Livres
472 815
Membres
445 951

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Isabelle Miniere

30 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par phenissia 2018-06-05T18:44:12+02:00

Biographie

Isabelle Minière est née à Ségou, au Mali.

Elle est lauréate du prix de la Nouvelle de Saint-Quentin en 1999, du Prix du Scribe en 2009, elle a obtenu la bourse Cino del Duca en 2000.

Elle lit, elle écrit, elle rêve... parce qu’une seule vie ne lui suffit pas. Elle écrit des nouvelles, des romans, des textes pour la jeunesse. Elle est psychologue, hypnothérapeute. Elle vit et travaille à Paris.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
0 lecteurs
Or
7 lecteurs
Argent
7 lecteurs
Bronze
10 lecteurs
Lu aussi
9 lecteurs
Envies
6 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
10 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.33/10
Nombre d'évaluations : 3

0 Citations 6 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Isabelle Miniere

Sortie France/Français : 2019-05-10

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Bbey 2010-09-12T19:19:07+02:00
Maison Buissonnière

Dans son recueil de nouvelles, Maison buissonnière, Isabelle Minière nous conte des histoires de couples qui cherchent à mettre à jour les engrenages plus ou moins grippés des relations entre époux et partant les incidences voire les incidents sur leur progéniture.

Lorsqu'ils endossent le rôle du narrateur les "enfants", qu'ils soient adultes, insérés socialement ou incarcérés, adolescents ou bien encore à l'école primaire, sont lucides sur les faux-semblants développés par leurs parents pour donner le change.

La métaphore culinaire filée par Bérénice pour évoquer sa mère qui s'écoute parler et son père qui grogne plus qu'il ne parle vous régalera ou vous inspirera la nausée comme à cette adolescente qui déplore les aventures extra-conjugales de son père ou les errances psychologiques de sa mère. L'histoire racontée par un écolier à ses camarades en dit long sur l'instrumentalisation des enfants par leurs parents pour tenter en vain de régler leurs névroses. Tout comme l'histoire de Pépé, Mémé en dit long sur les manoeuvres hypocrites des enfants avides de toucher l'héritage envers leurs parents en fin de vie.

Tantôt la romancière semble nous dire que les vies de couples sont bien fades, faites de silences et de frustrations en tout genre au point de résumer leur intérêt à quelques moments de grâce devant un panorama, tantôt elle semble vouloir nous encourager à nous émerveiller devant ces moments de doute où au bord de la rupture, du divorce nous serions à même de percevoir le meilleur de notre partenaire ou devant ces moments où ne croyant plus en rien nous recontrons l'âme soeur.

Des textes ambivalents qui singent la vie où comme le dit la chansonnette on pleure et l'on rit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa82 2013-04-27T18:11:08+02:00
Mon amoureux et moi

Un petit recueil de nouvelles nous parlant de l'Amour! L'amour, ici, se décline sur tous les tons! Il y a forcément une histoire qui vous rappelle la vôtre! A déguster tendrement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coucougi 2014-09-30T16:27:28+02:00
Mon amoureux et moi

Des petites histoires d'amour racontées par les femmes avec tendresse, humour, conviction, sensualité... toutes différentes les unes des autres. Un très bon moment de détente où la lecture est facile et en même temps attirante. J'aimerai bien lire un autre titre de cet auteur et voir si elle a toujours autant d'humour !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florance 2016-03-07T17:32:11+01:00
J'aime pas les bébés !

Au début, je n'étais pas trop dedans, mais finalement, bien qu'on peut toujours faire des critiques, c'est une assez belles histoire qui donne espoir.

Afficher en entier
On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise

Le meilleur résumé de ce roman tient tout entier dans le titre. Même s’il en dévoile un peu l’épilogue, il fait la part belle à ce hasard qui mène la plupart des existences. Sauf que bien entendu, le hasard n’est jamais aussi beau que lorsqu’il est un peu aidé. Lorsqu’une volonté permet d’élaguer le chemin.

Isabelle Minière, qui signe ici son second roman chez Serge Safran après le délicieux Je suis sensible, va d’abord entraîner le lecteur dans une peinture de la vie ordinaire, des journées qui passent sans dessein. Le tout culminant dans le chapitre qui voit Martin, le narrateur, assister à la projection d’un film au titre tout aussi éclairant, puisqu’il s’appelle sobrement Rien.

Martin est donc un homme sans histoire, ou plutôt dont l’histoire est une suite de tentatives plus ou moins manquées de faire quelque chose de son existence. Il vit seul dans un appartement qu’il ne prend plus la peine de ranger, il est comptable, mais préfère ne pas avoir trop de clients à gérer. Il aimerait pourtant rencontrer une femme et lui offrir tout l’amour qui ne sert pas pour l’instant. Pour cela, il lui faudrait un mode d’emploi dont il ne semble pas pouvoir disposer.

Ce ne sont pas ses parents qui le lui fourniront. D'abord parce qu’ils sont morts. Ensuite, parce que, quand ils viennent lui rendre visite dans ses rêves, c’est pour lui expliquer qu’ils ont bien essayé de l’aimer, mais sans succès. Sa mère est directe : «Comment voulait-on que je t’aime ? Il suffit de te regarder, encore aujourd’hui… J’ai vraiment pas eu de chance, j’ai tiré le mauvais numéro à la loterie.» Son père estime que son épouse exagère, tout en l’excusant. Il lui offre cependant un conseil avant de disparaître : «Ressaisis-toi, Martin. Moi, je ne suis pas venu pour te critiquer, je suis venu pour te dire ça : reprends-toi, réagis!»

Pauvre Martin, pauvre misère.

«La pluie qui tombe, la nuit qui tombe… tout tombe. Je ferme le rideau, je ne veux pas tomber.»

Ce n’est pas la boulangère, brutalisée par son mari, qui lui tendra les bras. À moins que… Une de ses clientes, psychothérapeute, l’invitera un jour à une soirée entre amis. Sauf qu’elle est annulée au dernier moment. Frédéric, artiste plasticien, partagerait bien un café avec lui. Sauf qu’il est parti à l’autre bout du monde avec… des vitamines D. Jusqu’au jour où… comme le dit le titre du roman, une bonne surprise l’attend.

Pour faire de ce roman de la vie ordinaire une belle histoire qui fait du bien au moral, il fallait une plume sensible et des formules qui transforment le quotidien en poésie. Isabelle Minière possède ce rare talent. On pourrait remplir des pages de ces jolies formules :

«Il faudrait gratter le ciel, lui ôter le gris sale qui masque la lumière.»

«La solitude, ce n’est pas d’être seul, c’est de n’exister pour personne.»

«Elle rit, c’est joli. Des gouttes d’eau qui tombent sur un piano invisible, et qui résonnent en douceur. Comme la pluie sur les carreaux, en plus sonore ; et en plus gai. Je l’écoute rire, c’est une musique. J’écoute, je m’imprègne.»

http://urlz.fr/3D2X

Afficher en entier

Dédicaces de Isabelle Miniere
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Serge Safran Editeur : 3 livres

Le Verger Editeur : 2 livres

Editions du Rouergue : 2 livres

Nutty Sheep : 1 livre

éditions Delphine Montalant : 1 livre

LGF - Le Livre de Poche : 1 livre

D'un Noir si Bleu : 1 livre

Le Dilettante : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode