Livres
451 652
Membres
397 245

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

James Matthew Barrie

1 250 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

Né le 9 mai 1860, à Kirriemuir, en Angus, il était le neuvième enfant, et le troisième garçon, du couple formé par David et Margaret Barrie, née Ogilvy.

Son père était un ouvrier tisserand. Sa mère était une femme forte et intelligente, qui eut une importance capitale dans sa vie. Elle lui donna tout d'abord le goût de la fiction en lui lisant des histoires, surtout celles de Stevenson (Écossais également), qu'elle vénérait.

Le fils préféré de sa mère, David, mourut lorsqu'il avait treize ans. Le petit Jimmy (diminutif de James) essaya de le remplacer dans le cœur de sa mère, allant jusqu'à s'habiller avec les vêtements du défunt pour s'identifier au fils disparu. L'enfance de J. M. Barrie ne fut pas heureuse. Il grandit sur une fêlure. Toute sa vie, il essaya d'emporter l'amour de sa mère, mais n'y parvint jamais tout à fait. Il s'était donné la mission de consoler sa mère de cette perte et affirma, par la suite, que son envie d'écrire avait cette origine. On retrouve d'ailleurs toujours un personnage nommé David dans plusieurs de ses œuvres et un certain nombre de fantômes… J. M. Barrie fut élève d'écoles à Glasgow, Forfar et Dumfries. En 1887, il entra à l'Université d'Édimbourg, d'où il ressortit, quatre ans après, muni d'une maîtrise. Il travailla comme journaliste pour le "Journal de Nottingham" avant de s'installer à Londres, à son compte, en 1885.

Il épousa en 1894 l'actrice Mary Ansell, mais le mariage ne fut pas heureux. Sans enfant, l'union fut rompue par un divorce (en 1909) demandé par l'épouse (qui avait pris un amant), et auquel ne put s'opposer Barrie, malgré toutes ses tentatives. J. M. Barrie était un homme menu, mince et de petite taille. On soulignait parfois sa démarche quasi enfantine (tel son héros Peter qui ne voulait pas grandir). On suppose que ce personnage atypique était asexuel et que cela fut une des raisons du divorce (Cf. syndrome de Peter Pan).

Il n'eut pas d'enfants mais s'occupa, après qu'ils furent devenus orphelins, des garçons de la famille Llewelyn Davies (Cf. infra).

Il reçut un certain nombre d'honneurs : un titre de baronnet en 1913, l'Ordre du Mérite en 1922, le rectorat de l'Université de Saint Andrews, où il fit une émouvante allocution (Courage, 1922), puis les fonctions de chancelier de l'Université d'Edimbourg.

Barrie est mort de pneumonie le 19 juin 1937. Il est enterré dans le cimetière de Kirriemuir, son lieu de naissance, aux côtés de ses parents et de sa fratrie. Sa maison natale, au 4 Brechin Road, est entretenue et transformée en musée par le National Trust for Scotland.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.78/10
Nombre d'évaluations : 295

1 Citations 183 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de James Matthew Barrie

Sortie France/Français : 2015-06-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par AnnaGoldsweet 2018-06-12T20:15:29+02:00
Peter Pan

Un roman qui se laisse lire mais sans plus ! Je n'aime pas vraiment le perso de peter pan, petit garçon fristré et liberticide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryanna 2018-06-14T19:29:52+02:00
Peter Pan

Comme tout le monde je connaissais la version Disney de Peter Pan, j'ai donc été assez surprise de lire cette version originale. J'ai trouvé les personnages un peu niais et l'image de Peter Pan un peu égoïste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Morgane_Chase 2018-06-15T22:47:43+02:00
Peter Pan

Peter Pan fait parti de ces personnages mythiques, hors du temps, qui nous font rêver dès l'enfance et probablement jusqu'à la fin de notre vie. Et, tout comme Alice dans le classique de Lewis Caroll, on se laisse emporter par naïveté et l'insouciance du conte, par ses personnages, certes un peu caricaturaux, mais tellement différent des personnages de contes qu'on a l'habitude de voir.

A vrai dire, lorsqu'on a que l'image du Disney en tête, ou même celle de Hook, le véritable caractère de Peter Pan peut être difficile à appréhender, et on le décrit souvent comme psychopathe. Mais ses actions et sa personnalité laissent place à tellement d'interprétations différentes et intelligentes que je ne peux m'empêcher de trouver l'oeuvre extrêmement intéressante et profonde, bien qu'on la décrive souvent comme niais et enfantin.

A relire encore et encore, avec des étoiles d'enfants dans les yeux ou un regard plus adulte, mais pour un voyage assuré vers le Pays Imaginaire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceeline_d 2018-06-23T20:09:57+02:00
Peter Pan

Enfin je découvre la véritable histoire de Peter Pan et je ne m'attendais absolument pas à ça ! Je savais que Disney avait énormément édulcoré les choses mais je dois dire avoir été surprise lors de ma lecture. J'ai lu le livre d'une traite, j'ai beaucoup apprécié, mais je dois dire que j'ai trouvé le personnage de Peter Pan exécrable et que le quitter fut un bonheur.

J'ai, par contre, énormément aimé comment l'auteur joue avec son lecteur. La narration est un vrai petit bijou, mes habitudes d'ancienne étudiante de Lettres modernes ont plus d'une fois refait surface, à analyser les jeux de l'auteur dans son écriture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaBleuen 2018-08-24T15:10:38+02:00
Peter Pan

C'est un conte dans sa forme et dans son fond qui se détache des autres, l'auteur reprend les codes du genre avec une aisance de l'écrivain talentueux que James M. Barrie est, et joue avec les manipulations théâtrales du quatrième mur qu'il maîtrise tout autant en étant le dramaturge qu'on lui connaît et reconnaît.

Peter Pan étant une adaptation d'une pièce de théâtre nous avons l'approfondissement d'un véritable conte destiné aux adultes ou éternels enfants. Les profondeurs de ce récit ne se comptent pas, on s'en délecte. Plus sombre que la version disney ? J'ai envie de dire évidemment et aussi... pas tant que ça. C'est plus profond, voilà tout, et dirigé avec génie. A lire et relire sans modérations, chaque lecture offre de nouvelles dimensions à cette œuvre d'exception qui, comme Peter Pan, traverse les âges et les siècles pour toucher plusieurs générations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mathyllde 2018-09-22T13:42:00+02:00
Peter Pan

Je crois que c'est sans conteste, l'un de mes livres préférés.

J'ai toujours trouvé l'histoire de Peter Pan fascinante (je parle de la vraie, pas celle du Disney que j'apprécie assez, mais plutôt moyennement).

Le Peter Pan de J.M Barrie est complexe, égoïste et insouciant. Trop enfantin ou au contraire, bien trop mature pour son âge, il est à la fois le héro et le méchant.

Quant à Crochet, qui symbolise le pirate sans cœur, grand ennemi de Peter Pan, laisse entrevoir une plus grande sensibilité et mélancolie que Peter Pan lui-même.

Ces personnages laissent place à tellement d'interprétations différentes. Et c'est ce qui fait que pour moi, Peter Pan est un conte, pour enfant en apparence, mais beaucoup plus profond et poussé en réalité.

Je vous invite à voir ma chronique un peu plus détaillée ici : http://chronicologue.eklablog.com/peter-pan-james-matthew-barrie-a154592550

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laflut 2018-10-04T08:27:49+02:00
Peter Pan

Quelle déception ! Je n'ai jamais vu le dessin animé de Walt Disney mais voulant lire une réécriture de Peter Pan, je me suis dit qu'il serait utile de lire la version originale. Et là, qu'est-ce que je découvre ? Une scénario où les aventures sont avortées : l'auteur amène très régulièrement des intrigues qu'il ne termine pas. C'est vraiment très frustrant. Wendy, la maman des enfants perdus ? Sérieusement ??? Mais que fait-elle mis à part les coucher et leur faire à manger dans ce livre ? On n'assiste quasiment à aucune interaction entre les enfants et elle !

Quant aux personnages, alors là, c'est vraiment très décevant. Peter Pan est une sale gosse manipulateur, égocentrique, vaniteux et orgueilleux. Wendy est d'une niaiserie affligeante. La fée Clochette... Une fée ??? Non, une jalouse maladive meurtrière.

La tigresse Lily ? Évoquée en 2 lignes et on en parle plus. En fait, les seuls personnages que j'ai appréciés sont le capitaine Crochet, son équipage et les enfants perdus ! Mais certainement pas les personnages principaux !!

Tout est survolé dans ce conte, on n'a pas le temps de connaître l'histoire et les personnages qu'on passe déjà à autre chose.

Par contre, j'ai aimé la manière dont le narrateur parle au lecteur. On sens qu'il veut nous embarquer dans cette aventure avec lui... Mais pour moi ce sera un gros flop !!!

Du coup, ça ne me donne plus du tout envie de lire la réécriture du conte de Peter Pan....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ally08 2018-10-07T11:59:28+02:00
Peter Pan

Bien écrit mais je suis surprise de l'histoire qui est assez différente du disney.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielicanela 2018-11-12T23:45:55+01:00
Peter Pan

Peter Pan, c'est probablement LE livre (et les films) que j'ai le plus de mal à commenter, puisque c'est l'histoire qui m'a la plus marquée étant enfant. J'ai regardé le Disney un nombre incalculable de fois et je connais la plupart des films et des réécritures qui ont été faites autour du livre...

Donc bref, pourquoi écrire un commentaire aujourd'hui? Tout simplement parce que j'ai enfin lu le livre en anglais. Et ce n'est pas tout: dans l'édition que j'ai trouvée, il y a aussi le texte de la pièce de théâtre "Peter Pan" (dont la publication est antérieure au livre, qui d'ailleurs s'appelait originellement "Peter et Wendy"), et un long extrait d'un texte que James Barrie a fait sur Kensington Gardens (l'extrait s'appelle "Peter Pan dans les jardins de Kensington", et c'est en fait la toute première fois que Barrie parle de Peter Pan, qui ne vit pas encore à Neverland...). L'édition que j'ai trouvée est donc hyper intéressante pour comprendre comment l'histoire bien connue a été inventée, pourquoi il y a parfois de longues ellipses temporelles.

En fait, tout part d'un jeu avec les enfants Llewelyn Davies, dont il a fini par avoir la charge: il joue avec eux des histoires qui lui inspirent chacun des chapitres. Il n'y a pas grande différence entre la pièce de théâtre et le conte: l'auteur a simplement réécrit de façon romancée ce qu'il avait mis en scène. D'ailleurs dans cette pièce de théâtre, les didascalies sont tellement longues qu'elles font à moitié oublier l'action... Heureusement que je l'ai déjà vu sur scène et que ça rend super bien, sinon je ne serais pas convaincue!

Pour ce qui est de "Peter Pan dans les jardins de Kensington", je recommande la lecture aux fans. C'est une histoire antérieure à "Peter et Wendy" et de nombreux éléments expliquent la future histoire de Peter Pan. On en apprend également beaucoup sur l'organisation de la société des fées.

Bonne lecture à ceux qui souhaitent lire tout ça, n'hésitez pas à me contacter pour me dire ce que vous en aurez pensé!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElenaLeRoux 2018-12-15T18:34:02+01:00
Peter Pan

Une écriture pleine d'une ironie typiquement anglaise, et un personnage de Peter Pan qui peut surprendre pour qui ne connaitrait celui-ci que via le portrait qu'en fait Disney... Ce roman mérite d'être lu ! Roman intemporel.Un bonheur à lire et à relire pour l'enfant qui sommeille en chacun de nous !

On retrouve avec bonheur Peter, les enfants Darling, les enfants perdus, Crochet et ses pirates !

Afficher en entier

Dédicaces de James Matthew Barrie
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 2 livres

Editions Gautier-Languereau : 2 livres

HarperCollins : 2 livres

Terres de Brume : 2 livres

Didier jeunesse : 1 livre

Le Nouvel Attila : 1 livre

Actes Sud : 1 livre

Hodder & Stoughton : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode