Livres
429 385
Membres
351 080

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jamie Sawyer

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par sylvain 2017-01-19T21:45:46+01:00

Biographie

Jamie Sawyer, né en 1979 à Newbury, ville du sud de l'Angleterre, a étudié le droit et exerce comme avocat pénaliste. Il vit actuellement dans l'Essex, comté situé au nord-est de Londres. L'Artefact, publié en 2015, est son premier roman.

Éditions L'Atalante

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 ajouts
Or
15 ajouts
Argent
6 ajouts
Lu aussi
2 ajouts
Envies
17 ajouts
En train de lire
1 ajouts
PAL
20 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.08/10
Nombre d'évaluations : 4

0 Citations 5 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jamie Sawyer

Sortie France/Français : 2018-04-19

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Maks 2017-03-19T01:00:33+01:00

Artefact est le premier tome d'une nouvelle série "Lazare en guerre" dans la superbe collection "La dentelle du Cygne" chez L'Atalante (Metro 2033, Le vieil homme et la guerre, Honor Harrington, Des milliards de tapis de cheveux et bien d'autres bons titres).

Le personnage principal, surnommé Lazare, dirige une unité militaire d'élite se servant d'avatars pour aller se battre en milieux hostiles, sur le même principe que dans le film Avatar de James Cameron (la ressemblance s'arrête ici rassurez-vous).

L'humanité est en conflit avec une race extraterrestre très différente des humains possédant une technologie biologique et une violence extrême. (Pour ceux qui connaissent, un peu, comme dans le jeu vidéo Mass Effect, le roman ici présent me fait d'ailleurs énormément penser à ce dernier par beaucoup d'aspects).

J'ai apprécié le fait que même si on se retrouve dans une unité militaire, nous ne sommes pas plongés dans les coutumes liées à l'armée. On en parle très peu finalement pour se concentrer sur la psychologie de notre personnage principal.

L'histoire est assez classique et reprend les codes de la SF en y prenant toutefois que le meilleur, ce qui en fait une valeur sûre.

Pour clôturer cette chronique, je conseille ce récit aux amateurs de Space Opera ainsi qu'aux personnes voulant s'essayer à ce genre, ils seront ravis de ce premier tome, en espérant qu'il y en aura d'autres et qu'ils seront aussi bien que celui-ci.

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/03/lazare-en-guerre-tome-1-lartefact-jamie.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2017-06-08T14:04:05+02:00

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/04/lazare-en-guerre-livre-1-lartefact-de.html

Un livre qui m'aura fait frissonner, une bonne lecture bien prenante dans son genre.

On pourrait argumenter le fait que tous les éléments pris individuellement ne sont guère originaux, et que si on a regardé par mal de films ou lu pas mal de livres de ce genre on y retrouvera pas mal de points déjà vu. Mais l'originalité c'est de les avoir combiné ensemble, ainsi que la personnalité du héros.

En fait si vous prenez, Aliens, Starship Troopers et Avatar et que vous faites un mashup des 3, parmi toutes les possibilités il a des chances que vous tombiez un jour sur un qui ressemblera pas mal au fond de ce livre.

Mais je vous rassure pour ceux qui auraient peur de voir une pâle copie de ce qui se fait ça n'est pas le cas. Déjà la situation est suffisamment unique pour se distinguer et le scénario est aussi original qu'il peut l'être avec ces éléments la.

La seconde originalité pour moi est le personnage principal, Harris, le capitaine de cette petite unité de soldats d'élite. Loin d'être un mec/capitaine parfait il a plein de défauts, dont celui d'être totalement accro à son boulot, au point qu'il n'arrive plus a avoir une vie normale, et qu'il ne vit que pour l’adrénaline et la puissance des SimOps. Son temps libre entre deux mission n'existe que pour faire monter l'impatience de la prochaine.

J'ai beaucoup aimé la tension qui se dégage de ce livre. et pourtant si on m'avait prévenu à l'avance ce point m'aurait surement fait réfléchir à deux fois avant de le commencer, étant assez réfractaire aux romans d'horreur et aux thrillers.

En fait ce qui marche c'est que cette tension est bien dosée. L'auteur ne cherche pas à nous faire vraiment peur, il met juste ses héros dans une situation qui devient de plus en plus difficile jusqu'au grand final. Nous faisant sursauter et suer avec eux.

On pourrait croire en lisant le résumé que tout se résumé à l'humanité contre les Krell, sorte d'aliens insectes capable de tout fabriquer biologiquement même leurs vaisseaux. Mais en fait non pas vraiment. Les hommes continuent à se battre aussi entre eux, et le pays de nos héros n'en est qu'un parmi d'autres. Du coup il y a aussi l'autre bloc, un peu comme lors de la guerre froide et cette confrontation entre les deux prend aussi une part importante de l'histoire. La lâcheté et la cupidité humaine sont toujours la, on ne parle pas que de super soldats héroïques.

Au final j'ai vraiment bien aimé cette lecture même si j'ai passé un moment ou j'étais vraiment sur les nerfs au milieu. Après ce n'était pas non plus au point de me faire arrêter ma lecture donc pari gagné ^^

16.5/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2017-10-31T23:26:29+01:00

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/10/lazare-en-guerre-tome-2-la-legion-de.html

La légion se passe quelques moins après les événements du premier tome. J'avais beaucoup aimé celui ci, il était prenant et m'avait bien fait frissonner. En comparaison ce second tome souffre malheureusement de la malédiction des tomes du milieu. J'ai trouvé qu'il reprenait un peu trop les codes du premier et que le personnage principal commençait aussi à tourner en rond et manquait d'évolution.

Parmi les points que je continue à apprécier dans cette série c'est le fait que malgré la menace constant des Krell, les humains sont toujours aussi stupide et tournent toujours autant dans une espèce de guerre froide. Ils ont littéralement dévasté la terre, il n'en reste que des parties surpeuplées et radioactives mais rien ne les arrête dans leur envie de pouvoir.

Du coup j'ai bien aimé tous les passages qui nous apportent un éclairage sur le passé de Conrad (et du monde par la même occasion). J'ai aussi aimé le fait que ce tome remettre cette guerre au premier plan (même si c'est vrai que dire qu'on aime une guerre qui détruit la terre ce n'est pas forcement à prendre au premier degrés, disons que j'ai aimé que le livre aborde ces sujets, ils sont intéressants).

Malgré les flash back sur le passé du personnage par contre j'ai trouvé qu'il n'évoluait quasiment pas durant tout ce tome. On retrouve exactement le même personnage, avec les même problématiques, les même manies, les même obsessions ... La seule chose qui change dans ce tome c'est qu'il se voit pris d’hallucinations qui lui permettent de tout massacrer sur son passage quand il est en grand danger. J'avoue que je n'ai pas du tout aimé ce coté la. J'ai trouvé que du coup ça faisait bien trop Deus Ex Machina et je n'ai pas vraiment compris pourquoi les hallucinations savaient tout de ce qui se produisait autour de lui même ce que lui ne pouvait qu'ignorer. Encore si on avait eu ensuite une explication concrète ou que ça ai permis de révéler des mystères, j'aurais compris. Mais la ça ne servait strictement à rien en fait en dehors de rendre ces passages la pas du tout crédibles à mon avis.

Je n'ai pas trop aimé non plus tout le coté trahison, complots, agents infiltrés ... Même si je me doutais bien sur au vu du résumé qu'il y en aurait, j'ai trouvé que c'était trop gros pour être crédible. Imaginer qu'une partie si importante ai pu en arriver la sans que personne ne se pose de question me parait un peu impensable dans un univers militaire de ce genre ou ils y a des règles pour tout et ou tout est vérifié plusieurs fois.

Bon, je mets quand même quelques doutes parce qu'on sait très bien qu'en général plus c'est gros plus ça passe, mais quand même. J'ai trouvé ça assez moyen.

Par contre l'évolution du monde, elle, continue et on découvre pas mal de secrets sur les mystérieux aliens. Ces passages la m'ont vraiment intéressés, j'ai hâte de voir comment tout cela va évoluer dans le prochain tome. J'ai aussi bien aimé tout les passages d'action et d'essais dans l'artefact, c'était bien fait et j'avais vraiment envie d'en savoir plus.

Au final tout n'est pas noir non plus, si il y a deux points qui ne m'ont pas paru vraiment crédible, ils sont très ponctuel au final j'y ai surtout pensé après coup, une fois le livre terminé. Ça ne m'a pas gâché ma lecture.

Et même si le schéma n'est pas bien différent du tome précédent il marche quand même très bien. On a un bon rythme, un scénario sur plusieurs intrigues imbriquées qui était très sympa, donc j'ai passé un bon moment.

Je pense que pris indépendamment, si je n'avais pas la comparaison assez récente avec le premier, je l'aurais surement mieux aimé. Mais ici malheureusement la déception s'installe un peu.

15.5/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2017-12-16T12:30:16+01:00

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/12/lazare-en-guerre-tome-25-redemption-de.html

Une excellente novella à l'ambiance bien tendue qui lève le voile sur ce qu'il c'est passé juste avant la fin du second tome de la série.

Nous suivons ici un personnage nouveau, qui n'a rien à voir avec le personnage principale de la série jusqu'ici.

Taniya Coetzer, une jeune femme au passé tumultueux, se rend sur la station Cap-Liberté, station phare de l'Alliance, pour parler pour la première fois depuis longtemps avec sa mère qui m'a abandonnée alors qu'elle séjournait en prison. Elle a payé son passage en travaillant sur l'Edison, un vaisseau marchand qui fait la liaison avec à son bord du matériel militaire.

Mais une fois arrivé sur place rien ne se passe comme prévu. De sérieux problèmes informatiques et de communication rendent impossible la vérification des données, ce qui retarde tout dans un chaos ambiant assez désagréable. En plus son rendez-vous est annulé. Soudain, lors d'un blackout Taniya se rend compte que la station est en fait attaquée ...

Au vu du résumé vous vous imaginez bien j'imagine l'ambiance tout au long de ce récit. Il est certes court mais vraiment très nerveux.

On est totalement dans une ambiance à la Aliens (les films), avec des humains prisonniers d'un espace limité cherchent à survivre une rencontre avec des aliens peu disposés à les laisser en vie ...

Le tout dans le noir, dans le chaos le plus total et sans grand espoir de survie.

Le personnage de Taniya change vraiment du héros des autres tomes, elle est civile et donc on sors du coté militaire très musclé d'avant. Ça n’empêche pas du tout le fait d'avoir son lot d'action et j'ai trouvé que justement ça rendait encore plus fort le sentiment d'oppression qu'on ressent tout du long.

J'ai vraiment adoré ce texte, il a tout à fait sa place dans la série et L'Atalante à vraiment bien fait de le sortir.

C'est un tome intermédiaire court mais important car il apporte quand même pas mal de réponses sur twist final du tome précédent. Une réussite.

17/20

Afficher en entier

Dédicaces de Jamie Sawyer
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

L'Atalante : 4 livres

Orbit : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode