Livres
613 147
Membres
710 411

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Toutes les séries de Jean-Jacques Sempé

13 livres
1 896 lecteurs

Livre 1 du Le Petit Nicolas

Savez-vous qui est le petit garçon le plus impertinent, le plus malin et le plus tendre aussi? À l’école ou en famille, il a souvent de bonnes idées et cela ne lui réussit pas toujours. Vous l’avez tous reconnu. C’est le petit Nicolas évidemment!

La maîtresse est inquiète, le photographe s'éponge le front, le Bouillon devient tout rouge, les mamans ont mauvaise mine, quant à l'inspecteur, il est reparti aussi vite qu'il était venu. Pourtant, Geoffroy, Agnan, Eudes, Rufus, Clotaire, Maixent, Alceste, Joachim… et le petit Nicolas sont – presque – toujours sages…

2 livres
652 lecteurs

Ce qui est bien à la maison, c'est qu'on peut s'amuser avec maman, faire des mots croisés très difficiles avec papa ou téléphoner à Alceste. Mais, en train ou en avion, en Bretagne ou en Espagne, quand on part en vacances, on est drôlement content parce que c'est toujours une aventure terrible ! Après, on a des tas de souvenirs à raconter aux copains quand on rentre à l'école...

Tous les livres de Jean-Jacques Sempé

Après Un peu de Paris (2001), Sempé (re)visite la France à sa manière, une France plus souvent rurale qu'il n'y paraît, et où il fait encore bon vivre à condition de savoir prendre son temps et de respirer à fond...

Des scènes de la vie quotidienne revues avec l'humour de Sempé. Prix Alphonse Allais 2003.

Sempé est né à Bordeaux, le 17 août 1932. À 17 ans, il roule à bicyclette pour un courtier en vins. En 1960, il démarre avec Goscinny l'aventure du petit Nicolas, dressant une inoubliable galerie de portraits d' "affreux jojos qui tapissent depuis notre imaginaire" (dixit Goscinny). Son humour fin, subtil et allusif allié à un formidable sens du dérisoire caractérisent toute son œuvre. Sa plume traduit sa vision tendrement ironique de nos travers et des travers du monde. Aujourd'hui, Sempé est l'auteur d'une trentaine d'albums. En 1988, il a illustré Catherine Certitude, de Patrick Modiano. Il dessine régulièrement pour "L'Express", "Télérama", "le New Yorker" et expose ses dessins et ses aquarelles à Munich, New York, Londres ou Salzburg, où il rencontre toujours un très vif succès.

Ces dessins sont extraits de divers albums : Rien n'est simple (1962), Tout se complique (1963), La grande panique (1966, 1994), Information-consommation (1968), Des hauts et des bas (1970), Face à face (1972), Bonjour, bonsoir (1974), Un léger décalage (1977), Comme par hasard (1981), De bon matin (1983), Vaguement compétitif (1985), Luxe, calme, volupté (1987), Insondables mystères (1993) et Grands rêves (1997).

Des dessins illustrent quelques réflexions philosophiques que chacun peut proférer dans la vie quotidienne.

Ces dessins sont extraits de divers albums : Tout se complique (1963), M. Lambert (1965), La grande panique (1966, 1994), Saint-Tropez (1968), Des hauts et des bas (1970), Face à face (1972), Bonjour, bonsoir (1974), Un léger décalage (1977), Comme par hasard (1981), De bon matin (1983), Vaguement compétitif (1985), Luxe, calme et volupté (1987), Insondables mystères (1993), Grands rêves (1997) et Beau temps (1999).

Marcellin Caillou pourrait être un enfant heureux s'il n'était pas affligé d'une bizarre maladie : il rougit pour un oui ou pour un non. Sans aucune raison, et au moment où il s'y attend le moins

«- Pour cette première "Rencontres-Réminiscences", vous allez voir trois saynètes de Fabien de la Resnicharde. Nous avons tenu à respecter le français de l'époque. On s'y habitue aisément. Par exemple, quand on dit "je le regardois", c'est, bien sûr : "je le regardais", ainsi que... Mais l'amertume me gagne, pourquoi là-bas ces jeunes gens s'esbogignent vers la sortie pendant que je parlois ? »

«- Inutile, Charles-David Wernher, de vous présenter à nos télespectateurs. Tout le monde connaît le romancier, l'essayiste, le pamphlétaire (vos joutes avec André Gide sont encore dans toutes les mémoires), le scientifique (vous êtes l'intime de Brigdway le disciple d'Einstein). Vous avez très bien connu Einstein, d'ailleurs, l'homme d'action (votre livre sur la guerre d'Espagne est autobiographique), vous êtes à l'origine du mouvement néo-figuratif, qui, dans les années 48-50, a révolutionné l'art, et votre influence au sein de la N.R.F. est de notoriété publique. Aussi, Charles-David Wernher, la première question qui se pose est : Combien gagnez-vous par mois ? »

Un peu de Paris est un album entièrement consacré à la capitale, mais vue avec l'humour et l'œil inimitables de Sempé, où l'on retrouve, à travers les scènes et les lieux du Paris qu'il aime, toute la tendresse et l'ironie délicatement distanciée qui ont fait le succès des albums précédents.

Ce recueil de Sempé est une compilation de dessins parus dans différents ouvrages précédents. La particularité de ceux-ci étant de mettre en scène des psychologues, des psychiatres ou des patients les consultant.

On retrouve l'univers de Sempé, finesse des dessins et subtilité des gags.

Sempé explore nos travers, nos défauts, nos difficultés existentielles avec talent.

A noter une nouvelle édition en 2001 avec une nouvelle couverture et un contenu quasiment totalement différent!

Quatrième de couverture

Cet album contient des dessins extraits de Rien n'est simple, Tout se complique, Sauve qui peut, La grande panique, Face à face, Comme par hasard, De bon matin, Vaguement compétitif, Luxe, calme, volupté, Grands rêves et Beau temps.

Le dessinateur a croqué les "couacs" visuels des concerts.

Une édition de dessins de Sempé. Le fameux dessinateur nous offrent une vision des travers de l'humanité où se mêlent ironie et tendresse. La caricature est juste et jamais cruelle.

Le trait, qui paraît simple, offre une sensation de légèreté mais quand on regarde dans le détail, on voit quelle profusion de détails sont déployés pour nous rendre intelligible au premier coup d'œil un comportement ou un trait de caractère par un dessin statique.

« Apparente dans ses sujets (le plus souvent des êtres qui ont ce point commun d'être timides, ou intimidés), la modestie de Sempé est profonde et peut-être constitutive. Il doit aimer ceux qu'il dessine parce qu'il se retrouve en eux, et ce qu'il en retrouve est une aimable défaillance un peu lunaire en présence des grands événements, qu'il s'agisse du conseil d'administration d'une banque ou de l'inauguration d'un monument, du bal du samedi soir ou d'une course cycliste. Partout, sous l'espèce d'un industriel ou d'une petite fille, d'un violoncelliste amateur ou d'une dame qui revient du marché, l'Homme de Sempé offre le spectacle d'un léger décalage entre ce qu'il croit être et ce qu'il est ou, au contraire, d'une adéquation un peu trop parfaite à son personnage. Et ce contraire n'en est donc pas un puisqu'on perçoit le trop. Ainsi l'Homme de Sempé se trouve-t-il toujours à côté de lui-même, sans toujours bien clairement le savoir, et c'est la source du comique indulgent qui nous le rend proche. »

Tout l'humour et la finesse de Sempé dans ces images sur l'amour et l'amitié.

Série de croquis saisis sur le vif lors du passage à New York de l'auteur et publiés dans Télérama, entre juillet et août 1989.

Raoul Taburin, l'illustre marchand de cycles de Saint-Céron, cache un terrible secret. En dépit de multiples tentatives, il n'a jamais réussi à tenir sur une selle. Son talent de réparateur lui vaut cependant de solides amitiés : Sauveur Bilongue, vainqueur d'une étape du Tour de France, le père Forton qui lui cédera son fonds de commerce et surtout Hervé Figougne, le célèbre photographe. Mais Raoul va-t-il accepter de poser pour lui sur son taburin ? N'est-ce pas la chance inespérée d'être à la hauteur de sa réputation ?

«Au fond, il faudrait s'interdire de commenter un album de Sempé, ce qui ne serait pas pour lui déplaire. Par un mouvement des sourcils conjugué avec un sourire complice à la commissure des lèvres et un léger mouvement de la main mais qui en dirait long, il suffirait d'encourager l'humanité à se le procurer toutes affaires cessantes, pour son édification personnelle et donc notre bonheur à tous. Sans commentaire, voilà ce qu'il y a à dire. Sauf que toutes ces mimiques passent mal même avec le numérique. Sachez donc tout de même que Sentiments distingués contient 80 dessins dont 5 sont en couleurs, qu'ils ont paru dans Paris-Match et The New Yorker (il a déjà signé plus 70 de ses couvertures) ces quatre dernières années, et que, comme d'habitude, il n'y a pas de thème les unifiant. Chacun mène sa vie selon son humeur bien que, cette fois, un certain nombre d'entre eux moquent les travers, us et coutumes du petit monde de l'édition, ainsi que les ridicules de l'art contemporain, la comédie sociale qui se déploie dans les vernissages ; quelques-uns, particulièrement savoureux, font également un gentil sort au monde enchanté de la psychanalyse. Là comme ailleurs, le maître du dessin d'humour se joue du rapport de l'infiniment grand et de l'infiniment petit, avec ses minuscules personnages perdus dans d'immenses décors. Sinon, il s'agit encore et toujours, et on n'est pas près de s'en lasser, de la solitude de l'homme dans la ville, des choses de la vie, de nous, mais tout y est dit par le miniaturiste avec un sens de la litote, une ironie sur le monde et une tendresse pour les défauts de nos contemporains majeurs. Au théâtre, lorsqu'il assiste à une mise en scène dite moderne, il est du genre à se demander par moments s'il s'agit d'une relecture de la pièce ou d'une intervention des intermittents du spectacle. Jean-Jacques Sempé est un homme d'une rectitude, d'une fidélité, d'une attention aux autres, d'une courtoisie, d'un savoir-vivre d'un autre âge. Il a toujours placé au plus haut Chaval et Steinberg. Chacun de ses albums nous prouve d'année en année qu'il est des leurs.» Pierre Assouline, La République des livres.

Source: gilbertjoseph.com

Monsieur Lambert est l'un des personnages secondaires de cette humanité monotone et multiple ; l'un parmi d'autres dont Sempé a voulu suivre attentivement la vie quotidienne, dans toute sa banalité, avec ce qu'elle comporte de drôlerie poétique et de mécanique, de généralement humain et de précisément français, d'éternel et de daté. En s'attachant à ce personnage, en le suivant jour après jour, l'humoriste pourrait sembler s'approcher (pour une fois) du genre de la ''bande dessinée''. La forme qu'il invente est originale et personnelle : véritable petit roman illustré, où s'enchaînent scènes et tableaux, sans aucune nécessité d'intrigue ni de narration. Cet album double permet de suivre l'évolution de notre héros en continu.

Voici dix histoires qui n'avaient jamais été publiées. Pour la première fois c'est en couleur que le Petit Nicolas et ses copains nous font rire. Plus de soixante-dix aquarelles de Sempé viennent illustrer les textes inédits de Goscinny. Peut-on rêver plus jolie surprise pour fêter le cinquantième anniversaire de la création du Petit Nicolas ?

Des hauts pas très élevés, des bas assez peu profonds... Sempé épingle avec férocité et tendresse les mille petits incidents des vies ordinaires.

Dessins humoristiques de Sempé avec quelques dialogues : chez le psychiatre, dans les embouteillages, en famille, les chasseurs, les amoureux, les militaires.

Il semblerait qu'il ne fait pas si bon d'être en couple. Les disputes et les tentatives de meurtre sont monnaie courante. On ressent comme un malaise en parcourant certaines vignettes.

Je me répète, mais c'est le sentiment principal que j'éprouve après la lecture de cet ouvrage: dérangeant, car il met face à certaines situations de la vie courante. Notre réaction pourrait être la même que celle des personnages de Sempé, alors on se sent plus touché et impliqué dans la chute de l'histoire, qui n'est pas forcément plaisante à découvrir.

On rit jaune, mais on rit. C'est surement le principal

Libération sexuelle, culte de l'enfant-roi, hantise de l'américanisation, montée du nombrilisme, citadins désenchantés : dans cet album publié en 1974, Sempé observe les changements sociaux de son époque.

Sempé est l’un des rares Français à avoir collaboré au prestigieux magazine « The New Yorker ».

Son album « New York » rassemble pour la première fois ses couvertures et ses dessins en pages intérieures, parues depuis 1978. Edité chez Denoël, c’était un cadeau de… Noël, justement - et je baise les pieds du donateur au passage – mais Il n’est jamais trop tard pour dire du bien d’une œuvre aussi joyeuse. Et exprimer sa reconnaissance à l’auteur pour ces petits moments de bonheur qu’il arrache au quotidien avec courage, obstination et tendresse.

Le New York de Sempé, ce sont des petits personnages qui pourraient être écrabouillés par la ville tentaculaire, mais arborent le sourire de ceux dont l’euphorie créative frôle la grâce. Musiciens, danseuses, jardiniers amateurs, cyclistes, et bien sur messieurs dégarnis ou en chapeau mou respirant la vie à pleins poumons. Et quelques chats paisibles. Un message d’espoir pour tous les citadins (moroses).

Source: www.cahierdenotes.com

Les héros du dessinateur jouent au mieux avec l'adversité des situations.

Parmi les amis du petit Nicolas, Joachim est l'un des plus pittoresques. Toujours renfrogné et complètement rétif à la grammaire, sa vie est une suite d'ennuis de tous ordres. Et voilà, comble de malheur, qu'un petit frère vient encombrer sa famille...

Monsieur Lambert est l'un des personnages secondaires de cette humanité monotone et multiple ; l'un parmi d'autres dont Sempé a voulu suivre attentivement la vie quotidienne, dans toute sa banalité, avec ce qu'elle comporte de drôlerie poétique et de mécanique, de généralement humain et de précisément français, d'éternel et de daté. En s'attachant à ce personnage, en le suivant jour après jour, l'humoriste pourrait sembler s'approcher (pour une fois) du genre de la ''bande dessinée''. La forme qu'il invente est originale et personnelle : véritable petit roman illustré, où s'enchaînent scènes et tableaux, sans aucune nécessité d'intrigue ni de narration. Cet album double permet de suivre l'évolution de notre héros en continu.

Présentation de l'éditeur (Denoêl) :

De Sempé, on connaît évidemment les dessins du Petit Nicolas.

Mais c'est un autre regard sur l'esprit d'enfance qu'il propose dans ce nouvel album.

Dans le long et passionnant entretien avec Marc Lecarpentier, qui accompagne ses dessins, Jean-Jacques Sempé dit ses douleurs et ses joies de jeune Bordelais soucieux de «sauver les apparences», de trouver un métier, et de réussir à placer ses dessins dans les journaux.

Et il confie aussi : «Il m'est arrivé de devenir, par moments, raisonnable mais jamais adulte.»

Le lecteur le vérifiera, sourire aux lèvres.

Les nombreux dessins de ce livre, anciens ou récents, pour la plupart inédits, nous rappellent avec douceur le bonheur de l'insouciance.

« - Toujours le même rêve : Pelé feinte plusieurs adversaires, il passe le ballon à Platini qui, à son tour, me le donne dans l'excellentes conditions pour marquer le but. Je shoote de toutes mes forces. Ma femme, dans les buts, arrête le ballon d'une main, en ricanant. »

Les musiciens en dessins, sous toutes leurs coutures …

Voici réunis en un seul volume les cinq premiers livres du Petit Nicolas : 86 histoires écrites par Goscinny, illustrées par plus de 350 dessins de Sempé !

Ces nouvelles aventures, inédites jusqu'en 2004, prolongent avec bonheur la saga du célèbre écolier, imaginée par deux humoristes de génie: Goscinny et Sempé.

La chouette bande de copains est de retour: Agnan, Alceste, Clotaire, Eudes, Geoffroy. Tous répondent présents à l'appel, y compris le fameux surveillant surnommé Le Bouillon

Petite histoires courtes du célèbre Petit Nicolas

«En 1964, ma future épouse avait loué une maison à Saint-Tropez. Elle m'a proposé que nous y allions ensemble. Cela m'amusait de voir de près un lieu déjà mythique… On parle beaucoup de la joie de vivre là-bas, mais j'en montre peu dans mes dessins. C'est la nature qui est heureuse à Saint-Tropez.» Il est comme ça, Sempé. Discret jusqu'à l'effacement. Timide jusqu'à la gêne. Silencieux jusqu'à l'élégance.

C'est pour cela qu'on se demande comment Sempé a pu se passionner pour ce royaume des people, superficiel en diable, dont les bornes s'étendent de Sénéquier à la place des Lices en passant par le Byblos ou la Madrague de B. B.

Source : Le Figaro

Ces dessins sont extraits des albums de Sempé :

Comme par hasard, 1981

De bon matin, 1983

Vaguement compétitif, 1985

Luxe, calme et volupté, 1987

Insondables mystères, 1993

Grands rêves, 1997

Cet ouvrage est un recueil de dessins humoristiques, tirés d'albums de Sempé publiés précédemment, ayant pour thème l'enfance.

Dans Enfances (septembre 2011), Sempé s'attardait avec douceur et mélancolie sur le bonheur de l'insouciance. Avec son nouvel album Bourrasques et accalmies, il passe à l'âge "adulte" et le grand enfant qu'il est s'amuse à en croquer les contradictions. Entre bourrasques et accalmies donc, on retrouve, éclatante, la poésie de Sempé, ce rire nécessaire qui invite nos esprits (trop) sérieux à poser un regard différent sur le monde, les hommes et soi-même. Une véritable thérapie comme le dit Sempé : "Quand je me suis mis à dessiner, c'était peut-être une sorte de thérapie, j'ai eu envie de dessiner des gens heureux. De faire du dessin humoristique avec des gens heureux. Ce qui est de la folie. Mais c'est mon caractère". Cent-vingt petites scènes savoureuses content ces éclaircies pendant la tempête quand chacun tente de maintenir le cap ou de le garder.

Depuis "Rien n'est simple" sorti en 62, Jean-Jacques Sempé nous tend un miroir où se reflètent nos états d'âme, nous partageons les angoisses et les tracas de ces minuscules personnages se débattant dans un monde indifférent ou décevant, petits bonshommes naïfs ou vaniteux, et dans lequel seuls les enfants sont raisonnables.

Reconnu pour son talent de dessinateur, JJS mérite aussi qu'on salue son talent littéraire. Les mots sont tracés avec la plume de l'oiseau moqueur, drôles et poétiques, à peine teintés de mélancolie, toujours justes.

Tout l'humour de Sempé pour décrire de petites coïncidences et de grands hasards quotidiens.

Biographie de l'auteur

Sempé est né à Bordeaux, le 17 août 1932. À 17 ans, il roule à bicyclette pour un courtier en vins. En 1960, il démarre avec Goscinny l'aventure du petit Nicolas, dressant une inoubliable galerie de portraits d' "affreux jojos qui tapissent depuis notre imaginaire" (dixit Goscinny). Son humour fin, subtil et allusif allié à un formidable sens du dérisoire caractérisent toute son œuvre. Sa plume traduit sa vision tendrement ironique de nos travers et des travers du monde. Aujourd'hui, Sempé est l'auteur d'une trentaine d'albums. En 1988, il a illustré Catherine Certitude, de Patrick Modiano. Il dessine régulièrement pour "L'Express", "Télérama", "le New Yorker" et expose ses dessins et ses aquarelles à Munich, New York, Londres ou Salzburg, où il rencontre toujours un très vif succès.

Source: http://www.babelio.com/livres/Sempe-Beau-temps/98154

Un petit garçon se pose énormément de questions sur un monsieur; qui se nomme monsieur Sommer. M.Sommer marche toute la journée, du levér du soleil jusqu'à son coucher, et même plus encore. Il marche tout le temps avec une canne. Personne ne sait ou il va. Mais qui est donc M..Sommer. ?

bande dessiné humoristique

Parmi les nombreuses histoires du Petit Nicolas qui ont inspiré Laurent Tirard pour son film, en voici huit dans lesquelles on retrouve Nicolas, ses parents et ses copains et bien sûr la maîtresse et le Bouillon.

Savez-vous que Le Petit Nicolas de Sempé et Goscinny est né sous la forme d'une bande dessinée en couleur ?

Voici les planches inédites écrites par René Goscinny et dessinées par Sempé en 1955.

Grâce à cet album, vous allez découvrir, pour la première fois, la version originale du Petit Nicolas.

Ces dessins sont extraits de divers albums : Rien n'est simple (1962), Tout se complique (1963), Sauve qui peut (1964), La grande panique (1966, 1994), Des hauts et des bas (1970), Face à face (1972), Un léger décalage (1977), Les musiciens (1979, 1996), Comme par hasard (1981), De bon matin (1983), Vaguement compétitif (1985), Luxe, calme & volupté (1987), Insondables mystères (1993), Grands rêves (1997) et Beau temps (1999°.

Comme son papa, Catherine Certitude porte des lunettes. Et une paire de lunettes, cela complique parfois la vie : par exemple lorsqu'elle est obligée de les enlever au cours de danse.

Car Catherine rêve de devenir une grande danseuse comme sa maman qui vit à New-York.

Mais ses lunettes lui offrent l'avantage de pouvoir vivre dans deux mondes différents : le monde réel, tel qu'elle le voit, quand elle les porte, et un monde plein de douceur, flou et sans aspérité si elle les ôte.

Un monde où elle danse comme dans un rêve...

Enfant prodige, musicien de génie, joyeux drille, heureux en amitié, malheureux en amour, toutes ces facettes de la personnalité de Schubert apparaissent dans cette biographie inédite.

Illustrée par Sempé, racontée de façon simple et vivante par Gemma Salem, cette vie de Schubert ravira les lecteurs de 7 à 107 ans.

Un roman plein d'énigmes à l'école !

Nicolas a eu une idée terrible : organiser une surprise pour l'anniversaire de la maîtresse dans l'école après les cours. Alceste, Rufus et Eudes décident de l'aider.

Quand la nuit commence à tomber, les enfants veulent rentrer chez eux... mais ils sont enfermés dans l'école ! Et le Bouillon est encore dans les parages ! Ingéniosité, esprit d'analyse, sens de l'observation... Il faudra redoubler d'efforts pour s'échapper de l'école !

Sur le rabat : un plan de l'école et de la cour de récré !

"On a bien rigolé!" Nicolas

Le meilleur des aventures du Petit Nicolas dans un album drôlement animé.

Soulevez les volets et ouvrez les rabats pour découvrir toutes les facettes de la vie mouvementée du Petit Nicolas!

Avec le chouette participation de tous les copains: Alceste, Eudes, Agnan, Rufus, Clotaire, Maixent, Joachim...

Découvrez huit aventures du Petit Nicolas mises en scène grâce aux illustrations de Sempé et accompagnées d'extraits du texte original de Goscinny.

Un livre-théâtre enchanteur qui plonge dans l'univers plein d'humour du Petit Nicolas.

En un volume de 80 pages - une compilation de dessins qui célèbrent l'amitié - avec tout le génie et l'humour de Sempé.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode