Livres
492 686
Membres
488 687

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Toutes les séries de Jean-Luc Luciani

2 livres
27 lecteurs

2037. Réal-TV Europa 29 lance un jeu de télé-réalité révolutionnaire : La traque. Les candidats, dix mineurs condamnés à mort, sont enfermés dans le château d’If. Après le vote du public et sous l’oeil des caméras, ils seront traqués par des killers en temps réel. L’unique survivant du jeu recouvrera la liberté.

Le premier tome d’une œuvre d’anticipation ambitieuse, qui dénonce les excès de la société de divertissement, du voyeurisme et la montée de la violence dans une nouvelle Europe où les cités sont devenues des micro-états. Maître du suspense, Jean-Luc Luciani plonge ses héros dans une aventure de l’extrême captivante.

Tous les livres de Jean-Luc Luciani

5 notes
31 lecteurs

Tandis que les membres de la brigade sud partent en congés au cours d’un week-end prolongé, Gabriel Roullier accueille sa fille Inès à Marseille. Peu après, il disparaît mystérieusement… Avec la policière Psycho Pat et son ami geek No life Marvin, Inès découvre que sur Internet se joue un jeu macabre. Enfermé dans une cage de verre dans un lieu inconnu, Roullier menace d’être submergé par l’eau que déverse chaque clic d’internaute. Qui veut tuer le père d’Inès et comment l’en empêcher?

13 notes
50 lecteurs

À Marseille, le capitaine Roullier et sa fille Inès enquêtent sur le meurtre du surveillant d’un internat. Ils recueillent des indices trop rares et se heurtent au proviseur, qui tente d’étouffer l’affaire. Au fil des jours, tandis qu’Inès tombe sous le charme de Cédric, le sympathique fils du concierge de l’internat, Roullier surveille Daniel, lycéen à la psychologie trouble…

Cette aventure à fort suspense, portée par un duo insolite, un capitaine et sa fille, plonge le lecteur au cœur du quotidien d’une brigade et lui permet de suivre l’enquête « de l’intérieur ». Sur fond de littérature policière classique, à travers la rencontre de deux adolescents, Jean-Luc Luciani évoque les facettes de la relation amoureuse jusqu’à la manipulation et la trahison…

4 notes
25 lecteurs

Inquiété par la disparition de sa soeur Camille, Damien demande de l’aide à sa camarade Inès. Son père n’est-il pas policier ? Inès réunit une équipe de spécialistes de son âge et cherche des indices dans la chambre abandonnée par la jeune étudiante.

19 notes
63 lecteurs

Quand la petite Morgane disparaît sur une aire d’autoroute, le capitaine Roullier chargé de l’enquête privilégie la piste de l’enlèvement. Mais lui et sa brigade recueillent très peu d’indices. Accompagné de sa fille Inès, 13 ans, Roullier teste plusieurs hypothèses puis s’intéresse au gérant de la station-service. Quand Inès est enlevée à son tour.

Cette aventure à fort suspense, portée par un duo insolite, un capitaine et sa fille, plonge le lecteur au coeur du quotidien d’une brigade et lui permet de suivre l’enquête « de l’intérieur ». Explorant l’âme humaine, Jean-Luc Luciani évoque toutes les facettes de l’amour paternel et la formidable pulsion vitale qui permet à l’être humain de venir à bout de terribles épreuves.

12 notes
47 lecteurs

Témoin direct avec sa fille Inès d’un crime à Marseille, le capitaine Roullier est chargé de l’enquête mais se perd en conjectures. La mallette du mort contient un pistolet… à eau car il participait à un jeu, le Killer game, où les participants sont les cibles potentielles de faux meurtres. Après avoir suspecté un écrivain et un diamantaire néerlandais, Roullier et Inès arrêteront l’assassin : un peintre soucieux de réaliser l’œuvre de sa vie au cours de happenings meurtriers…

Cette aventure à fort suspense, portée par un duo insolite, un capitaine et sa fille, plonge le lecteur au cœur du quotidien d’une brigade et lui permet de suivre l’enquête « de l’intérieur ». Explorant l’âme humaine, Jean-Luc Luciani évoque les facettes des relations fille-père et la folie d’un artiste pris dans un jeu de rôles qui tourne mal…

9 notes
32 lecteurs

Inès a convaincu son père, le capitaine Roullier, de l’accueillir en stage à Marseille dans sa brigade. Mais à peine est-elle arrivée qu’un joueur de football est assassiné sur un stade par un tireur embusqué. Jour après jour, les meurtres s’enchaînent selon un mode opératoire immuable. Comment stopper ce tireur fou ? Sur les scènes des crimes, Inès a bientôt le sentiment de comprendre la logique du meurtrier…

Cette aventure à fort suspense plonge le lecteur au cœur du quotidien d’une enquête policière, menée ici par Inès, la fille du capitaine Roullier. Un épisode palpitant sur la vengeance, ses ressorts et son rythme.

10 notes
41 lecteurs

Venu à Paris avec une partie de son équipe, le capitaine Roullier s’accorde une pause avec sa fille Inès et son adjointe Mélaine à la fête foraine. Mais dans le train fantôme où elles ont pris place, un homme meurt poignardé. En état de choc, l’arme du crime à la main, Mélaine est arrêtée…

1 notes
4 lecteurs

« Qui serait assez fou pour voler une statue sur une île en sachant qu’il n’a aucun moyen de la quitter ? » Peut-être un mystérieux ninja fermement décidé à rassembler sept statuettes sacrées de la dynastie des Ojin que vont traquer sans répit, dans ce roman, le capitaine de police Gabriel Roullier et sa fille Inès !

2 notes
11 lecteurs

Dans une rue de Marseille, Inès et son père le capitaine Roullier secourent Sam, une mystérieuse adolescente blessée par un coup de feu. Mais une fois hospitalisée, alors qu’Inès tente d’en savoir plus sur la jeune fille, celle-ci la menace avec une arme blanche et la prend en otage…

Un nouvel épisode de Brigade sud, signé Jean-Luc Luciani.

3 lecteurs

Tout Londres se presse chez le célèbre spirite Garnavel qui prétend faire parler les morts.

Pour Célestin Radkler, le roi des prestidigitateurs, l'honneur de la profession est en jeu. Pas question de laisser faire ce charlatan plus longtemps ! Mais derrière la simple supercherie se cachent des intérêts puissants. La cible du complot ? Le roi d'Angleterre en personne...

4 notes
7 lecteurs

4ème de couverture :

1925. Célestin Radkler, 17 ans, survit à Londres de ses talents d’illusionniste, acquis lors d’un séjour à l’école de magie du grand maître Houdini. Orphelin de mère, il n’a jamais connu son père, disparu dans de mystérieuses circonstances. Célestin est un génie. En deux temps trois mouvements, votre argent se retrouve dans sa poche et vous n'y avez vu que du feu ! Mais quand on lui promet de retrouver son père, c'est lui qui tombe dans le panneau, piégé par l’infâme Jan Hanussen, le mage du Führer. Célestin croit avoiraccepté une mission confiée par les services secrets britanniques : dérober avant publication le manuscrit du "Mein Kampf", d’Adolf Hitler. Heureusement, le garçon a plus d'un tour dans son sac et même une alliée de choc : la belle Maurina Valdrim, lanceuse de couteau de son état. Célestin se lance alors dans un combat sans merci qui le conduit jusqu’à San Francisco. Là, il affronte son adversaire dans un tournoi de magie qui rassemble les meilleurs prestidigitateurs de la planète…Passe-passe, illusions, coups fourrés… Entrez et prenez place, le combat des magiciens va commencer !

Afficher plus

Réduire

1 notes
8 lecteurs

"Je m'appelle Jullien. D'habitude Jullien ne s'écrit pas ainsi, c'est ma mère qui a insisté pour y mettre deux l.

-Avec deux ailes, tu prendras ton envol plus facilement, avait-elle l'habitude de dire en plaisantant.

Elle ne se doutait pas que la vie allait lui donner raison... Le voyage s'est bien déroulé. Pas de contrôleurs, aucune question indiscrète. C'est normal de nos jours de croiser un adolescent qui voyage seul, pas de quoi attirer l'attention. Tant mieux pour moi."

Jullien ne supporte plus l'ambiance familiale depuis la mort accidentelle de son frère. Sur un coup de tête, il prend le premier train pour Marseille. Arrivé gare Saint-Charles, il rencontre Abdallah, un jeune SDF qui connaît parfaitement la ville. Celui-ci accueille Jullien dans le squat où il vit et lui apprend à subsister dans la rue. Les deux adolescents vont se retrouver confrontés à la faim et à l'insécurité. Ensemble, ils vont partager les galères du quotidien et leurs doutes intimes. Quelle expérience Jullien tirera-t-il de sa fugue ?

20 notes
64 lecteurs

Dans un monde futuriste, une nouvelle télé réalité voit le jour. Des jeunes prisonniers sont libérés et installés sur une île. Au bout de chaque semaine de jeu, un prisonnier est nominé et est traqué par 5 tueurs qui sont des citoyens ayant été sélectionnés à la suite d'un questionnaire rempli par leur soin. Si le prisonnier est tué, le killer reçoit un récompense, si pas, le prisonnier peut retourner dans le jeu et est n'est pas nominable la semaine suivante. Le but : qu'il n'en reste qu'un. Le jeu aurait dû bien se dérouler, cela aurait dû rapporter des millions à la chaîne Real-tv Europa 29. Pourtant, des événements vont tout remettre en cause. Et si tout cela n'était que manipulation?

1 notes
2 lecteurs

LA VIE CONTINUE ! En fuguant pour Marseille ce matin-là, c'est le cri que Julien veut lancer à ses parents : leur fils aîné vient de mourir, et plus rien n'a d'importance pour eux, pas même son frère cadet. Qui est vivant, pourtant... Arrivé en gare avec, pou seul trésor, sa flûte traviersière, Julien échappe de peu à une bande de racketteurs grâce à l'intervention d'Abdallah, un jeune squatteur qui le prend sous son aile. Ensemble, ils affrontent la galère et font recette auprès des touristes grâce à la flûte de Julien. Mais la rue est dure aux fils de bonne famille. A l'heure des choix, leur amitié y survivra-t-elle ?

3 notes
8 lecteurs

Mutique à la suite d’un choc émotionnel, Léo est inscrit par sa mamie dans une colonie de vacances. Malgré son silence, il s’intègre au groupe et prend part aux activités, notamment grâce à Eve, une fille très sociable qui lui redonne confiance en lui. Quand le moniteur propose aux enfants une grande randonnée couronnée par une nuit de bivouac, Léo accepte, sans se douter à quel point cette aventure sera forte en sensations…

2 lecteurs

Medhi a passé son enfance dans une cité. À trente ans, il travaille comme chauffeur livreur dans le sud de la France et vit désormais dans un petit studio. Un soir où il se rend à une soirée organisée par des amis, il retrouve Mounia, une femme de son âge, qui a été violée alors qu’elle avait 17 ans. Medhi connaît l’identité des quatre agresseurs et décide de rendre sa propre justice. Une cave, quatre jeunes garçons masqués et une fille chahutée par le groupe. Une nuit de terreur et d’avilissement. Attention à l’effet boomerang ! Chaque action entraîne une réaction.

3 notes
16 lecteurs

Depuis son arrivée à Marseille, Adrien s’est si bien adapté à sa nouvelle vie qu’il partage la passion du football avec tous ses copains supporters de l’OM. Aussi, quand il arrive en sixième musicale, s’étonne-t-il de voir que ses nouveaux camarades ne portent aucun intérêt au ballon rond… et même au sport. En particulier Daphné, la plus belle fille de la classe, qui se moque sans arrêt de lui. Mais Adrien riposte

2 notes
7 lecteurs

Jean-Luc Luciani est définitivement un enfant de sud .Son père étant originaire de Corse et sa mère de Marseille,il lui est difficile de passer de longues périodes loin de la Méditerranée.Il réside d'ailleurs dans la capitale phocéenne.Les sources d'inspiration pour cette série lui viennent de sa propre famille ainsi que ses souvenirs d'enfance dans l'île de beauté.

Pour en savoir plus sur Jean-Luc Luciani,vous pouvez consulter son site:aujourlejour.free.fr

1 notes
10 lecteurs

Adrien le Parisien emménage à Marseille avec ses parents. Il découvre la sieste, les cigales et surtout le football. À l’école, le maître et les élèves ne pensent qu’au ballon rond. Les récrés et même les leçons, français, maths ou géographie, lui sont consacrées. Adrien, qui ne sait pas jouer, reste sur le banc de touche. Pas facile de s’intégrer dans ces conditions…

10 notes
45 lecteurs

Benjamin n’est pas un garçon comme les autres. Il souffre de retards psychomoteurs, parle avec difficulté et mène une vie protégée. Un matin, il rate le bus qui doit le conduire dans son école spécialisée et monte dans un autre. Bientôt perdu dans Marseille, il transforme ce coup du sort en échappée belle, rencontre sur son chemin de nouveaux amis et se découvre des ressources insoupçonnées, avant de rejoindre les siens.

Une histoire réaliste et tendre de Jean-Luc Luciani, qui a su trouver le point de vue et les mots justes pour parler, sans misérabilisme ni trémolos, du handicap et de la différence. Privé de repères, confronté à ses peurs, Benjamin explore un univers qu’il ne connaît pas. Grâce à la solidarité des autres, à son humour et à sa force intérieure, il prend confiance en lui et découvre qu’il peut apprécier les situations les plus inattendues.

2 lecteurs

Dans mon école, tout le monde se prend pour un super héros. C'est comme ça. Dès que tu rentres en CP, les grands te mettent la pression et te demandent:

-Alors ton super pouvoir à toi c'est quoi?

Comme je suis le seul à ne pas avoir de super pouvoir, ma vie est devenue un enfer.

Mais l'arrivée de la belle Natacha va changer bien des choses...

2 notes
3 lecteurs

Les parents d'Antonin déménagent. Ils s'installent dans un village de Provence…

Vient pour Antonin le jour de la rentrée scolaire. Il est très content parce qu'il va se faire beaucoup de copains. Sa joie n'est que de courte durée. Il découvre une classe partagée en deux groupes, les couscous et les pastis.

Bien que rejeté par l'un et l'autre groupe, il ne se décourage pas. Il veut et il tient à être l'ami de tous…

Comment va t-il s'y prendre ? Réussira t-il à convaincre les uns et les autres ?

2 lecteurs

Léo, Medhi, Lucas et Mattéo ont monté un groupe qu'ils ont appelé les Snackyboulistes, comme ça juste pour s'amuser. Mais ils sont bons, excellents même selon Alain leur prof de musique. Et ces quatre là ont un grand avenir musical.

D'ailleurs, pour leur premier concert, Alain leur a proposé de prendre un chanteur de rap, Salim, pour les accompagner. Les jeunes râlent bien un peu, mais ils savent qu'en acceptant, Alain se fera bien voir d'Amina, l'assistante sociale.

Et ils ne le regretteront pas, car le résultat est excellent.

Il n'y a cependant pas que la musique dans la vie. Il y aussi Fanny, dont Lucas est amoureux ; Jonathan, Florain, Lully, les fans et amis ; les adultes bienveillants comme Jean-Luc (tiens donc !) le père de Jonathan et Florian, Francis le patron de bar... Mais il y a aussi des adultes malveillants, qui refusent que Salim suivent une voie qui ne leur conviennent pas.

1 lecteurs

Demain c'est la rentrée, et pour Damien, c'est l'enfer. Il sait qu'au Collège il va retrouver Marilou. Il l'aime, il serait prêt à tout pour elle ! Et c'est bien le problème, car Marilou a toujours des "Même pas cap" à lui lancer, comme ça, pour le fun...

2 lecteurs

«Je suis un enfant qui tue les gens. J'ai tué ma mère à la naissance, ensuite mon père a pris une nouvelle femme, le temps a passé et maintenant nous habitons un endroit où personne ne s'arrête, sauf si l'on tombe en panne. Autant dire que nous vivons entre nous. Il y a mon père que je n'aime pas et ma nouvelle mère que je déteste. Il y avait aussi mon demi-frère, mais celui-là je l'ai déjà tué. Un accident de balançoire. C'est ce qu'ils pensent tous»...

Les premières phrases du roman de Jean-Luc Luciani vous semblent terrifiantes ? Lisez plutôt la suite. Dans ce village où personne ne s'arrête vivent quelques familles qui auraient pu être paisibles si elles n'avaient enfanté ce si gentil petit garçon qui tue tout le monde.

Un léger bruit dans le moteur est comme ces fables qu'on aimait dire à la veillée pour se faire peur. De tels petits garçons n'existent pas, bien sûr. Quoique...

Auteur spécialisé dans la littérature dite «jeunesse», Jean-Luc Luciani s'est laissé aller dans ce récit à prendre son inspiration à rebours. Mais si son héros est monstrueux, la transgression est jouissive, car, vous vous en doutez bien, ce gamin-là a toujours de bonnes raisons de frapper !

1 notes
1 lecteurs

Samira est en CM2 et vit dans une cité du nord de Marseille : Bellevue. Si le quartier n'a de beau que le nom, la jeune fille y est bien entourée entre ses quatre frères et soeurs, ses deux parents et sa meilleure amie : Nawel.

Cette dernière est une vraie pile, une gueularde au grand coeur. Un après-midi, elle vient d'ailleurs chercher Samira chez elle (en hurlant sous ses fenêtres), impatiente de l'emmener au centre social. En effet, un concours vient d'être annoncé : celui qui écrira le plus beau texte de rap parlant de la cité Bellevue verra son texte choisi et interprété par le groupe IAM. Si Samira n'est pas emballée, elle se voit bon gré mal gré embarquée dans l'aventure. Et, évidemment, cela ne sera pas du goût de tous.

Un roman qui propose une petite plongée dans une cité marseillaise, sans enjoliver les choses mais en les rendant très tendres à la fois, ce qui est très salutaire. On se prend d'affection pour cette jeune fille qui porte énormément sur ses épaules et fait preuve d'une très grande maturité. Le style d'écriture ne paye pas de mine mais convient tout à fait à l'histoire et sait trouver les mots justes.

Un petit roman pour les CM (Marseillais évidemment, mais pour tous les autres aussi...), fort sympathique même s'il n'a rien de révolutionnaire.

2 lecteurs

Dominique est différent des autres garçons. Il n'aime pas le foot et déteste se battre. Plutôt rêveur et solitaire, il adore la lecture et le théâtre, comme sa mère dont c'est le métier. Certains l'acceptent comme il est, comme le grand Gégé qui joue les gardes du corps, mais la plupart le rejette en le traitant de tous les noms, comme le gros Louis qui l'appelle régulièrement "petite tapette".

Dominique s'efforce de faire face comme il peut, de maîtriser la haine mêlée de tristesse qui gonfle en lui. "La bave des crapauds n'atteint pas la blanche colombe" assure Gégé. Sa mère lui explique que des Louis, il risque d'en croiser des tas d'autres dans sa vie mais qu'il n'a aucune crainte à avoir, qu'au contraire ce sont eux qui ont peur de l'image qu'il leur renvoie. Grand-mère également lui donne des conseils : ne jamais laisser quelqu'un d'autre décider à sa place.

Quant à grand-père... Constamment bougonnant, il ne cesse de se disputer avec sa fille et la couvre de reproches. Et le nouvel emploi que celle-ci a accepté dans la publicité ne fait qu'envenimer la situation... Dominique réussira-t-il à trouver sa voie au milieu de tant d'incertitudes ?

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode