Livres
472 476
Membres
445 058

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jeffery Deaver

Né(e) le 1950-05-06 ( 69 ans )
268 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Emimi 2012-07-18T12:07:49+02:00

Biographie

Le roman de la série littéraire James Bond écrit par le romancier Jeffery Deaver s'appelle "Carte Balnche" et non Projet X.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
60 lecteurs
Or
199 lecteurs
Argent
112 lecteurs
Bronze
52 lecteurs
Lu aussi
92 lecteurs
Envies
205 lecteurs
En train de lire
9 lecteurs
Pas apprécié
12 lecteurs
PAL
283 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.57/10
Nombre d'évaluations : 52

0 Citations 35 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jeffery Deaver

Sortie France/Français : 2017-10-04

Sortie Poche France/Français : 2018-11-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par nataly 2016-03-13T07:42:32+01:00
La vitre brisée

Lincoln Rhyme est un criminologue tétraplégique, avec un caractère assez particulier ! Sa collègue et amoureuse Amélia Sachs est agent de police.

A eux deux ils mènent ici une enquête qui va les plonger dans le monde virtuel des données informatiques.

En effet, le tueur semble avoir une connaissance inopinée de ce monde virtuel et l'utilise à ses fins. Sera t'il plus malin que nos enquêteurs ?

Encore une fois, une très bonne histoire policière (même si un peu tortueuse dans les explications informatiques). Des personnages toujours aussi bien dévoilés. Une intrigue qui nous tient en haleine jusqu'aux dernières pages !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2016-04-05T12:20:45+02:00
La vitre brisée

Le flicage universel. Un Google hyper-développé et hyper-vitaminé bref un vrai "Big Brother" à la façon d'Orwell pour rendre le monde meilleur. Cela est-il vraisemblable et utile? Cet outil existe dans ce roman et est détourné par un psychopathe pour satisfaire ses TOC et autres fantasmes de nuisance. Cet individu aura pour nom de code 522, pour 22 mai, date de la mort de la première victime qui est à mettre clairement à son débit. Au fil du roman on découvrira que ce citoyen mène sa sinistre besogne depuis bien plus longtemps. Non seulement il tue, mais il fournit chaque fois à la police un coupable de substitution. Le seul problème, c'est qu'un jour il choisit comme bouc émissaire le cousin de Lincolm Rhyme, un criminologue tétraplégique utilisant sa matière grise à l'instar d'Hercule Poirot.

Rapidement les suspects se limiteront à ceux qui ont accès au "CerclePremier", une base de données de la société SSD sise à New-York. Des personnages secondaires comme le "Bleu" Ron Pulaski, Pam - une enfant du juge-, Geddess - un activiste militant pour la confidentialité des données personnelles- sont successivement introduits. Mais est-ce du pur remplissage ou des tiroirs vers d'autres aventures? La confusion est encore augmentée par la seconde enquête sur un tueur à gages menée en parallèle en Angleterre. Bref c'est parfois boursoufflé.

Et l'identification du tueur psychopathe ne clôt pas le roman, il rebondit et ouvre la porte aux nouveaux épisodes de notre criminologue sédentaire.

Le dossier est souvent bien étoffé notamment sur les solutions technologiques pour des invalides tétraplégiques, sur les mesures de sécurité en Internet, sur l'extraction de données. Par contre je relève des imprécisions sur la technologie RFID. À moins que cette dernière ait considérablement évolué depuis l'époque où je l'avais étudiée, on lui prête une capacité qu'elle n'a pas car sa portée est très courte (c'est le champ magnétique de détection qui provoque l'émission du signal d'identification). Dès lors l'avertissement formulée par l'orthopédiste Robert Samuel Jorgensen, celui dont ont a volé l'identité, me paraît incompréhensible. Le bémol que je mets concernant cet avis, c'est qu'il de pratique courante de doter certaines technologies de pouvoirs mirobolants. Ce pourrait être le cas pour ce Mr Robert Samuel Jorgensen. Mais l'introduction de ce personnage s'avèrera utile puisqu'il réapparaitra ultimement comme un Deus ex Machina pour sauver Amelia Sachs.

Page 282, enfin une coquille! On écrit "annuaire" en lieu et place de "annulaire". Un tel lapsus dénote une présence humaine en sus de l'outil de traduction automatisé. Page 557, un "Au temps pour moi" parfois préféré au "Autant pour moi", corrobore mon intuition. Je guette avec impatience le premier subjonctif imparfait qui devrait confirmer définitivement mon hypothèse. Hélas ma quête fut vaine! Avis à l'éditeur: le changement de casse, de police pour faire des synthèses est insupportable. Par contre ces mêmes résumés sont particulièrement utiles. Merci à l'auteur.

Pas de doute, c'est un scénario bien goupillé avec des digressions pas trop pénalisantes sur le suspense. Si les autres tomes de cette série sont du même tonneau, cela devrait valoir la peine d'en essayer un second.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par doubleH 2016-04-16T16:03:26+02:00
The October List

L'auteur joue avec le lecteur. Même si le début semble banal, la fin est spectaculaire, un vrai rebondissement que l'on n'attend pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TORTLE222 2016-05-23T15:04:47+02:00
La carte du Pendu

Je neconnaissais pas cet auteur et bof bof. Assez bien écrit mais beaucoup de longueur, pas spécialement addictif...Contente de l'avoir terminé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jiro-Reru 2016-07-23T11:02:58+02:00
Le Désosseur

Mes premiers pas avec Lincoln Rhyme, l'homme qui m'a donné envie d'entrer dans la police scientifique !

Une enquête menée tambours battants, un rythme effréné, un suspense intense, j'ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2017-03-03T15:35:49+01:00
L'homme qui disparaît

Je ne connaissais pas cet auteur et c'est une belle découverte : des personnages atypiques, une enquête avec de nombreux rebondissements, des fausses pistes et une écriture fluide.

J'ai aussi apprécié que l'auteur accompagne les personnages même après la fin de l'enquête pour bien terminer l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2017-12-12T18:48:05+01:00
Peur panique

http://www.unbrindelecture.com/2017/12/peur-panique-de-jeffery-deaver.html

Thriller passionnant et très prenant. L’intrigue de ce thriller est plutôt originale, avec des scènes de crimes de masse coincés dans un espace clos et qui ressemble à un accident en apparence. L'agent spécial Katryn Dance, experte en langage du corps va devoir résoudre cette affaire que l'auteur rend extrêmement intéressante, pleine de rebondissements, de révélations inattendues et avec un suspens très addictif.. L'intrigue riche est sans aucun temps mort. En fait une vraie réussite.

Afficher en entier
Des croix sur la route / À toute vitesse

Bonjour à tous,

Nous sommes dans un scénario de chasse à l'homme, qui est un tueur en série. Spoiler(cliquez pour révéler)Les croix ne représentent pas ce que l'on peut penser (un accident qui s'est produit) mais le futur meurtre. L'enquêtrice nous donne un aperçu sur la science de la synergologie (étude des postures du corps ("Lie To Me"), les micro expressions du visage...)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilipuces 2018-05-20T15:47:43+02:00
Le Désosseur

J'ai lu le livre en premier et j'ai beaucoup aimé.

Le personnage de Rhyme est vraiment profond. Il est le meilleur dans son domaine et malgré son handicap, tout le monde a besoin de lui. La jeune femme qu'il va guider lui correspond parfaitement, elle est assez douce pour le comprendre et le remettre à sa place quand il le faut.

Ce duo est vraiment top et allié à une ambiance glauque, un suspens haletant, un rythme effréné, cela fait un excellent livre.

J'ai vu le film ensuite et il n'a rien à envier au livre. C'est vraiment rare qu'un film retranscrive les mêmes émotions qu'un livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elea-7 2019-03-07T18:17:15+01:00
Dix-huit heures pour mourir

Pour moi ce livre a un problème majeur : son manque d'addictivité. J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire, et même alors je n'arrivais pas à m'attacher aux personnages, mis à part Arthur Potter. Ils vivaient des situations très stressantes, mais je n'arrivais pas à avoir peur pour eux. Spoiler(cliquez pour révéler)Je n'ai d'ailleurs rien ressenti pendant le viol de Mme Harstrawn Seule la fin me permet de dire que j'ai aimé ce livre : littéralement, j'ai avalé le dernier tier d'une bouchée, mais cela m'a pris du temps pour y arriver, à ce tier.

Mais il faut aussi noter les efforts de l'auteur : les descriptions sont parfaitement bien menées, l'univers des Sourds est très bien expliqué, et même la psychologie des P.O. lors d'une prise d'otage.

Au finale, le résultat est moyen bien, mais je pense qu'il peut convenir à d'autres lecteurs. ce n'est peut-être pas le meilleur livre que j'ai lu, mais c'est loin d'être le pire.

Afficher en entier

Dédicaces de Jeffery Deaver
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 22 livres

Hodder & Stoughton General Division : 10 livres

Simon & Schuster : 8 livres

Editions des Deux Terres : 7 livres

Forge Books : 6 livres

Calmann-Lévy : 6 livres

L'Archipel : 4 livres

Pocket Books : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode