Livres
472 885
Membres
446 099

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tous les livres de Janine Tessier

Campée dans un petit village au pied des Laurentides, l'action de ce second roman de Janine Tessier se déroule au rythme des années 1940. Sur un fond de guerre mondiale, la famille de Constance Lemay devra apprendre à vivre avec les aléas du moment.

Si tu veux la guerre…

Entourée de ses sept enfants, Constance guette matin après matin l'arrivée du facteur qui portera un jour ou l'autre l'avis d'enrôlement de l'un de ses trois fils. Entre-temps, elle devra veiller au bien-être des siens, s'assurer que son mari garde un emploi qui ne lui plaît guère et protéger sa famille des rumeurs qui courent toujours dans le village concernant la mort suspecte du vieux Blanchette.

L'homme de la rivière, c'est Léon-Marie Savoie. Homme ambitieux, heureux en ménage et père comblé, il deviendra rapidement respecté dans le Bas-du-Fleuve pour la prospérité de ses entreprises.

Batailleur, dur en affaires mais tendre avec ceux qu'il aime, Léon-Marie est prêt à tous les sacrifices pour combler sa femme adorée.

Après avoir perdu sa femme et ses cinq enfants, l’homme de la rivière, Léon-Marie Savoie, refait sa vie avec Héléna, la belle veuve de l’artiste, chapelière de son métier.

À la suite de ses épreuves, il connaît enfin une vie tranquille, ce qui ne l’empêche pas de se tenir à l’affût et de flairer les moindres entourloupettes de ses adversaires. Il multiplie les luttes et veille à se prémunir contre tout ce qui pourrait nuire à ses affaires.

Père de deux enfants avec la veuve de l’artiste, il prépare leur avenir, mais la vie lui réserve d’autres surprises. Bâtisseur dans l’âme, Savoie reconstruit sa cellule familiale, ajuste et diversifie ses entreprises, surveille la politique municipale et voit à l’avenir de chacun des membres de sa famille reconstituée. Sa seconde femme participe activement à ses succès et l’aide à brider le destin qui semble avoir gardé une dent contre lui.

À Québec, dans les années 1960, Lise, qui n’a que dix-sept ans, fait la rencontre du propriétaire de la chaîne de magasins où elle est employée comme serveuse au snack-bar.

Cet homme, un Australien qui s’est installé aux États-Unis, est marié, mais cela ne l’empêche pas de tomber amoureux de la belle jeune femme.

Lise est impressionnée, charmée, et est persuadée d’être elle aussi très éprise de ce bel étranger qui se balade dans les rues de la ville dans une somptueuse limousine.

Or cet amour ne fait pas le bonheur des parents de Lise. Leur fille est encore mineure et ils n’ont nullement envie qu’elle aille faire sa vie avec quelqu’un qui a presque trois fois son âge et qui bafoue toutes leurs valeurs morales et religieuses.

Devenu ingénieur forestier, Antoine-Léon Savoie, fils de Léon-Marie, accepte l'offre de la Quebec North shore, l'entreprise forestière qui l'a embauché lors de ses vacances d'étudiant. Ainsi qu'il le faisant durant ses études, Savoie parcourt la Côte-Nord, cette fois-ci à titre de chef d'une équipe de travailleurs forestiers chargés du marquage et de l'exploitation des lots à bois inventoriés pour la coupe. Marié et père de deux enfants, ses occupations l'amènent souvent à passer de longues périodes loin de sa famille. Fatigué à la longue de cette existence échevelée et contraignante, il demande un jour une affectation dans les bureaux de la compagnie. On lui offre alors le poste de responsable de la construction de la scierie des Outardes, un projet d'envergure échafaudé en collaboration avec la société gouvernementale Rexfor. Or, pour toutes sortes de raison, dont la situation économique en Europe, des conflits de travail ainsi que le coût du bois d'œuvre, les problèmes se succèdent rapidement autant dans l'organisation matérielle qu'humaine. Ces revers auront finalement raison de l'usine.

5 lecteurs

Après avoir quitté leur manoir en ruine et traversé l'Allemagne à pied d'est en ouest, Else et ses quatre enfants sont enfin arrivés à Düsseldorf. Magnus, le frère de son mari, consent à les accueillir, mais n'a d'autre choix que de les abriter dans son sous-sol humide et inconfortable. Comme Else ne veut pas être à sa charge, elle accepte un poste de serveuse dans un restaurant, puis est engagée par les Forces britanniques comme traductrice.

Alors que la reconstruction de l'Allemagne de l'Ouest s'amorce grâce au Plan Marshall, la veuve de Johan Von Steiner agrandit le cercle de ses amis et connaissances, même si elle tente de cacher du mieux qu'elle le peut ses origines aristocratiques. Et quand un nouvel emploi se présente, cette fois dans des bureaux diplomatiques étasuniens, Else rencontre un homme dont elle tombe amoureuse. Mais à nouveau, le destin s'acharne sur elle, le malheur l'accable. Saura-t-elle une fois encore faire preuve de résilience, qualité essentielle en ces temps difficiles où rien n'est acquis?

Ce second et dernier tome de la nouvelle série de Janine Tessier nous ramène au cœur du conflit le plus meurtrier de l'histoire, avec ses difficultés, ses horreurs et surtout, ses incalculables séquelles.

6 lecteurs

Berlin, 1942. Le baron Johann von Steinert, colonel SS au sein de la Gestapo, et sa femme Else ont invité des proches d'Hitler à la réception qu'ils tiennent annuellement dans leur somptueux manoir, en banlieue de Berlin. En cette année où l'idéologie nazie s'impose avec hargne et violence sur toute l'Europe, les invités triés sur le volet discourent avec verve sur la supériorité de l'Allemagne. Dans leur délire fanatique, ils ne peuvent se douter que deux ans plus tard, la situation ne sera plus la même. Les ennemis avancent vers la capitale allemande et, du manoir, on entend l'écho incessant des bombardements qui mettent Berlin à feu et à sang. La sécurité d'Else et de ses quatre enfants est menacée. Alors que les bombes ennemies détruisent leur résidence ainsi que leur usine et que les Russes approchent à grands pas, ils doivent entreprendre un long exode vers l'ouest, à l'autre bout du pays, où devrait les accueillir Magnus, le frère de Johann. Leur pénible parcours de 650 kilomètres sera semé d'embûches, de problèmes, de périls, de dangers, de morts. La faim, la peur de rencontrer l'ennemi ainsi que le froid et le mauvais temps seront leurs fidèles compagnons jusqu'à Düsseldorf.

1 lecteurs

Suite des Feux de l’aurore, on retrouve l’héroïne, Lise, toujours mariée à Thomas Bartlett. Mais tout ne marche pas comme sur des roulettes avec son époux. Après une fuite tumultueuse avec son petit garçon, elle vient se réfugier dans la maison de ses parents, où elle tente de retrouver son calme, grâce notamment aux bons soins de sa tante Annette. Puis, devenue mannequin, Lise tente de refaire sa vie et sa carrière, malgré les embûches qui se dresseront sur sa route. En effet, après un douloureux divorce et un difficile passage en cour, son riche ex-mari empoisonne littéralement sa vie personnelle et professionnelle, peu importe qu’elle se trouve à Québec, à Paris ou à New York. Obligée de poursuivre sa vie d’errance, elle sera constamment en butte à la jalousie et à l’ambition des autres. Bien des fois abattue, elle se relèvera et n’aura qu’un seul but: atteindre son rêve.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode