui restent très agréables). Le livre dans la langue d'origine est assez accessible ce qui peut être intéressant pour ceux qui aimeraient commencer à lire en espagnol de vrais livres. Bref, beaucoup de points positifs, je le recommande sans hésitations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiki1744 2022-04-03T17:50:05+02:00
Plus loin que l'hiver

"Plus loin que l'hiver" prend racine dans une des tempêtes neigeuses les plus terribles qu'ait connu, Brooklyn qui se fait se rencontrer Richard, professeur chercheur en université ; Lucia, également professeure dans la même université que Richard et aussi sa locataire et Evelyn, jeune réfugiée guatémaltèque sans papiers.

C'est l'accident de la voiture de Richard avec celle que conduit Evelyn qui va entraîner nos trois personnages dans un road-trip vers le Canada pour dissimuler la voiture d'Evelyn et ce qu'elle contient.

Dans ce roman,on lit l'histoire de chacun qui les ramène dans les années 70 et en Amérique Latine : le Brésil, le Chili, le Guatemala, le Mexique, le Canada et forcément les Etats Unis et leur liens obscurs avec ces dictatures d'Amérique Latine et leurs réfugiés.Le roman est construit à l'aide de chapitres avec pour titre un , deux ou les trois personnages et un lieu qui relatent, soit ce qui s'est passé pour eux , soit ce qui se passe pour dissimuler le fameuse voiture qu'Evelyn a empruntée à ses patrons et ce qui s'y cache.

C'est à travers cette mini histoire policière que chaque personnage se livre , on peut supposer aux autres.

Les personnages sont attachants, leur parcours est troublant mais après l'hiver, aussi long qu'il puisse être tant dans la nature, que dans le corps ou l'âme viennent le printemps et l'espoir et c'est sur cette note optimiste, résistance combative de Lucia que se terminent chacune des histoires des trois personnages et l'intrigue du roman.

Un roman à lire pour juste se rappeler le manque de vertu du pouvoir des États Unis vis à vis de ses pays satellites à un moment où on veut nous faire croire que "les méchants sont uniquement les Russes."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Karinesky 2022-04-24T08:53:52+02:00
La Maison aux esprits

Ce livre est une œuvre d’art.

Je l’ai lu dans mon adolescence et j’ai tout de suite aimé ce roman mêlé d’histoire et spiritisme.

Je l’ai relu pour me demander si je n’avais pas idéalisé ce livre souvenir et je n’ai pas été déçue.

Isabel Allende décrit une saga familiale sur 4 générations d’Amérique du Sud.

Le style puissant et l’écriture fluide permettent de nous aspirer dans les contrées et l’histoire chiliennes.

Les personnages soignés ont une épaisse tessiture. On les imagine nettement et on fait immédiatement parti de cette famille. On vit avec elle, on rit, on souffre, on est dévasté, on pleure.

Ils font parti de nous.

Plus qu’aimer, j’ai adoré ce récit.

Cette relecture me donne envie de me pencher un peu plus dans les œuvres d’Isabelle Allende.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-61 2022-05-26T10:37:54+02:00
D'amour et d'ombre

Lecture dont j'ai apprécié le style de l'auteure et les personnages qui sont attachants. J'ai malgré tout trouvé un certain déséquilibre dans l'histoire, on passe beaucoup de temps à apprendre la vie et le passé de chaque personnage, ce qui laisse peu de place à la dernière partie plus centrée sur le combat d'Irène et de Francisco et le scandale qu'ils dénoncent au péril de leur vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Martine-Chantal 2022-06-30T15:57:21+02:00
Le jeu de Ripper

Nouveau genre testé pour Isabel Allende ! Pari réussi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2022-07-08T10:05:05+02:00
La Maison aux esprits

Une histoire de famille qui s'étend sur presque un siècle, traversant les guerres et les soubresauts d'un pays qui ressemble beaucoup au Chili. Une histoire de femme, d'une en particulier, Clara, lumineuse et solaire, pivot de cette famille si singulière et atypique. On la suit de sa naissance à sa mort, grâce à ses nombreux carnets précieusement conservés par sa petite-fille, Alba, et qui ont résisté à l'infâme bûcher dictatorial.

Une histoire de femmes, dans un pays patriarcal et machiste, qui tentent de se faire une place dans la société. Clara vit dans un monde à part, peuplé d'esprits et de fantômes, les objets bougent, les portes claquent et les tables tournent...Clara semble détachée des biens de ce monde et pourtant sa clairvoyance fait d'elle le personnage le plus lucide de cette étrange famille. Elle connaît son destin et celui de ses descendants, chacun de ses choix, qui peuvent parfois paraître incongrus, sont faits en connaissance de cause. A commencer par son mariage avec Esteban ! Un être tyrannique, violent, pervers, implacable avec les faibles et sans pitié avec ses adversaires et qui a fait de Tres Maria, la propriété familiale, un ensemble agricole viable et rentable, dans un pays gangrené par la corruption et la pauvreté. Un homme, devenu riche à la force du poignet, qui terrorise son entourage et ses proches et qui finit même par devenir sénateur !

D'ailleurs, les hommes du roman sont loin d'être mis en valeur, ils sont souvent violents, pervers, veules...comme Esteban Garcia, le fils non reconnu d'Esteban, sa présence crée un malaise et une sensation de dégoût. Les deux fils jumeaux d'Esteban s'en sortent un peu, Jaime, devenu médecin, idéaliste et passionné, s'épuisant en voulant venir en aide aux plus démunis, et Nicolas, farfelu et inconstant, fantasque et imaginatif. Tous les deux font le désespoir de leur tyran de père et leurs idées, à l'opposé de ce dernier, créent souvent de violentes tensions au sein de la famille.

Les seuls hommes qui sont dignes de respect sont les Pedro: Pedro Senior, vieux sage, souvent de bons conseils, Pedro Junior, qui gère la propriété d'Esteban, amoureux transi de la lumineuse Clara, et Pedro III, poète et anarchiste, amoureux de Blanca, la fille de Clara et père d'Alba, celle qui nous conte toute cette histoire.

Clara est la clé de voûte de cette "maison aux esprits" sa mort signe son déclin . Sa disparition ne crée pas seulement un vide pour ses proches, elle affecte également la propriété familiale: les murs s'écroulent, la moisissure s'étend, la végétation s'étiole et les animaux fuient vers des cieux plus cléments....

Une récit parfois dure et émouvant, qui suit peu à peu, durant ce XX ème siècle tourmenté, la montée de la dictature. Et de façon surprenante, la fantaisie et l'humour surgissent de façon saugrenue au milieu de scènes pourtant tragiques, apportant un peu de légèreté à cette histoire qui aurait pu être pesante et lourde. L'auteur arrive à mélanger plusieurs genres, réalisme , fantastique, comédie et tragédie se côtoient tout naturellement, de façon fluide et naturelle, cela peut surprendre, mais c'est parfaitement écrit et cohérent.

Une magnifique découverte, un livre à lire et à méditer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hanayu 2022-07-08T18:57:20+02:00
La Maison aux esprits

Une pépite !!

Si les premières pages j'ai craint qu'on n'atterrise dans un roman "croyant et dérangé", l'intervention de Clara en pleine messe m'a acquise au personnage et au récit !

"Pstt ! Père Ristrepo ! Et si cette histoire d'enfer n'était qu'un gros mensonge, on l'aurait tous dans le baba..." XD

Je ne me permetrais pas d'autres extraits (car le roman dépasse les 500 pages mêlant humour et macabre de façon addictive) mais la plume est littéralement truculente par son inventivité, et riche par son vocabulaire.

(Bon allez je vous partage une autre perle noire : "N'ayant pas de tête de son vivant, elle n'avait guère de raison de l'avoir conservée dans la mort."^^)

Ça foisonne. Tout coule de source (car l'auteure maîtrise son scénario) et pourtant tout nous surprend (c'est hallucinatoire) !! :O

Isabelle Allende va utiliser la ficelle du "teaser révélateur" tout au long des pages ! On sait comment chacun va mourir...on ne sait pas pourquoi, ni dans quelle condition. On nous parsème des infos en veux-tu en voilà, et on nous fait de la rétention pour d'autres ! (Mais tout sera bien raconté en détail en temps et en heures ! Les appâts ne seront pas vains !) Si ce procédé a régulièrement fait pousser les hauts cris à ma co-lectrice Pendergast (;P), et s'il me déplaît habituellement...pas là !!! J'ai adoré cette préparation psychologique, dont on a la solution parfois des années plus tard dans cette saga familiale des "Del Valle & cie", qui s'avère carrément être une épopée !! (Seuls le poison et le couteau restent sans éclairage...mais il n'y avait eu aucun flash d'anticipation...donc c'est logique que cela reste sans réponse. Enquêtes classées !)

En vrac et dans le désordre pour vous faire comprendre le stupéfiant de l'ensemble :

- un prénom de crème hydratante : Nivea

- une "Sirène" : Rosa

- une psychique charismatique de douceur : Clara

- une enflure intersidérale "vers l'infini et l'au-delà" Esteban (qui est bien loin de celui des Cités d'or ! Il m'a bien gâché le prénom ce con...d'ailleurs l'autre Esteban sera hélas tout aussi pourri jusqu'à la moelle !!)

- une tête qui vole et atterrit dans un carton à chapeaux

- une réflexion sur la condition de la femme (suffragettes)

- d'autres luttes anti-inégalités (les colonisateurs persuadés d'être altruistes, et les ouvriers libres se comportant/considérant comme esclave...jusqu'à ce que cela explose !

- Roméo et Juliette versus classe sociale

- des carnets de vie et de voyage (Marcos !!)

- des véritables Remus et Romulus (Jaime et Nicolas)

- des fantômes, des déplacements d'objets, des prémonitions effarantes

- une spécialiste en maladie opportuniste : Blanca

- une petite maligne à la langue trop bien pendue : Alba

- des penchants sexuels divers et variés voir débridés et déviants

- de la passion et de l'outrepassement

- un Barbaras indéterminé de race destiné à faire tapisserie, malgré (ou à cause) de son gabarit, aussi lubrique qu'Esteban le trompe l'enfer !!

- Trois Maria

- Plein de noms en A

- plusieurs Pedro

- un arbre "tailladé" de défis

- un guérilleros chanteur à succès

- une maison atypique et labyrinthique qui donne envie de s'y perdre

- et tellement plus encore !!

(Ceci n'est qu'un échantillon !!)

Malgré les drames contés, qui sont nombreux, on retient surtout la chaleur et l'humanité, car l'horreur (si elle est manifeste) est détournée avec un humour qui fait mouche, et nous permets de garder les yeux grands ouverts face à tous les événements, même les plus glauques !! Oo (Et il y a de quoi faire à ce niveau !!!). L'inattendu étant la part de "fantastique" qui se greffe allègrement. C'est une cerise merveilleuse dans cette histoire, qui en devient un mythe stupéfiant, oscillant entre magie et sordide. Cette fresque nous laisse hagard à chaque chapitre.

C'est cru, c'est volubile, c'est palpitant !!

Le réalisme de certains faits donne la rage aussi. Car oui...on louvoie bien avec l'Amérique du Sud et son vécu (des années 30 à 80 si je ne m'abuse).

La narration elle-même nous laisse pantois. Du "on", de l'omniscience documentée, du "je" par le taré colérique en chef !! On nous ballade, on nous happe, on nous harponne même, on ne nous épargne pas, tout en nous préservant...oui c'est contradictoire et pourtant !! On ne sait pas où l'on va la majorité du temps et pourtant l'on suit l'autrice avec exaltation !! On est tenu en haleine avec bonheur (et crainte hystérique aussi) !

C'est fou comme malgré tout le macabre du livre ce qui l'emporte pourtant c'est le sourire amusé. Les réparties, ou scènes, sont si improbables, et bien dosées, que ce n'est pas le tragique de situation qui a le dernier mot ...mais bien le rire !

Chaque femme de la famille est éblouissante de lumière. Merci à l'auteure de leur faire la part belle !!

Ce roman est WHAOU !!! L'auteure est bluffante !!

Malgré le drame et l'horreur, on ne tombe jamais dans le mélo !!! Oo

C'est prodigieux !

Mon cœur continue à battre plus fort que de coutume !! Compliqué de revenir à la vie ordinaire après pareil immersion.

Atterrir en se sentant autant atterrée qu'impressionnée c'est pas simple !! ^^'

Bien que "la Terreur" et "L'heure de vérité" m'aient fait mal aux tripes (j'en garde la nausée) je ne saurais que vous recommander ce chef d'œuvre qui nous emmène dans un tourbillon d'émotions tel...qu'en ressortir s'avère vain car notre esprit fait ensuite parti de ceux de la "Maison" du titre. Marquée je resterais.

(Aparté j'ai très envie de mettre des pièces de cuivre dans la terre de mes hortensias !!)

Afficher en entier

Dédicaces de Isabel Allende
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 18 livres

Grasset : 12 livres

Fayard : 3 livres

France Loisirs : 2 livres

Le Grand livre du mois : 1 livre

Le Livre de Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode