Livres
568 163
Membres
623 118

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean-Luc Marcastel

Auteur

France Né(e) le 1969-05-14 ( 52 ans )
1 142 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par anonyme 2010-09-27T18:48:47+02:00

Biographie

C’est en l’an 1969 (celui où on a marché sur la lune mais c’est une coïncidence), que je naquis en la bonne ville d’Aurillac, dans le sauvage département du Cantal (mais si vous connaissez, l’équivalent français de la Cimmerie de Conan).

Or, comme tout habitué de la météo de TF1 le sait, le climat de notre beau pays est rude. Les hivers y sont longs, on y cultive donc plus les activités d’intérieur (comme la lecture, l’écriture, le point de croix, le macramé, la gastronomie lourde et d’autres que je ne citerai pas ici car les enfants ne sont pas couchés) que la bronzette ou le Beach Volley.

Bref, j’ai donc eu tout le temps de me perdre et de me retrouver dans les pages de Dumas, Hugo, Seignolle, Lovecraft, Tolkien, Henneberg, Céline, Leigh Brackett, Edmond Hamilton, C.J.Cherry, j’en oublie…

À lire les mots des autres, j’ai bien vite eu envie de coucher les miens par écrit, et commencé, dès 10 ans, à consigner sur papier mes propres histoires. Cette passion, depuis, ne m’a plus lâchée, et a, je dois l’avouer, pris le pas sur la plupart de mes autres activités, au grand dam de mes professeurs de sciences et de mathématiques dont je mettais les cours à profit pour rédiger mes livres.

En 1989, le bac en poche (oui le français me sauva), je partais pour Toulouse. Dans cette ville rose que j’aime tant, j’entamais des études d’histoire, mais surtout, partageais ma vie avec celle qui allait devenir l’inspiratrice de toute mon œuvre, ma porte sur l’humanité… Stéphanie, ma femme.

Après un rapide crochet par Béthune, dans le Pas-de-Calais (grand merci à l’éducation nationale de nous faire découvrir de nouvelles régions exotiques), nous revînmes nous installer dans notre Cimmerie natale.

J’y exerçais quelques années en qualité d’enseignant, mais, préférant toujours raconter mes histoires que celle des manuels scolaires, je me consacrais enfin totalement à mon œuvre, et continue depuis…

En 2000, une autre rencontre devait bouleverser mon univers et m’offrir une nouvelle raison de m’émerveiller et de conter de nouvelles histoires, la naissance de mon fils, Louis…

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
394 lecteurs
Or
582 lecteurs
Argent
433 lecteurs
Bronze
296 lecteurs
Lu aussi
276 lecteurs
Envies
1 195 lecteurs
En train de lire
44 lecteurs
Pas apprécié
82 lecteurs
PAL
605 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.93/10
Nombre d'évaluations : 576

2 Citations 397 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Jean-Luc Marcastel

Sortie France/Français : 2021-10-27

Dernier livre
de Jean-Luc Marcastel

Sortie France/Français : 2021-09-09

Interview

Vidéo ajoutée par ilEtaitUneFoisLulu 2019-05-16T19:32:31+02:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par lulu2010 2021-08-09T18:06:02+02:00
Yoko, Tome 1

Excellent premier tome qui se laisse dévorer. Dans un futur possible, nous touchons aux différents scénarios en lien avec les organismes modifiés génétiquement, le réchauffement climatique, la théorie de l'effondrement, les déplacements très haute vitesse, etc. Bref, une partie vraie une partie inventée qui nous laisse un goût de vérité à travers l'histoire de Jal, Yoko, Mario et Lyonh. Tout se déroule très rapidement, l'action ne manque pas et la fin est on peut plus additive i.e. qu'on souhaite voir la suite. Vraiment très bien.

Afficher en entier
L'Agence Lovecraft, Tome 1 : Le Mal par le mal !

En bref : revisitant l’œuvre de H. P. Lovecraft pour laquelle on sent sa grande passion, Jean-Luc Marcastel propose le premier tome d’une trilogie pour adolescents. "Le Mal par le Mal" introduit Ryan, Marie, Sergueï et Kali face à une indicible menace, celle de la destruction de l’humanité par des créatures qui régnaient sur Terre avant l’apparition des bactéries sur cette dernière. Effroyables, archaïques, ces horreurs dormaient, mais elles se réveillent, préparant les festivités pour l’alignement des étoiles tant attendu. Les 4 adolescents sont reliés entre eux du fait qu’ils ne sont pas tout à fait humains. Ils ont choisi leur camp, celui de l’Agence Lovecraft, mais pourront-ils contrôler ce qui sommeille en eux ?

.

ma chronique complète : http://maude-elyther.over-blog.com/2021/08/jean-luc-marcastel-agence-lovecraft-tome-1-le-mal-par-le-mal-editions-gulf-stream-9-septembre-2021.html

Afficher en entier
L'Agence Lovecraft, Tome 1 : Le Mal par le mal !

Très bonne lecture, bien que complètement différente de mes lectures habituelles :)

Afficher en entier
L'Agence Lovecraft, Tome 1 : Le Mal par le mal !

Alors, je ne suis pas la personne la plus calée dans l’univers de Lovecraft, pour tout vous avouer même je n’ai même jamais rien lu concernant cet univers. Mais je suis quelqu’un de très curieuse dans la vie. J’aime découvrir tout un tas de nouvelles choses mais surtout les choses incontournables que je connais pas. Lovecraft en fait parti! C’est tellement quelque chose de si connu, de si culte que j’avais vraiment envie de découvrir. Et lorsque j’ai vu la proposition de service presse de chez Gulf Stream, je devais postuler pour le découvrir! Quel bonheur d’avoir vu que j’avais été choisie. Ce roman sort au mois de Septembre et je ne peux que vous le conseiller. Je l’ai lu d’une traite en même pas une soirée. Le genre de roman qui se dévore et surtout on en redemande.

J’ai découvert la plume de l’auteur avec ce roman. Je ne connaissais absolument pas et j’ai été ravie de la découvrir. C’est clairement le genre de plume que j’aime. C’est super fluide et très addictif. C’est un roman hyper immersif et dès la première page on est plongé dans cet univers noir mais passionnant. De la première à la dernière page j’ai adoré cette histoire. Et j’ai adoré plongé dans le monde de Lovecraft. Cet univers si particulier est terriblement fascinant. L’auteur a su parfaitement nous plonger dans l’horreur de la meilleure des façons. Il nous offre ici un premier tome que je trouve tout bonnement incroyable.

On va suivre trois personnages différents, nous avons Ryan, Marie et Sergueï. Trois jeunes enfants qui ne connaissent absolument pas et pourtant ont quelque chose en commun. Tous les trois sont dotés de pouvoirs effrayants convoités par de mystérieux individus. Pour échapper à leurs poursuivants, ils ne vont pas hésiter à accepter l’aide d’une jeune fille qui travaille pour une obscure agence: l’agence Lovecraft. Cette agence oeuvre dans une guerre secrète contre un ennemi implacable.. Ryan, Marie et Serguei semblent être les éléments décisifs qui feront pencher la balance…

Une des choses que j’ai le plus aimé dans cette lecture c’est que dès la première page ont est directement plongés dans cet univers si sombre. Je dirais même dès la première phrase du roman d’ailleurs. Ici il n’y a pas de blabla inutile bien au contraire. Et malgré le fait que ce soit un tome clairement introductif, ce n’est pas pour autant que l’on s’ennuie. Absolument pas même! Il se passe tout un tas de choses alors que l’on est même pas encore totalement au coeur de cette histoire. Souvent les premiers tomes qui sont introductifs, même si ils sont géniaux, il ne se passe pas forcément énormément de choses . On nous pose le décor, on nous présente l’univers et les différents personnages. Ici c’est également le cas mais il se passe tellement de choses! et c’est là, pour moi, toute la force de ce premier tome. Introductif et oh combien passionnant à suivre.

J’ai énormément apprécié les différents personnages. J’ai tout de même une petite préférence pour les jumeaux Ryan et Jonathan. C’est ceux qui m’ont le plus touchés. Leur histoire est vraiment hyper triste et j’ai eu beaucoup de peine pour eux. Surtout pour Ryan au final. C’est un jeune garçon hyper courageux, faire face tout ça et bien il en faut du courage surtout à son âge. J’ai beaucoup aimé Marie, même si je la trouve un peu effacée comparé aux autres. Mais elle a tout de même une grande importance dans cette histoire. Serguei est également un personnage que j’ai adoré. Son histoire est particulière mais en même temps fascinante. J’espère que l’on en apprendra un peu plus dans le prochain tome. Il y a encore beaucoup de mystères le concernant. J’ai également beaucoup aimé le personnage de Kali, beaucoup de mystères l’entoure elle aussi mais on apprend sa véritable histoire. Histoire que je trouve particulièrement horrible d’ailleurs. Elle m’a fait beaucoup de peine, surtout au moment où elle raconte ce qui lui est arrivé..

L’univers est juste incroyable à découvrir. Il est surtout parfaitement bien construit. Et comme je le dis un peu plus haut, dès la première page on est happé dans cet univers angoissant et sombre. Le genre d’univers qui fait clairement froid dans le dos. C’est sombre, c’est angoissant, c’est effrayant, c’est noir, c’est terrifiant. Mais c’est surtout le genre d’univers qui est incroyable et passionnant à découvrir. L’intrigue est palpitante. Comme je vous le dis un peu plus haut, malgré le fait que ce soit un tome introductif, il se passe tout un tas de choses. On a a énormément de mystères qui attendent d’être résolu et ça nous donne clairement envie de découvrir la suite. Je suis hyper impatiente surtout lorsque l’on voit cette fin! Dommage qu’il va falloir prendre son mal en patience, je me serais bien jeter sur le second tome tout de suite!

Ce premier tome nous promet une saga passionnante jusque la fin. On a un univers sombre et parfaitement bien travaillé, avec des personnages qu’on adore suivre et qui sont touchants. L’histoire nous entraine au fin fond de cet univers si effrayant. Beaucoup de mystères entourent cette lecture et nous promet vraiment une suite prometteuse. Il me tarde clairement d’avoir le second tome entre mes mains. J’ai si hâte d’en savoir plus sur les différents personnages et leurs histoires, sur ces créatures affreusement horrible etc. Un premier tome réussi qui donne envie de découvrir la suite!

Afficher en entier
L'Agence Lovecraft, Tome 1 : Le Mal par le mal !

J'ai juste a-do-ré ce livre ! Mais je n'en doutais pas, aimant les romans jeunesse/ado/young adult et l'univers de Lovecraft. Et je dois rajouter que je trouve la couverture juste magnifique ♡ [ Petit plus au marque pages qu'on peut détacher de la couverture et également à la couverture qui est phosphorescent ! ]

Agence Lovecraft - Le mal par le mal est le premier tome d'une trilogie jeunesse/ado (13+) qui reprend l'univers de Lovecraft. Et je peux dire que je trouve que c'est une super entrée pour les plus jeunes dans l'univers de Lovecraft.

C'est le deuxième titre que je lis de Jean-Luc Marcastel et je confirme que j'aime beaucoup sa plume. J'ai trouvé que c'était très bien écrit et fluide. Il y a des rebondissements et l'histoire est prenante. La lecture est simple, immersive et addictive. J'ai lu le roman en 2 jours ! On rentre très facilement dans l'histoire et on découvre donc cet univers cauchemardesque Lovecraftien avec les références d'Innsmouth, Dagon ou encore Cthulhu. On découvre également d'autres références de grands auteurs de la littérature fantastique comme Jules Verne. Mais je ne vais pas trop en raconter pour ne pas vous spoiler.

C'est un roman vraiment intéressant et j'ai adoré toutes ces références, ça donne son originalité au récit. Les personnages sont également tous intéressants. Concernant nos 3 adolescents, ils sont très différents, viennent de pays différents et surtout ont chacun des pouvoirs. Ils ne les maîtrisent pas encore et ne se connaissent pas mais ils ne vont pas hésiter à s'entraider. J'ai apprécié découvrir chacun d'eux, ce sont de personnages forts et courageux malgré leur jeune âge et ils sont déjà une équipe soudée.

Ce premier tome étant introductif j'ai très envie de voirs l'évolution des personnages dans les prochains tomes et de continuer à les suivre dans leurs aventures.

Si vous aimez les romans jeunesse (13+) et Lovecraft je vous recommande ce titre.

Afficher en entier
Les chroniques de Pulpillac, tome 1: Quand les poules avaient des dents

J'ai beaucoup aimé ma lecture du premier tome des Chroniques de Pulpillac. C'est un roman fantastique jeunesse intéressant et instructif. On apprend plusieurs choses lors de la lecture et il aborde des sujets importants comme l'élevage intensif.

Dans ce premier tome nous découvrons nos différents personnages. Il s'agit de jeunes lycéens qu'on va suivre lors d'une sortie scolaire qui ne va pas être de tout repos. Je me suis plutôt bien attaché aux protagonistes. Ils sont tous très différents les uns des autres et ils vont devoir faire équipe et s'entraider. J'ai apprécié découvrir chacun d'eux et voir leur évolution ainsi que leur belle amitié naissante. Ils sont soudés, courageux, et intelligents. Ce sont des personnages vraiment intéressants et bien décrits que j'aimerais continuer à suivre dans leurs prochaines aventures.

Concernant la lecture elle est très fluide et la plume de l'auteur, que je découvre, est simple et dynamique. Il y a de l'action, du suspens et de l'humour qui font que c'est, pour ma part, un très bon roman jeunesse.

J'ai également beaucoup aimé le fait qu'il y ai quelques illustration qui accompagnent la lecture. Ça nous permets de mieux se visualiser les personnages et je pense que c'est parfait pour les jeunes lecteurs.

Et un petit plus aussi pour le dossier très intéressant à la fin du livre sur les dinosaures dans la littérature et au cinéma. Il sera peut être moins bien compris par les jeunes lecteurs car il y a certains mots qui peuvent est compliqué, mais il reste très intéressant.

Si vous aimez le fantastique et les romans jeunesse, je ne peux que vous recommander ce roman.

Afficher en entier
L'Agence Lovecraft, Tome 1 : Le Mal par le mal !

Après la trilogie des Enfants d'Erebus (que j'ai littéralement dévorée), je n'ai pas pu résister longtemps à l'envie d'attaquer celle-ci. Une nouvelle série dans laquelle Jean-Luc Marcastel s'inspire à nouveau du panthéon cauchemardesque lovecraftien, tout en y mêlant un peu de l'univers jules-vernien. Chut, je n'en dirais pas plus : à vous de découvrir le reste. Pour ma part, j'ai adoré retrouver son écriture fluide, addictive, immersive, passionnée. Je ne suis pas à mon premier essai avec les romans de l'auteur, et c'est chaque fois sans regret !

Ce premier tome n'est que prémices, à la rencontre des personnages et de l'univers. Des adolescents, aux origines très différentes, mais qui se ressemblent bien plus qu'ils ne le pensent et qui ont tous un petit quelque chose de particulier. Marie m'a beaucoup fait pensé à Jade des Enfants d'Erebus par ses pouvoirs (une version plus effacée et plus discrète, et plus blonde évidemment). J'ai trouvé les jumeaux tout particulièrement intéressants. Spoiler(cliquez pour révéler)Avec Jonah et Ryan, l'auteur joue un jeu qui me plait. Presque prévisible dirons-nous dans leur dualité, mais qui promet d'être captivant par la suite.

Voilà de quoi placer l'histoire, l'enjeu. Et bien que l'on sente clairement que ce premier tome est introductif, pas d'ennui à l'horizon. Au contraire. Certes ce premier volume est un prémisse à la série mais il ne nous laisse pas nous reposer une seule seconde. Dès les premières pages, l'ambiance est posée, le ton est donné, le rythme est lancé. Dès la première phrase, devrais-je dire en vérité. Difficile de décrocher tant c'est prenant. Dès ce premier chapitre, dès cette première page, dès cette première phrase, dès notre rencontre avec les jumeaux, nous voilà lancé dans une course à perdre halène ! Entre avidité et curiosité, nous sommes happés dans cet univers où l'ambiance est inévitablement sombre, lourde, effrayante. On retient son souffle, on est pris de quelques frissons d'angoisse, on se prend d'affection pour ces adolescents, et on se languit de la suite de l'aventure avec impatience car on sait que les réponses seront données !

Bref, voilà un premier tome d'un trilogie qui reprend habilement l'univers cauchemardesque de H.P. Lovecraft. On y retrouve les références, les monstres (baveux, écailleux, poulpesques). Certes, cela s'adresse davantage à la jeunesse puisque nos jeunes héros sont des adolescents, mais rien n'empêche. On aime quand même ! De quoi donner envie aux néophytes de se plonger dans les romans du maître, et aux connaisseurs et amateurs d'y retourner, sous la plume de Jean-Luc Marcatel lui-même grand fan du maître.

Note : j'ai adoré découvrir la couverture phosphorescente ! C'est juste géniale !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-France-46 2021-09-16T19:58:29+02:00
Le Dernier Hiver

Quelle belle histoire et quel conteur ! J'ai adoré l'ambiance, la lente disparition de la lumière... Un peu déçue par la fin...

Afficher en entier
L'Agence Lovecraft, Tome 1 : Le Mal par le mal !

Un premier tome convainquant qui nous emmène dans un mélange de Lovecraft et Jules Verne. Les personnages sont plutôt attachant. C'est mon premier roman de cet auteur et cela reste une belle découverte qui m'a donné envie de replonger dans l'univers de Cthulhu.

Afficher en entier
L'Agence Lovecraft, Tome 1 : Le Mal par le mal !

Ryan, Marie et Sergueï sont trois adolescents poursuivis par des gens malveillants. Pourtant, ils ne semblent rien avoir en commun... à part d'étranges pouvoirs. Pour garder la vie sauve, ils n'auront d'autres choix que de s'allier aux membres de l'Agence Lovecraft...

Le récit est dynamique, car à travers les chapitres alternant les points de vue des trois adolescents, on les suit chacun à leur tour dans leur fuite. On comprend que chacun d'entre eux est particulier, mais les explications ne viennent que dans la deuxième partie du roman. Elles sont d'ailleurs très prenantes et très intéressantes : j'ai adoré les idées mises en place et la façon dont elles sont présentées.

D'ailleurs, les descriptions sont si visuelles qu'il est très facile d'imaginer les lieux & les monstres et de s'immerger dans le récit. Parce que quasiment toute l'action se déroule pendant la nuit ou dans les profondeurs, l'ambiance est sombre, presque frissonnante. Toutefois, malgré ma sensibilité accrue, je n'ai été ni effrayée ni mal à l'aise. Au contraire, ce roman m'a beaucoup plu pour ce qu'il est : un récit jeunesse aux inspirations Lovecraftiennes.

La "genèse" rédigée par l'auteur nous raconte en effet comment est née l'idée de cette histoire, et surtout sa passion pour HP Lovecraft. On la devine grâce au titre de la saga, bien sûr, mais on la ressent aussi à travers sa plume, assez particulière au début. Les phrases longues et alambiquées notamment m'ont pas mal déstabilisée au départ, mais cette impression a finit par passer, me permettant de profiter de l'univers à 100%. J'ai aussi adoré les clins d'œil à Jules Vernes ! Et ça m'a donné envie de le découvrir lui aussi...

Avec son ambiance sombre et ses monstres, L'AGENCE LOVECRAFT est un roman parfait pour la période Halloweenesque, que ce soit pour de jeunes lecteurs appréciant le genre, ou les gens sensibles comme moi. Si vous appréciez les univers de Lovecraft et de Vernes, je vous conseille fortement ce petit roman...

Afficher en entier

On parle de Jean-Luc Marcastel ici :

Dédicaces du jour à Livre Paris
2019-03-15T12:11:46+01:00
Dédicaces auteurs
2011-10-30T13:03:48+01:00

Dédicaces de Jean-Luc Marcastel
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Nouvel Angle Éditions : 4 livres

Editions Lynks : 3 livres

Gulf Stream : 3 livres

Hachette : 3 livres

Mnémos : 3 livres

Éditions du Matagot : 3 livres

J'ai lu : 3 livres

Le Livre de Poche Jeunesse : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array