Livres
553 782
Membres
598 267

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean-David Morvan

Auteur

1 245 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

En 1989, Jean David Morvan intègre l’école Saint-Luc de Bruxelles pour apprendre le métier de dessinateur. Au festival de Villeneuve d’Ascq, il se fait remarquer en tant que scénariste et est accepté par les Éditions Zenda. Morvan propose alors Nomad dessiné par Savoia. Un an plus tard, il signe Sillage chez Delcourt, une série qui devient rapidement incontournable. Auteur prolixe de la bande dessinée, il écrit de multiples scénarios, tels Le Cycle de Tschaï avec Li-An, La Mandiguerre avec Tamiazzo, 7 Secondes avec Parel, Troll ou encore Trop de Bonheur avec Lejeune... En 2007, il devient éditeur de la collection Ex-Libris chez Delcourt.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 139 lecteurs
Or
2 398 lecteurs
Argent
1 795 lecteurs
Bronze
1 409 lecteurs
Lu aussi
1 765 lecteurs
Envies
761 lecteurs
En train de lire
14 lecteurs
Pas apprécié
49 lecteurs
PAL
304 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.74/10
Nombre d'évaluations : 1 851

0 Citations 689 Commentaires sur ses livres

Alias et noms de plume

  • Morvan

Dernier livre
de Jean-David Morvan

Sortie France/Français : 2021-03-24

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Fanny-135 2021-04-26T14:27:03+02:00
Ravage, Tome 1 (BD)

C'était un peu trop court à mon goût, certainement parce l'histoire débute avec la fin du roman de Barjavel. Le début de l'histoire elle-même n'arrive qu'après. Cet album est en fait juste une mise en bouche, une très belle introduction qui donne clairement envie d'enchaîner avec le tome suivant.

Même si les événements ne sont pas totalement fidèles avec le roman, et même si je ne m'attendais pas à ce début si violent et plutôt sanglant, ça reste cohérent et agréable.

Et les graphismes sont très beaux, ainsi que la couverture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2021-04-28T15:16:33+02:00
Irena, Tome 3 : Varso-vie

Ce tome 3 est très émouvant avec la reconnaissance de certains enfants sauvés du ghetto grâce à Irina.Toujours des retours arrières qui la ramènent enfant auprès de ses parents et qui apportent la fraîcheur de l'insouciance, avant que ce monde soit fou et tortionnaire. Des dessins, qui par certains côtés, me rappellent L'arabe du futur, à moins que ce soit pour le côté sincère et émotionnel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2021-04-28T15:17:52+02:00
Irena, Tome 2 : Les Justes

2ème tome qui nous plonge dans l'ambiance en saluant le courage d'Irena qui n'aura de cesse de sauver des enfants du Ghetto. Avant de les faire sortir, elle prend bien soin, pour leurs futurs, de répertorier leurs vrais et faux noms et où ils sont placés mettant sa vie en danger avec cet « Avis de peine de mort pour quiconque assistera des juifs qui sortent du quartier résidentiel juif sans autorisation ». BD pour tous les âges qui montre qu'il y a toujours moyen de résister.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanny-135 2021-04-29T19:45:23+02:00
Ravage, Tome 2 (BD)

Dans le premier tome, on s'éloignait déjà un peu du roman de Barjavel. Mais cela restait cohérent et ça ne m'avait pas gênée.

Ici, dans ce second volet, en revanche, on s'en éloigne toujours un peu plus mais je note quelques incohérences et elles sont plus que frappantes. Expliquez-moi comment toute la bande de François peut quitter Paris en moto ? Oui oui en moto... Tous les véhicules et appareils ne fonctionnent plus, sauf les motos apparemment (et l'appareil photo de Madame Velin)...

Faire rentrer notre monde et notre société d'aujourd'hui dans l'intrigue, comme les velibs ou les smartphones, je le comprends, et l'accepte plutôt bien d'ailleurs. Mais pourquoi ça ?

Tout comme les points de vue de François quant au progrès technologique et tout ce qui a attrait sont clairement suggestifs, alors que totalement absents dans le roman de Barjavel.

Je suis donc un peu mitigée quant à cet album. J'étais restée sur ma faim avec le précédent, j'avoue que là j'en ressors plutôt inquiète...

Pour ce qui est des graphismes, rien à y redire par contre. Ils sont fabuleux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanny-135 2021-05-03T15:12:59+02:00
Ravage, Tome 3 (BD)

Je dois dire que je suis plutôt déçue de ce triptyque. J'ai beaucoup aimé le premier tome, mais ce troisième est comme le second : trop incohérent... notamment quant à l'utilisation de la technologie alors que plus rien n'est censé fonctionner (après les motos, on a droit à un camion, un groupe électrogène, et des congélateurs). Là j'avoue ne plus rien y comprendre. C'était justement la base du roman de Barjavel !

Ne lui étant pas fidèle et s'en éloignant de plus en plus, j'ai juste eu l'impression que que tout était basé sur la violence, où combats et sang priment sur tout le reste. L'intrigue passe complètement à la trappe.

C'est franchement dommage, d'autant plus que les graphismes sont moins beaux que dans les tomes précédents...

Une adaptation, ce n'est jamais facile je le comprends bien. Y mettre sa touche personnelle, c'est tout à fait normal aussi. En revanche, dénaturer l'œuvre originale à ce point-là, je trouve ça plutôt décevant. Je n'y étais pas préparée en tout cas...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2021-05-11T23:17:22+02:00
Sillage, Tome 12 : Zone franche

Un tome ou l’on découvre une nouvelle planète intéressante ou l’on apprend plus sur quelques personnages.

Afficher en entier
Sillage, Tome 13 : Dérapage contrôlé

Un bon tome avec de l’action et des révélations inattendues.

Afficher en entier
Sillage, Tome 14 : Liquidation totale

Ce tome marque la fin d’un arc qui était fort en rebondissements et parfois en révélations. Navïs semble plus mature et grandit.

Afficher en entier
Sillage, Tome 15 : Chasse gardée

Un que j’ai beaucoup aimé et où l’on peut voir Navïs faire preuve d’ingéniosité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2021-05-15T09:54:33+02:00
Michel Fourniret

Je connaissais Michel Fourniret le tueur en série mais pas ce qui se cachait derrière ses crimes atroces. Un avant-propos du très critiqué Stéphane Bourgoin pour commencer, « n’oublions pas les victimes » sonne juste et il est toujours bon de ne pas oublier qui sont les victimes surtout quand le nom du tueur est souvent plus connu que ses victimes.

Ce que j’ai aimé c’est que l’on ne suit pas le point de vue du tueur en série mais un personnage qui l’a rencontré, enfin on a quand même sa vision quand il commet ses crimes ce qui est assez troublant. J’ai apprécié le face-à-face entre les deux personnages, cela permet d’avoir un récit et ses contradictions en une seule fois. Cet entretien couplé aux reconstitutions sonne comme un vrai reportage, cela m’a tout de suite fait entrer dans la narration. La fiche, bien pratique, en fin de livre résumant les faits était bienvenue, il se passe beaucoup de chose dans cette bande dessinée.

Les dessins sont bons, on se représente facilement les lieux, les personnages, et on se trouve aisément dans l’action.

Afficher en entier

On parle de Jean-David Morvan ici :

Tsunami, Des images pour le Japon
2011-03-27T00:05:43+01:00

Dédicaces de Jean-David Morvan
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Delcourt : 103 livres

Glénat : 41 livres

Dargaud : 26 livres

Soleil : 19 livres

France Loisirs : 12 livres

Bruno Graff : 8 livres

les Humanoïdes Associés : 7 livres

Ankama : 5 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array