Livres
432 448
Membres
354 501

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jennifer McQuiston

29 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Underworld 2017-03-19T16:49:39+01:00

Biographie

Vétérinaire de formation et chercheuse en maladies infectieuses, Jennifer McQuiston a toujours préféré la romance aux écrits scientifiques. Elle vit à Atlanta avec son mari, leurs deux filles et une joyeuse ménagerie – comprenant entre autres un poney, qu’elle avait promis à ses enfants si jamais elle réussissait à publier un livre.

(Source : https://www.amazon.fr)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.23/10
Nombre d'évaluations : 7

0 Citations 7 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jennifer McQuiston

Sortie Poche France/Français : 2017-11-01

Sortie Poche USA/English : 2016-09-27

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par GGDJI 2017-09-10T19:53:35+02:00

Une romance historique comme je les aime ! Une très bonne surprise venant de cet auteur que je ne connaissais pas ! L’écriture m’a beaucoup fait penser à Julia Quinn car on retrouve des aspects tels que des personnages drôles et attachants alors on se laisse facilement séduire !

On sort aussi des clichés habituels où le duc, comte, marquis et j’en passe tombe amoureux de la courtisane ou servante ! Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et il me tarde de lire la suite des aventures de la fratrie de Claire ! Une histoire rythmée, fun que je ne suis pas prête d’oublier !

A lire et découvrir sans hésitations !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2017-11-02T17:08:12+01:00

C’est un roman plaisant à lire avec quelques bons moments et quelques faiblesses. Pour une fois, le personnage masculin n’est pas un noble riche à millions mais un jeune médecin qui tire le diable par la queue et qui se retrouve à soigner un peu par hasard Clare Westmore. En se foulant la cheville, elle se retrouve obligée de rester chez elle mais pire, elle va rater quatre semaines de bals et de soirées à un moment critique pour elle puisqu’elle s’est donnée pour objectif de décrocher un duc et pas n’importe lequel le duc le plus beau et le plus riche. La concurrence est rude : d’autres jeunes filles pourraient profiter de son absence pour le lui voler ! Mais comme sa cheville se dérobe, elle est bien obligée de se conformer aux demandes de ce médecin, aux habits râpés mais aussi au charme certain. Le duo qu’il forme est charmant, chacune de leur rencontre est un duel de volontés et de caractère bien trempé. C’est dommage qu’à la fin, notre jeune médecin se montre tout d’un coup frileux alors que Clare affirme clairement son amour pour lui. J’ai bien aimé les relations venimeuses qu’elle entretient avec deux « amies »Sophie Durston et Rose Evans qui, tout en jouant les bonnes âmes, s’efforcent par derrière de nuire à sa réputation. Cela donne droit à des dialogues percutants où chacune s’envoie des piques assassines avec un beau sourire. Je n’aurais pas aimé faire une Saison je ne maîtrise pas l’art de la réplique empoisonnée ! Laissez-vous donc tenter par les amours de Clare et de Daniel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2017-11-08T17:17:20+01:00

Ce roman fait suite aux « Illusions d’une débutante » que j’avais bien aimé. L’histoire commence 4 ans après le mariage de Clare, la sœur aînée de Lucy, mariage qui a fait scandale car celle-ci a épousé un médecin. Il a fallu donc 4 ans pour que le calme retombe et que Lucy puisse enfin faire son entrée dans le monde. Mais si sa mère rêve de ce moment, il n’en est pas de même pour Lucy qui ne rêve que d’indépendance. Aussi quand elle apprend qu’elle a hérité d’un domaine en Cornouailles, voit-elle l’occasion rêvée d’échapper à un destin tout tracé. Mais sur son chemin de l’indépendance se trouve un homme, le marquis de Branston, qui a osé négocier le domaine avec son père, sans que les deux ne la concertent. Bien décidée à se faire entendre, elle part sur place. L’intrigue est plaisante et surtout colle à la réalité d’alors : les femmes, à cette époque, ne sont pas entendues. Que Lucy ait 21 ans –l’âge de la majorité- importe peu à son père qui négocie sans elle la vente du domaine. Les personnages secondaires qui vivent à Lizard Bay sont attachants, l’auteur nous offre une galerie de portraits amusants mais il faut bien le dire, le roman vaut le détour surtout pour le personnage de Branston. Il est d’une patience exemplaire face à cette Lucy impulsive, obstinée et parfois très bête dans ses réactions (notamment quand ils se retrouvent tous les deux dans la maison de sa tante). Dans le premier tome, c’était le médecin qui n’était pas à la hauteur de Clare, dans celui-ci c’est Lucy. Malgré ce défaut, on passe tout de même un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par everalice 2018-04-03T21:23:12+02:00

http://leslecturesdeveralice.blogspot.com

Je sors de cette lecture avec un sentiment mitigé. Un peu inconfortable : l'ai-je aimé? L'ai-je détesté? S'il ne m'a pas entièrement convaincue, il a su pourtant retenir mon attention par de nombreux aspects, mais pas forcément ceux que l'on aurait pu attendre d'une romance, malheureusement.

En 1848, Clare est fille de vicomte, jeune, gâtée, et mariable. Elle s'est d'ailleurs fort bien placée sur la scène des mondanités londoniennes, puisqu'elle est en passe, au début du roman, d'épouser l'héritier d'un duché, un certain M. Alban. Sa deuxième saison la verra triompher, elle en est bien certaine. Mais c'est sans compter sur la malchance...

Au cours d'une scène un rien ridicule, elle se foule la cheville. Et la voilà immobilisée, à ronger son frein, ses inquiétudes, et surtout sa rancœur envers le docteur Daniel Merial, l'homme providentiel qui l'a tirée de ce mauvais pas... et qui se retrouve de ce fait médecin attitré de la jeune fille pour la durée de ses soins.

Daniel, le héros, est un véritable homme du peuple. Membre d'un hôpital très respecté, il se consacre corps et âme à ses recherches sur les vertus anesthésiantes du chloroforme. Doté d'une clientèle clairsemée, il tire le diable par la queue. Pour lui, pas d'espérances d'héritage impromptu. Il ne peut réussir que par les fruits de son travail et de son opiniâtreté.

Les partis pris de l'auteur m'ont beaucoup plu : une héroïne de très bonne famille, opposée à un héros socialement très inférieur, dont la façon de vivre et les revenus sont aux antipodes. Un contexte historique, nous sommes en 1848, riche et bien amené, avec les premiers remous sociaux liés au droit de vote et aux désirs des classes ouvrières et populaires de vivre mieux, face aux privilèges des nantis de la haute société.

Les grands rêves de Clare semblent presque anachroniques au début de l'histoire : sa seule ambition est de faire un beau mariage, grâce à sa faculté de se fondre dans la masse et de hurler avec les loups les plus conventionnels. Elle se montre d'ailleurs très hautaine, méprisante et insultante envers Daniel pendant un long moment, ce qui ne la rend guère sympathique. On la juge, et c'est le but, superficielle, bien que déterminée à "réussir", mais aussi un peu creuse, même s'il est clamé qu'elle lit le Times tous les matins.

Daniel, l'homme du peuple devenu docteur, est un vrai chevalier : beau comme un dieu grec, valeureux, courageux et honnête... Bizarrement, cette parfaite recette du parfait héros n'a pas pris : il m'est resté très étranger. Peut-être parce que je n'ai pas vraiment ressenti l'alchimie entre les deux héros. Oui, il tombe sous son charme très vite, il la trouve belle, et désirable. Mais il m'a manqué un je ne sais quoi, de la complicité, de la sympathie, de la tendresse, des liens que j'ai un peu de mal à définir.

Les personnages secondaires tiennent plutôt bien leur rôle : les parents de Clare, qui avancent malgré leurs blessures, les frère et sœurs, à l'excentricité un peu forcée, qui se veut savoureuse... Ah, là, j'ai aussi eu du mal avec la verdeur de leur langage, qui m'a paru bien trop prononcée, ainsi qu'avec la teneur de leurs préoccupations, le tout trop détonnant dans le milieu de l'aristocratie anglaise, m'a-t-il semblé. On a aussi les deux fausses amies de Clare, mais encore une fois, l'auteur a pris le parti de les peindre sans nuance. Ou la vieille lady malade, pour le coup pas assez développée.

Si le développement de l'histoire se laisse honnêtement lire, la fin, catapultée, m'a un peu bousculée. Quoi? M. Alban??? Hein??

Et la bonne fortune échue à Daniel m'a aussi un peu déçue... J'aurais aimé que l'auteur aille plus loin dans son défi et laisse le docteur tel qu'en lui-même, trouver les ressources de son futur dans ses propres capacités (même si en l’occurrence, ses capacités se sont trouvées récompensées).

Pour terminer, je dirais que cette lecture en demi-teinte m'a assez intriguée pour que je lise la suite, où je retrouverai Lucy, la jeune sœur, et Geoffrey, le jeune frère de Clare. Que deviendront ces deux feux follets?

-> Cet avis est complet ;-))

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tyka 2018-04-30T20:28:29+02:00

Je ressors de cette lecture mitigée. Comme pour le premier tome j’aime l’approche de l’auteur non conventionnelle elle nous instille l’envie des femmes de se prendre en main et de décider par elle-même ce qui est assez plaisant pour le Xix siècle. Mais je trouve qu’il y a trop de longueur au début du livre c’est long à se mettre en place. Et comme pour le premier tome les personnages n’interagissent pas de la même manière autant j’ai aimé l’esprit d’ouverture de Thomas, son calme, sa simplicité, l’envie de ne pas trop être pressant, de respecter les décisions de Lucy autant j’ai trouvé parfois immature ses réactions à elle. Là ou certains trouveront qu’elle est méfiante, qu’elle se cherche moi j’ai trouvé qu’elle était pénible à douter, elle aimerait qu’on l’écoute plus mais elle ne laisse pas les autres se justifier. Dommage

Afficher en entier

Dédicaces de Jennifer McQuiston
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Avon : 16 livres

HarperAudio : 6 livres

HarperCollins Publishers and Blackstone Audio : 3 livres

Harlequin : 1 livre

HarperCollins : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode