Livres
429 105
Membres
350 590

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ivan Jablonka

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2012-02-22T21:38:47+01:00

Biographie

Ivan Jablonka, né en 1973, ancien élève de l'École normale supérieure, est un historien et un universitaire français. Il est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université du Maine. Il est un des rédacteurs en chef de La Vie des idées1. Par ailleurs, il codirige avec Pierre Rosanvallon la collection La République des Idées (éditions du Seuil).

Dans son ouvrage Enfants en exil. Transfert de pupilles réunionnais en métropole (1963-1982) publié en 2007, il présente le déplacement de 1630 enfants vers la métropole.

wikipédia.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 ajouts
Or
17 ajouts
Argent
20 ajouts
Bronze
16 ajouts
Lu aussi
16 ajouts
Envies
30 ajouts
En train de lire
3 ajouts
Pas apprécié
5 ajouts
PAL
22 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.55/10
Nombre d'évaluations : 20

0 Citations 11 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Ivan Jablonka

Sortie Poche France/Français : 2018-06-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Prilla 2015-04-24T19:56:17+02:00

J'ai bien souvent du mal avec les biographies, car je me sens souvent à l'écart de la vie de la/des personne(s), et parce que je n'arrive pas vraiment à accrocher, à m'intéresser à tous les événements. J'ai lu ce roman car c'est une lecture obligatoire pour un concours, et je n'était pas du tout motivée au début. Et puis, petit à petit, mon regard a changé sur ce roman.

L'auteur, Ivan Jablonka, fait ici la biographie de ses grands-parents paternels, juifs, qu'il n'a jamais connu. Pour cela, il utilise de nombreuses sources : témoignages de la famille, d'amis de la famille, récits de personnes ayant vécu les mêmes situations que ses grands-parents, et archives. Il trace leur vie depuis la Pologne, où ils ont vécu à Parczew, jusqu'à leur déportation à Auschwitz, en passant par leur immigration à Paris.

J'ai eu beaucoup, beaucoup de mal à me mettre à la lecture de cette oeuvre. L'époque, tout d'abord, m'a freinée, puisque, même avec mes cours d'Histoire, il y avait de nombreux événements que je ne connaissais pas. Ensuite, j'ai eu du mal à me visualiser Matès et Idesa, les grands-parents de l'auteur. Et je trouvais la narration longue, longue... Je n'arrivais pas à accrocher. En parallèle, on découvre aussi l'enfance de leurs enfants, Suzanne et Marcel (le père d'Ivan), et de leurs frères, soeurs, cousins, cousines... Certains viennent à Paris et son déportés, d'autres non, alors que d'autres vont en Argentine. Les enfants, quant à eux, vivent avec leurs parents, puis sont accueillis par différentes personnes. Cela faisait beaucoup de personnes à assimiler. J'étais un peu perdue. Mais ensuite, au fur et à mesure que la vie de cette femme et de cet homme changeait, j'ai commencé à m'attacher à eux, comme s'ils étaient de bons amis. Et les faits historiques décrits et vécus me devenaient de plus en plus familiers, et donc plus intéressant pour moi. Lorsque j'ai fini cet ouvrage, je me suis sentie comme si je connaissais vraiment Matès et Idesa, et que je venais d'apprendre leur mort.

J'ai finalement beaucoup apprécié les informations que cette biographie apporte sur de nombreux sujets: le communisme, l'immigration, la vie des Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale, et la déportation. C'est une lecture enrichissante, notamment parce qu'elle apporte différents regards sur certains événements en croisant différentes sources. Même si je n'y étais pas obligée, je pense que j'aurais fait des recherches supplémentaires pour approfondir certains points qui me sont un peu flous.

En conclusion, même si je n'étais pas emballée au départ par Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus, j'ai finalement réussi à apprécier un minimum ma lecture et à en retirer un nouveau regard sur certains épisodes historiques et de nouvelles connaissances.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ste2605 2016-09-29T23:49:33+02:00

Un livre particulier...

C'est l'écriture de ce livre qui est particulière. L'auteur veut rédiger sur la base de faits et tente d'être objectif mais comment l'être lorsqu'on parle du meurtre d'une jeune fille.

L'histoire était intéressante mais j'ai eu du mal à terminer ce livre. Certains passages sont trop longs même s'ils semblent nécessaires.

La relation d'une jeune fille entre son père, son copain et ... son président de la République !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2016-12-28T10:26:56+01:00

Une enquête très fouillée sur l'assassinat d'une jeune femme, Laëtitia Perrais. L'auteur place la victime au cœur de son livre et non le meurtrier comme c'est souvent le cas.

Il détaille la personnalité de Laëtitia, son enfance difficile et tout ce qui faisait la vie de cette jeune fille de 18 ans.

Il n'y a pas de voyeurisme, les faits sont énoncés, sans insister sur les aspects les plus sordides.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime1086 2017-01-11T16:11:07+01:00

Un récit vivant et structuré. On ne se perd pas dans la navigation entre le présent et le passé. Il nous tient trop par la main, cependant. Il veut trop dire ; cela donne une impression de tourner en rond car il revient sur des détails pas nécessaires. Le récit devient alors lourd et n'avance pas. Parfois je me suis perdu, trouvant le livre trop pointu. J'avais l'impression de lire un reportage d'un journaliste plutôt d'un roman, c'est dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedBlueMoon 2017-01-30T15:15:12+01:00

J'ai détesté ce livre : pathos, répétitions, sacralisation et références constantes à la tragédie m'ont agacée. Contradictions parfois, exagération, impression de voyeurisme, mais aussi termes employés qui ne collent pas du tout avec le sujet : un livre hommage qui se transforme en pamphlet politique et en enquête sociologique. Si je n'avais pas été obligée de le lire, je ne l'aurais jamais fini !

http://redbluemoon.unblog.fr/2017/01/30/laetitia-ou-la-fin-des-hommes-divan-jablonka/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nanouprof 2017-02-02T17:43:26+01:00

Livre intéressant à suivre plutôt comme un article très poussé de journal plutôt qu'un roman.

Pas mal de redondances qui font que le livre se traîne en longueur.

Le côté sociologique est bien mené. Il aurait fallu raccourcir pour synthétiser davantage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par arbrevert 2017-09-28T14:39:21+02:00

Un début e lecture un peu difficile...

Je trouve qu'il est difficile de rentrer dans le livre, il faut s'accrocher.

Une fois le tiers du livre passé on commence enfin à avoir envie de connaître Laëtitia et Jessica. Un livre intéressant car l’auteur voit les différents aspects de l'affaire (police, justice, famille, milieu social...).

En revanche, je trouve qu'il y a trop de répétition, une impression de lenteur et de lourdeur en ressort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pruneiite 2018-01-05T18:12:30+01:00

Pour le coup, c'est un livre qui m'a beaucoup marquée. L'écriture de l'auteur, son humanisme et le fait de pouvoir faire revenir comme cela Laëtitia à la vie à travers de l'encre couchée sur le papier m'ont beaucoup émue. Je suis heureuse d'avoir pu lire un livre comme celui-là au cours de ma vie.

Pour un commentaire plus détaillé : https://lalitteraturefaitsonsebbuku.wordpress.com/2018/01/05/categorie-17-un-livre-voyageur/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Juliette-26 2018-02-15T23:59:25+01:00

C est toujours un plaisir de lire Jablonka. On dévore ce partage, ces souvenirs, ces moments de vie de famille, ce retour aux sources, a notre jeunesse dont on se rappelle un peu mais dont on se souvient si bien. Merci

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2018-02-18T16:23:33+01:00

Entre 1982 et 1988, la famille d’Ivan Jablonka a exploré l’Europe du Sud, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient à bord d’un camping-car, un combi Volkswagen Transporter T3 Joker Westfalia de couleur beige durant leurs vacances d’été.

Sept étés merveilleux à une époque où il n’y avait pas Internet, les téléphones portables, les Nintendos ou autres écrans pour captiver les enfants au détriment du paysage. Sept étés merveilleux où l’auteur a connu la liberté de s’arrêter où bon leur semblait, d’organiser leurs journées comme ils le voulaient, de s’amuser, de nager, de visiter ou non les monuments, de bouder, bref, de profiter d’heures pleines sans contraintes. Sept étés merveilleux qui lui permettront plus tard de prendre conscience que ces voyages ont été ses humanités et qu’ils ont fait de lui l’être cultivé et instruit qu’il est.

Je n’ai pas parcouru l’Europe du sud, encore moins l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Je n’ai pas campé avec mes parents pour la bonne raison que même avant leur divorce, mes parents ne passaient pas leurs vacances ensemble, alors camper ! Par contre, je me souviens de l’été 1981, des six semaines passées en Italie et surtout du voyage de retour en 4L en une journée (Florence-Joigny dans l’Yonne en une seule étape) avec à l’arrière ma sœur qui passait ses cassettes d’Yves Duteil à fond. Et pour ne pas être en reste, je chantais Malicorne ou Anne Sylvestre. « En camping-car » m’a rappelé ces instants bénis de mon enfance et de mon adolescence, et dans une moindre mesure, cette sensation de liberté. Pas d’heures, pas d’obligations, pas de devoirs, juste la possibilité d’infinis. J’ai bien conscience que ma critique est très subjective mais l’ouvrage de Jablonka m’a fait penser à « Je me souviens » de Georges Pérec où, derrière les souvenirs personnels de l’auteur, se cachent les nôtres. On ressent la même chose en lisant « En camping-car ». Ce qui explique pourquoi j’ai pris du plaisir à le lire. Pourquoi lit-on ? Pour se retrouver parfois, ce fut le cas avec cet ouvrage. Je remercie les éditions Seuil et le magazine Elle de m’avoir fait ce plaisir.

Afficher en entier

On parle de Ivan Jablonka ici :

Machos, les prix littéraires ?
2016-11-08T20:35:05+01:00

Dédicaces de Ivan Jablonka
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Seuil : 4 livres

Points : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode