Livres
464 287
Membres
424 685

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jack Ketchum

199 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Coco26890 2009-09-06T10:53:15+02:00

Biographie

Jack Ketchum, né en 1946, est considéré comme l’un des plus importants auteurs américains vivants. Derrière ce pseudonyme (emprunté à un hors-la-loi américain qui finit pendu) se cache un écrivain qui fut le secrétaire de Henry Miller. Son premier roman, Morte saison, incita la revue Village Voice à réclamer publiquement la condamnation de son éditeur pour « violente pornographie ». Ketchum a depuis publié onze romans et pas moins de trois films viennent tout juste d’être tirés de ses œuvres.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
41 lecteurs
Or
68 lecteurs
Argent
47 lecteurs
Bronze
31 lecteurs
Lu aussi
41 lecteurs
Envies
291 lecteurs
En train de lire
3 lecteurs
Pas apprécié
6 lecteurs
PAL
129 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.75/10
Nombre d'évaluations : 64

0 Citations 65 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jack Ketchum

Sortie Poche France/Français : 2017-10-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par nanou38160 2018-05-12T07:46:22+02:00
Une fille comme les autres

Pfiou quel livre!! c'est très très dur on se dit mais quelqu'un va faire quelque chose c'est pas possible??? Ce monde est pourtant plein de gens de la sorte et quand on se dit c'est tiré de faits réels ça fait vraiment froid dans le dos... Ce livre est très dur je n'ai pu le lâcher et je l'ai lu en un après midi de repos???Âmes sensibles...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par papachou2002 2018-06-23T19:24:10+02:00
Une fille comme les autres

Je ne suggère pas ce livre à personne, mais vous allez faire comme moi et le lire quand-même, j'en n'ai la conviction. Mon refus de le suggérer n'est pas causé par la qualité de l'oeuvre, mais plutôt par son contenu. Je vous aurait avertie, ne lisez pas ce livre si vous voulez garder une opinion positive de l'humanité. Le pire dans cela, c'est que cette affreuse histoire est un version diminuée d'un fait réel, d'une atrocité qui c'est réellement passé. UNE VERSION DIMINUÉE! Je n'ose même pas imaginer ce qui c'est réellement passé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par papachou2002 2018-06-27T17:21:25+02:00
Une fille comme les autres

Je vais laisser le premier commentaire que j'ai fait pour que vous puissiez avoir une idée du sentiment que j'ai eu juste après ma fin de lecture. Mais j'aimerais tout de même me raviser.

Malgré le fait que l'avertissement concernant la dureté du livre et surtout de son contenu persiste, je recommande ce livre très fortement et voici pourquoi : il ne veut pas se faire oublier!

Je n'ai cessé de penser à ce livre depuis la fin de ma lecture (j'ai du arrêter ma lecture suivante, Salem de Stephen King, pour réfléchir à ce livre, vous imaginez!). Les émotions qu'il m'a fait ressentir sont gravées dans ma mémoire, le sujet du livre a fait jaillir des débats internes chez moi et externes avec mon entourage, et ce livre m'a fait grandir dans le sens ou il m'a fait réfléchir sur moi-même, sur la société, voir même sur l'humanité tout entière. Je crois qu'une fois passées les émotions dures du livre, nous apercevons la beauté de l'oeuvre et sa profondeur, tant personnelle que sociale.

Je crois que ce livre mériterait, quoi que je doute fort que cela arrive un jour, d'être étudié au collégial ou à l'université pour sa qualité littéraire, mais aussi pour ces aspects sociologiques et philosophiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lysa___ 2018-08-14T18:35:04+02:00
Une fille comme les autres

Je suis légèrement déçu par cette lecture malgré qu’elle reste intéressante pour le développement des personnages surtout, mais il y a trop de détail inutile et un manque d’emotion pour ma part. Je vous conseille cependant l’adaptation en film qui est très bien faite et qui donne beaucoup plus d’émotions que le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mallory-2 2018-12-31T16:00:10+01:00
Une fille comme les autres

Je termine cette lecture dans un état ambigu comme rarement après une lecture. J'ai aimé ce livre, mais comment est-ce possible vu l'atrocité qui y est narrée ???? je n'ai su qu'après coup que c'était tiré d'un fait réel...

C'est un excellent thriller, abordant et mêlant des émotions complexes, dépeignant une société codifiée et rigide, et décrivant toute l'ambiguïté d'un jeune personnage à la découverte de ses valeurs.

Par moments, j'ai eu de la peine à continuer à lire, tant j'ai craint la montée crescendo dans l'horreur des relations tissées entre les personnages. Mais je suis allée jusqu'au bout et ce livre, à n'en pas douter, restera imprimé dans ma mémoire pour un bon bout de temps. A ne pas mettre entre toutes les mains/yeux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par megan-ayla 2019-01-01T17:52:41+01:00
Une fille comme les autres

Un livre… assez glauque. On ressort de cette lecture avec un goût amer dans la bouche. La psychologie des personnages et de la situation est plutôt bien faite. On a une Ruth qu'on peut soupçonner d'être schizophrène et tout le mécanisme de la fascination qui se met en place chez les jeunes, ainsi que les mécanismes de défenses dont use David pour s'empêcher de dénoncer la situation.

Cela reste un roman très dérangeant, à ne pas mettre entre toutes les mains…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MoonlightReads 2019-01-15T12:20:43+01:00
Une fille comme les autres

« Vous serez effrayés de tourner ces pages, mais vous ne pourrez pas vous en empêcher. » disait Stephen King… Et il a eu raison le bougre !

En fait, pour tout vous avouer, j’avais même peur de COMMENCER ce livre.

Outre l’histoire horrible dont il est inspiré et les critiques, parfois écœurées, que j’ai pu lire à son sujet, j’avais surtout peur de tomber sur un livre malsain, écrit simplement pour choquer, une sorte de « torture porn » littéraire… Et à mon grand soulagement, ça n’a pas du tout été le cas ! (Et je l’ai dévoré en quelques heures.)

Comme souvent, commençons par les personnages !

Concernant le protagoniste, David, bien qu’il soit légèrement remonté dans mon estime vers la fin du roman, je ne l’ai pas aimé. Voire parfois détesté. En fait, j’ai eu envie de le secouer, de le taper, de faire n’importe quoi pour le pousser à AGIR durant la totalité du roman. Mais c’est normal, c’est ce que souhaite l’auteur.

Quant à Ruth, que l’on pourrait considérer comme le principal antagoniste…

Vous vous souvenez de la mère – complétement dérangée – de Carrie ? C’est une enfant de chœur comparée à Ruth. En fait, je pense que je n’ai jamais autant détesté un personnage de ma vie. Elle est horrible. Abominable. Abject. Odieuse. Ignoble. Répugnante. Et tous les autres synonymes que vous pourrez trouver. Je pense que ça résume bien mon avis.

Par contre, pour ce qui est de Meg… Oh Meg… Je l’ai A-DO-RÉE.

Bien évidemment, face à tout ce qui lui arrive, on ne peut que s’y attacher, mais le plus cool, c’est qu’elle est forte, courageuse, intelligente. Et qu’elle ne se laisse pas faire.

On n’est pas sur une histoire à la « Cendrillon » où l’héroïne, trop gentille, (ou niaise, ou bête, comme vous préférez) se laisse marcher sur les pieds d’un bout à l’autre. Non non non. Meg essaye d’abord de se faire apprécier de sa famille d’accueil, mais quand les choses dégénèrent et qu’elle commence à se faire maltraiter, elle résiste, et pas qu’un peu.

Elle dit non, elle se défend, et elle va même prévenir la police ! C’est super rare et appréciable de lire ça dans une histoire de maltraitance infantile !

(En plus, avec ses cheveux roux, ses yeux verts, ses manières de garçon et sa situation familiale EXTRÊMEMENT compliquée, elle m’a fait penser à Beverly Marsh du « Ça » de Stephen King. Et moi j’adore Beverly.)

Malheureusement pour elle, résister ne suffira pas… Comment le pourrait-elle ? Elle est seule, face à Ruth et ses trois enfants, puis ensuite face aux autres enfants du quartier… Et puis surtout, il y a Susan.

L’adorable petite Susan, sa petite sœur, qui a gardé de graves séquelles de l’accident et ne peut plus se déplacer normalement.

Meg et Susan s’aiment, elles s’aiment terriblement… Et c’est bien ça le problème.

Ruth utilise cet amour pour leur faire du mal, et les forcer à obéir.

Quand Meg doit se faire punir et s’enfuit, c’est Susan qui prend à sa place.

Plus tard, si Meg essaye de s’échapper de sa prison la maison, Ruth menace de faire subir toutes sorte de tortures à sa sœur… Et c’est gerbant. C’est injuste. C’est insupportable. C’est tragique. C’est choquant.

Parce qu’ « Une fille comme les autres », vous l’aurez compris, n’est pas un livre qui vous fera vous sentir bien ou plein d’espoir (loin de là), mais il vous donnera au contraire un sale sentiment de voyeurisme en plus de vous donner envie de pleurer ET de fracasser des têtes.

Mais c’est parfois bien de lire quelque chose qui fait autant réagir, qui provoque des émotions aussi fortes – aussi négatives soient-elles – et qui fait peut-être réfléchir certaines personnes… Parce que oui, tout le monde sait/ est censé savoir que maltraiter un enfant, c’est vilain comme tout, mais combien de personnes ont été témoins de certaines choses et ont laissé couler de peur de s’attirer des ennuis, ou parce que les concernés étaient les « gentils voisins qui vont tous les dimanches à l’église et qui invitent au barbecue une fois par mois » ? S’il faut bien retenir quelque chose de cette histoire, c’est que les maltraitances peuvent atteindre un niveau de monstruosité inqualifiable, et qu’il ne faut jamais arriver jusque là, et agir dès qu’il y a la moindre preuve.

Il est aussi intéressant de voir le comportement de chacun des enfants, leurs manières de voir les choses : le narrateur pense au début que tout est normal : puisque Meg est une enfant et Ruth une adulte, Ruth a forcément raison non ? Et les enfants sont au début bien plus enclins à torturer Meg s’ils y sont incités par Ruth, (la figure d’autorité) avant de suivre naturellement leurs camarades, dans un bel exemple de psychologie des foules.

Et puis, il ne faut pas oublier que tout ça est tiré en très grande partie d’une histoire vraie, que presque tout ce que vous lisez s’est réellement passé, et qu’il faut parfois ouvrir les yeux sur certaines choses : non un adulte ne peut pas faire ce qu’il veut avec un enfant sous prétexte qu’il est son tuteur légal, non les enfants ne sont pas toujours de petits êtres innocents et angéliques et sont eux aussi capables du pire.

(« L’histoire vraie » est celle de Sylvia Likens, n’allez la lire que si vous avez le cœur bien accroché, mais le nom et l’histoire de cette jeune fille ne doivent pas tomber dans l’oubli. Mais sans déconner n’allez pas voir si vous êtes un tant soit peu sensible, c’est vraiment horrible.)

Bref, en résumé, j’ai beaucoup aimé (adoré ?) « Une fille comme les autres », et je pense qu’il me marquera pour un très long moment, mais c’est bien évidemment un roman que je ne recommanderais pas à tout le monde.

Personnellement, je connaissais l’histoire de Sylvia Likens depuis longtemps (un peu trop en détails à mon goût), j’ai beaucoup hésité avant d’acheter ce roman, et je m’y suis lancée en sachant ce qui m’attendais.

Si vous comptez vous lancer là-dedans, je vous conseille d’être prêts, ou vous risquez d’être vraiment dégoûtés et de ne pas voir l’intérêt de ce livre.

Allez, après cette critique si joyeuse, zou-bis hein !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Abeilledu13 2019-06-10T18:38:27+02:00
Une fille comme les autres

Excellent livre!!!! Qui donne des frissons dans le dos!!! Je recommande vivement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2019-06-24T08:40:00+02:00
Une fille comme les autres

Inspiré de faits réels, ce récit atteint un niveau de mal-être sans précédent dans une de mes lectures. Une torture physique et morale intenable. A plusieurs reprises, Je me suis surpris à me tirer les cheveux et à parler, que dit-je à implorer mon livre de ne pas aller plus loin dans son délire sadique. Mais en vain. D'une efficacité mémorable. A ne surtout pas mettre entre toutes les mains.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par odrey971 2019-06-24T22:13:50+02:00
Une fille comme les autres

Je ne sais vraiment pas quoi penser de cette lecture. Le malaise, mais on ne peut pas s'arrêter...

Afficher en entier

Dédicaces de Jack Ketchum
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bragelonne : 4 livres

Fleuve Noir : 2 livres

Gallimard : 1 livre

Milady : 1 livre

J'ai lu : 1 livre

Overlook Press : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode